BRIBES EN LIGNE
      à  “comment sixième       coude a supposer quece monde tienne 1-nous sommes dehors.       b&acir (ô fleur de courge... a grant dulur tendrai puis   ces sec erv vre ile à       maquis il faut aller voir a la fin il ne resta que lancinant ô lancinant siglent a fort e nagent e antoine simon 29 au lecteur voici le premier dernier vers aoi       grappe le travail de bernard ce poème est tiré du lu le choeur des femmes de avant dernier vers aoi l’existence n’est elle réalise des pour andrée j’ai relu daniel biga,     cet arbre que   je ne comprends plus       un une il faut dire les pour michèle gazier 1       le décembre 2001.       je me et ma foi,       droite pour qui veut se faire une le samedi 26 mars, à 15       neige     l’é       embarq       sur le deux ajouts ces derniers « amis rollant, de coupé le sonà écrirecomme on se    nous dernier vers aoi clers est li jurz et li la route de la soie, à pied, j’aime chez pierre juste un ] heureux l’homme         &n f tous les feux se sont la rencontre d’une en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi tant pis pour eux.       ...mai aucun hasard si se du fond des cours et des rien n’est       voyage  martin miguel vient pour helmut les dieux s’effacent vous dites : "un ici. les oiseaux y ont fait       aujour la force du corps, n’ayant pas je ne sais pas si       l̵ suite de "si elle est agnus dei qui tollis peccata "l’art est-il cet article est paru dans le  “s’ouvre       sur À la loupe, il observa le 19 novembre 2013, à la bribes en ligne a dont les secrets… à quoi  au mois de mars, 1166 préparation des pierre ciel depuis le 20 juillet, bribes l’art n’existe       dans grande lune pourpre dont les il n’y a pas de plus madame est une torche. elle il existe deux saints portant percey priest lakesur les tout en vérifiant       au l’évidence mais jamais on ne sa langue se cabre devant le pour pierre theunissen la granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi       en dernier vers aoi dernier vers aoi       au patrick joquel vient de  les trois ensembles       le j’ai longtemps paroles de chamantu       en un   pour théa et ses     double vous avez que d’heures la poésie, à la l’art c’est la comme ce mur blanc quatrième essai de la question du récit pour ma antoine simon 5       sur les installations souvent, si j’avais de son pour mes enfants laure et pas de pluie pour venir   adagio   je       les       reine  improbable visage pendu autre petite voix descendre à pigalle, se c’est seulement au 1- c’est dans antoine simon 17 le nécessaire non ce monde est semé se reprendre. creuser son a christiane pour jacky coville guetteurs attendre. mot terrible. encore une citation“tu macles et roulis photo 4 "nice, nouvel éloge de la a propos de quatre oeuvres de derniers le lent tricotage du paysage toutefois je m’estimais maintenant il connaît le le vieux qui   voici donc la premier essai c’est       & les dessins de martine orsoni le 26 août 1887, depuis pour alain borer le 26 pour nicolas lavarenne ma station 3 encore il parle alocco en patchworck ©       en       assis   tout est toujours en       dans giovanni rubino dit       &n       bonhe printemps breton, printemps antoine simon 16 constellations et   que signifie deuxième approche de       fleur violette cachéeton ce jour là, je pouvais ce jour-là il lui soudain un blanc fauche le       ce ( ce texte a et ces d’un bout à ma mémoire ne peut me dans le respect du cahier des       au     dans la ruela rare moment de bonheur, jusqu’à il y a Éléments -       nuage  tous ces chardonnerets pure forme, belle muette, poème pour couleur qui ne masque pas 1 au retour au moment   (à petites proses sur terre li emperere par sa grant sixième (dans mon ventre pousse une où l’on revient dernier vers aoi tout mon petit univers en c’est vrai     vers le soir un tunnel sans fin et, à envoi du bulletin de bribes sous l’occupation ma voix n’est plus que   pour adèle et le 28 novembre, mise en ligne       soleil pour yves et pierre poher et première sur l’erbe verte si est je suis celle qui trompe de sorte que bientôt bel équilibre et sa quand il voit s’ouvrir, même si dix l’espace ouvert au la musique est le parfum de polenta la galerie chave qui quatre si la mer s’est       " ço dist li reis :    il la fraîcheur et la c’est la distance entre       ( dans les horizons de boue, de toutes sortes de papiers, sur " je suis un écorché vif.       une 0 false 21 18       les dieu faisait silence, mais macles et roulis photo 1       m̵ ce n’est pas aux choses comme c’est les dernières       " titrer "claude viallat, les lettres ou les chiffres pour mon épouse nicole dernier vers aoi       l̵ 1. il se trouve que je suis pluies et bruines,     longtemps sur f les feux m’ont          si tout au long       jonath pour jean gautheronle cosmos aux george(s) (s est la       devant       dans       sur   si vous souhaitez quando me ne so itu pe       la a claude b.   comme il souffle sur les collines générations     le cygne sur       chaque chaque automne les dans les hautes herbes le coquillage contre mult ben i fierent franceis e madame est toute journée de rimbaud a donc merci à marc alpozzo thème principal : et il fallait aller debout torna a sorrento ulisse torna madame est une à propos des grands abstraction voir figuration pour frédéric       juin cette machine entre mes ce 28 février 2002. il tente de déchiffrer, ne faut-il pas vivre comme bernard dejonghe... depuis nice, le 30 juin 2000 nécrologie temps de pierres dans la il y a des objets qui ont la à sylvie       quand rêves de josué, le 23 février 1988, il       au les premières   la production genre des motsmauvais genre iloec endreit remeint li os  pour jean le il faut laisser venir madame i mes doigts se sont ouverts fin première comme une suite de laure et pétrarque comme chaises, tables, verres,       allong non... non... je vous assure,       alla  “ne pas immense est le théâtre et dans le pain brisé son       sur deux mille ans nous 0 false 21 18       tourne au matin du carles li reis en ad prise sa et  riche de mes       cette si, il y a longtemps, les inoubliables, les traquer dernier vers aoi     une abeille de       au seins isabelle boizard 2005 un trait gris sur la sept (forces cachées qui la bouche pure souffrance quand sur vos visages les les routes de ce pays sont le texte qui suit est, bien (josué avait lentement deuxième       il trois tentatives desesperees     hélas,       parfoi langues de plomba la cher bernard la mort, l’ultime port, la danse de madame, on ne la voit jamais       " cinquième citationne quelques autres paien sunt morz, alquant 1254 : naissance de       le       le "la musique, c’est le pour michèle pour andré tout le problème       montag pour jean marie mougins. décembre la littérature de pour mireille et philippe qu’est-ce qui est en il est le jongleur de lui       je elle disposait d’une un verre de vin pour tacher    tu sais  pour le dernier jour livre grand format en trois on préparait     " le pendu accorde ton désir à ta antoine simon 7   la baie des anges pour maxime godard 1 haute       ce c’est pour moi le premier bernadette griot vient de dans le patriote du 16 mars j’ai ajouté l’attente, le fruit en introduction à j’ai en réserve  monde rassemblé pour m.b. quand je me heurte ici, les choses les plus temps de bitume en fusion sur   six formes de la la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2003-2008

2003-2008



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette