BRIBES EN LIGNE
deux mille ans nous pour michèle       deux un besoin de couper comme de les oiseaux s’ouvrent (vois-tu, sancho, je suis       la eurydice toujours nue à mult ben i fierent franceis e       deux (josué avait r.m.a toi le don des cris qui       sur clquez sur décembre 2001. morz est rollant, deus en ad antoine simon 29 marie-hélène « amis rollant, de si grant dol ai que ne on peut croire que martine     hélas, on dit qu’agathe dernier vers aoi vous avez rm : d’accord sur traquer issent de mer, venent as le 26 août 1887, depuis raphaël   ces notes dimanche 18 avril 2010 nous intendo... intendo ! monde imaginal, À l’occasion de dire que le livre est une coupé en deux quand     le chairs à vif paumes dorothée vint au monde la brume. nuages  hier, 17  les trois ensembles       quand tant pis pour eux. la musique est le parfum de madame est toute du fond des cours et des madame est la reine des la chaude caresse de dernier vers aoi         quinze sous la pression des et voici maintenant quelques  au travers de toi je sequence 6   le je déambule et suis normalement, la rubrique il y a des objets qui ont la  tu ne renonceras pas. frères et le 28 novembre, mise en ligne petit matin frais. je te (ô fleur de courge... il aurait voulu être  dans toutes les rues « 8° de la danse de les doigts d’ombre de neige moi cocon moi momie fuseau     les fleurs du madame chrysalide fileuse       dans mon travail est une ma chair n’est percey priest lakesur les toutes sortes de papiers, sur tout en travaillant sur les       pav&ea       enfant (en regardant un dessin de depuis ce jour, le site  les éditions de       et abu zayd me déplait. pas             un les cuivres de la symphonie moisissures mousses lichens à propos des grands quand nous rejoignons, en les plus vieilles  un livre écrit qu’est-ce qui est en madame, vous débusquez accoucher baragouiner essai de nécrologie, temps de pierres attendre. mot terrible. deux ajouts ces derniers je t’enlace gargouille temps où les coeurs l’impression la plus il semble possible peinture de rimes. le texte pour gilbert j’oublie souvent et À perte de vue, la houle des  l’écriture       ma c’est seulement au antoine simon 30  dernières mises outre la poursuite de la mise c’est extrêmement in the country       il le 2 juillet rossignolet tu la       en un les enseignants : a christiane « e ! malvais ils s’étaient tu le sais bien. luc ne ajout de fichiers sons dans je suis bien dans l’évidence on trouvera la video   d’un coté,   on n’est des quatre archanges que    seule au     après dernier vers aoi pour raphaël le recueil de textes ( ce texte a comment entrer dans une ma mémoire ne peut me je t’ai admiré, laure et pétrarque comme couleur qui ne masque pas dernier vers aoi    au balcon 1-nous sommes dehors. les installations souvent, pour jacky coville guetteurs accorde ton désir à ta il y a tant de saints sur janvier 2002 .traverse je suis celle qui trompe rimbaud a donc des conserves ! pour mes enfants laure et dans les horizons de boue, de ce qu’un paysage peut passet li jurz, si turnet a de sorte que bientôt pas de pluie pour venir ici. les oiseaux y ont fait  on peut passer une vie sa langue se cabre devant le et ma foi, titrer "claude viallat, tes chaussures au bas de le geste de l’ancienne, ce       dans antoine simon 2 onzième 1. il se trouve que je suis pour martine, coline et laure dessiner les choses banales nos voix j’ai donc f les marques de la mort sur tout à fleur d’eaula danse antoine simon 13 madame a des odeurs sauvages chaque jour est un appel, une  le "musée "le renard connaît ce jour-là il lui  marcel migozzi vient de       arauca       é ma voix n’est plus que heureuse ruine, pensait       vaches c’était une antoine simon 19 mieux valait découper       le immense est le théâtre et et que vous dire des       le a propos d’une antoine simon 5 bernadette griot vient de       marche       ce il y a dans ce pays des voies       &agrav  “ce travail qui       au fin première       object       les       alla   1) cette (la numérotation des cette machine entre mes l’erbe del camp, ki écrirecomme on se pour angelo  “ne pas       m̵ l’attente, le fruit grant est la plaigne e large madame des forêts de       &n depuis le 20 juillet, bribes       bien pour alain borer le 26 antoine simon 16 si, il y a longtemps, les dernier vers aoi       sur autre citation"voui de pa(i)smeisuns en est venuz  jésus une autre approche de     [1]  i en voyant la masse aux quand sur vos visages les assise par accroc au bord de 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi imagine que, dans la       sur station 3 encore il parle pour ma spectacle de josué dit  improbable visage pendu ce qui fait tableau : ce s’égarer on  epître aux dernier vers aoi des quatre archanges que genre des motsmauvais genre       je à bernadette    en   j’ai souvent si j’étais un tromper le néant i.- avaler l’art par       sur le cet univers sans       sur     cet arbre que pur ceste espee ai dulor e livre grand format en trois reflets et echosla salle granz est li calz, si se pour michèle gazier 1 etait-ce le souvenir       l̵ dernier vers aoi jamais si entêtanteeurydice dernier vers aoi chercher une sorte de dans l’innocence des une fois entré dans la sixième bien sûrla ce qui fascine chez       tourne       droite   dits de et…  dits de dernier vers aoi première       sabots pour yves et pierre poher et antoine simon 26       sous bel équilibre et sa       ( reprise du site avec la quai des chargeurs de aucun hasard si se       allong   est-ce que si j’avais de son la littérature de    nous dernier vers aoi on préparait à la mémoire de "moi, esclave" a ainsi fut pétrarque dans    tu sais pour maxime godard 1 haute douce est la terre aux yeux au matin du elle réalise des démodocos... Ça a bien un karles se dort cum hume    je signerai mon     quand il souffle sur les collines dans ce pays ma mère       jonath saluer d’abord les plus       les       montag je n’ai pas dit que le À max charvolen et je découvre avant toi vous avez de tantes herbes el pre au programme des actions la route de la soie, à pied,       neige le pendu       crabe- c’est une sorte de   né le 7 martin miguel art et       &ccedi a l’aube des apaches, ainsi va le travail de qui mouans sartoux. traverse de       sur dernier vers aoi   pour théa et ses et la peur, présente 1.- les rêves de pour egidio fiorin des mots station 4 : judas    iv    vers ma voix n’est plus que la cité de la musique 0 false 21 18 le géographe sait tout lancinant ô lancinant premier vers aoi dernier 1254 : naissance de branches lianes ronces macles et roulis photo 6   en grec, morías il n’y a pas de plus  de la trajectoire de ce       la       le un homme dans la rue se prend pour nicolas lavarenne ma       le d’un bout à le temps passe dans la       vu dans le train premier antoine simon 18 ensevelie de silence, a propos de quatre oeuvres de allons fouiller ce triangle vi.- les amicales aventures       " sur l’erbe verte si est (À l’église       la    il quatrième essai de avant dernier vers aoi Être tout entier la flamme j’arrivais dans les   ciel !!!! cinq madame aux yeux li quens oger cuardise       allong je suis occupé ces pour robert macles et roulis photo 1 deuxième essai le 26 août 1887, depuis f le feu s’est villa arson, nice, du 17 pour martine   l’oeuvre vit son il existe deux saints portant     &nbs dans les carnets la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > poésie

poésie

Dernière publication : 26 janvier.
Les 3 derniers articles : VERSO LA PACE DEI MERLI , Lectures dans le Cantal , TABLEAU PARISIEN .
Les 3 articles les plus lus : Ticket à conserver 29 , Je désire un état du monde... , Macles et roulis 4 .

  • BEATRICE BONHOMME

    Paysage de ta tombe

    J’ai entendu Béatrice Bonhomme dire ces deux textes lors d’une lecture, à Nice, durant l’été 2008.
    Clefs : Bonhomme , poésie

  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 3

    Station 1 : Judas Je j’entrais dans le silence vaginal des hauteurs et ce que j’y faisais m’était étranger mes actes gâtés comme sauces accrochaient au fond me (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 4

    Ne pas négocier ne jamais tomber dans la faiblesse des palmiers ancillaires. Alors même que Judas avançait en bord de mer les employés municipaux s’affairaient à démonter les ombres. La ville devait (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 5

    et il fallait aller debout comme homme possible chercher comment arracher le pouvoir militaire de cette médaille de lauriers dressée démesurée dans la chair du (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 6

    sous la pression des aumônes demandées la véhémence des poids lourds fait bouger la plaque démise des lèvres et le (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 7

    nous avancions en bas de casse nous avancions dans les boyaux d’un monde suintant et transpirions ainsi beaucoup dans les mailles des tricots de corps se tordaient les damnés de l’instant tout (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 8

    Station 3 encore IL parle maintenant d’une hauteur blanche qui me paraît inaccessible sous la peau de mon visage mes taches rouges altèrent la pudeur des mots le sang toujours semble (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • PATRICK JOQUEL

    Pouvez-vous définir...

    Déambulation 1

    « Pouvez-vous définir ce que signifie pour vous écrire ? » me demande-t-on souvent… Je ne sais pas : j’écris. Monologue ? Peut-on vraiment être seul dans l’écriture ? Dialogue alors ? (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • DANIEL BIGA

    Le haïku...

    les quatre saisons du haïku

    le haïku je le pratique en tout lieu tout temps toute saison comme la promenade quotidienne
    Clefs : Biga , poésie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette