BRIBES EN LIGNE
ce n’est pas aux choses la main saisit l’une des dernières station 7 : as-tu vu judas se       ( cet article est paru 1 au retour au moment li quens oger cuardise  “ce travail qui   (dans le (josué avait lentement janvier 2002 .traverse       glouss epuisement de la salle, comme un préliminaire la nécrologie       &agrav encore la couleur, mais cette macles et roulis photo 4    courant     double ce monde est semé       fourmi       la dix l’espace ouvert au derniers pour m.b. quand je me heurte comme une suite de       &ccedi et si tu dois apprendre à mi viene in mentemi       &agrav       dans le tissu d’acier ici. les oiseaux y ont fait pour jean marie deuxième apparition de “dans le dessin       assis       devant       quinze i mes doigts se sont ouverts       sur iloec endreit remeint li os  “s’ouvre vous n’avez dire que le livre est une  tous ces chardonnerets il aura fallu longtemps - rêves de josué, on peut croire que martine       la pie vous êtes a supposer quece monde tienne antoine simon 33 monde imaginal, le franchissement des dans le patriote du 16 mars       en un suite du blasphème de il est le jongleur de lui mise en ligne on préparait autre petite voix l’appel tonitruant du   ces notes il faut laisser venir madame       " la tentation du survol, à dans les carnets ainsi fut pétrarque dans merci à la toile de le "patriote", deuxième approche de a ma mère, femme parmi "nice, nouvel éloge de la que d’heures         &n elle disposait d’une genre des motsmauvais genre sept (forces cachées qui antoine simon 11       voyage le soleil n’est pas je t’enlace gargouille au rayon des surgelés       descen       m̵ il s’appelait i.- avaler l’art par douze (se fait terre se attendre. mot terrible.       sur       soleil allons fouiller ce triangle la lecture de sainte deuxième suite imagine que, dans la       dans le 15 mai, à errer est notre lot, madame, j’ai relu daniel biga,       longte À la loupe, il observa au seuil de l’atelier pour mes enfants laure et bribes en ligne a à cri et à       sur le normal 0 21 false fal     " le numéro exceptionnel de li emperere s’est  je signerai mon titrer "claude viallat, un titre : il infuse sa     quand issent de mer, venent as  les œuvres de et encore  dits antoine simon 24 passent .x. portes, toi, mésange à toujours les lettres :       m&eacu si j’étais un  mise en ligne du texte je me souviens de macles et roulis photo 1 vedo la luna vedo le sors de mon territoire. fais autre citation"voui dernier vers aoi "si elle est       ton f les marques de la mort sur     cet arbre que  pour jean le très saintes litanies saluer d’abord les plus avant dernier vers aoi edmond, sa grande à propos “la je sais, un monde se equitable un besoin sonnerait       vu etudiant à       bonhe       &n   3   

les dernier vers aoi       deux rêve, cauchemar,     depuis et…  dits de l’existence n’est percey priest lakesur les "tu sais ce que c’est   en grec, morías    de femme liseuse       o À l’occasion de       &n il n’y a pas de plus accorde ton désir à ta quelque chose certains soirs, quand je       sous     hélas, dernier vers aoi et la peur, présente la nuit on croit souvent que le but les oiseaux s’ouvrent rm, le 2/02/2018 j’ai fait la cité de la musique dernier vers aoi sequence 6   le       " (de)lecta lucta   autres litanies du saint nom et ma foi,    regardant la poésie, à la paysage de ta tombe  et       grappe accoucher baragouiner je t’ai admiré,    nous il ne reste plus que le même si immense est le théâtre et     un mois sans ce qu’un paysage peut du fond des cours et des il existe deux saints portant je rêve aux gorges dernier vers aoi je découvre avant toi suite de se reprendre. creuser son vous dites : "un ce pays que je dis est et voici maintenant quelques       d&eacu ecrire les couleurs du monde       apparu ce jour-là il lui toutefois je m’estimais 13) polynésie (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi voici des œuvres qui, le (À l’église   je n’ai jamais       l̵ le 2 juillet       en "moi, esclave" a l’impression la plus       pass&e "l’art est-il deuxième essai le dernier vers aoi la question du récit 0 false 21 18       droite dernier vers aoi       aujour la terre nous démodocos... Ça a bien un   né le 7 et nous n’avons rien et je vois dans vos       banlie       fleur certains prétendent passet li jurz, si turnet a    7 artistes et 1 7) porte-fenêtre ma mémoire ne peut me " je suis un écorché vif. rm : nous sommes en     dans la ruela il ne s’agit pas de ce texte se présente buttati ! guarda&nbs et  riche de mes       au madame est une li emperere par sa grant dernier vers aoi     le l’erbe del camp, ki réponse de michel l’impossible  la lancinante voudrais je vous       enfant ne pas négocier ne mult ben i fierent franceis e la vie est dans la vie. se tout le problème temps de pierres nice, le 30 juin 2000       au souvent je ne sais rien de noble folie de josué, elle réalise des gardien de phare à vie, au madame est une torche. elle       quel ennui, mortel pour antoine simon 32 dessiner les choses banales     extraire (ma gorge est une  improbable visage pendu (en regardant un dessin de     après pour nicolas lavarenne ma     pourquoi eurydice toujours nue à ainsi alfred… le 26 août 1887, depuis    il       cerisi       pav&ea macles et roulis photo 3   entrons troisième essai et guetter cette chose pour gilbert écoute, josué, légendes de michel rimbaud a donc pour yves et pierre poher et fragilité humaine. je reviens sur des reflets et echosla salle  martin miguel vient des quatre archanges que bel équilibre et sa la liberté s’imprime à madame déchirée l’éclair me dure,       m̵   ces sec erv vre ile rare moment de bonheur, il y a des objets qui ont la vous avez bientôt, aucune amarre sauvage et fuyant comme 1- c’est dans agnus dei qui tollis peccata     chambre       aux avec marc, nous avons elle ose à peine je suis deux nouveauté, a propos de quatre oeuvres de  de la trajectoire de ce la musique est le parfum de cinquième essai tout violette cachéeton f le feu s’est marcel alocco a  les éditions de quai des chargeurs de l’art n’existe je déambule et suis       f qu’il vienne, le feu je suis occupé ces c’est seulement au diaphane est le mot (ou cet échange s’est fait bruno mendonça  un livre écrit tout est prêt en moi pour       dans       le seul dans la rue je ris la la communication est       la prenez vos casseroles et 5) triptyque marocain ce qui importe pour rita est trois fois humble. ….omme virginia par la le galop du poème me et tout avait     faisant la autre citation (vois-tu, sancho, je suis temps où les coeurs "pour tes trois (mon souffle au matin je crie la rue mue douleur histoire de signes . les dernières       ruelle pour andré marie-hélène avant propos la peinture est       st       pav&ea le travail de miguel, de 1968 antoine simon 12   si vous souhaitez       le       une carles li reis en ad prise sa pour qui veut se faire une et il fallait aller debout deux mille ans nous tu le saiset je le vois     chant de je m’étonne toujours de la carmelo arden quin est une ainsi va le travail de qui la galerie chave qui patrick joquel vient de  ce mois ci : sub bien sûr, il y eut et c’était dans et que dire de la grâce  le grand brassage des qu’est-ce qui est en sa langue se cabre devant le       mouett la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thibaudin

Thibaudin

Dernière publication : 12 décembre 2009.
Les 3 derniers articles : Monique Thibaudin , Les banalités de nos conversations .
Les 3 articles les plus lus : Les banalités de nos conversations , Monique Thibaudin .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Les banalités de nos conversations

    Date de rédaction : avril 1997
    Sur des oeuvres de Monique Thibaudin. Musique de Gilbert Trem
    Clefs : Thibaudin , Trem

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Monique Thibaudin

    Elle réalise des "antibustes"... C’est Gibert Trem, le musicien, qui a ainsi nommé les sculptures de Monique Thibaudin, en 1993, alors que nous préparions la première exposition de ces (...)
    Clefs : Thibaudin


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette