BRIBES EN LIGNE
antoine simon 19 jamais si entêtanteeurydice mougins. décembre un nouvel espace est ouvert     surgi pour gilbert une il faut dire les       droite ils avaient si longtemps, si  zones gardées de       je torna a sorrento ulisse torna cet article est paru et combien il en est des noms comme du pour jacky coville guetteurs       bien six de l’espace urbain, nous savons tous, ici, que quelque chose mise en ligne d’un le glacis de la mort       force dernier vers aoi Ç’avait été la il ne sait rien qui ne va dans les carnets       su quelques textes antoine simon 20 pour ma dernier vers aoi  les éditions de polenta le soleil n’est pas des conserves ! dernier vers aoi imagine que, dans la la fonction, ouverture de l’espace       ( on peut croire que martine a la libération, les démodocos... Ça a bien un nu(e), comme son nom       le       aux juste un dernier vers aoi dernier vers aoi       sur     après si, il y a longtemps, les       je me     quand       entre       marche ma voix n’est plus que nous dirons donc sauvage et fuyant comme soudain un blanc fauche le faisant dialoguer et te voici humanité ce paysage que tu contemplais dorothée vint au monde mouans sartoux. traverse de able comme capable de donner inoubliables, les sur la toile de renoir, les comme un préliminaire la il pleut. j’ai vu la a propos d’une       la le 28 novembre, mise en ligne c’est vrai station 1 : judas si j’avais de son il tente de déchiffrer,     hélas, ajout de fichiers sons dans et voici maintenant quelques libre de lever la tête       sabots quatrième essai de journée de 1 au retour au moment le scribe ne retient dernier vers aoi       b&acir     les fleurs du cette machine entre mes ce texte m’a été ce qui aide à pénétrer le générations       soleil le passé n’est       cerisi  “ne pas "l’art est-il on préparait et je vois dans vos       le dans le pain brisé son avant dernier vers aoi le "patriote",     oued coulant immense est le théâtre et max charvolen, martin miguel   iv    vers       d&eacu « 8° de    de femme liseuse       fleur À max charvolen et fin première    tu sais rimbaud a donc les cuivres de la symphonie mes pensées restent  l’exposition  lorsqu’on connaît une rien n’est ils s’étaient 1 la confusion des la galerie chave qui dentelle : il avait arbre épanoui au ciel les dessins de martine orsoni le numéro exceptionnel de première histoire de signes .     du faucon seul dans la rue je ris la   six formes de la       jardin se reprendre. creuser son l’impression la plus mais jamais on ne       au     une abeille de       sur le beaucoup de merveilles       " c’était une la communication est ce pays que je dis est assise par accroc au bord de bientôt, aucune amarre seins isabelle boizard 2005 je déambule et suis comme ce mur blanc       parfoi       et tu       le la chaude caresse de     les provisions     pluie du en 1958 ben ouvre à pour julius baltazar 1 le       dans troisième essai et thème principal : fragilité humaine.       pour je t’ai admiré,   je ne comprends plus art jonction semble enfin vous avez À peine jetés dans le rossignolet tu la antoine simon 14 martin miguel art et heureuse ruine, pensait je n’hésiterai       dans janvier 2002 .traverse carles li reis en ad prise sa la terre a souvent tremblé  il est des objets sur preambule – ut pictura toujours les lettres : lu le choeur des femmes de       quand il n’est pire enfer que       la dans les carnets béatrice machet vient de guetter cette chose       gentil   j’ai souvent chaises, tables, verres, macles et roulis photo pour martine, coline et laure ce qui fascine chez station 5 : comment mult ben i fierent franceis e giovanni rubino dit       la sculpter l’air : dimanche 18 avril 2010 nous       reine gardien de phare à vie, au deuxième suite  “s’ouvre macles et roulis photo 7 les grands (elle entretenait les étourneaux ! “dans le dessin c’est pour moi le premier ici. les oiseaux y ont fait f les marques de la mort sur  “ce travail qui antoine simon 30 raphaël       fourmi ce jour-là il lui   entrons le texte qui suit est, bien       quinze ki mult est las, il se dort vue à la villa tamaris antoine simon 9 pour angelo macao grise à propos des grands « voici pour le prochain basilic, (la    nous zacinto dove giacque il mio et tout avait       " les dernières coupé en deux quand prenez vos casseroles et diaphane est le dans l’innocence des       les nous avons affaire à de régine robin,       l̵ moisissures mousses lichens       object antoine simon 24  hier, 17 napolì napolì       pourqu nous lirons deux extraits de a claude b.   comme le 15 mai, à       au bernard dejonghe... depuis m1         nous sommes       un toute trace fait sens. que  la toile couvre les souvent je ne sais rien de depuis le 20 juillet, bribes l’impossible genre des motsmauvais genre  tu vois im font chier je reviens sur des la danse de f toutes mes dernier vers aoi il arriva que leonardo rosa v.- les amicales aventures du antoine simon 11 ne faut-il pas vivre comme     [1]       & deuxième approche de cher bernard af : j’entends  “la signification le lourd travail des meules monde imaginal,       embarq       &agrav ici, les choses les plus Éléments - l’illusion d’une suite de …presque vingt ans plus quatrième essai rares   le texte suivant a       la chaque jour est un appel, une quel étonnant dernier vers aoi une autre approche de       le 13) polynésie d’ eurydice ou bien de onzième dernier vers aoi temps où le sang se       le       arauca       dans   la baie des anges tout en travaillant sur les attendre. mot terrible. me il était question non chercher une sorte de en cet anniversaire, ce qui les doigts d’ombre de neige       dans       pav&ea antoine simon 3 " je suis un écorché vif. le geste de l’ancienne,  martin miguel vient dans un coin de nice, antoine simon 29     m2 &nbs paroles de chamantu la poésie, à la le grand combat :       " dans les écroulements tout est prêt en moi pour dans les horizons de boue, de dire que le livre est une il existe deux saints portant       pav&ea   ces sec erv vre ile et la peur, présente carmelo arden quin est une dernier vers aoi sur l’erbe verte si est certains soirs, quand je    seule au       longte ainsi fut pétrarque dans quatre si la mer s’est       avant j’ai travaillé raphaËl dans les rêves de la montagnesde d’un côté dernier vers aoi       m̵  si, du nouveau etudiant à (ô fleur de courge... mult est vassal carles de non... non... je vous assure,       ...mai un soir à paris au une errance de ço dist li reis : antoine simon 6 pas une année sans évoquer il y a des objets qui ont la dernier vers aoi présentation du quand vous serez tout       glouss nice, le 30 juin 2000 percey priest lakesur les dernier vers aoi ce qui importe pour les routes de ce pays sont se placer sous le signe de clere est la noit e la dernier vers aoi sixième passet li jurz, la noit est pour marcel je suis bien dans mesdames, messieurs, veuillez le pendu vertige. une distance       chaque spectacle de josué dit dernier vers aoi quel ennui, mortel pour antoine simon 28       " au seuil de l’atelier       rampan carles respunt : i.- avaler l’art par pour robert       sur sous la pression des dans la caverne primordiale de mes deux mains la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thupinier

Thupinier



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette