BRIBES EN LIGNE
préparation des passet li jurz, la noit est elle ose à peine pour martin et ces clere est la noit e la le coeur du     sur la       pour mon épouse nicole et tout avait  improbable visage pendu on préparait pour jean-louis cantin 1.- tu le saiset je le vois tout en vérifiant pour antoine simon 26 de l’autre       la       au "et bien, voilà..." dit     cet arbre que ses mains aussi étaient on peut croire que martine antoine simon 10 « 8° de " je suis un écorché vif. antoine simon 27 moisissures mousses lichens je n’hésiterai       dans À l’occasion de ce pays que je dis est       fourr& art jonction semble enfin dans le pain brisé son depuis le 20 juillet, bribes 0 false 21 18 quel étonnant pour jean-marie simon et sa martin miguel art et   six formes de la certains prétendent À max charvolen et si grant dol ai que ne le soleil n’est pas       s̵ dans les carnets le corps encaisse comme il rêve, cauchemar, pour philippe de prime abord, il pour yves et pierre poher et     double recleimet deu mult et que dire de la grâce mise en ligne "l’art est-il f le feu est venu,ardeur des vedo la luna vedo le rm : d’accord sur d’un côté première rupture : le     les provisions station 5 : comment le lent déferlement jamais si entêtanteeurydice temps de pierres rita est trois fois humble. f le feu s’est   iv    vers il existe deux saints portant       dans  au mois de mars, 1166 clers fut li jurz e li dernier vers aoi   mm si c’est ça creuser,     chant de réponse de michel immense est le théâtre et introibo ad altare faisant dialoguer quatrième essai de 1.- les rêves de où l’on revient       pourqu il n’y a pas de plus       juin voudrais je vous ainsi fut pétrarque dans       ma  mise en ligne du texte ce texte m’a été autre petite voix le coquillage contre dernier vers aoi aux george(s) (s est la la brume. nuages poème pour il y a tant de saints sur il existe au moins deux antoine simon 12 dans les hautes herbes dix l’espace ouvert au ce poème est tiré du je ne saurais dire avec assez travail de tissage, dans antoine simon 14 iloec endreit remeint li os c’est parfois un pays je suis celle qui trompe pas de pluie pour venir pour michèle gazier 1) tout est prêt en moi pour tous feux éteints. des antoine simon 24 dans le patriote du 16 mars il avait accepté franchement, pensait le chef, non, björg, f qu’il vienne, le feu une errance de   la baie des anges à bernadette les enseignants : edmond, sa grande la gaucherie à vivre, générations       &agrav   se en 1958 ben ouvre à       la troisième essai et vue à la villa tamaris quand sur vos visages les       banlie     les fleurs du très saintes litanies au programme des actions un trait gris sur la       bonheu dans l’innocence des autre citation"voui  le grand brassage des le franchissement des       sur la fraîcheur et la je suis rare moment de bonheur, "le renard connaît quatrième essai de ecrire sur       ( nous viendrons nous masser dernier vers aoi chercher une sorte de temps de bitume en fusion sur   au milieu de       nuage paysage de ta tombe  et l’art c’est la rêves de josué, nous serons toujours ces vos estes proz e vostre À perte de vue, la houle des j’ai parlé dernier vers aoi siglent a fort e nagent e       le la pureté de la survie. nul       un entr’els nen at ne pui pourquoi yves klein a-t-il ils sortent  l’exposition  l’ami michel j’ai ajouté antoine simon 22 dernier vers aoi preambule – ut pictura antoine simon 29       tourne       alla pas sur coussin d’air mais sequence 6   le et…  dits de antoine simon 3 macles et roulis photo 4 mi viene in mentemi c’est extrêmement dans les écroulements elle disposait d’une un tunnel sans fin et, à certains soirs, quand je très malheureux... mougins. décembre   dits de tout en travaillant sur les tromper le néant le passé n’est paroles de chamantu   est-ce que       pav&ea li emperere par sa grant       entre dans les carnets dorothée vint au monde abu zayd me déplait. pas chairs à vif paumes granz est li calz, si se       sabots dernier vers que mort si j’avais de son en ceste tere ad estet ja a l’aube des apaches, a dix sept ans, je ne savais ce monde est semé antoine simon 21 le 15 mai, à issent de mer, venent as  “comment granz fut li colps, li dux en de pareïs li seit la je reviens sur des madame est toute g. duchêne, écriture le toutes sortes de papiers, sur       &ccedi       la “dans le dessin       sur un texte que j’ai au lecteur voici le premier onzième le temps passe dans la la bouche pleine de bulles  il y a le sainte marie, la galerie chave qui dernier vers aoi derniers sa langue se cabre devant le dernier vers aoi (de)lecta lucta   des quatre archanges que pas facile d’ajuster le dernier vers aoi ] heureux l’homme ce qui fait tableau : ce s’égarer on       la       m̵ encore une citation“tu       sur pour max charvolen 1)       maquis li quens oger cuardise       &agrav a la fin il ne resta que références : xavier       voyage spectacle de josué dit  avec « a la station 4 : judas  légendes de michel   l’oeuvre vit son l’illusion d’une dernier vers aoi       deux dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii  “ce travail qui       dans       mouett pour qui veut se faire une quand nous rejoignons, en madame aux rumeurs c’est une sorte de frères et carissimo ulisse,torna a de soie les draps, de soie       je corps nomades bouches dans l’innocence des sixième accoucher baragouiner derniers vers sun destre     surgi       sur       le deuxième rupture : le les grands       & 0 false 21 18 pour frédéric glaciation entre cet échange s’est fait dernier vers aoi dans les rêves de la pierre ciel les avenues de ce pays    au balcon       &agrav pour pierre theunissen la je sais, un monde se a toi le don des cris qui un homme dans la rue se prend exacerbé d’air   (à de la       un lorsqu’on connaît une le grand combat : souvent je ne sais rien de       allong   le texte suivant a je désire un  hors du corps pas madame est une torche. elle la main saisit       avant antoine simon 17 l’impossible josué avait un rythme  les éditions de       m&eacu eurydice toujours nue à les amants se antoine simon 20    si tout au long       la merci à marc alpozzo nous avancions en bas de les cuivres de la symphonie       &agrav nu(e), comme son nom madame chrysalide fileuse f toutes mes       p&eacu       apr&eg dire que le livre est une       dans j’entends sonner les rimbaud a donc       soleil les plus vieilles le bulletin de "bribes ce qui importe pour arbre épanoui au ciel ils s’étaient c’est la distance entre le texte qui suit est, bien  la toile couvre les   entrons etait-ce le souvenir 0 false 21 18 À peine jetés dans le       su c’est la chair pourtant       il equitable un besoin sonnerait les dessins de martine orsoni  le "musée je n’ai pas dit que le la terre nous trois (mon souffle au matin       sur dans le respect du cahier des  zones gardées de écoute, josué,       gentil 1. il se trouve que je suis l’impression la plus envoi du bulletin de bribes bribes en ligne a i en voyant la masse aux un jour, vous m’avez bribes en ligne a  l’écriture toutefois je m’estimais prenez vos casseroles et  les œuvres de       nuage c’est le grand juste un mot pour annoncer heureuse ruine, pensait     quand je suis bien dans f les marques de la mort sur       quand ecrire les couleurs du monde  de même que les f dans le sourd chatoiement agnus dei qui tollis peccata nous savons tous, ici, que la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2003-2008

2003-2008



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette