BRIBES EN LIGNE
l’évidence antoine simon 3 hans freibach : fin première iv.- du livre d’artiste     rien     [1]  j’arrivais dans les granz est li calz, si se le 23 février 1988, il quand sur vos visages les comme une suite de de mes deux mains dorothée vint au monde 13) polynésie le temps passe si vite, on a cru à diaphane est le mot (ou (dans mon ventre pousse une sequence 6   le la vie est ce bruissement la liberté de l’être deuxième normalement, la rubrique si j’étais un  ce qui importe pour "et bien, voilà..." dit ce jour là, je pouvais heureuse ruine, pensait rêve, cauchemar, sainte marie, pour angelo cet article est paru dans le toutefois je m’estimais halt sunt li pui e mult halt deuxième approche de moi cocon moi momie fuseau madame des forêts de ce qui aide à pénétrer le       ruelle dernier vers aoi   on préparait le 26 août 1887, depuis le lent tricotage du paysage il n’était qu’un deux nouveauté, immense est le théâtre et vous n’avez au commencement était f le feu est venu,ardeur des (À l’église en 1958 ben ouvre à     faisant la la poésie, à la à       deux au matin du les premières mesdames, messieurs, veuillez tendresse du mondesi peu de branches lianes ronces   entrons dentelle : il avait       glouss station 7 : as-tu vu judas se autre citation"voui « voici       deux bribes en ligne a le nécessaire non reflets et echosla salle histoire de signes . rêves de josué,       et tu sa langue se cabre devant le le temps passe dans la       sur paien sunt morz, alquant 1) notre-dame au mur violet voile de nuità la exacerbé d’air avant dernier vers aoi  on peut passer une vie carles respunt : dernier vers aoi « h&eacu de soie les draps, de soie la danse de là, c’est le sable et ce qu’un paysage peut dans les carnets je crie la rue mue douleur “le pinceau glisse sur antoine simon 18 pour mireille et philippe       parfoi 0 false 21 18 station 5 : comment le soleil n’est pas outre la poursuite de la mise       jonath approche d’une       dans pour andrée effleurer le ciel du bout des souvent je ne sais rien de       force s’ouvre la       st sables mes parolesvous exode, 16, 1-5 toute   un spectacle de josué dit genre des motsmauvais genre dernier vers aoi beaucoup de merveilles dimanche 18 avril 2010 nous nice, le 8 octobre       sur le glacis de la mort       je       il       je ce texte m’a été je ne sais pas si       bonhe     cet arbre que les plus vieilles sors de mon territoire. fais réponse de michel  hier, 17 juste un mot pour annoncer un tunnel sans fin et, à       reine je m’étonne toujours de la on peut croire que martine la galerie chave qui À peine jetés dans le onze sous les cercles je n’hésiterai si tu es étudiant en temps où les coeurs dernier vers aoi dans le monde de cette dernier vers aoi i en voyant la masse aux le 2 juillet j’écoute vos la brume. nuages       le       sur montagnesde tout à fleur d’eaula danse il arriva que pour michèle gazier 1) 1- c’est dans attention beau tromper le néant antoine simon 6 lorsque martine orsoni       s̵ ce 28 février 2002. ils sortent       le       o dernier vers aoi antoine simon 32 dans l’effilé de torna a sorrento ulisse torna       pass&e ce texte se présente       sur dire que le livre est une rossignolet tu la portrait. 1255 : je t’enfourche ma zacinto dove giacque il mio la terre nous a christiane antoine simon 9 il pleut. j’ai vu la  un livre écrit d’un côté  au travers de toi je (ô fleur de courge... la mort, l’ultime port, l’appel tonitruant du pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement et que dire de la grâce les cuivres de la symphonie       dans       dans a la femme au une errance de macles et roulis photo 1 pour frédéric la route de la soie, à pied, le 15 mai, à bruno mendonça décembre 2001.   (dans le prenez vos casseroles et  epître aux       journ& pour helmut         &n  tu ne renonceras pas.       fleure     oued coulant ainsi alfred…       aujour li quens oger cuardise sauvage et fuyant comme merci à la toile de   pour adèle et guetter cette chose un temps hors du pluies et bruines, de pa(i)smeisuns en est venuz le travail de bernard je suis celle qui trompe  je signerai mon "mais qui lit encore le accorde ton désir à ta cinquième essai tout dieu faisait silence, mais pour andré    regardant pour philippe       soleil troisième essai et antoine simon 13 agnus dei qui tollis peccata       &agrav quand les mots ensevelie de silence, pour pierre theunissen la la terre a souvent tremblé       apr&eg f les rêves de apaches : a l’aube des apaches, abu zayd me déplait. pas pierre ciel       la   la baie des anges les doigts d’ombre de neige le vieux qui buttati ! guarda&nbs  dans toutes les rues depuis ce jour, le site l’erbe del camp, ki  la lancinante le coeur du equitable un besoin sonnerait livre grand format en trois marie-hélène dernier vers aoi       une carissimo ulisse,torna a       dans et voici maintenant quelques   né le 7 station 1 : judas allons fouiller ce triangle pour martin dans les hautes herbes martin miguel art et il existe deux saints portant  dernier salut au edmond, sa grande pas une année sans évoquer       droite ma chair n’est fragilité humaine. r.m.a toi le don des cris qui 1257 cleimet sa culpe, si onzième 7) porte-fenêtre sous la pression des c’est extrêmement     surgi vi.- les amicales aventures antoine simon 30  dans le livre, le cette machine entre mes cyclades, iii° toute trace fait sens. que la bouche pure souffrance a ma mère, femme parmi le scribe ne retient antoine simon 12 il est le jongleur de lui mais non, mais non, tu siglent a fort e nagent e   saint paul trois je désire un des quatre archanges que il semble possible les avenues de ce pays le ciel de ce pays est tout elle ose à peine sixième tes chaussures au bas de l’une des dernières  martin miguel vient et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi  tu vois im font chier ….omme virginia par la     &nbs mult ben i fierent franceis e       au une autre approche de bien sûr, il y eut pourquoi yves klein a-t-il depuis le 20 juillet, bribes les lettres ou les chiffres les étourneaux !       le jamais je n’aurais mise en ligne d’un mieux valait découper  le livre, avec       bonheu       la ...et poème pour       apr&eg       fourr&     dans la ruela il s’appelait  “... parler une 1-nous sommes dehors. morz est rollant, deus en ad a propos de quatre oeuvres de  les trois ensembles intendo... intendo ! en ceste tere ad estet ja       "     sur la pente la communication est rien n’est plus ardu  la toile couvre les vous avez on trouvera la video au programme des actions  de même que les       marche le lent déferlement       à quelques autres       ce temps de pierres dans la des quatre archanges que quand nous rejoignons, en a la libération, les antoine simon 29 noble folie de josué,         or aux george(s) (s est la   jn 2,1-12 :       dans recleimet deu mult ] heureux l’homme normal 0 21 false fal       tourne le plus insupportable chez on dit qu’agathe       " laure et pétrarque comme       pav&ea à bernadette dans l’innocence des     au couchant cliquetis obscène des pas de pluie pour venir dernier vers aoi ki mult est las, il se dort ecrire les couleurs du monde patrick joquel vient de difficile alliage de (josué avait certains soirs, quand je pour jacqueline moretti, dans ce pays ma mère comme ce mur blanc de pareïs li seit la démodocos... Ça a bien un leonardo rosa la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Tubiana

Tubiana



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette