BRIBES EN LIGNE
      je       dans pour raphaël des quatre archanges que quatrième essai rares je suis occupé ces       dans paien sunt morz, alquant cet article est paru dans le janvier 2002 .traverse       sur mais non, mais non, tu madame est toute cet univers sans ecrire sur quant carles oït la   dits de madame, vous débusquez deuxième ce texte m’a été avant propos la peinture est g. duchêne, écriture le   je n’ai jamais     nous  ce mois ci : sub       les bruno mendonça   voici donc la cher bernard   le texte suivant a au commencement était ce va et vient entre  née à antoine simon 20 cyclades, iii° spectacle de josué dit       baie equitable un besoin sonnerait il n’y a pas de plus on dit qu’agathe    7 artistes et 1 les parents, l’ultime il y a des objets qui ont la deux mille ans nous dimanche 18 avril 2010 nous vedo la luna vedo le 1257 cleimet sa culpe, si les avenues de ce pays       en   six formes de la pour mireille et philippe faisant dialoguer  les œuvres de dans le pain brisé son     au couchant pour daniel farioli poussant dernier vers aoi       deux la gaucherie à vivre, toutefois je m’estimais chaque automne les f j’ai voulu me pencher le lourd travail des meules quelques autres je serai toujours attentif à laure et pétrarque comme le tissu d’acier quatre si la mer s’est al matin, quant primes pert bien sûrla “le pinceau glisse sur les durand : une       pour michèle gazier 1 les enseignants : mieux valait découper le travail de bernard  je signerai mon mille fardeaux, mille autre citation       o où l’on revient  on peut passer une vie       fleure c’est un peu comme si, 1 au retour au moment préparation des (josué avait un jour nous avons j’oublie souvent et   un       ton attendre. mot terrible. madame chrysalide fileuse pour andré villers 1) aux george(s) (s est la ce n’est pas aux choses il ne reste plus que le       le       longte "ah ! mon doux pays, martin miguel art et la force du corps, cette machine entre mes     hélas, mougins. décembre je n’ai pas dit que le sors de mon territoire. fais s’égarer on ] heureux l’homme la bouche pure souffrance ki mult est las, il se dort  monde rassemblé traquer décembre 2001. autre citation"voui zacinto dove giacque il mio       deux le bulletin de "bribes gardien de phare à vie, au       les « voici   né le 7       fourmi       avant antoine simon 6 fragilité humaine.       &n       le dernier vers aoi ce texte se présente pluies et bruines, siglent a fort e nagent e     son tout à fleur d’eaula danse (en regardant un dessin de ici, les choses les plus pas même et ces       le     extraire madame aux rumeurs 1 la confusion des langues de plomba la et voici maintenant quelques “dans le dessin       enfant légendes de michel     " marie-hélène 0 false 21 18 quand vous serez tout paysage de ta tombe  et et encore  dits à la bonne vous n’avez f toutes mes nous lirons deux extraits de À max charvolen et "mais qui lit encore le portrait. 1255 :       apr&eg À la loupe, il observa madame déchirée ce qui fait tableau : ce   que signifie dans les horizons de boue, de i.- avaler l’art par       sur le je m’étonne toujours de la quatrième essai de normal 0 21 false fal arbre épanoui au ciel macles et roulis photo 1 c’était une  les premières karles se dort cum hume quatrième essai de marcel alocco a écoute, josué, l’ami michel je reviens sur des pour michèle aueret       &agrav nous serons toujours ces  “... parler une de proche en proche tous  il y a le dernier vers aoi f le feu m’a macles et roulis photo tout en vérifiant trois tentatives desesperees après la lecture de se reprendre. creuser son journée de af : j’entends diaphane est le l’instant criblé rêves de josué, merci au printemps des troisième essai f le feu s’est dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots       sous mais jamais on ne inoubliables, les ouverture de l’espace       reine lorsqu’on connaît une rien n’est plus ardu       rampan       je   le 10 décembre je découvre avant toi lu le choeur des femmes de   pour adèle et       nuage pour yves et pierre poher et madame est une torche. elle pour jean gautheronle cosmos       un       j’ai donné, au mois jouer sur tous les tableaux pour max charvolen 1)       que    il thème principal : 1. il se trouve que je suis le texte qui suit est, bien tout mon petit univers en « pouvez-vous (vois-tu, sancho, je suis ce paysage que tu contemplais dernier vers doel i avrat, 1) notre-dame au mur violet macles et roulis photo 3  les trois ensembles       dans       au pour ma qu’est-ce qui est en un besoin de couper comme de sixième quai des chargeurs de et ma foi,  au travers de toi je les petites fleurs des pour andré rien n’est on peut croire que martine en ceste tere ad estet ja halt sunt li pui e mult halt       je ses mains aussi étaient sous l’occupation tout en travaillant sur les  avec « a la       dans petit matin frais. je te       dans i mes doigts se sont ouverts on préparait       pass&e  “comment une il faut dire les       " il en est des noms comme du la brume. nuages   pour le prochain j’ai longtemps viallat © le château de       glouss nu(e), comme son nom   tout est toujours en à propos “la le coeur du de tantes herbes el pre bientôt, aucune amarre avec marc, nous avons non... non... je vous assure, le 2 juillet à sylvie une errance de     le cygne sur quando me ne so itu pe carissimo ulisse,torna a ce qui aide à pénétrer le leonardo rosa et tout avait « amis rollant, de j’ai parlé rita est trois fois humble.  zones gardées de     du faucon d’un côté les premières     tout autour mise en ligne d’un l’évidence le 26 août 1887, depuis la légende fleurie est passet li jurz, la noit est libre de lever la tête tant pis pour eux. j’ai en réserve je me souviens de   ciel !!!! cinquième essai tout tout le problème   adagio   je les amants se l’art c’est la très malheureux... quel étonnant       fleur là, c’est le sable et je sais, un monde se pour anne slacik ecrire est sequence 6   le Être tout entier la flamme dans ce périlleux le temps passe si vite, rêve, cauchemar, livre grand format en trois histoire de signes . rossignolet tu la de l’autre madame des forêts de onzième ce qui importe pour jamais si entêtanteeurydice chercher une sorte de vue à la villa tamaris station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en bribes en ligne a     double       jonath 1) la plupart de ces la question du récit frères et démodocos... Ça a bien un napolì napolì       &n À perte de vue, la houle des       le m1       j’ai donc  ce qui importe pour face aux bronzes de miodrag du fond des cours et des     pluie du un titre : il infuse sa antoine simon 17  la lancinante   pour théa et ses autre essai d’un       au       vaches rm : d’accord sur    nous Éléments - dernier vers aoi comme ce mur blanc un nouvel espace est ouvert dentelle : il avait       l̵ antoine simon 9 je suis       le merci à marc alpozzo je n’hésiterai ce poème est tiré du f les rêves de passet li jurz, si turnet a des voiles de longs cheveux       devant beaucoup de merveilles       retour carles respunt : c’est seulement au des conserves ! noble folie de josué,       bonhe Ç’avait été la antoine simon 28 un tunnel sans fin et, à il pleut. j’ai vu la se placer sous le signe de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Sosno

Sosno



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette