BRIBES EN LIGNE
onzième voile de nuità la j’écoute vos     nous je ne sais pas si antoine simon 21 temps où les coeurs dernier vers aoi bel équilibre et sa fragilité humaine. le 26 août 1887, depuis       dans 13) polynésie « 8° de il n’était qu’un macao grise 0 false 21 18 normalement, la rubrique raphaël tous feux éteints. des dans l’innocence des equitable un besoin sonnerait temps de pierres cinquième citationne  pour le dernier jour la deuxième édition du les durand : une     pluie du j’ai changé le le 19 novembre 2013, à la  un livre écrit des quatre archanges que       bien régine robin, 0 false 21 18 carles li reis en ad prise sa a grant dulur tendrai puis   (à       fourr& dans le pays dont je vous toi, mésange à fontelucco, 6 juillet 2000 il y a dans ce pays des voies pluies et bruines,       s̵   1) cette nous serons toujours ces ( ce texte a l’éclair me dure,       force le proche et le lointain vous avez aux barrières des octrois immense est le théâtre et  les trois ensembles les lettres ou les chiffres pour michèle aueret     quand leonardo rosa ce qui fascine chez j’ai longtemps premier essai c’est       et       pav&ea deuxième apparition       l̵       le je reviens sur des       " il en est des meurtrières. deuxième suite i mes doigts se sont ouverts le 15 mai, à diaphane est le mot (ou s’égarer on ce jour-là il lui       la références : xavier l’heure de la voici des œuvres qui, le une fois entré dans la   iv    vers c’est la peur qui fait mesdames, messieurs, veuillez  improbable visage pendu c’était une bien sûrla les étourneaux !     un mois sans d’ eurydice ou bien de je n’hésiterai démodocos... Ça a bien un "nice, nouvel éloge de la errer est notre lot, madame, noble folie de josué,     du faucon       &agrav macles et roulis photo 1 bruno mendonça peinture de rimes. le texte       deux les oiseaux s’ouvrent il n’y a pas de plus     hélas, tout en travaillant sur les       la avez-vous vu       m&eacu toute trace fait sens. que l’impossible  mise en ligne du texte       l̵ j’arrivais dans les percey priest lakesur les madame des forêts de     le j’ai ajouté six de l’espace urbain,  la lancinante  il y a le de toutes les hans freibach :   né le 7       pass&e (de)lecta lucta     ciel !!!!   pour adèle et       douce est la terre aux yeux antoine simon 9 poème pour à la bonne souvent je ne sais rien de comment entrer dans une pour andrée   six formes de la       nuage  ce mois ci : sub pour martine, coline et laure       la (elle entretenait       au les dieux s’effacent       dans  ce qui importe pour  monde rassemblé pour jean-louis cantin 1.- carissimo ulisse,torna a r.m.a toi le don des cris qui c’est pour moi le premier le scribe ne retient les dessins de martine orsoni la liberté de l’être       dans dans le monde de cette si tu es étudiant en  si, du nouveau dernier vers aoi la littérature de pour michèle   voici donc la       bonhe quelque chose       que la vie est dans la vie. se bal kanique c’est macles et roulis photo neuf j’implore en vain pour qui veut se faire une clquez sur     rien       le le coeur du la mastication des   le texte suivant a       en À max charvolen et martin pour robert marie-hélène ce va et vient entre soudain un blanc fauche le marché ou souk ou archipel shopping, la la gaucherie à vivre, carissimo ulisse,torna a a toi le don des cris qui nice, le 8 octobre onze sous les cercles la tentation du survol, à rita est trois fois humble. ce pays que je dis est paroles de chamantu       bruyan       quand dans ce périlleux       droite la vie humble chez les guetter cette chose je n’ai pas dit que le dernier vers aoi histoire de signes . dimanche 18 avril 2010 nous  au travers de toi je  dans le livre, le quatre si la mer s’est première preambule – ut pictura les textes mis en ligne pour le prochain basilic, (la coupé en deux quand recleimet deu mult edmond, sa grande et tout avait rm : d’accord sur pour andré ce poème est tiré du ce qui importe pour       apr&eg pour jacqueline moretti, (ô fleur de courge... de la le recueil de textes f toutes mes siglent a fort e nagent e  au mois de mars, 1166 exode, 16, 1-5 toute pour jacky coville guetteurs m1       dernier vers aoi     pourquoi il ne s’agit pas de nouvelles mises en le ciel de ce pays est tout je t’ai admiré, toute une faune timide veille ...et poème pour       sur antoine simon 12 langues de plomba la la lecture de sainte c’est parfois un pays non, björg, derniers le numéro exceptionnel de dernier vers aoi et que dire de la grâce       sur pourquoi yves klein a-t-il à propos des grands je désire un antoine simon 27 lu le choeur des femmes de     [1]  de profondes glaouis carcassonne, le 06       dans pure forme, belle muette,  tu ne renonceras pas.   (dans le « h&eacu   ces notes     après    regardant moisissures mousses lichens arbre épanoui au ciel les plus vieilles au programme des actions giovanni rubino dit       mouett     m2 &nbs v.- les amicales aventures du dans le respect du cahier des une autre approche de cyclades, iii° reprise du site avec la       bonheu douze (se fait terre se pour frédéric ecrire les couleurs du monde       le la rencontre d’une samuelchapitre 16, versets 1 À peine jetés dans le       alla thème principal :       les vertige. une distance nice, le 18 novembre 2004 alocco en patchworck © il n’est pire enfer que vous dites : "un il est le jongleur de lui    tu sais titrer "claude viallat, les plus terribles antoine simon 5 mon travail est une dorothée vint au monde trois tentatives desesperees À l’occasion de comme ce mur blanc dernier vers aoi a la femme au dernier vers que mort pierre ciel tout le problème c’est vrai premier vers aoi dernier un verre de vin pour tacher en cet anniversaire, ce qui dans les écroulements       ( le 23 février 1988, il madame, c’est notre quand nous rejoignons, en inoubliables, les merle noir  pour ma voix n’est plus que granz est li calz, si se mille fardeaux, mille avant propos la peinture est on préparait d’un bout à dernier vers aoi   pour olivier des conserves ! antoine simon 26 station 3 encore il parle jusqu’à il y a il était question non dernier vers aoi       object légendes de michel       o   je n’ai jamais des voix percent, racontent a la fin il ne resta que       soleil à propos “la bernadette griot vient de pour daniel farioli poussant   la baie des anges tout à fleur d’eaula danse vos estes proz e vostre       descen tout est possible pour qui certains soirs, quand je que reste-t-il de la la vie est ce bruissement je suis ce texte se présente 1- c’est dans       montag le franchissement des pur ceste espee ai dulor e portrait. 1255 : de prime abord, il l’instant criblé ils sortent pour pierre theunissen la au seuil de l’atelier à bernadette nous viendrons nous masser seul dans la rue je ris la abu zayd me déplait. pas en introduction à spectacle de josué dit sous la pression des mes pensées restent  l’écriture f dans le sourd chatoiement f le feu m’a       pass&e       coude gardien de phare à vie, au   j’ai souvent antoine simon 17 "tu sais ce que c’est   se dernier vers aoi       ma juste un mot pour annoncer "l’art est-il antoine simon 31       en un       la       au macles et roulis photo 3 dans les carnets       deux       apr&eg la légende fleurie est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Tasic

Tasic

Dernière publication : 5 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Seuils , Oeuvres , Mythes .
Les 3 articles les plus lus : Me voici , Mythes , Oeuvres .

info portfolio

Miodrag Tasic, Allégresse, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, L'encastré, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le grimpeur, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le noeud, Photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le rempant, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le suspendu, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Femme-poulet, photo F. Fernandez

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette