BRIBES EN LIGNE
depuis le 20 juillet, bribes       m&eacu         &n       midi la vie humble chez les a dix sept ans, je ne savais tendresse du mondesi peu de rien n’est plus ardu béatrice machet vient de jamais je n’aurais ecrire les couleurs du monde pour alain borer le 26       enfant   (dans le peinture de rimes. le texte printemps breton, printemps du fond des cours et des À l’occasion de accorde ton désir à ta la rencontre d’une j’arrivais dans les souvent je ne sais rien de je déambule et suis     au couchant un tunnel sans fin et, à macles et roulis photo 7 quelques autres dernier vers aoi       je me       qui merle noir  pour       vu  dernier salut au   j’ai souvent mouans sartoux. traverse de de sorte que bientôt       " soudain un blanc fauche le de pa(i)smeisuns en est venuz dans l’effilé de madame, vous débusquez guetter cette chose 7) porte-fenêtre       soleil une fois entré dans la mult est vassal carles de ce qui aide à pénétrer le       m̵ l’heure de la   marcel o tendresses ô mes       é au commencement était rita est trois fois humble. lentement, josué un jour, vous m’avez « voici je suis       sur   le texte suivant a granz fut li colps, li dux en « h&eacu macles et roulis photo 6 ma chair n’est ce texte se présente autre citation     hélas, quai des chargeurs de bientôt, aucune amarre pas une année sans évoquer       la le 2 juillet Éléments - la vie est dans la vie. se de la a la femme au       la madame a des odeurs sauvages       cette antoine simon 18 buttati ! guarda&nbs l’attente, le fruit constellations et rossignolet tu la À max charvolen et   ces sec erv vre ile         or une autre approche de "pour tes     cet arbre que   au milieu de   ciel !!!! tes chaussures au bas de de soie les draps, de soie le "patriote",       pass&e si grant dol ai que ne (josué avait quand les eaux et les terres torna a sorrento ulisse torna antoine simon 11 passet li jurz, la noit est marcel alocco a antoine simon 24       neige de pareïs li seit la af : j’entends     un mois sans j’ai perdu mon il était question non si tu es étudiant en dernier vers aoi dentelle : il avait   est-ce que       la       &agrav nous viendrons nous masser       reine cette machine entre mes       ce deuxième apparition me dernier vers aoi nous dirons donc non... non... je vous assure,       dans faisant dialoguer voile de nuità la lu le choeur des femmes de c’est un peu comme si, la route de la soie, à pied, fin première    si tout au long journée de ce qu’un paysage peut la fonction, voici des œuvres qui, le c’est la peur qui fait là, c’est le sable et         encore une al matin, quant primes pert   entrons       juin ce poème est tiré du fragilité humaine. a l’aube des apaches, f j’ai voulu me pencher carissimo ulisse,torna a quand vous serez tout le 28 novembre, mise en ligne       le dernier vers aoi       six lorsqu’on connaît une abstraction voir figuration macles et roulis photo 3 pour helmut comme un préliminaire la vi.- les amicales aventures sur la toile de renoir, les il avait accepté tromper le néant dans les carnets karles se dort cum hume on croit souvent que le but       il ainsi fut pétrarque dans dernier vers aoi attendre. mot terrible. pour pierre theunissen la pour le prochain basilic, (la normal 0 21 false fal       sur le dans les carnets j’aime chez pierre carcassonne, le 06 que reste-t-il de la       quinze en ceste tere ad estet ja ensevelie de silence, Être tout entier la flamme en cet anniversaire, ce qui nous serons toujours ces     " premier essai c’est le passé n’est "tu sais ce que c’est diaphane est le mot (ou       le l’évidence macles et roulis photo mesdames, messieurs, veuillez livre grand format en trois qu’est-ce qui est en la communication est se reprendre. creuser son archipel shopping, la au seuil de l’atelier ...et poème pour       l̵     les provisions       nuage apaches : pour nicolas lavarenne ma difficile alliage de       l̵ descendre à pigalle, se       voyage  les trois ensembles       pass&e  on peut passer une vie réponse de michel suite du blasphème de       dans    seule au les petites fleurs des villa arson, nice, du 17 10 vers la laisse ccxxxii madame déchirée       dans tout en vérifiant   six formes de la       et saluer d’abord les plus   se vedo la luna vedo le       le       baie   3   

les au matin du dans un coin de nice, depuis ce jour, le site   le 10 décembre   nous sommes de l’autre histoire de signes .       reine       sur la terre a souvent tremblé jusqu’à il y a       la  epître aux voudrais je vous   tout est toujours en "ah ! mon doux pays, c’était une il faut aller voir       coude (ma gorge est une dernier vers aoi   je serai toujours attentif à 1.- les rêves de       parfoi pour andré pour ma la galerie chave qui issent de mer, venent as quelque chose  si, du nouveau "je me tais. pour taire. dernier vers aoi dernier vers aoi madame est la reine des les étourneaux !       montag je t’enfourche ma antoine simon 22 bel équilibre et sa et nous n’avons rien antoine simon 7 à la bonne i en voyant la masse aux janvier 2002 .traverse  les premières f les rêves de       retour et ces station 3 encore il parle les dernières siglent a fort e nagent e exode, 16, 1-5 toute quel étonnant antoine simon 20 et ma foi, les doigts d’ombre de neige nice, le 18 novembre 2004         alla  le livre, avec (À l’église  les œuvres de on préparait       ...mai (josué avait lentement intendo... intendo !    en (elle entretenait       au pluies et bruines,       les  de même que les j’entends sonner les les premières et il fallait aller debout après la lecture de  tu ne renonceras pas.       dans pierre ciel grant est la plaigne e large f le feu s’est   ces notes  l’écriture josué avait un rythme     &nbs cinquième essai tout je t’enlace gargouille si j’étais un       et tu rare moment de bonheur,       pav&ea je ne sais pas si pour raphaël franchement, pensait le chef, s’ouvre la " je suis un écorché vif. tout à fleur d’eaula danse bribes en ligne a il n’était qu’un     pluie du quand nous rejoignons, en       le je m’étonne toujours de la et c’était dans dans les rêves de la 1) la plupart de ces deux nouveauté, lancinant ô lancinant     m2 &nbs le glacis de la mort       le avec marc, nous avons       avant ma voix n’est plus que deuxième apparition de j’ai donc sixième je dors d’un sommeil de       au mille fardeaux, mille       allong pour jean-louis cantin 1.- la liberté de l’être le temps passe dans la juste un allons fouiller ce triangle       sur le   jn 2,1-12 :       ( tout mon petit univers en rêves de josué, travail de tissage, dans certains soirs, quand je premier vers aoi dernier envoi du bulletin de bribes toujours les lettres : 1257 cleimet sa culpe, si dans le respect du cahier des       fourr& mon travail est une       le       bien le travail de bernard iv.- du livre d’artiste c’est la chair pourtant une errance de li emperere par sa grant li emperere s’est la réserve des bribes l’art n’existe immense est le théâtre et madame porte à dans l’innocence des li quens oger cuardise démodocos... Ça a bien un pour jacky coville guetteurs où l’on revient en introduction à   je n’ai jamais l’erbe del camp, ki antoine simon 2 un besoin de couper comme de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > problèmes

problèmes



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette