BRIBES EN LIGNE
ici. les oiseaux y ont fait j’ai parlé coupé en deux quand       le 1-nous sommes dehors. travail de tissage, dans tu le saiset je le vois  il est des objets sur chaises, tables, verres, avant propos la peinture est présentation du bientôt, aucune amarre attendre. mot terrible.   anatomie du m et depuis le 20 juillet, bribes ce 28 février 2002. errer est notre lot, madame, nos voix granz fut li colps, li dux en  “s’ouvre attelage ii est une œuvre dans le patriote du 16 mars  mise en ligne du texte carcassonne, le 06 traquer même si qu’est-ce qui est en     [1]  “le pinceau glisse sur première dernier vers aoi       l̵ normalement, la rubrique elle réalise des a la fin il ne resta que ils s’étaient la bouche pure souffrance « pouvez-vous preambule – ut pictura couleur qui ne masque pas       ( pour mon épouse nicole cet article est paru Ç’avait été la dernier vers aoi   dernier vers aoi on cheval et que vous dire des   la baie des anges       le       dans       une       retour mi viene in mentemi station 1 : judas     quand o tendresses ô mes ils sortent écoute, josué, clers fut li jurz e li dernier vers aoi bal kanique c’est  “... parler une pour raphaël madame, on ne la voit jamais       gentil les dieux s’effacent       un il ne reste plus que le chaque automne les la fonction, carles respunt : la tentation du survol, à frères et "mais qui lit encore le s’égarer on       ( dernier vers aoi       enfant essai de nécrologie, pour martine, coline et laure     le cygne sur a claude b.   comme       bruyan bribes en ligne a       je "et bien, voilà..." dit       apr&eg derniers il arriva que c’est le grand       object af : j’entends un nouvel espace est ouvert       neige de soie les draps, de soie rien n’est l’éclair me dure, marché ou souk ou merci à marc alpozzo non... non... je vous assure, pluies et bruines, me à       un à la mémoire de les premières       la livre grand format en trois pour daniel farioli poussant les grands mult ben i fierent franceis e tu le sais bien. luc ne j’écoute vos l’impression la plus un tunnel sans fin et, à pour jacky coville guetteurs   ces notes dans le pain brisé son imagine que, dans la 7) porte-fenêtre tout à fleur d’eaula danse (en regardant un dessin de vi.- les amicales aventures je n’hésiterai     après       " glaciation entre dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la       fleure les plus vieilles       assis  marcel migozzi vient de il s’appelait il est le jongleur de lui       sur j’arrivais dans les les cuivres de la symphonie       madame a des odeurs sauvages       dans       &n l’une des dernières   j’ai souvent dernier vers aoi “dans le dessin « 8° de dernier vers aoi paysage de ta tombe  et n’ayant pas pour michèle gazier 1) le passé n’est antoine simon 26 religion de josué il lorsque martine orsoni mieux valait découper dix l’espace ouvert au toulon, samedi 9 voici des œuvres qui, le ainsi alfred… de sorte que bientôt       la     chambre la vie est dans la vie. se la chaude caresse de macles et roulis photo 1 mon travail est une ainsi va le travail de qui       dans titrer "claude viallat,       au       reine pour jean-marie simon et sa toutes ces pages de nos       baie       voyage       voyage au seuil de l’atelier pour andré quatrième essai rares en cet anniversaire, ce qui mult est vassal carles de rêves de josué, f qu’il vienne, le feu intendo... intendo ! …presque vingt ans plus ce va et vient entre le nécessaire non pas facile d’ajuster le able comme capable de donner jusqu’à il y a       dans  la lancinante    de femme liseuse (de)lecta lucta   c’est ici, me       embarq pour alain borer le 26 c’est la chair pourtant antoine simon 23 des quatre archanges que       &eacut deuxième approche de  les œuvres de certains prétendent "le renard connaît c’est extrêmement À max charvolen et je t’ai admiré,       fleur       un       crabe- rossignolet tu la       quinze avez-vous vu li quens oger cuardise       et vertige. une distance au matin du "ah ! mon doux pays,     faisant la       m&eacu     tout autour quelque temps plus tard, de   maille 1 :que l’homme est   pour olivier le 15 mai, à  hier, 17 tout le problème « amis rollant, de dans les hautes herbes est-ce parce que, petit, on dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi si elle est belle ? je outre la poursuite de la mise       ce       le le ciel est clair au travers fontelucco, 6 juillet 2000       "     un mois sans granz est li calz, si se le corps encaisse comme il temps où le sang se       sur poème pour À la loupe, il observa entr’els nen at ne pui tous ces charlatans qui     au couchant  dernières mises       entre attendre. mot terrible. carissimo ulisse,torna a       au deux nouveauté,  “la signification la langue est intarissable à cri et à démodocos... Ça a bien un antoine simon 12       dans des conserves !       apparu       la les installations souvent, libre de lever la tête   est-ce que c’est pour moi le premier accorde ton désir à ta etudiant à josué avait un rythme bruno mendonça       "       &n je ne sais pas si les durand : une comme un préliminaire la   pour le prochain       & si tu es étudiant en allons fouiller ce triangle       dans   au milieu de edmond, sa grande passet li jurz, si turnet a sur l’erbe verte si est   la production j’ai longtemps d’ eurydice ou bien de a christiane il y a dans ce pays des voies la vie humble chez les i en voyant la masse aux 5) triptyque marocain       le       sur halt sunt li pui e mult halt il n’est pire enfer que alocco en patchworck © madame est une tandis que dans la grande rare moment de bonheur, dernier vers que mort il en est des noms comme du ma chair n’est       soleil difficile alliage de dernier vers aoi quelques textes abu zayd me déplait. pas  le grand brassage des dernier vers aoi dernier vers aoi tout est possible pour qui macao grise envoi du bulletin de bribes lorsqu’on connaît une       cette antoine simon 11   se       journ&   d’un coté,  hors du corps pas       bonheu dernier vers aoi béatrice machet vient de c’est la peur qui fait les parents, l’ultime le bulletin de "bribes nous dirons donc le vieux qui f le feu s’est l’art n’existe       " beaucoup de merveilles       &agrav       sur le il aurait voulu être madame déchirée       ce       grappe de profondes glaouis pour angelo sequence 6   le c’est parfois un pays deuxième essai et ces samuelchapitre 16, versets 1       d&eacu       le troisième essai siglent a fort e nagent e 0 false 21 18   nous sommes et ma foi, sauvage et fuyant comme       la  dans toutes les rues c’est seulement au de pa(i)smeisuns en est venuz constellations et pour marcel pour michèle       il je m’étonne toujours de la       ton madame est une torche. elle       sur   le 10 décembre 0 false 21 18 ...et poème pour    en je t’enfourche ma       pass&e       m̵       le il existe au moins deux  si, du nouveau ce jour là, je pouvais ouverture d’une rêve, cauchemar,     cet arbre que deux ajouts ces derniers le scribe ne retient vedo la luna vedo le       fourr& hans freibach :     dans la ruela la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > entretiens

entretiens



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette