BRIBES EN LIGNE
 ce qui importe pour cyclades, iii° apaches :       dans le glacis de la mort des voix percent, racontent mesdames, messieurs, veuillez carmelo arden quin est une sur l’erbe verte si est a propos d’une   (à d’ eurydice ou bien de antoine simon 19 (de)lecta lucta   nice, le 18 novembre 2004 exacerbé d’air tandis que dans la grande suite de   (dans le  “ne pas   pour olivier la liberté s’imprime à   est-ce que       le le 19 novembre 2013, à la  on peut passer une vie antoine simon 22       un dans la caverne primordiale 1 la confusion des lentement, josué       en un       sur le       je il ne sait rien qui ne va leonardo rosa les parents, l’ultime de profondes glaouis in the country villa arson, nice, du 17 f le feu est venu,ardeur des antoine simon 10 j’aime chez pierre     " seins isabelle boizard 2005 rm : d’accord sur À max charvolen et martin voudrais je vous les amants se quelques textes       l̵ f toutes mes       les pur ceste espee ai dulor e du bibelot au babilencore une       arauca immense est le théâtre et les lettres ou les chiffres       va  référencem six de l’espace urbain, ma voix n’est plus que temps où les coeurs       marche attendre. mot terrible. troisième essai     cet arbre que antoine simon 30       le  jésus "ces deux là se       "       grimpa       enfant histoire de signes . À l’occasion de       apr&eg le samedi 26 mars, à 15       les si j’étais un attelage ii est une œuvre il existe au moins deux antoine simon 9 des quatre archanges que nous viendrons nous masser a l’aube des apaches, chaises, tables, verres, il est le jongleur de lui       longte les enseignants : deuxième apparition macles et roulis photo 6     [1]  f j’ai voulu me pencher au matin du m1       inoubliables, les le temps passe si vite, il arriva que  “la signification les petites fleurs des pas même sauvage et fuyant comme dernier vers aoi c’était une le ciel de ce pays est tout rêves de josué,   la baie des anges       retour a toi le don des cris qui       &n où l’on revient et  riche de mes pour le prochain basilic, (la le lourd travail des meules la fraîcheur et la dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans exode, 16, 1-5 toute     sur la Être tout entier la flamme antoine simon 12  improbable visage pendu pour helmut 1254 : naissance de abu zayd me déplait. pas a christiane       je titrer "claude viallat, madame dans l’ombre des       la       sur       pass&e de la le temps passe dans la       p&eacu sculpter l’air : ce qui fait tableau : ce et la peur, présente       une autre approche de       longte       le  tu ne renonceras pas. arbre épanoui au ciel   nous sommes dernier vers aoi       bonhe reflets et echosla salle c’est parfois un pays  monde rassemblé bernard dejonghe... depuis merci à la toile de antoine simon 11 dernier vers doel i avrat, reprise du site avec la j’ai relu daniel biga,       midi carles li reis en ad prise sa       gentil du fond des cours et des quelque temps plus tard, de avant dernier vers aoi autre essai d’un l’éclair me dure,     &nbs j’arrivais dans les station 7 : as-tu vu judas se    nous dernier vers aoi antoine simon 24       jonath la pureté de la survie. nul la communication est il n’y a pas de plus de sorte que bientôt       allong ço dist li reis : quelque chose a supposer quece monde tienne diaphane est le nous avancions en bas de générations rm : nous sommes en s’ouvre la "ah ! mon doux pays, vi.- les amicales aventures       ( j’ai ajouté       le edmond, sa grande nouvelles mises en dentelle : il avait le 23 février 1988, il  dernier salut au s’égarer on beaucoup de merveilles  les premières des voiles de longs cheveux quelques autres (elle entretenait une errance de c’est le grand       pass&e nous savons tous, ici, que       allong     le deuxième apparition de martin miguel art et chaque automne les 1. il se trouve que je suis   au milieu de antoine simon 18  zones gardées de des quatre archanges que lorsque martine orsoni f les feux m’ont qu’est-ce qui est en       fleur la bouche pure souffrance sur la toile de renoir, les un verre de vin pour tacher jamais je n’aurais       pav&ea des conserves ! bernadette griot vient de les dernières art jonction semble enfin       la       ( la réserve des bribes vous êtes     ton au rayon des surgelés       au sequence 6   le v.- les amicales aventures du madame, on ne la voit jamais       le samuelchapitre 16, versets 1 raphaËl quand les eaux et les terres la gaucherie à vivre, dans les rêves de la       j̵  de même que les non, björg, heureuse ruine, pensait moi cocon moi momie fuseau li emperere s’est au seuil de l’atelier le corps encaisse comme il dernier vers aoi l’erbe del camp, ki dernier vers aoi tes chaussures au bas de pour philippe       en pour michèle gazier 1 les plus terribles bal kanique c’est toujours les lettres : chercher une sorte de macles et roulis photo 1 le coeur du pour marcel si grant dol ai que ne face aux bronzes de miodrag les dessins de martine orsoni toutefois je m’estimais       baie un homme dans la rue se prend  les éditions de charogne sur le seuilce qui en cet anniversaire, ce qui   intendo... intendo ! lancinant ô lancinant genre des motsmauvais genre f le feu s’est a dix sept ans, je ne savais     extraire     de rigoles en rien n’est macles et roulis photo 7 tout mon petit univers en viallat © le château de il en est des noms comme du   pour le prochain sainte marie,       fourmi quatrième essai de " je suis un écorché vif. à propos “la       alla c’est extrêmement bien sûrla dernier vers aoi   je t’ai admiré, très saintes litanies dernier vers aoi branches lianes ronces je t’enlace gargouille     longtemps sur       parfoi diaphane est le mot (ou  les œuvres de j’entends sonner les huit c’est encore à journée de j’ai donc il s’appelait    en si elle est belle ? je  “s’ouvre f tous les feux se sont       aujour noble folie de josué, vertige. une distance 1) la plupart de ces guetter cette chose il n’était qu’un « amis rollant, de un trait gris sur la « voici iv.- du livre d’artiste j’ai donné, au mois …presque vingt ans plus       chaque ce pays que je dis est       " madame porte à     hélas,       aux       dans ce qui fascine chez    de femme liseuse dernier vers aoi   tout est toujours en cher bernard dernier vers aoi les oiseaux s’ouvrent dix l’espace ouvert au vous n’avez   jn 2,1-12 : juste un       embarq    seule au et encore  dits       jardin je dors d’un sommeil de  le livre, avec     &nbs nous dirons donc cet article est paru références : xavier la galerie chave qui       apr&eg vue à la villa tamaris d’un côté suite du blasphème de pour ma jusqu’à il y a ce qui aide à pénétrer le j’ai travaillé le texte qui suit est, bien   si vous souhaitez pluies et bruines, le proche et le lointain et ces c’est vrai     les provisions à cri et à deux ce travail vous est (dans mon ventre pousse une (À l’église  hier, 17 ouverture de l’espace polenta f dans le sourd chatoiement temps de pierres     dans la ruela je découvre avant toi certains soirs, quand je le travail de bernard la prédication faite encore une citation“tu comment entrer dans une lorsqu’on connaît une deux nouveauté, tout en travaillant sur les derniers 10 vers la laisse ccxxxii   maille 1 :que 0 false 21 18     le cygne sur la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1994-1998

1994-1998

Dernière publication : 5 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Seuils , Oeuvres , Mythes .
Les 3 articles les plus lus : Dans l’atelier , Le coeur du laboureur , Me voici .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette