BRIBES EN LIGNE
c’est la chair pourtant 10 vers la laisse ccxxxii  les éditions de toutes sortes de papiers, sur       une le travail de bernard ainsi alfred…   le texte suivant a       aujour (ô fleur de courge...     cet arbre que vertige. une distance attendre. mot terrible.       dans pour frédéric 1- c’est dans       et tu aux barrières des octrois     son montagnesde quelque chose       &n (elle entretenait       au       pass&e pour andrée o tendresses ô mes antoine simon 25 pour andré villers 1) huit c’est encore à    regardant de tantes herbes el pre nous dirons donc portrait. 1255 : pas de pluie pour venir nous viendrons nous masser       bonhe   quelques textes a la libération, les vous avez  dans toutes les rues       le à la mémoire de la réserve des bribes deuxième essai le il avait accepté       le       en       mouett ce qui aide à pénétrer le       l̵ carles respunt :  pour jean le merci à la toile de non... non... je vous assure, madame, vous débusquez       le chaises, tables, verres,  si, du nouveau marché ou souk ou       la    nous n’ayant pas dire que le livre est une   entrons ajout de fichiers sons dans en ceste tere ad estet ja equitable un besoin sonnerait j’ai donné, au mois avez-vous vu le géographe sait tout nouvelles mises en       longte en 1958 ben ouvre à l’art c’est la thème principal : j’ai relu daniel biga, dentelle : il avait antoine simon 26 aux george(s) (s est la  “s’ouvre mes pensées restent pour angelo       bien la pureté de la survie. nul tout le problème que d’heures « pouvez-vous madame est une torche. elle bernadette griot vient de station 3 encore il parle       object j’ai travaillé spectacle de josué dit sixième tu le saiset je le vois antoine simon 22       &       "       nuage les dieux s’effacent v.- les amicales aventures du       sur fontelucco, 6 juillet 2000 le temps passe dans la max charvolen, martin miguel 5) triptyque marocain ….omme virginia par la la tentation du survol, à tout en travaillant sur les pour le prochain basilic, (la       je suis celle qui trompe et combien f le feu m’a 7) porte-fenêtre       &agrav les avenues de ce pays       apr&eg j’ai longtemps       midi À max charvolen et martin l’éclair me dure, les grands clers est li jurz et li seins isabelle boizard 2005  dernier salut au nous lirons deux extraits de  les œuvres de rare moment de bonheur, preambule – ut pictura       magnol deuxième apparition antoine simon 18       dans     les fleurs du tout à fleur d’eaula danse nice, le 18 novembre 2004 deuxième       deux       bonheu       tandis que dans la grande c’est le grand le lent déferlement tromper le néant j’ai changé le       glouss pour andré     rien poème pour 1 au retour au moment   un vendredi merci à marc alpozzo  les trois ensembles ] heureux l’homme antoine simon 16 mesdames, messieurs, veuillez       j̵   anatomie du m et af : j’entends Être tout entier la flamme       ton « h&eacu giovanni rubino dit       au les enseignants : carcassonne, le 06 je suis bien dans       cette essai de nécrologie, À peine jetés dans le 0 false 21 18 0 false 21 18 vous êtes certains soirs, quand je       longte reflets et echosla salle constellations et dernier vers aoi voile de nuità la les parents, l’ultime chaque jour est un appel, une antoine simon 13 dernier vers aoi à propos des grands       o décembre 2001. autres litanies du saint nom quelque temps plus tard, de marcel alocco a       " chercher une sorte de   voici donc la       l̵ dernier vers aoi si tu es étudiant en errer est notre lot, madame, références : xavier descendre à pigalle, se pour julius baltazar 1 le a supposer quece monde tienne 1-nous sommes dehors.     dans la ruela à la bonne  hier, 17 j’oublie souvent et iv.- du livre d’artiste   on n’est bien sûr, il y eut mult ben i fierent franceis e     sur la le plus insupportable chez       " régine robin, quelques autres antoine simon 5       fleure même si c’est parfois un pays nous serons toujours ces il en est des meurtrières. jouer sur tous les tableaux l’heure de la ce qui importe pour  ce mois ci : sub que reste-t-il de la À perte de vue, la houle des       dans a ma mère, femme parmi     [1]  « amis rollant, de       qui mouans sartoux. traverse de pour mes enfants laure et cliquetis obscène des     faisant la tout en vérifiant le 2 juillet     " pour ma       la       en   ces notes " je suis un écorché vif.     à le 23 février 1988, il station 5 : comment avant dernier vers aoi je découvre avant toi nice, le 8 octobre  la lancinante le tissu d’acier  monde rassemblé comment entrer dans une la terre nous entr’els nen at ne pui       au sainte marie, seul dans la rue je ris la       " j’aime chez pierre en cet anniversaire, ce qui pour michèle gazier 1       la li emperere par sa grant dorothée vint au monde pour maxime godard 1 haute il pleut. j’ai vu la en introduction à six de l’espace urbain, au rayon des surgelés       allong 13) polynésie f toutes mes   au milieu de une il faut dire les l’impression la plus       dans   le 10 décembre       enfant l’illusion d’une je ne sais pas si   l’oeuvre vit son antoine simon 30 la bouche pleine de bulles le corps encaisse comme il ce jour là, je pouvais mon cher pétrarque,     le cygne sur     l’é pour martin d’ eurydice ou bien de jamais je n’aurais je meurs de soif normal 0 21 false fal franchement, pensait le chef,  née à trois (mon souffle au matin de toutes les tant pis pour eux. la vie est dans la vie. se siglent a fort e nagent e  “comment mieux valait découper  tous ces chardonnerets je n’hésiterai ils avaient si longtemps, si       sur je ne peins pas avec quoi,       jardin       b&acir dans le pain brisé son   pour le prochain la liberté de l’être dernier vers aoi réponse de michel sous l’occupation    courant       à des quatre archanges que 0 false 21 18 pour f les feux m’ont À la loupe, il observa       dans douze (se fait terre se à cri et à la question du récit quai des chargeurs de la lecture de sainte la fonction, edmond, sa grande pas facile d’ajuster le       marche    tu sais quand sur vos visages les tendresse du mondesi peu de vedo la luna vedo le a la femme au rimbaud a donc   iv    vers ecrire les couleurs du monde nous savons tous, ici, que dans le patriote du 16 mars antoine simon 19 “dans le dessin de pa(i)smeisuns en est venuz de l’autre (en regardant un dessin de epuisement de la salle, légendes de michel pour pierre theunissen la       je me d’un bout à       grappe bernard dejonghe... depuis il souffle sur les collines les dernières dessiner les choses banales zacinto dove giacque il mio merle noir  pour ainsi fut pétrarque dans j’ai perdu mon traquer       je faisant dialoguer raphaËl  “ne pas       object ouverture d’une  epître aux a dix sept ans, je ne savais sables mes parolesvous derniers reprise du site avec la trois tentatives desesperees il n’était qu’un et voici maintenant quelques 0 false 21 18 antoine simon 2 f le feu est venu,ardeur des le lourd travail des meules pour anne slacik ecrire est madame est la reine des pour raphaël       vaches       le la chaude caresse de ainsi va le travail de qui il s’appelait la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Sosno

Sosno



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette