BRIBES EN LIGNE
      au granz fut li colps, li dux en bribes en ligne a derniers vers sun destre       crabe- me on préparait non, björg, ( ce texte a si elle est belle ? je    il pour michèle gazier 1  avec « a la       le ce poème est tiré du       au ici. les oiseaux y ont fait la cité de la musique autres litanies du saint nom a claude b.   comme et combien   un vendredi l’ami michel dernier vers aoi         or 1) la plupart de ces       jonath nice, le 8 octobre zacinto dove giacque il mio le scribe ne retient     à dernier vers aoi cinquième citationne (en regardant un dessin de alocco en patchworck ©  “... parler une       allong les installations souvent, n’ayant pas ce paysage que tu contemplais voici des œuvres qui, le seins isabelle boizard 2005 pour michèle juste un essai de nécrologie, pas même       glouss   entrons   maille 1 :que quelque temps plus tard, de un trait gris sur la       reine quand nous rejoignons, en       longte      & noble folie de josué, (elle entretenait lorsque martine orsoni il ne s’agit pas de       deux je ne sais pas si f le feu s’est légendes de michel granz est li calz, si se c’est un peu comme si, f qu’il vienne, le feu  les trois ensembles un jour nous avons antoine simon 9       le  la toile couvre les deux nouveauté, marché ou souk ou sous la pression des   voici donc la sur la toile de renoir, les avant propos la peinture est l’impression la plus outre la poursuite de la mise pour jean-marie simon et sa la langue est intarissable diaphane est le douze (se fait terre se ce 28 février 2002.     longtemps sur pour jean marie       m̵ af : j’entends marcel alocco a de l’autre de pareïs li seit la vue à la villa tamaris ma voix n’est plus que au commencement était   le texte suivant a mon travail est une pas une année sans évoquer   est-ce que elle réalise des       six j’aime chez pierre il y a dans ce pays des voies couleur qui ne masque pas    seule au elle ose à peine rien n’est je désire un depuis ce jour, le site       la c’était une intendo... intendo ! cet univers sans dernier vers aoi pour angelo jouer sur tous les tableaux coupé le sonà un nouvel espace est ouvert antoine simon 23 les plus terribles tout le problème dernier vers aoi deuxième essai le après la lecture de  au mois de mars, 1166 a toi le don des cris qui       deux monde imaginal, l’art n’existe dans le monde de cette       m&eacu il n’était qu’un dans les hautes herbes       alla dans l’innocence des " je suis un écorché vif.       fleure  epître aux nous avancions en bas de 10 vers la laisse ccxxxii       " pluies et bruines, j’arrivais dans les mougins. décembre ajout de fichiers sons dans soudain un blanc fauche le tout en vérifiant dernier vers aoi très malheureux... polenta       tourne       neige       cerisi deuxième suite un homme dans la rue se prend les routes de ce pays sont       en antoine simon 32 ce qui fait tableau : ce a ma mère, femme parmi li quens oger cuardise morz est rollant, deus en ad je dors d’un sommeil de pour philippe       "     les provisions pure forme, belle muette, paysage de ta tombe  et je t’enfourche ma toulon, samedi 9 rm : d’accord sur petit matin frais. je te à bernadette    7 artistes et 1       " lancinant ô lancinant je t’enlace gargouille trois tentatives desesperees pour nicolas lavarenne ma     &nbs “le pinceau glisse sur vous deux, c’est joie et       dans madame a des odeurs sauvages viallat © le château de    de femme liseuse     depuis "et bien, voilà..." dit       soleil le proche et le lointain karles se dort cum hume macles et roulis photo 3 sixième cyclades, iii° dans l’innocence des       &n "mais qui lit encore le c’est pour moi le premier       pav&ea madame, on ne la voit jamais       entre pas facile d’ajuster le       assis on trouvera la video aucun hasard si se   j’ai souvent faisant dialoguer l’heure de la a propos de quatre oeuvres de dernier vers aoi une autre approche de       la deux ajouts ces derniers antoine simon 11       droite la musique est le parfum de de toutes les g. duchêne, écriture le (ô fleur de courge... à la bonne le samedi 26 mars, à 15 merci à la toile de       vu sequence 6   le       dernier vers aoi pourquoi yves klein a-t-il et nous n’avons rien je rêve aux gorges on peut croire que martine ils sortent station 5 : comment     m2 &nbs suite du blasphème de     pluie du pour julius baltazar 1 le j’oublie souvent et à la mémoire de le tissu d’acier un temps hors du "ah ! mon doux pays, le glacis de la mort etudiant à pour marcel  référencem un tunnel sans fin et, à il faut laisser venir madame lorsqu’on connaît une       en toutes sortes de papiers, sur    si tout au long     quand je serai toujours attentif à       le rossignolet tu la ce va et vient entre rien n’est plus ardu la liberté de l’être     cet arbre que cliquetis obscène des vous dites : "un accoucher baragouiner       la       à antoine simon 3 tout mon petit univers en décembre 2001.       aujour       fourr&       &n tes chaussures au bas de paien sunt morz, alquant printemps breton, printemps rimbaud a donc dans le patriote du 16 mars des conserves ! ainsi alfred… pour andrée lu le choeur des femmes de tout en travaillant sur les peinture de rimes. le texte (la numérotation des rêves de josué, antoine simon 31 fin première il était question non antoine simon 5 de sorte que bientôt quelques autres pour maguy giraud et  l’écriture pour helmut   saint paul trois l’homme est antoine simon 33   ciel !!!!       la exode, 16, 1-5 toute les dieux s’effacent dernier vers aoi dernier vers aoi       sur le quatre si la mer s’est quelques textes la gaucherie à vivre, le 26 août 1887, depuis temps où le sang se il avait accepté temps de pierres quant carles oït la   je ne comprends plus troisième essai et tous feux éteints. des la communication est la bouche pleine de bulles dernier vers aoi chercher une sorte de saluer d’abord les plus   pour le prochain « pouvez-vous clquez sur f le feu m’a "ces deux là se attendre. mot terrible.       fourmi   la production halt sunt li pui e mult halt le lent tricotage du paysage cinq madame aux yeux arbre épanoui au ciel macles et roulis photo 7       bonhe une il faut dire les       je me dernier vers aoi il n’y a pas de plus f le feu est venu,ardeur des pour robert abstraction voir figuration l’instant criblé l’évidence sors de mon territoire. fais pour mireille et philippe       ruelle       soleil       pav&ea mille fardeaux, mille   iv    vers 1- c’est dans dans ce périlleux s’égarer on antoine simon 26  “comment  si, du nouveau       allong a propos d’une si, il y a longtemps, les je suis celle qui trompe mise en ligne   d’un coté, et ces     nous         &n dernier vers aoi quai des chargeurs de l’une des dernières    nous       et       vaches     hélas, pour jacqueline moretti, pour andré li emperere par sa grant  pour le dernier jour       banlie régine robin,   le 10 décembre il pleut. j’ai vu la eurydice toujours nue à juste un mot pour annoncer c’est le grand carissimo ulisse,torna a ma mémoire ne peut me il y a tant de saints sur     après "je me tais. pour taire.       entre "nice, nouvel éloge de la ils s’étaient quel ennui, mortel pour références : xavier trois (mon souffle au matin etait-ce le souvenir madame est la reine des la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Venet

Venet

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : La force du retrait .
Les 3 articles les plus lus : La force du retrait .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette