BRIBES EN LIGNE
rm : nous sommes en       voyage       soleil nice, le 8 octobre décembre 2001. a la femme au pour michèle gazier 1) passet li jurz, la noit est « voici       &agrav dernier vers aoi  tu ne renonceras pas. il y a dans ce pays des voies       entre non, björg, carissimo ulisse,torna a     l’é dans la caverne primordiale fontelucco, 6 juillet 2000 le plus insupportable chez poème pour maintenant il connaît le       ( comme c’est 13) polynésie (ma gorge est une la langue est intarissable le géographe sait tout branches lianes ronces attendre. mot terrible. deuxième suite     à jusqu’à il y a je désire un pour martine f les marques de la mort sur temps de pierres dans la  dernier salut au et la peur, présente       fourr&     pluie du af : j’entends  la lancinante …presque vingt ans plus   voici donc la ma chair n’est       tourne       crabe- vertige. une distance dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi deux mille ans nous il pleut. j’ai vu la deuxième approche de il faut aller voir       en 1 au retour au moment rêve, cauchemar, mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 24 antoine simon 21 attention beau   ces notes les oiseaux s’ouvrent elle réalise des       é vous avez     cet arbre que outre la poursuite de la mise ki mult est las, il se dort     les provisions seul dans la rue je ris la       &n la musique est le parfum de       mouett issent de mer, venent as i.- avaler l’art par je t’enfourche ma diaphane est le les dernières dans les horizons de boue, de       je       j̵ mise en ligne       baie la mort d’un oiseau. je t’enlace gargouille   je n’ai jamais 1.- les rêves de  de la trajectoire de ce introibo ad altare   je ne comprends plus et ma foi,       sur       le de sorte que bientôt quelques autres hans freibach :  pour jean le station 3 encore il parle pluies et bruines, antoine simon 19 a l’aube des apaches, quatrième essai de pour chaque jour est un appel, une al matin, quant primes pert (josué avait si, il y a longtemps, les     chambre  on peut passer une vie ce monde est semé pas de pluie pour venir comme un préliminaire la sauvage et fuyant comme  hors du corps pas       dans raphaël il n’est pire enfer que "ah ! mon doux pays, guetter cette chose       pass&e huit c’est encore à les dieux s’effacent dernier vers aoi   si tu es étudiant en a christiane on a cru à dernier vers aoi villa arson, nice, du 17       l̵ dernier vers aoi rimbaud a donc depuis le 20 juillet, bribes pierre ciel le coeur du lorsqu’on connaît une       le       la       parfoi       " les plus terribles paysage de ta tombe  et sculpter l’air :    si tout au long madame est la reine des thème principal :       pav&ea 0 false 21 18 madame aux rumeurs à "si elle est entr’els nen at ne pui   saint paul trois le pendu   jn 2,1-12 : onzième dernier vers que mort sixième      & dans ce périlleux un nouvel espace est ouvert au matin du reflets et echosla salle 1. il se trouve que je suis     &nbs antoine simon 7 du fond des cours et des dans le pays dont je vous       vous dites : "un pour raphaël mi viene in mentemi le 19 novembre 2013, à la tout le problème iloec endreit remeint li os l’évidence accoucher baragouiner   3   

les la mastication des antoine simon 30 très saintes litanies       fourr& moisissures mousses lichens       le à bernadette la danse de "la musique, c’est le       alla clquez sur dix l’espace ouvert au fin première À max charvolen et martin archipel shopping, la générations faisant dialoguer station 5 : comment carles li reis en ad prise sa pour qui veut se faire une       embarq       cette ainsi alfred…    7 artistes et 1 j’ai changé le station 4 : judas  je n’hésiterai après la lecture de les amants se je suis celle qui trompe pour michèle aueret légendes de michel f tous les feux se sont       sur quand c’est le vent qui l’appel tonitruant du lorsque martine orsoni     extraire la bouche pleine de bulles dernier vers aoi   en grec, morías deuxième essai le ne faut-il pas vivre comme antoine simon 23   le texte suivant a mais non, mais non, tu     nous cinquième essai tout l’art c’est la ses mains aussi étaient écrirecomme on se religion de josué il quant carles oït la où l’on revient     ton et que vous dire des Ç’avait été la si elle est belle ? je quai des chargeurs de       l̵ non... non... je vous assure,       le   ciel !!!! pour jean-marie simon et sa l’ami michel       object saluer d’abord les plus a la libération, les bernadette griot vient de nécrologie madame chrysalide fileuse me       montag janvier 2002 .traverse vous avez       que tant pis pour eux. ce qui importe pour ce poème est tiré du couleur qui ne masque pas pour pierre theunissen la le "patriote", premier essai c’est d’abord l’échange des       sur le sixième le 26 août 1887, depuis se placer sous le signe de c’est une sorte de       "       sous       devant la prédication faite dernier vers aoi       dans       l̵ journée de ici. les oiseaux y ont fait  dernières mises il était question non       retour que d’heures       st j’écoute vos l’attente, le fruit       ruelle que reste-t-il de la présentation du troisième essai et dans le train premier       juin   (dans le       vu  improbable visage pendu a supposer quece monde tienne       object le bulletin de "bribes difficile alliage de je suis et il fallait aller debout       dans       bien la route de la soie, à pied, j’ai donc ce va et vient entre       ma première  si, du nouveau il aurait voulu être toutefois je m’estimais il existe deux saints portant un jour nous avons       la       fleure onze sous les cercles il faut laisser venir madame pour andré "tu sais ce que c’est bruno mendonça temps de bitume en fusion sur mieux valait découper et si au premier jour il pour mireille et philippe dernier vers aoi karles se dort cum hume voici des œuvres qui, le dernier vers aoi lentement, josué cette machine entre mes     de rigoles en     hélas, mougins. décembre ma voix n’est plus que pour angelo encore la couleur, mais cette quatrième essai de toute une faune timide veille c’était une c’est seulement au cet article est paru dans le folie de josuétout est la littérature de antoine simon 2 patrick joquel vient de       b&acir f le feu m’a tous ces charlatans qui À max charvolen et laure et pétrarque comme madame a des odeurs sauvages giovanni rubino dit à propos des grands il ne sait rien qui ne va le corps encaisse comme il vue à la villa tamaris jamais si entêtanteeurydice li emperere par sa grant a la fin il ne resta que on dit qu’agathe bel équilibre et sa       vu la poésie, à la abu zayd me déplait. pas dans le patriote du 16 mars bien sûrla on cheval     "  monde rassemblé a claude b.   comme       fourmi       les   que signifie j’ai ajouté l’impression la plus   tout est toujours en       deux       m̵   1) cette       voyage       soleil  “s’ouvre dans le monde de cette       il la liberté s’imprime à       quand       bonhe je reviens sur des constellations et c’est pour moi le premier pour martin   au milieu de   j’ai souvent   marcel       au la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Baviera

Baviera



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette