BRIBES EN LIGNE
l’impression la plus (de)lecta lucta       &nbs écrirecomme on se   je ne comprends plus       ...mai on croit souvent que le but       dans dernier vers aoi       crabe-       l̵ ce 28 février 2002. grande lune pourpre dont les neuf j’implore en vain temps où les coeurs deuxième apparition le 26 août 1887, depuis tout en vérifiant siglent a fort e nagent e       la   ces notes comme un préliminaire la immense est le théâtre et béatrice machet vient de       avant arbre épanoui au ciel au lecteur voici le premier rimbaud a donc à la mémoire de dans le pays dont je vous    seule au tromper le néant     m2 &nbs   l’oeuvre vit son dimanche 18 avril 2010 nous nice, le 18 novembre 2004       sabots il ne sait rien qui ne va   dits de le corps encaisse comme il "l’art est-il quel ennui, mortel pour effleurer le ciel du bout des       rampan merci au printemps des les parents, l’ultime dans l’innocence des   pour le prochain si j’avais de son l’art n’existe buttati ! guarda&nbs 10 vers la laisse ccxxxii       les dieux s’effacent d’ eurydice ou bien de tous ces charlatans qui   maille 1 :que dernier vers aoi après la lecture de charogne sur le seuilce qui       au   1) cette on peut croire que martine li emperere par sa grant  marcel migozzi vient de dernier vers aoi   1257 cleimet sa culpe, si       voyage       la       fourmi  ce mois ci : sub un tunnel sans fin et, à       l̵ certains prétendent  “comment f les rêves de archipel shopping, la Éléments -       sur la terre a souvent tremblé   je n’ai jamais et si au premier jour il pour maxime godard 1 haute       je le grand combat :       bruyan dans les écroulements de pareïs li seit la c’est la chair pourtant « voici gardien de phare à vie, au le "patriote", À l’occasion de     du faucon dernier vers que mort outre la poursuite de la mise       su     hélas, pour nicolas lavarenne ma  les trois ensembles et je vois dans vos macles et roulis photo 6    si tout au long il s’appelait l’impossible imagine que, dans la vous avez on préparait depuis ce jour, le site exacerbé d’air chairs à vif paumes       magnol "la musique, c’est le a dix sept ans, je ne savais  dans le livre, le la vie est dans la vie. se il est le jongleur de lui le nécessaire non macles et roulis photo « h&eacu pas facile d’ajuster le rita est trois fois humble. j’entends sonner les clers fut li jurz e li   que signifie spectacle de josué dit    il "mais qui lit encore le si grant dol ai que ne violette cachéeton constellations et passent .x. portes, 7) porte-fenêtre       dans les durand : une j’ai travaillé de la       dans     dans la ruela       fleure pour robert nous viendrons nous masser   au milieu de       voyage       le vos estes proz e vostre       le f toutes mes la prédication faite       pass&e pour andrée monde imaginal,       fourr& aux barrières des octrois pour max charvolen 1) une autre approche de attelage ii est une œuvre ce paysage que tu contemplais ce texte m’a été li emperere s’est  zones gardées de un homme dans la rue se prend madame est toute la lecture de sainte les grands       descen vertige. une distance lu le choeur des femmes de encore la couleur, mais cette  les premières  avec « a la je t’ai admiré, attention beau       soleil un temps hors du saluer d’abord les plus cinq madame aux yeux     les provisions     chant de       le antoine simon 19 à sylvie       voyage     tout autour ainsi alfred… dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte exode, 16, 1-5 toute  tu ne renonceras pas. on dit qu’agathe “le pinceau glisse sur les avenues de ce pays ma voix n’est plus que se reprendre. creuser son       " antoine simon 27 madame porte à il y a des objets qui ont la   le 10 décembre dans le pain brisé son       entre les premières je rêve aux gorges nice, le 8 octobre quel étonnant       &agrav       la  mise en ligne du texte dans les carnets paien sunt morz, alquant pour helmut       deux       b&acir       en un ils avaient si longtemps, si       juin     vers le soir     &nbs quand sur vos visages les antoine simon 24 carles respunt : histoire de signes . les amants se mougins. décembre   se ce qu’un paysage peut l’art c’est la la poésie, à la autres litanies du saint nom la vie est ce bruissement heureuse ruine, pensait toulon, samedi 9 antoine simon 18 le scribe ne retient madame est une ne pas négocier ne       deux il arriva que des voiles de longs cheveux je ne saurais dire avec assez       les autre petite voix trois tentatives desesperees pour martin temps de pierres pour andré villers 1) deuxième essai temps de pierres dans la et combien (À l’église a propos de quatre oeuvres de s’ouvre la ce poème est tiré du mise en ligne À la loupe, il observa comme une suite de  tous ces chardonnerets sur l’erbe verte si est la réserve des bribes       bien  l’écriture a la femme au       au vous dites : "un       va       apr&eg alocco en patchworck © mais jamais on ne     nous il tente de déchiffrer, dernier vers aoi dernier vers aoi   l’erbe del camp, ki       banlie quand il voit s’ouvrir, dernier vers aoi 1) notre-dame au mur violet       la le travail de bernard j’ai changé le       ton    regardant les étourneaux ! dernier vers aoi se placer sous le signe de et  riche de mes a la libération, les carles li reis en ad prise sa l’illusion d’une dessiner les choses banales dieu faisait silence, mais écoute, josué, la langue est intarissable il n’était qu’un un titre : il infuse sa f le feu est venu,ardeur des 0 false 21 18 inoubliables, les       chaque    7 artistes et 1       ce       dans les plus terribles       " (vois-tu, sancho, je suis       vaches preambule – ut pictura À peine jetés dans le       pav&ea c’est parfois un pays la gaucherie à vivre, a ma mère, femme parmi cher bernard pur ceste espee ai dulor e des quatre archanges que « e ! malvais       m̵ pour angelo et ces quelques textes       il "tu sais ce que c’est l’attente, le fruit       une       le mi viene in mentemi cet univers sans c’est extrêmement       &agrav sculpter l’air : quatrième essai de je t’enfourche ma       " vi.- les amicales aventures la danse de je ne sais pas si 1.- les rêves de première       journ& la mastication des sur la toile de renoir, les       maquis autre citation"voui  “s’ouvre deux mille ans nous     extraire  improbable visage pendu     au couchant au rayon des surgelés quelque temps plus tard, de       en abstraction voir figuration li quens oger cuardise elle disposait d’une       la pie antoine simon 13 clere est la noit e la il semble possible sous la pression des pourquoi yves klein a-t-il pour egidio fiorin des mots je reviens sur des       la       le       & lentement, josué fragilité humaine. seul dans la rue je ris la  l’exposition   la lancinante à propos des grands et que dire de la grâce je n’ai pas dit que le de prime abord, il pas même de mes deux mains il ne reste plus que le  monde rassemblé les plus vieilles rare moment de bonheur, présentation du genre des motsmauvais genre "pour tes chaises, tables, verres, nécrologie       nuage je découvre avant toi nous avons affaire à de du fond des cours et des       la       allong ici. les oiseaux y ont fait la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Fautrier

Fautrier



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette