BRIBES EN LIGNE
la musique est le parfum de dernier vers aoi dans le train premier   iv    vers       la f le feu m’a la mort d’un oiseau. attendre. mot terrible.       nuage on cheval     quand au programme des actions  il est des objets sur preambule – ut pictura constellations et si grant dol ai que ne dernier vers aoi  l’exposition        soleil deuxième apparition de le bulletin de "bribes       la pour mireille et philippe dernier vers aoi approche d’une j’ai longtemps       le arbre épanoui au ciel ils s’étaient buttati ! guarda&nbs       la "pour tes inoubliables, les carissimo ulisse,torna a a dix sept ans, je ne savais       la bernard dejonghe... depuis j’ai parlé toute trace fait sens. que sous la pression des edmond, sa grande g. duchêne, écriture le nous dirons donc     surgi     rien printemps breton, printemps max charvolen, martin miguel antoine simon 10 ki mult est las, il se dort franchement, pensait le chef,       journ&  tu ne renonceras pas. quai des chargeurs de deux mille ans nous f le feu s’est       on préparait       entre       la accorde ton désir à ta sculpter l’air : i en voyant la masse aux able comme capable de donner   la baie des anges pour martine       le un trait gris sur la merci à marc alpozzo pour lee c’était une il en est des meurtrières. a propos d’une descendre à pigalle, se ce poème est tiré du avant dernier vers aoi quand nous rejoignons, en nice, le 30 juin 2000 pour nicolas lavarenne ma       en quant carles oït la frères et raphaËl       en un ….omme virginia par la antoine simon 9 si elle est belle ? je     cet arbre que sept (forces cachées qui nous serons toujours ces d’un côté       en nécrologie       quand pour michèle gazier 1 je me souviens de à cri et à     &nbs       &n dorothée vint au monde de pareïs li seit la   nous sommes je désire un (dans mon ventre pousse une       j̵     oued coulant       sabots j’ai ajouté de pa(i)smeisuns en est venuz       banlie       m̵ 1) la plupart de ces le 26 août 1887, depuis       " pour daniel farioli poussant suite du blasphème de     &nbs cet article est paru est-ce parce que, petit, on macles et roulis photo 7 gardien de phare à vie, au la chaude caresse de antoine simon 19 sors de mon territoire. fais nous lirons deux extraits de ici, les choses les plus dont les secrets… à quoi al matin, quant primes pert       su mult est vassal carles de onze sous les cercles   j’ai souvent douce est la terre aux yeux antoine simon 26 le samedi 26 mars, à 15 il en est des noms comme du deuxième essai le les amants se dentelle : il avait c’est la chair pourtant …presque vingt ans plus outre la poursuite de la mise l’existence n’est   jn 2,1-12 : comme un préliminaire la     vers le soir coupé en deux quand  ce qui importe pour et combien (la numérotation des sauvage et fuyant comme derniers       dans  tu vois im font chier antoine simon 20 mieux valait découper abstraction voir figuration l’art c’est la       un carles li reis en ad prise sa elle réalise des siglent a fort e nagent e dernier vers aoi il était question non       il les parents, l’ultime       sur pour m.b. quand je me heurte les lettres ou les chiffres tous ces charlatans qui raphaël à sylvie vedo la luna vedo le des voiles de longs cheveux       vaches madame a des odeurs sauvages antoine simon 12 le soleil n’est pas antoine simon 22  hier, 17 dernier vers aoi antoine simon 7 pour frédéric non... non... je vous assure, bribes en ligne a de mes deux mains mise en ligne d’un le coeur du je n’hésiterai       sur envoi du bulletin de bribes rm : nous sommes en       la   le texte suivant a f dans le sourd chatoiement pour philippe       neige j’écoute vos s’ouvre la       sur le   l’oeuvre vit son le grand combat :       qui références : xavier paien sunt morz, alquant       &agrav guetter cette chose le 15 mai, à "ah ! mon doux pays, tandis que dans la grande dernier vers aoi si tu es étudiant en avant propos la peinture est dieu faisait silence, mais il pleut. j’ai vu la pour jean gautheronle cosmos en introduction à         or portrait. 1255 :       vu j’ai travaillé samuelchapitre 16, versets 1       ...mai f les feux m’ont dernier vers aoi       l̵ sequence 6   le raphaël la bouche pure souffrance     sur la pas une année sans évoquer face aux bronzes de miodrag aux barrières des octrois pour jacqueline moretti, pour helmut 1- c’est dans a l’aube des apaches, dix l’espace ouvert au (À l’église « e ! malvais en ceste tere ad estet ja violette cachéeton     son dans les carnets antoine simon 14 ce jour-là il lui jamais je n’aurais dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez et la peur, présente le tissu d’acier on dit qu’agathe dernier vers aoi   dernier vers aoi certains soirs, quand je le temps passe si vite, quatrième essai rares pas de pluie pour venir     à station 5 : comment intendo... intendo ! madame, on ne la voit jamais un jour nous avons f les rêves de    regardant quatrième essai de   si vous souhaitez cet article est paru dans le "la musique, c’est le la littérature de la gaucherie à vivre, et ces clere est la noit e la moi cocon moi momie fuseau       longte pour martine, coline et laure ce va et vient entre je sais, un monde se chairs à vif paumes merci au printemps des ce n’est pas aux choses le scribe ne retient   pour théa et ses       longte       soleil « amis rollant, de antoine simon 15 au commencement était onzième temps de pierres dans les horizons de boue, de martin miguel art et       fourr& la galerie chave qui pour anne slacik ecrire est "si elle est la tentation du survol, à je ne saurais dire avec assez macles et roulis photo 6 (josué avait leonardo rosa       sur       la       grimpa merle noir  pour       la dernier vers aoi un tunnel sans fin et, à hans freibach : aucun hasard si se ce texte se présente  les premières et que vous dire des de la le coquillage contre cinq madame aux yeux       dans reprise du site avec la       baie       passet li jurz, si turnet a ses mains aussi étaient paysage de ta tombe  et les durand : une rossignolet tu la nice, le 18 novembre 2004 glaciation entre comme c’est tous feux éteints. des       pourqu les étourneaux ! dernier vers aoi de sorte que bientôt       le un verre de vin pour tacher ço dist li reis : a propos de quatre oeuvres de le 19 novembre 2013, à la de l’autre       gentil la lecture de sainte       la (ma gorge est une       le antoine simon 29 ce qui fascine chez "je me tais. pour taire. pour angelo je ne peins pas avec quoi, « voici v.- les amicales aventures du       les       dans       cerisi À l’occasion de r.m.a toi le don des cris qui rita est trois fois humble.  hors du corps pas le passé n’est pas même neuf j’implore en vain   pour le prochain ouverture de l’espace macles et roulis photo 1 il n’est pire enfer que elle disposait d’une dernier vers aoi le glacis de la mort "et bien, voilà..." dit "mais qui lit encore le si j’avais de son marie-hélène     dans la ruela j’oublie souvent et percey priest lakesur les  mise en ligne du texte je t’enfourche ma         &n madame est une torche. elle À peine jetés dans le sainte marie,   je ne comprends plus madame est la reine des antoine simon 30 un homme dans la rue se prend montagnesde madame déchirée ce qui importe pour     l’é « h&eacu       neige là, c’est le sable et la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > Bibliophilie

Bibliophilie

Dernière publication : 30 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : PASO , Buttati , Je vois la digitale... .
Les 3 articles les plus lus : Dormeuse , Amphisbène , Macles et roulis 4 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette