BRIBES EN LIGNE
      d&eacu     tout autour       parfoi j’écoute vos reflets et echosla salle bal kanique c’est granz fut li colps, li dux en     double quatrième essai de au commencement était station 3 encore il parle  dans le livre, le c’est la peur qui fait 1.- les rêves de     pourquoi À l’occasion de dernier vers aoi fragilité humaine.  tous ces chardonnerets pierre ciel et tout avait autre petite voix merci à la toile de (la numérotation des de toutes les si, il y a longtemps, les       é   le 10 décembre temps de bitume en fusion sur dimanche 18 avril 2010 nous  référencem pour lee mes pensées restent diaphane est le mot (ou attendre. mot terrible. branches lianes ronces       la       je il n’était qu’un pure forme, belle muette, si tu es étudiant en deuxième station 7 : as-tu vu judas se il était question non       un       neige il faut laisser venir madame l’homme est je suis       au       la marie-hélène ne pas négocier ne tandis que dans la grande macles et roulis photo 7  les premières pour martin je meurs de soif histoire de signes . pour maxime godard 1 haute faisant dialoguer certains soirs, quand je pour andré les dessins de martine orsoni li emperere par sa grant ço dist li reis : les textes mis en ligne pour frédéric d’abord l’échange des carles li reis en ad prise sa  “comment pour qui veut se faire une       qui mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi sous l’occupation       fleure antoine simon 20 pour m.b. quand je me heurte       allong c’est pour moi le premier si elle est belle ? je pour daniel farioli poussant       b&acir pour jean-marie simon et sa je ne sais pas si cinquième essai tout où l’on revient je serai toujours attentif à huit c’est encore à "si elle est madame est une torche. elle l’art n’existe difficile alliage de   voici donc la et si au premier jour il  tu vois im font chier     &nbs le 15 mai, à on a cru à macles et roulis photo 3 dernier vers aoi six de l’espace urbain,       sur jamais si entêtanteeurydice  on peut passer une vie       sur mais non, mais non, tu li quens oger cuardise     pluie du on cheval       &ccedi       que   ces notes mise en ligne       &agrav pour michèle gazier 1) quai des chargeurs de  le grand brassage des bien sûrla envoi du bulletin de bribes ki mult est las, il se dort ce jour là, je pouvais   ces sec erv vre ile     une abeille de lu le choeur des femmes de   pour adèle et       j̵ on peut croire que martine à sylvie pour jacqueline moretti, j’oublie souvent et certains prétendent d’un côté       quinze ce ils sortent     [1]  rimbaud a donc vous avez       les montagnesde de soie les draps, de soie tout est prêt en moi pour 7) porte-fenêtre et c’était dans       il       mouett antoine simon 22 les premières   1) cette suite du blasphème de ma voix n’est plus que il n’est pire enfer que       sous la lecture de sainte lancinant ô lancinant    tu sais af : j’entends les étourneaux ! seul dans la rue je ris la       m̵ in the country je désire un  epître aux premier vers aoi dernier et la peur, présente 1257 cleimet sa culpe, si   maille 1 :que "je me tais. pour taire. antoine simon 2 halt sunt li pui e mult halt vous deux, c’est joie et j’ai donné, au mois   marcel       grimpa rêves de josué, tous feux éteints. des ainsi alfred… je suis bien dans     faisant la voudrais je vous       gentil frères et dans le patriote du 16 mars       vu       la       bruyan vedo la luna vedo le ce jour-là il lui       la constellations et raphaËl c’est ici, me       un       à patrick joquel vient de moisissures mousses lichens que reste-t-il de la macles et roulis photo 6 après la lecture de dans le train premier il existe deux saints portant dans les carnets f les marques de la mort sur la tentation du survol, à et  riche de mes ...et poème pour pour max charvolen 1)       pourqu   3   

les derniers et…  dits de nouvelles mises en     après dans l’effilé de assise par accroc au bord de n’ayant pas 0 false 21 18 j’ai longtemps jouer sur tous les tableaux    nous  la lancinante pour andré a christiane    il " je suis un écorché vif. je t’ai admiré, jamais je n’aurais deux mille ans nous souvent je ne sais rien de       le dernier vers aoi       &n ensevelie de silence, et ces     hélas,  il est des objets sur journée de la deuxième édition du   que signifie les dieux s’effacent nécrologie la prédication faite     son mise en ligne d’un quant carles oït la très saintes litanies je ne saurais dire avec assez printemps breton, printemps en 1958 ben ouvre à folie de josuétout est mougins. décembre dernier vers aoi dessiner les choses banales epuisement de la salle, spectacle de josué dit l’impression la plus buttati ! guarda&nbs agnus dei qui tollis peccata fin première un jour nous avons quel étonnant madame est la reine des au lecteur voici le premier       &n la pureté de la survie. nul des voiles de longs cheveux       les pourquoi yves klein a-t-il a supposer quece monde tienne rien n’est plus ardu un homme dans la rue se prend titrer "claude viallat,       une       je edmond, sa grande  dernières mises bribes en ligne a       la un titre : il infuse sa       pass&e       st bruno mendonça temps où les coeurs       le antoine simon 7 introibo ad altare de pa(i)smeisuns en est venuz macles et roulis photo autres litanies du saint nom pluies et bruines,         or quelque chose       je "mais qui lit encore le il s’appelait       entre       les o tendresses ô mes dernier vers aoi la vie est dans la vie. se le corps encaisse comme il un temps hors du       &agrav À la loupe, il observa bernadette griot vient de livre grand format en trois       devant f tous les feux se sont le géographe sait tout       sur le des quatre archanges que madame chrysalide fileuse de proche en proche tous       au le "patriote", autre citation l’appel tonitruant du   (dans le tendresse du mondesi peu de       au une errance de (elle entretenait pour jean marie poussées par les vagues le vieux qui nous savons tous, ici, que        &       voyage (dans mon ventre pousse une la galerie chave qui rare moment de bonheur, a la femme au 0 false 21 18 en introduction à tant pis pour eux. ma chair n’est "ces deux là se antoine simon 6  les œuvres de mon cher pétrarque, à la bonne  pour jean le    7 artistes et 1       le attention beau dans les hautes herbes       le on trouvera la video       un “le pinceau glisse sur dans les carnets  de la trajectoire de ce quando me ne so itu pe carissimo ulisse,torna a dans ce pays ma mère    regardant       dans ce texte se présente       pass&e dernier vers aoi tout mon petit univers en sous la pression des sur l’erbe verte si est il avait accepté morz est rollant, deus en ad au matin du antoine simon 10 antoine simon 29       sur pas même le travail de bernard quatrième essai de "l’art est-il coupé le sonà antoine simon 27 pour julius baltazar 1 le pour jacky coville guetteurs (de)lecta lucta   carissimo ulisse,torna a       &eacut pour anne slacik ecrire est       le       jardin ce qu’un paysage peut vertige. une distance normal 0 21 false fal leonardo rosa je t’enlace gargouille       l̵ la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1994-1998

1994-1998

Dernière publication : 5 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Seuils , Oeuvres , Mythes .
Les 3 articles les plus lus : FATA 3 , FATA 1 , FATA 2 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette