BRIBES EN LIGNE
deuxième rupture : le là, c’est le sable et li emperere par sa grant effleurer le ciel du bout des ainsi fut pétrarque dans madame est une la langue est intarissable un tunnel sans fin et, à       magnol pas facile d’ajuster le       bruyan le samedi 26 mars, à 15   en grec, morías c’est extrêmement  pour de  je signerai mon       enfant quand vous serez tout       pav&ea       &agrav faisant dialoguer "l’art est-il   pour le prochain     à    de femme liseuse station 3 encore il parle dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez         &n il ne reste plus que le dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio    courant une image surgit traverse le travail de tissage, dans le soleil n’est pas comme une suite de à la bonne les durand : une etudiant à       le on peut croire que martine 1- c’est dans quelque chose dernier vers aoi la fraîcheur et la nous serons toujours ces le temps passe dans la je n’hésiterai equitable un besoin sonnerait toulon, samedi 9 dorothée vint au monde ses mains aussi étaient       gentil le 19 novembre 2013, à la au lecteur voici le premier elle réalise des madame des forêts de bruno mendonça       ( pour maxime godard 1 haute     le madame aux rumeurs je m’étonne toujours de la       les aucun hasard si se la cité de la musique toute trace fait sens. que et que vous dire des       longte j’ai travaillé "mais qui lit encore le il en est des meurtrières. il avait accepté 1 la confusion des la question du récit je serai toujours attentif à dernier vers aoi voile de nuità la quand les couleurs inoubliables, les "et bien, voilà..." dit       &agrav À perte de vue, la houle des l’une des dernières et si au premier jour il pour michèle aueret       au la nuit       quand derniers vers sun destre le poiseau de merle noir  pour pour daniel farioli poussant       fourmi   né le 7 attendre. mot terrible. même si pluies et bruines, quando me ne so itu pe ce qu’un paysage peut corps nomades bouches iloec endreit remeint li os ( ce texte a quatrième essai rares cet univers sans écrirecomme on se pour maguy giraud et quand les eaux et les terres cet article est paru dans le les parents, l’ultime  avec « a la  “la signification tendresse du mondesi peu de l’erbe del camp, ki bribes en ligne a tous feux éteints. des c’était une       dans eurydice toujours nue à « h&eacu       l̵ pour martine, coline et laure ce qui fait tableau : ce dernier vers aoi ce va et vient entre "tu sais ce que c’est a propos de quatre oeuvres de       le suite de       le pour michèle       m̵ maintenant il connaît le spectacle de josué dit j’ai longtemps       sur le 1 au retour au moment       je tu le sais bien. luc ne madame porte à l’heure de la béatrice machet vient de la rencontre d’une dans l’effilé de il semble possible l’impossible religion de josué il ce qui aide à pénétrer le livre grand format en trois   un       neige       journ& ce poème est tiré du   nous sommes "ah ! mon doux pays, merci à marc alpozzo       ce un verre de vin pour tacher antoine simon 7       grimpa dernier vers aoi       l̵ nous lirons deux extraits de g. duchêne, écriture le     pourquoi dernier vers aoi à la mémoire de pure forme, belle muette, ce texte m’a été  les trois ensembles vue à la villa tamaris   est-ce que   le texte suivant a (elle entretenait une errance de le galop du poème me       montag buttati ! guarda&nbs je t’enfourche ma un temps hors du pour jacky coville guetteurs v.- les amicales aventures du lancinant ô lancinant f les marques de la mort sur assise par accroc au bord de       que dernier vers aoi pas une année sans évoquer il tente de déchiffrer, sur la toile de renoir, les nous avons affaire à de pour mireille et philippe pour ma dernier vers aoi arbre épanoui au ciel       pourqu il existe au moins deux antoine simon 18 patrick joquel vient de       ...mai       &n       fourr& dieu faisait silence, mais a l’aube des apaches, li emperere s’est ce paysage que tu contemplais pour ce pays que je dis est       dans deux nouveauté, de mes deux mains nice, le 18 novembre 2004     les provisions monde imaginal,       dans chaque jour est un appel, une les lettres ou les chiffres     hélas,       apparu       au       voyage si j’étais un     son mm oui, ce qui est troublant trois tentatives desesperees tout le problème exacerbé d’air marie-hélène l’impression la plus chercher une sorte de le 23 février 1988, il fragilité humaine.       "       dans  au travers de toi je mult ben i fierent franceis e difficile alliage de       deux a supposer quece monde tienne antoine simon 12       une en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi   in the country "si elle est cher bernard le temps passe si vite, troisième essai et comment entrer dans une   saint paul trois premier essai c’est que d’heures quelques autres       au   un vendredi pour michèle gazier 1 seins isabelle boizard 2005 c’est la peur qui fait ouverture de l’espace morz est rollant, deus en ad   encore une       deux je n’ai pas dit que le « amis rollant, de madame a des odeurs sauvages ne pas négocier ne pour angelo cinquième citationne glaciation entre quelques textes libre de lever la tête tes chaussures au bas de antoine simon 30       maquis (À l’église       dans     une abeille de prenez vos casseroles et pour anne slacik ecrire est ce pour lee villa arson, nice, du 17  mise en ligne du texte présentation du antoine simon 11 af : j’entends     &nbs branches lianes ronces carissimo ulisse,torna a « voici et c’était dans dernier vers aoi       sur     l’é  martin miguel vient quand c’est le vent qui ajout de fichiers sons dans dans l’innocence des raphaël sous la pression des jamais si entêtanteeurydice pour alain borer le 26 et la peur, présente pour m.b. quand je me heurte souvent je ne sais rien de ma mémoire ne peut me macles et roulis photo 7 la route de la soie, à pied, journée de je ne saurais dire avec assez le 28 novembre, mise en ligne rare moment de bonheur,       sur       je me avant propos la peinture est petit matin frais. je te tout mon petit univers en   le 10 décembre beaucoup de merveilles       midi tout est prêt en moi pour comme ce mur blanc       sous vi.- les amicales aventures guetter cette chose pourquoi yves klein a-t-il       &agrav légendes de michel c’est la chair pourtant ils avaient si longtemps, si  c’était nice, le 8 octobre la vie est ce bruissement charogne sur le seuilce qui f qu’il vienne, le feu       parfoi il n’est pire enfer que décembre 2001.       " dernier vers aoi dans les écroulements antoine simon 10 le plus insupportable chez carissimo ulisse,torna a bientôt, aucune amarre       " f tous les feux se sont       fourr& mult est vassal carles de bien sûr, il y eut ….omme virginia par la c’est le grand vertige. une distance       pav&ea rossignolet tu la pour philippe les dieux s’effacent       je me attention beau       entre recleimet deu mult le lent déferlement antoine simon 17 m1       Être tout entier la flamme vedo la luna vedo le  hors du corps pas     [1]    jn 2,1-12 :       sur heureuse ruine, pensait       sur alocco en patchworck ©  zones gardées de pour qui veut se faire une    au balcon écoute, josué, dans ce périlleux avez-vous vu 1-nous sommes dehors.       la à bernadette l’art c’est la carmelo arden quin est une derniers     cet arbre que pour mon épouse nicole   la production la danse de la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > catalogue d’exposition

catalogue d’exposition

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , Pour apprivoiser un barbare , Michèle Brondello, ou les sentinelles des forêts .
Les 3 articles les plus lus : Sainte Marguerite , Sainte Agathe , La joie du sismographe .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette