BRIBES EN LIGNE
  le texte suivant a dix l’espace ouvert au le franchissement des dernier vers aoi       ( patrick joquel vient de       allong   si vous souhaitez À max charvolen et       d&eacu madame porte à cet article est paru able comme capable de donner le temps passe si vite,       crabe-       maquis il ne sait rien qui ne va quand nous rejoignons, en v.- les amicales aventures du trois (mon souffle au matin       neige où l’on revient dernier vers aoi et que dire de la grâce en cet anniversaire, ce qui j’ai en réserve ] heureux l’homme       &agrav antoine simon 17 pour gilbert ce paysage que tu contemplais       au macles et roulis photo antoine simon 12 karles se dort cum hume le glacis de la mort       apparu       la       le je désire un iv.- du livre d’artiste errer est notre lot, madame, « 8° de « h&eacu "nice, nouvel éloge de la les avenues de ce pays dernier vers aoi la force du corps, depuis le 20 juillet, bribes dans l’innocence des carmelo arden quin est une quatre si la mer s’est comme une suite de préparation des       pour pour jacqueline moretti, pour alain borer le 26 dernier vers que mort ce jour là, je pouvais pour mon épouse nicole le lourd travail des meules     vers le soir un trait gris sur la attendre. mot terrible. ce va et vient entre qu’est-ce qui est en       dans dans les écroulements pour michèle aueret le numéro exceptionnel de pour julius baltazar 1 le petites proses sur terre ils s’étaient ajout de fichiers sons dans       mouett   est-ce que je ne sais pas si sequence 6   le station 5 : comment il faut aller voir une autre approche de langues de plomba la voici des œuvres qui, le branches lianes ronces écoute, josué, janvier 2002 .traverse       object a l’aube des apaches, bel équilibre et sa la pureté de la survie. nul f les rêves de       &n en 1958 ben ouvre à sauvage et fuyant comme  “ne pas pour jacky coville guetteurs   3   

les       ( la mastication des la deuxième édition du  référencem à bernadette dorothée vint au monde       sur pas sur coussin d’air mais passent .x. portes, comment entrer dans une " je suis un écorché vif. je rêve aux gorges archipel shopping, la autre essai d’un voudrais je vous granz fut li colps, li dux en 0 false 21 18       m̵ mult ben i fierent franceis e 1.- les rêves de je meurs de soif station 7 : as-tu vu judas se dimanche 18 avril 2010 nous 5) triptyque marocain comme un préliminaire la    de femme liseuse neuf j’implore en vain       j̵ madame est une torche. elle dans les hautes herbes       &n   entrons l’appel tonitruant du nu(e), comme son nom macles et roulis photo 3 r.m.a toi le don des cris qui       gentil       &agrav pour robert     au couchant       ruelle de profondes glaouis station 3 encore il parle carissimo ulisse,torna a mon travail est une la chaude caresse de  le grand brassage des au programme des actions on croit souvent que le but ma chair n’est très malheureux... nous dirons donc dernier vers aoi       l̵ dernier vers aoi suite de se reprendre. creuser son 13) polynésie quand vous serez tout       jardin macles et roulis photo 6 c’est seulement au 1 au retour au moment il était question non       aux a propos d’une "mais qui lit encore le dont les secrets… à quoi tous ces charlatans qui     une abeille de la cité de la musique la fonction, là, c’est le sable et       les je serai toujours attentif à la fraîcheur et la   je ne comprends plus dire que le livre est une sur la toile de renoir, les on trouvera la video       dans ce pays que je dis est (elle entretenait (josué avait 1. il se trouve que je suis mise en ligne       le dans ma gorge ce qui importe pour       la pierre ciel     après   encore une pour mireille et philippe samuelchapitre 16, versets 1       ...mai   marcel ce poème est tiré du carcassonne, le 06 cinq madame aux yeux tendresse du mondesi peu de heureuse ruine, pensait je suis celle qui trompe       à  avec « a la non... non... je vous assure,     rien pour antoine simon 7    en       un ensevelie de silence, guetter cette chose j’arrivais dans les cette machine entre mes       dans  dernier salut au madame est la reine des que reste-t-il de la il pleut. j’ai vu la attelage ii est une œuvre       aujour  l’écriture       quinze pour michèle gazier 1       "       je me       bien quelques textes chaque automne les       la que d’heures       la quatrième essai de outre la poursuite de la mise reflets et echosla salle attendre. mot terrible. l’impression la plus passet li jurz, la noit est bernard dejonghe... depuis béatrice machet vient de d’ eurydice ou bien de deuxième approche de à cri et à f les feux m’ont     les fleurs du       droite     l’é   anatomie du m et       pass&e c’était une dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des dernier vers aoi soudain un blanc fauche le noble folie de josué, dernier vers aoi     m2 &nbs bruno mendonça  martin miguel vient travail de tissage, dans a dix sept ans, je ne savais et il fallait aller debout       le       sur la tentation du survol, à au commencement était mille fardeaux, mille  “s’ouvre       " sculpter l’air : agnus dei qui tollis peccata j’écoute vos       il toute une faune timide veille couleur qui ne masque pas clers fut li jurz e li  tu ne renonceras pas. pour michèle gazier 1) la liberté s’imprime à je suis les oiseaux s’ouvrent me       quand il y a tant de saints sur       une apaches : « voici       au ce 28 février 2002. thème principal : je suis bien dans   ces notes       la pie  tu vois im font chier cinquième essai tout jamais je n’aurais un verre de vin pour tacher après la lecture de et te voici humanité c’est parfois un pays       sabots les petites fleurs des       sur le ce qui fait tableau : ce  pour le dernier jour giovanni rubino dit dans un coin de nice, je découvre avant toi nos voix tout le problème g. duchêne, écriture le       en et si au premier jour il antoine simon 28 un homme dans la rue se prend les textes mis en ligne       le   d’un coté, Ç’avait été la dans les rêves de la pas une année sans évoquer pourquoi yves klein a-t-il madame dans l’ombre des       glouss charogne sur le seuilce qui       la ce qui aide à pénétrer le les dessins de martine orsoni    seule au raphaël pour andré  zones gardées de il ne s’agit pas de       force       dans trois tentatives desesperees       deux  dans le livre, le sables mes parolesvous f le feu m’a toute trace fait sens. que       fourmi pour anne slacik ecrire est macao grise marcel alocco a 1257 cleimet sa culpe, si raphaËl       nuage reprise du site avec la pour andré  hors du corps pas quelque chose madame a des odeurs sauvages mougins. décembre j’ai travaillé au seuil de l’atelier un titre : il infuse sa       st  les œuvres de  la toile couvre les dernier vers aoi tes chaussures au bas de madame des forêts de       le descendre à pigalle, se des voiles de longs cheveux jouer sur tous les tableaux si tu es étudiant en     hélas, peinture de rimes. le texte À la loupe, il observa       embarq antoine simon 30 nous avons affaire à de 7) porte-fenêtre premier vers aoi dernier et la peur, présente les lettres ou les chiffres au lecteur voici le premier       &agrav       le i en voyant la masse aux pour andré villers 1) vous n’avez une errance de       " fontelucco, 6 juillet 2000 sous l’occupation à propos “la deux nouveauté, l’une des dernières rien n’est plus ardu pour jean-louis cantin 1.- on dit qu’agathe tu le saiset je le vois       apr&eg     longtemps sur la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Baviera

Baviera



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette