BRIBES EN LIGNE
le 23 février 1988, il i mes doigts se sont ouverts s’égarer on décembre 2001. rimbaud a donc histoire de signes . le soleil n’est pas       coude antoine simon 31 "tu sais ce que c’est pierre ciel la mort, l’ultime port,   le texte suivant a       sur  les œuvres de     le cygne sur et que vous dire des “dans le dessin la fonction, pour anne slacik ecrire est je ne sais pas si il en est des meurtrières. cher bernard normalement, la rubrique       arauca le géographe sait tout dans ce pays ma mère et te voici humanité (josué avait lentement mon travail est une je m’étonne toujours de la       la c’est vrai l’éclair me dure, mon cher pétrarque, traquer le 19 novembre 2013, à la a la libération, les passent .x. portes, je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi immense est le théâtre et pour frédéric ….omme virginia par la antoine simon 28 dans le patriote du 16 mars autre essai d’un violette cachéeton   anatomie du m et       vu f tous les feux se sont et tout avait a propos de quatre oeuvres de  le livre, avec dorothée vint au monde  ce mois ci : sub sables mes parolesvous       s̵ j’aime chez pierre l’erbe del camp, ki       p&eacu     nous au labyrinthe des pleursils cinquième citationne exacerbé d’air ma voix n’est plus que au programme des actions allons fouiller ce triangle une fois entré dans la       sur Être tout entier la flamme il existe au moins deux     &nbs       bruyan À max charvolen et martin les premières pour martine, coline et laure       va antoine simon 15 le lent déferlement li quens oger cuardise       &n passet li jurz, la noit est pour helmut dernier vers aoi ce paysage que tu contemplais   pour adèle et       sur ce jour là, je pouvais il arriva que       retour l’une des dernières pour ma c’est le grand pour egidio fiorin des mots attention beau j’ai perdu mon bruno mendonça     &nbs cyclades, iii° le temps passe si vite, deuxième essai le       dans printemps breton, printemps la vie est dans la vie. se qu’est-ce qui est en macles et roulis photo       dieu faisait silence, mais souvent je ne sais rien de  l’écriture pour martine une errance de à propos “la neuf j’implore en vain après la lecture de pour alain borer le 26 equitable un besoin sonnerait il souffle sur les collines cet article est paru dans le tout à fleur d’eaula danse 1254 : naissance de station 1 : judas glaciation entre dernier vers aoi dernier vers aoi le 28 novembre, mise en ligne pour marcel tout le problème quelques textes pourquoi yves klein a-t-il       vaches   marcel       nuage  je signerai mon  pour le dernier jour polenta     le     surgi morz est rollant, deus en ad nous dirons donc je suis les dessins de martine orsoni tout mon petit univers en  si, du nouveau   en grec, morías   un ne pas négocier ne il n’est pire enfer que grande lune pourpre dont les       le les cuivres de la symphonie       bonheu en cet anniversaire, ce qui bien sûr, il y eut     hélas, le glacis de la mort m1       quatrième essai de     cet arbre que très saintes litanies petit matin frais. je te pour nicolas lavarenne ma       sur le trois tentatives desesperees ] heureux l’homme pour maxime godard 1 haute     de rigoles en carles respunt : quelque chose deuxième suite le coeur du       &agrav j’ai changé le l’évidence on trouvera la video    7 artistes et 1 j’entends sonner les dernier vers aoi le nécessaire non la communication est       soleil 1.- les rêves de antoine simon 21 mult ben i fierent franceis e f le feu est venu,ardeur des mult est vassal carles de sous la pression des dans les horizons de boue, de    nous le temps passe dans la la liberté s’imprime à sauvage et fuyant comme journée de un homme dans la rue se prend langues de plomba la clere est la noit e la poème pour franchement, pensait le chef,     rien la musique est le parfum de       grimpa le lent tricotage du paysage       sur leonardo rosa pour max charvolen 1) a la fin il ne resta que deuxième essai       je me de l’autre issent de mer, venent as les parents, l’ultime madame dans l’ombre des     pluie du macles et roulis photo 1       à       avant et encore  dits  c’était ici. les oiseaux y ont fait       fourmi  pour jean le c’est pour moi le premier       au pour pierre theunissen la     les fleurs du autres litanies du saint nom du fond des cours et des   adagio   je clquez sur macles et roulis photo 3 madame, vous débusquez le "patriote", pour julius baltazar 1 le     ton       st       droite       reine « voici sa langue se cabre devant le  mise en ligne du texte ce jour-là il lui   je n’ai jamais À l’occasion de une il faut dire les deuxième apparition dans le pays dont je vous on dit qu’agathe toutefois je m’estimais macao grise vedo la luna vedo le mouans sartoux. traverse de       cette maintenant il connaît le edmond, sa grande au matin du dernier vers aoi avant propos la peinture est       fourr& ce l’impossible faisant dialoguer envoi du bulletin de bribes       journ&       la quelque temps plus tard, de f les feux m’ont station 5 : comment les routes de ce pays sont il existe deux saints portant outre la poursuite de la mise       crabe- dans les écroulements       pass&e pour andré l’appel tonitruant du     extraire la fraîcheur et la       "       dans iloec endreit remeint li os sous l’occupation   on n’est       ruelle quand les eaux et les terres les lettres ou les chiffres mise en ligne c’est extrêmement samuelchapitre 16, versets 1 me      & des voiles de longs cheveux       devant dans le respect du cahier des pour mes enfants laure et       force pas de pluie pour venir       et tu  epître aux le tissu d’acier quand c’est le vent qui dans la caverne primordiale deux mille ans nous première on croit souvent que le but j’ai donc c’est une sorte de des voix percent, racontent la force du corps,  “... parler une  “la signification       la pie vi.- les amicales aventures toutes ces pages de nos       m̵   (dans le    regardant le plus insupportable chez montagnesde v.- les amicales aventures du 1257 cleimet sa culpe, si la légende fleurie est    il       la  dernières mises il y a dans ce pays des voies à la mémoire de onze sous les cercles le numéro exceptionnel de dans le train premier pour jean marie dernier vers s’il soudain un blanc fauche le       je me rien n’est       sur que reste-t-il de la le vieux qui mesdames, messieurs, veuillez       ton pour lee r.m.a toi le don des cris qui et…  dits de le 26 août 1887, depuis   entrons       m̵ a christiane       ce suite de je crie la rue mue douleur encore la couleur, mais cette si j’étais un cet article est paru intendo... intendo ! madame est une torche. elle     son ( ce texte a carissimo ulisse,torna a       ( je n’hésiterai le recueil de textes hans freibach : antoine simon 26 douce est la terre aux yeux se reprendre. creuser son       tourne vous dites : "un ouverture d’une pour michèle l’instant criblé af : j’entends       je normal 0 21 false fal     double à propos des grands nouvelles mises en deux ce travail vous est laure et pétrarque comme etait-ce le souvenir apaches : un trait gris sur la c’est seulement au pour martin pour maguy giraud et ce texte se présente bribes en ligne a et il fallait aller debout l’illusion d’une       dans elle disposait d’une la langue est intarissable   saint paul trois toute trace fait sens. que charogne sur le seuilce qui c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Mots-clés > Sujets et problèmes > le livre d’artiste

le livre d’artiste



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette