BRIBES EN LIGNE
raphaël a propos de quatre oeuvres de       le (de)lecta lucta   "mais qui lit encore le edmond, sa grande   pour olivier constellations et le texte qui suit est, bien mult est vassal carles de 1) la plupart de ces dans le train premier lu le choeur des femmes de ouverture de l’espace cinq madame aux yeux la bouche pure souffrance   montagnesde attention beau je t’ai admiré,       dans ecrire sur madame dans l’ombre des ses mains aussi étaient allons fouiller ce triangle antoine simon 23 i.- avaler l’art par jamais je n’aurais rare moment de bonheur, c’est seulement au après la lecture de il tente de déchiffrer, ensevelie de silence, branches lianes ronces dentelle : il avait macao grise   ces sec erv vre ile f tous les feux se sont bribes en ligne a très saintes litanies de l’autre   se dans le pain brisé son toi, mésange à les doigts d’ombre de neige       sous pour philippe  marcel migozzi vient de       je       une       voyage pour lee       maquis pour ma dernier vers aoi  mise en ligne du texte pour helmut       ce la mort, l’ultime port,     rien recleimet deu mult temps où le sang se bal kanique c’est       un pour alain borer le 26 la danse de a toi le don des cris qui       pourqu li emperere s’est un tunnel sans fin et, à station 3 encore il parle   le 10 décembre petites proses sur terre       sur clers est li jurz et li d’ eurydice ou bien de     de rigoles en nos voix genre des motsmauvais genre c’est la peur qui fait       descen dans les écroulements là, c’est le sable et immense est le théâtre et quel ennui, mortel pour le glacis de la mort       le et que dire de la grâce pour jean gautheronle cosmos       le d’abord l’échange des   voici donc la  c’était dernier vers aoi dernier vers aoi pour michèle aueret on croit souvent que le but sous l’occupation     tout autour pour yves et pierre poher et     sur la pente       au 0 false 21 18 dessiner les choses banales attendre. mot terrible. quai des chargeurs de       ruelle inoubliables, les vi.- les amicales aventures ajout de fichiers sons dans ne faut-il pas vivre comme tout le problème       " prenez vos casseroles et c’est ici, me pour max charvolen 1)     dans la ruela giovanni rubino dit deux mille ans nous ce jour là, je pouvais     extraire       dans  le grand brassage des   pour adèle et antoine simon 16 comme une suite de dernier vers aoi       l̵ coupé en deux quand lorsque martine orsoni juste un mot pour annoncer pour mireille et philippe un jour nous avons       bonhe alocco en patchworck © pour gilbert "ah ! mon doux pays, quand les couleurs  référencem  la lancinante "si elle est les étourneaux ! le 28 novembre, mise en ligne « pouvez-vous réponse de michel ce qui importe pour beaucoup de merveilles du bibelot au babilencore une histoire de signes . dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en pour m.b. quand je me heurte où l’on revient pur ceste espee ai dulor e macles et roulis photo 7 viallat © le château de       la       vu ma mémoire ne peut me dernier vers aoi les dieux s’effacent   iv    vers etudiant à ils s’étaient sculpter l’air : ] heureux l’homme       sur trois tentatives desesperees     quand arbre épanoui au ciel de prime abord, il charogne sur le seuilce qui tout à fleur d’eaula danse tous ces charlatans qui agnus dei qui tollis peccata « h&eacu mes pensées restent   3   

les il existe deux saints portant c’est pour moi le premier chercher une sorte de       la josué avait un rythme antoine simon 5 vous avez se placer sous le signe de       au deux ce travail vous est  dans toutes les rues c’est la distance entre dernier vers aoi       les v.- les amicales aventures du il n’est pire enfer que une autre approche de saluer d’abord les plus nous avons affaire à de  hors du corps pas et il fallait aller debout janvier 2002 .traverse je ne saurais dire avec assez       tu le saiset je le vois pour raphaël de proche en proche tous dernier vers aoi    dans le livre, le je rêve aux gorges il souffle sur les collines à la bonne  avec « a la ki mult est las, il se dort toutes ces pages de nos toute trace fait sens. que je désire un de soie les draps, de soie pour michèle gazier 1 nu(e), comme son nom granz est li calz, si se macles et roulis photo 3       un l’évidence ce qui aide à pénétrer le miguel a osé habiter deuxième approche de  le livre, avec       retour six de l’espace urbain,       dans pour angelo pas une année sans évoquer paysage de ta tombe  et « amis rollant, de madame, on ne la voit jamais mesdames, messieurs, veuillez je suis occupé ces passent .x. portes, quatrième essai de ma voix n’est plus que     nous vertige. une distance tromper le néant "je me tais. pour taire. le ciel de ce pays est tout f j’ai voulu me pencher la terre a souvent tremblé aux barrières des octrois       fleure       dans voile de nuità la      & et si au premier jour il a propos d’une clers fut li jurz e li madame chrysalide fileuse   le texte suivant a carles respunt : et combien "et bien, voilà..." dit       pour       cette il pleut. j’ai vu la pour le prochain basilic, (la attendre. mot terrible. À max charvolen et dans ce périlleux       " bernadette griot vient de   dits de et  riche de mes madame a des odeurs sauvages madame aux rumeurs    seule au le passé n’est nice, le 18 novembre 2004 au commencement était pour andré villers 1)       pass&e le plus insupportable chez mon travail est une petit matin frais. je te des voix percent, racontent       " le vieux qui       mouett il y a tant de saints sur encore une citation“tu c’est le grand    de femme liseuse tu le sais bien. luc ne  ce mois ci : sub patrick joquel vient de est-ce parce que, petit, on au programme des actions pour jacqueline moretti, la main saisit maintenant il connaît le voici l’une de nos plus ...et poème pour merci au printemps des la réserve des bribes je dors d’un sommeil de (josué avait     du faucon dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a j’ai donc halt sunt li pui e mult halt références : xavier à la mémoire de j’oublie souvent et ainsi alfred… au matin du pour 1.- les rêves de il en est des noms comme du le scribe ne retient rossignolet tu la       parfoi l’heure de la temps de pierres i mes doigts se sont ouverts   (dans le       au de la je suis sur l’erbe verte si est       pav&ea gardien de phare à vie, au dorothée vint au monde 1 la confusion des j’écoute vos d’un côté la lecture de sainte feuilleton d’un travail ainsi fut pétrarque dans       le livre grand format en trois pour qui veut se faire une dernier vers aoi dernier vers aoi démodocos... Ça a bien un il arriva que sainte marie, l’eau s’infiltre samuelchapitre 16, versets 1 c’est parfois un pays écrirecomme on se nécrologie voici des œuvres qui, le Ç’avait été la     depuis antoine simon 9  il est des objets sur             dans  un livre écrit       la toutes sortes de papiers, sur       droite pour martin 5) triptyque marocain rêves de josué, pour martine dernier vers aoi   coupé le sonà a l’aube des apaches, à bernadette       banlie dans ce pays ma mère in the country antoine simon 26 la gaucherie à vivre, le numéro exceptionnel de f les feux m’ont trois (mon souffle au matin       la pie cet article est paru dans le tout est possible pour qui j’arrivais dans les  pour jean le   ces notes si elle est belle ? je ce texte se présente  martin miguel vient poussées par les vagues une image surgit et derrière       juin derniers  “comment présentation du       la leonardo rosa dans le respect du cahier des quand nous rejoignons, en la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > Monographies

Monographies

Dernière publication : 28 mars 2015.
Les 3 derniers articles : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .
Les 3 articles les plus lus : Le nom du papillon , Oeuvres , Dans l’atelier .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette