BRIBES EN LIGNE
mise en ligne l’erbe del camp, ki je rêve aux gorges   nous sommes       p&eacu   pour le prochain quelque chose libre de lever la tête ce jour-là il lui       journ& du fond des cours et des a propos de quatre oeuvres de présentation du  de même que les bien sûr, il y eut tant pis pour eux.   adagio   je       sur       jonath       vu abu zayd me déplait. pas monde imaginal, ce qui fait tableau : ce avant dernier vers aoi suite du blasphème de la mastication des       retour     depuis madame déchirée clers fut li jurz e li c’est le grand tes chaussures au bas de a grant dulur tendrai puis  il y a le cyclades, iii°       fourmi pour jean-louis cantin 1.-       &agrav reprise du site avec la deuxième suite ce va et vient entre       fleure (ô fleur de courge... sequence 6   le à sylvie la musique est le parfum de       en       &agrav dernier vers aoi des quatre archanges que dorothée vint au monde toute trace fait sens. que moisissures mousses lichens pour philippe merci à marc alpozzo antoine simon 30     de rigoles en deuxième antoine simon 16  “la signification neuf j’implore en vain montagnesde bernadette griot vient de (de)lecta lucta         droite toulon, samedi 9 dans les carnets poussées par les vagues tu le saiset je le vois je suis celle qui trompe       dans j’ai travaillé  la toile couvre les chairs à vif paumes     les provisions   que signifie j’aime chez pierre     hélas, epuisement de la salle,       su et que dire de la grâce je me souviens de c’est vrai       allong n’ayant pas  hors du corps pas se placer sous le signe de       ruelle le ciel de ce pays est tout antoine simon 19 j’écoute vos rien n’est plus ardu morz est rollant, deus en ad le passé n’est nous dirons donc rm : d’accord sur       alla    en je suis bien dans la poésie, à la les amants se       l̵       un la pureté de la survie. nul diaphane est le mot (ou       montag le glacis de la mort  dans toutes les rues passet li jurz, la noit est souvent je ne sais rien de ço dist li reis : art jonction semble enfin tout en vérifiant     chant de       le carcassonne, le 06 quand les mots f j’ai voulu me pencher autres litanies du saint nom avec marc, nous avons       la       dans ma voix n’est plus que madame porte à 1) notre-dame au mur violet ouverture d’une antoine simon 33 madame dans l’ombre des j’ai changé le dernier vers aoi       mouett je suis occupé ces       dans je sais, un monde se chercher une sorte de constellations et les dessins de martine orsoni "la musique, c’est le madame a des odeurs sauvages deux nouveauté, la galerie chave qui dans le monde de cette sur l’erbe verte si est carmelo arden quin est une toujours les lettres :       midi qu’est-ce qui est en       sur madame est la reine des la chaude caresse de f les marques de la mort sur  un livre écrit       parfoi hans freibach : À perte de vue, la houle des "ces deux là se et que vous dire des titrer "claude viallat,   l’oeuvre vit son ki mult est las, il se dort martin miguel art et ce pays que je dis est  improbable visage pendu   pour adèle et portrait. 1255 :  si, du nouveau       bonhe autre essai d’un  marcel migozzi vient de a la femme au comme une suite de       reine dont les secrets… à quoi       b&acir nous serons toujours ces le 26 août 1887, depuis la légende fleurie est dans les carnets j’ai donc  les éditions de c’est extrêmement le corps encaisse comme il la danse de       &n al matin, quant primes pert la force du corps, alocco en patchworck © mes pensées restent il tente de déchiffrer, deux ajouts ces derniers "tu sais ce que c’est j’ai ajouté la brume. nuages grande lune pourpre dont les sables mes parolesvous laure et pétrarque comme le geste de l’ancienne, tandis que dans la grande marcel alocco a dernier vers aoi le grand combat :   dits de et ma foi, vue à la villa tamaris       aux en 1958 ben ouvre à       reine o tendresses ô mes s’égarer on 0 false 21 18 dernier vers aoi nécrologie       sur dernier vers aoi       le (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 32 temps de pierres temps où le sang se ma mémoire ne peut me       pass&e toutes ces pages de nos       la       les 7) porte-fenêtre  ce mois ci : sub en ceste tere ad estet ja il y a des objets qui ont la un jour nous avons légendes de michel lancinant ô lancinant la vie humble chez les viallat © le château de derniers vers sun destre je serai toujours attentif à les dernières (josué avait f tous les feux se sont un trait gris sur la mesdames, messieurs, veuillez le 28 novembre, mise en ligne       le li emperere s’est       jardin "ah ! mon doux pays,   né le 7     le d’ eurydice ou bien de ajout de fichiers sons dans la fonction, il en est des noms comme du très saintes litanies granz fut li colps, li dux en   la production dernier vers aoi d’un côté   j’ai souvent béatrice machet vient de       sur       apr&eg       banlie macles et roulis photo 7       &agrav bientôt, aucune amarre quand c’est le vent qui macles et roulis photo difficile alliage de       je me attelage ii est une œuvre       o pour maxime godard 1 haute       fourr& glaciation entre dernier vers aoi dernier vers aoi après la lecture de reflets et echosla salle me pour michèle aueret marché ou souk ou antoine simon 20    7 artistes et 1       et tu  dernières mises    seule au  “ne pas des quatre archanges que il existe au moins deux quando me ne so itu pe merci au printemps des antoine simon 23 la bouche pleine de bulles mult ben i fierent franceis e dernier vers aoi villa arson, nice, du 17  de la trajectoire de ce le nécessaire non a la fin il ne resta que le vieux qui histoire de signes . lentement, josué madame est une f qu’il vienne, le feu cette machine entre mes   1) cette li emperere par sa grant il arriva que cet article est paru dans le       au       sur en introduction à       dans       devant       une       deux première       pav&ea au commencement était c’est une sorte de       gentil       sur très malheureux...       quinze       la des conserves ! et nous n’avons rien 1- c’est dans 1257 cleimet sa culpe, si     pourquoi antoine simon 17  “comment je meurs de soif antoine simon 22 peinture de rimes. le texte etudiant à à propos “la de tantes herbes el pre     nous aucun hasard si se le samedi 26 mars, à 15 comme ce mur blanc   la fraîcheur et la la tentation du survol, à antoine simon 29       baie la lecture de sainte quel étonnant encore la couleur, mais cette macles et roulis photo 4 0 false 21 18   3   

les station 5 : comment antoine simon 21       tourne rien n’est     l’é       l̵ il en est des meurtrières. deuxième essai napolì napolì     dans la ruela je t’enlace gargouille       le   pour olivier ce qu’un paysage peut       dans je suis       object       dans       coude la fraîcheur et la    de femme liseuse et tout avait de sorte que bientôt   le texte suivant a  monde rassemblé nouvelles mises en dans les rêves de la j’arrivais dans les sous la pression des tous ces charlatans qui a l’aube des apaches,   ciel !!!!       le       "       je "le renard connaît a supposer quece monde tienne une fois entré dans la la liberté de l’être       dans       à station 3 encore il parle       descen la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Buraglio

Buraglio



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette