BRIBES EN LIGNE
      le dans un coin de nice, c’est seulement au les avenues de ce pays       sur le cinq madame aux yeux       cette       b&acir       deux douze (se fait terre se   maille 1 :que l’impression la plus autre citation"voui       vu ço dist li reis : antoine simon 5 pour ma …presque vingt ans plus antoine simon 24       l̵ dans les rêves de la vous avez le glacis de la mort de tantes herbes el pre       la       vaches jamais si entêtanteeurydice dans l’effilé de pour nicolas lavarenne ma je suis bien dans “le pinceau glisse sur d’abord l’échange des la mastication des mouans sartoux. traverse de cliquetis obscène des madame est une torche. elle  tu vois im font chier   (à attendre. mot terrible. la terre nous   un vendredi violette cachéeton de pareïs li seit la ce jour là, je pouvais "ah ! mon doux pays,       au g. duchêne, écriture le nouvelles mises en       juin   1) cette fragilité humaine.       pass&e les parents, l’ultime effleurer le ciel du bout des je me souviens de  dernières mises af : j’entends assise par accroc au bord de sa langue se cabre devant le etudiant à clquez sur     après et tout avait   tout est toujours en le tissu d’acier       &ccedi références : xavier antoine simon 26 franchement, pensait le chef, antoine simon 12 dernier vers aoi   vos estes proz e vostre       les les dieux s’effacent "la musique, c’est le ( ce texte a       " abu zayd me déplait. pas des conserves ! le temps passe si vite, un titre : il infuse sa       la c’est une sorte de il aura fallu longtemps -     les fleurs du n’ayant pas un trait gris sur la ce n’est pas aux choses grande lune pourpre dont les si j’étais un 1) la plupart de ces antoine simon 27 dernier vers aoi pour robert v.- les amicales aventures du dont les secrets… à quoi       &agrav il avait accepté       va cinquième essai tout pour andré       l̵ ne pas négocier ne pour egidio fiorin des mots les cuivres de la symphonie antoine simon 2 poème pour dernier vers aoi     " 10 vers la laisse ccxxxii première karles se dort cum hume inoubliables, les le numéro exceptionnel de vi.- les amicales aventures "tu sais ce que c’est j’ai donné, au mois       force démodocos... Ça a bien un l’instant criblé cher bernard cette machine entre mes dans la caverne primordiale l’appel tonitruant du ainsi fut pétrarque dans "le renard connaît clers est li jurz et li dernier vers aoi f les marques de la mort sur ils avaient si longtemps, si dorothée vint au monde premier vers aoi dernier les routes de ce pays sont pour le prochain basilic, (la       parfoi pour maguy giraud et la bouche pure souffrance tout est prêt en moi pour antoine simon 22 à       jonath nous serons toujours ces paysage de ta tombe  et les grands tes chaussures au bas de  pour jean le « pouvez-vous macles et roulis photo 3 et ces   nous sommes la main saisit     oued coulant f les rêves de rare moment de bonheur,       la pour michèle apaches : À max charvolen et martin       dans bernard dejonghe... depuis pour michèle gazier 1 un homme dans la rue se prend     sur la dire que le livre est une « amis rollant, de deuxième suite       dans comme c’est pour frédéric dans le monde de cette dernier vers aoi       pourqu autre essai d’un c’est ici, me bien sûr, il y eut des voiles de longs cheveux deuxième apparition de tu le sais bien. luc ne aux barrières des octrois       &n il souffle sur les collines rêve, cauchemar, dès l’origine de son       deuxième approche de   dits de       magnol       sur       au il en est des noms comme du à la bonne « h&eacu dernier vers aoi je sais, un monde se       baie dernier vers aoi les amants se pour martin le recueil de textes jamais je n’aurais toujours les lettres : le ciel est clair au travers (ma gorge est une       neige 1257 cleimet sa culpe, si nice, le 8 octobre cet univers sans dernier vers aoi     surgi c’est pour moi le premier se placer sous le signe de noble folie de josué,       " chaque jour est un appel, une clere est la noit e la ce va et vient entre normal 0 21 false fal accorde ton désir à ta       une  tu ne renonceras pas. préparation des des quatre archanges que de la antoine simon 25 mi viene in mentemi samuelchapitre 16, versets 1 le coquillage contre 5) triptyque marocain approche d’une j’oublie souvent et le nécessaire non quatrième essai de c’est vrai  au mois de mars, 1166 dernier vers doel i avrat, se reprendre. creuser son a propos de quatre oeuvres de journée de lancinant ô lancinant antoine simon 14 (josué avait lentement  de la trajectoire de ce ce qui aide à pénétrer le quai des chargeurs de le "patriote", au lecteur voici le premier bribes en ligne a al matin, quant primes pert pierre ciel nous avancions en bas de avec marc, nous avons nous avons affaire à de edmond, sa grande (elle entretenait même si spectacle de josué dit       neige vous avez histoire de signes .       " antoine simon 10 il faut aller voir dernier vers aoi au matin du imagine que, dans la antoine simon 17 et la peur, présente pure forme, belle muette,   l’oeuvre vit son   marcel bientôt, aucune amarre a l’aube des apaches, paroles de chamantu       les normalement, la rubrique et nous n’avons rien l’éclair me dure, l’une des dernières pour jean-louis cantin 1.- ce qu’un paysage peut jouer sur tous les tableaux rm : nous sommes en antoine simon 30 temps où les coeurs passet li jurz, si turnet a rm, le 2/02/2018 j’ai fait pour pierre theunissen la       apparu je ne peins pas avec quoi, les plus vieilles diaphane est le mot (ou antoine simon 15 "si elle est ] heureux l’homme un soir à paris au grant est la plaigne e large max charvolen, martin miguel   la production a la femme au       soleil r.m.a toi le don des cris qui dans les écroulements dernier vers aoi où l’on revient       " dernier vers aoi antoine simon 19 le 15 mai, à Être tout entier la flamme la prédication faite titrer "claude viallat, les textes mis en ligne suite du blasphème de station 5 : comment je suis le temps passe dans la       devant vous dites : "un en introduction à il y a tant de saints sur       bonhe     quand deuxième essai diaphane est le       aujour fontelucco, 6 juillet 2000  hier, 17 lentement, josué je serai toujours attentif à la gaucherie à vivre, dans le train premier livre grand format en trois   six formes de la     rien dernier vers aoi   tromper le néant pour martine à propos “la       p&eacu huit c’est encore à       nuage on peut croire que martine ki mult est las, il se dort      &       entre cet article est paru dans le autres litanies du saint nom mise en ligne du texte "les  “s’ouvre   un       midi toutes ces pages de nos quelque chose s’ouvre la o tendresses ô mes ecrire les couleurs du monde madame, vous débusquez dans ce périlleux (ô fleur de courge... "mais qui lit encore le dessiner les choses banales de proche en proche tous gardien de phare à vie, au quand les mots       jardin       six iloec endreit remeint li os  si, du nouveau c’est un peu comme si, (dans mon ventre pousse une a la libération, les preambule – ut pictura       m&eacu     tout autour ce pays que je dis est rêves de josué, À l’occasion de on croit souvent que le but deuxième (en regardant un dessin de     une abeille de station 1 : judas dans les hautes herbes et il parlait ainsi dans la exacerbé d’air f toutes mes a christiane       sur un verre de vin pour tacher pour michèle aueret f le feu m’a dernier vers aoi le lent déferlement temps de pierres l’illusion d’une la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Bartolini

Bartolini

Dernière publication : 15 mars 2008.
Les 3 derniers articles : L’herbier fugace .
Les 3 articles les plus lus : L’herbier fugace .

  • L’herbier fugace

    Ecrit à partir d’un carnet de dessins de Michèle Bartolini. Un document au format flash (réalisé par Marc Bénita) a été présenté au musée Matisse à l’occasion du colloque "l’instant du dessin", en avril (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette