BRIBES EN LIGNE
« h&eacu     vers le soir l’heure de la    il monde imaginal, j’ai en réserve marché ou souk ou       un       dans quelque chose f le feu est venu,ardeur des m1       on a cru à   maille 1 :que dans le monde de cette et te voici humanité tout à fleur d’eaula danse       dans le geste de l’ancienne, o tendresses ô mes Être tout entier la flamme paysage de ta tombe  et moisissures mousses lichens peinture de rimes. le texte       entre le coquillage contre chaque automne les       aux       la poussées par les vagues       descen pour m.b. quand je me heurte art jonction semble enfin et la peur, présente       parfoi nouvelles mises en « 8° de À max charvolen et martin       magnol     de rigoles en face aux bronzes de miodrag       dans de pa(i)smeisuns en est venuz dans l’effilé de normal 0 21 false fal pas même le soleil n’est pas       &agrav       &agrav       force polenta qu’est-ce qui est en de proche en proche tous reprise du site avec la titrer "claude viallat, montagnesde et si tu dois apprendre à     pluie du antoine simon 3 faisant dialoguer pour andrée       su "pour tes reflets et echosla salle je ne saurais dire avec assez quel ennui, mortel pour "si elle est deuxième essai de toutes les   que signifie pour marcel  “comment cher bernard dernier vers aoi f le feu s’est effleurer le ciel du bout des les doigts d’ombre de neige antoine simon 7 suite de pour mireille et philippe je n’hésiterai pour mes enfants laure et "mais qui lit encore le f qu’il vienne, le feu pour gilbert se reprendre. creuser son huit c’est encore à le tissu d’acier temps de bitume en fusion sur le lent déferlement nous avancions en bas de     son   six formes de la en cet anniversaire, ce qui c’est un peu comme si, voici des œuvres qui, le pour egidio fiorin des mots des conserves ! il en est des meurtrières.   un li quens oger cuardise       dans ce jour-là il lui       tourne je suis occupé ces pour angelo j’aime chez pierre       chaque clers fut li jurz e li       fleur f j’ai voulu me pencher       l̵ elle ose à peine issent de mer, venent as dorothée vint au monde "l’art est-il clquez sur seins isabelle boizard 2005 mi viene in mentemi toujours les lettres : écoute, josué, À l’occasion de pour jean gautheronle cosmos af : j’entends  pour le dernier jour 1- c’est dans ] heureux l’homme très malheureux... errer est notre lot, madame, quand c’est le vent qui mise en ligne d’un clere est la noit e la …presque vingt ans plus station 3 encore il parle       " vous n’avez sous l’occupation dans l’innocence des "moi, esclave" a       "       la l’existence n’est coupé le sonà les cuivres de la symphonie dernier vers aoi il s’appelait carles li reis en ad prise sa pour jacqueline moretti, tandis que dans la grande ensevelie de silence, ainsi alfred… rossignolet tu la       dans  dans le livre, le introibo ad altare recleimet deu mult dernier vers aoi nous serons toujours ces   ciel !!!! dernier vers aoi mieux valait découper sous la pression des       coude démodocos... Ça a bien un  l’écriture cet univers sans deuxième suite etudiant à dans l’innocence des       &eacut juste un vedo la luna vedo le le numéro exceptionnel de 0 false 21 18 madame des forêts de neuf j’implore en vain Ç’avait été la ce qui fascine chez       &n je t’enlace gargouille a supposer quece monde tienne i mes doigts se sont ouverts histoire de signes . un soir à paris au un trait gris sur la   marcel f le feu s’est c’est ici, me   la production       crabe- rare moment de bonheur, ….omme virginia par la les plus vieilles je dors d’un sommeil de  je signerai mon mise en ligne c’est la peur qui fait les étourneaux !  improbable visage pendu       pav&ea       rampan nous avons affaire à de       le ( ce texte a    seule au etait-ce le souvenir immense est le théâtre et le 26 août 1887, depuis que d’heures dernier vers doel i avrat,       deux la cité de la musique grande lune pourpre dont les tout en vérifiant je ne peins pas avec quoi,     une abeille de les lettres ou les chiffres     les provisions frères et antoine simon 15 quel étonnant 13) polynésie       au j’ai changé le le proche et le lointain les durand : une       sa langue se cabre devant le  si, du nouveau ce texte m’a été deux ce travail vous est “dans le dessin comme une suite de       le nous savons tous, ici, que  les œuvres de ma voix n’est plus que il existe deux saints portant 7) porte-fenêtre 1. il se trouve que je suis prenez vos casseroles et et il fallait aller debout rm : nous sommes en envoi du bulletin de bribes       la martin miguel art et tout le problème "nice, nouvel éloge de la cet article est paru de la non... non... je vous assure, dernier vers aoi les installations souvent, je reviens sur des     sur la quand sur vos visages les cinq madame aux yeux       ...mai tout en travaillant sur les de mes deux mains       j̵ la vie humble chez les ajout de fichiers sons dans réponse de michel  née à printemps breton, printemps     les fleurs du on croit souvent que le but aucun hasard si se rien n’est       pass&e (la numérotation des       cerisi il ne reste plus que le passent .x. portes, antoine simon 24  on peut passer une vie       la quand il voit s’ouvrir, d’un côté sables mes parolesvous « pouvez-vous je serai toujours attentif à diaphane est le ce paysage que tu contemplais des voiles de longs cheveux   l’oeuvre vit son hans freibach :       s̵ la galerie chave qui des quatre archanges que macles et roulis photo 7       m&eacu antoine simon 33       en un dans ma gorge       le pour frédéric je m’étonne toujours de la ki mult est las, il se dort le 23 février 1988, il dernier vers aoi   tout est toujours en i en voyant la masse aux       descendre à pigalle, se       le c’est extrêmement une errance de   saint paul trois dernier vers aoi certains prétendent il en est des noms comme du antoine simon 9     après il existe au moins deux pluies et bruines, abstraction voir figuration comme un préliminaire la aux george(s) (s est la violette cachéeton ce qu’un paysage peut     hélas, la brume. nuages  hier, 17     le cygne sur merci au printemps des   (dans le       les 1257 cleimet sa culpe, si ils sortent onzième antoine simon 21       arauca “le pinceau glisse sur mille fardeaux, mille références : xavier deuxième approche de à propos “la       grimpa napolì napolì madame est une torche. elle légendes de michel       deux pour jean-marie simon et sa       " vertige. une distance il aurait voulu être 10 vers la laisse ccxxxii antoine simon 25 josué avait un rythme dernier vers aoi petites proses sur terre folie de josuétout est dernier vers aoi       " voile de nuità la station 1 : judas max charvolen, martin miguel "la musique, c’est le       vaches pour nicolas lavarenne ma accoucher baragouiner tendresse du mondesi peu de  les premières après la lecture de       quand   jn 2,1-12 :       sous les premières in the country    de femme liseuse à la bonne buttati ! guarda&nbs nice, le 8 octobre lorsque martine orsoni vi.- les amicales aventures tu le saiset je le vois la prédication faite ce texte se présente ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 18 journée de derniers vers sun destre le glacis de la mort chaque jour est un appel, une     nous la mort, l’ultime port, agnus dei qui tollis peccata je t’enfourche ma  “... parler une au labyrinthe des pleursils pour lee la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Warneck

Warneck



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette