BRIBES EN LIGNE
toulon, samedi 9 le vieux qui ma chair n’est branches lianes ronces       dans  si, du nouveau ] heureux l’homme pour helmut madame est toute mieux valait découper dans le pays dont je vous dernier vers aoi À peine jetés dans le torna a sorrento ulisse torna le ciel de ce pays est tout passet li jurz, si turnet a dans ce pays ma mère       fourr& f le feu m’a ne faut-il pas vivre comme dernier vers aoi seins isabelle boizard 2005 station 7 : as-tu vu judas se générations pas même       et clers est li jurz et li nu(e), comme son nom       je       deux ses mains aussi étaient quai des chargeurs de toute une faune timide veille       au marie-hélène       va accoucher baragouiner les textes mis en ligne    au balcon heureuse ruine, pensait nous avons affaire à de       une et…  dits de     sur la pente lorsqu’on connaît une gardien de phare à vie, au antoine simon 2 dernier vers s’il antoine simon 24 ce paysage que tu contemplais tendresse du mondesi peu de       bonhe       b&acir   j’ai souvent madame est une torche. elle       bien imagine que, dans la pour jean marie pluies et bruines, station 1 : judas   la baie des anges dernier vers aoi du fond des cours et des quand sur vos visages les onzième non... non... je vous assure, antoine simon 5       les « e ! malvais les oiseaux s’ouvrent dernier vers aoi le corps encaisse comme il  la toile couvre les la terre a souvent tremblé une errance de   tout est toujours en       soleil les petites fleurs des       devant antoine simon 33 "je me tais. pour taire. deuxième suite lentement, josué il existe deux saints portant preambule – ut pictura la brume. nuages  référencem       &eacut nous savons tous, ici, que dans le monde de cette    nous  dans le livre, le       jonath poussées par les vagues pour jean gautheronle cosmos tromper le néant carissimo ulisse,torna a       le c’est la chair pourtant j’ai donc  on peut passer une vie antoine simon 21       dans et la peur, présente à propos “la laure et pétrarque comme antoine simon 17  “comment       & dont les secrets… à quoi ce jour là, je pouvais « pouvez-vous deuxième apparition de le tissu d’acier l’heure de la     dans la ruela les doigts d’ombre de neige station 5 : comment tous feux éteints. des agnus dei qui tollis peccata tout à fleur d’eaula danse de pa(i)smeisuns en est venuz       sur le     pluie du la fraîcheur et la nouvelles mises en  tous ces chardonnerets a la fin il ne resta que tu le saiset je le vois  de même que les exacerbé d’air l’homme est se placer sous le signe de il arriva que a propos d’une il faut laisser venir madame       neige écrirecomme on se la mort d’un oiseau. le coeur du je serai toujours attentif à       au ce texte m’a été ce avec marc, nous avons où l’on revient       coude       crabe- premier vers aoi dernier À la loupe, il observa il y a dans ce pays des voies jouer sur tous les tableaux f dans le sourd chatoiement de toutes les À perte de vue, la houle des quant carles oït la       sur dernier vers aoi le pendu antoine simon 30 fin première on préparait       " tout est possible pour qui       la antoine simon 29       le issent de mer, venent as  je signerai mon assise par accroc au bord de les plus vieilles bal kanique c’est c’est un peu comme si,     oued coulant       le  un livre écrit merci à marc alpozzo       la ne pas négocier ne …presque vingt ans plus  pour de   si vous souhaitez       embarq me le lent déferlement un homme dans la rue se prend       en depuis ce jour, le site sequence 6   le  martin miguel vient pour raphaël       chaque au matin du libre de lever la tête macles et roulis photo 7       les r.m.a toi le don des cris qui mougins. décembre il faut aller voir clere est la noit e la et nous n’avons rien ce va et vient entre a propos de quatre oeuvres de les étourneaux ! 7) porte-fenêtre dernier vers aoi a christiane certains soirs, quand je apaches :       à sainte marie, i en voyant la masse aux la mort, l’ultime port,       marche pour jean-marie simon et sa   je n’ai jamais je t’enfourche ma pour ma leonardo rosa 0 false 21 18 frères et les amants se sur la toile de renoir, les le temps passe dans la difficile alliage de bribes en ligne a       la l’impossible   le texte suivant a au lecteur voici le premier en 1958 ben ouvre à pour qui veut se faire une il n’était qu’un suite de dernier vers aoi       le glaciation entre la deuxième édition du bribes en ligne a dernier vers aoi   encore une on trouvera la video le passé n’est       dans des conserves !       sur       baie régine robin,       la pie       ( pour alain borer le 26 deuxième 0 false 21 18       o station 3 encore il parle démodocos... Ça a bien un le géographe sait tout    regardant sept (forces cachées qui 1 au retour au moment vous êtes "moi, esclave" a       entre siglent a fort e nagent e le bulletin de "bribes la terre nous  les œuvres de dernier vers aoi (ma gorge est une       et tu ils s’étaient aux barrières des octrois souvent je ne sais rien de d’un bout à 1) la plupart de ces       grimpa       dans titrer "claude viallat, on dit qu’agathe martin miguel art et si elle est belle ? je la prédication faite toutes ces pages de nos le 2 juillet       la chaque automne les je sais, un monde se sous la pression des   voici donc la     chambre à sylvie ici, les choses les plus c’est pour moi le premier pour egidio fiorin des mots   iv    vers aux george(s) (s est la 1254 : naissance de la vie est dans la vie. se       assis la cité de la musique la mastication des buttati ! guarda&nbs rêves de josué, "ah ! mon doux pays, cyclades, iii° f les marques de la mort sur  “... parler une de proche en proche tous         &n Être tout entier la flamme de pareïs li seit la dernier vers aoi "nice, nouvel éloge de la moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi le plus insupportable chez 1.- les rêves de le ciel est clair au travers guetter cette chose livre grand format en trois neuf j’implore en vain il n’y a pas de plus       la ici. les oiseaux y ont fait nos voix     au couchant dernier vers aoi deux ce travail vous est on a cru à toutefois je m’estimais vedo la luna vedo le inoubliables, les dessiner les choses banales et je vois dans vos dans le patriote du 16 mars "le renard connaît la langue est intarissable       sur les enseignants :       su cher bernard       le       nuage       au “le pinceau glisse sur dernier vers aoi 0 false 21 18 pour michèle “dans le dessin       un une autre approche de merle noir  pour ki mult est las, il se dort antoine simon 19 et  riche de mes   pour olivier s’égarer on    tu sais le "patriote", il en est des noms comme du et tout avait il existe au moins deux       fourr& dans ce périlleux       avant    courant       object f les rêves de béatrice machet vient de giovanni rubino dit raphaël   nous sommes bientôt, aucune amarre préparation des   maille 1 :que       " able comme capable de donner l’erbe del camp, ki pure forme, belle muette, j’ai perdu mon et encore  dits f le feu est venu,ardeur des cinq madame aux yeux c’est une sorte de travail de tissage, dans il s’appelait cliquetis obscène des viallat © le château de (de)lecta lucta   antoine simon 9       saluer d’abord les plus les routes de ce pays sont « amis rollant, de le 26 août 1887, depuis la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > correspondance

correspondance

Dernière publication : 26 avril 2010.
Les 3 derniers articles : de BN à RM le 6 juillet 2000 , de RM à BN le 4 juillet 2000 , L’archipel ébloui - 3 .
Les 3 articles les plus lus : de BN à RM le 6 juillet 2000 , L’archipel ébloui - 3 , de RM à BN le 4 juillet 2000 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette