BRIBES EN LIGNE
station 3 encore il parle la question du récit la cité de la musique iloec endreit remeint li os je désire un station 5 : comment pour max charvolen 1) "tu sais ce que c’est je suis vi.- les amicales aventures encore une citation“tu madame, on ne la voit jamais     depuis approche d’une de pa(i)smeisuns en est venuz antoine simon 5 dans ma gorge je n’hésiterai le 2 juillet ils s’étaient a propos d’une       le able comme capable de donner d’un bout à ainsi va le travail de qui       la vue à la villa tamaris l’une des dernières       pour sous la pression des il n’est pire enfer que       "       dans dernier vers aoi que d’heures       deux     &nbs  hors du corps pas madame a des odeurs sauvages une il faut dire les  martin miguel vient à propos “la  référencem   (à merci à marc alpozzo très saintes litanies et ma foi, si j’étais un moi cocon moi momie fuseau 1 au retour au moment « 8° de dernier vers aoi  dernières mises avant propos la peinture est v.- les amicales aventures du hans freibach : le pendu       fourmi a claude b.   comme deux mille ans nous et…  dits de   en grec, morías certains soirs, quand je une autre approche de les installations souvent,   l’oeuvre vit son c’est extrêmement       reine des voiles de longs cheveux carmelo arden quin est une maintenant il connaît le l’ami michel non... non... je vous assure, rare moment de bonheur, les parents, l’ultime rêves de josué, le plus insupportable chez       la effleurer le ciel du bout des petites proses sur terre   né le 7   voici donc la introibo ad altare nous avons affaire à de troisième essai et    tu sais   ciel !!!! aux george(s) (s est la références : xavier     sur la pente moisissures mousses lichens dernier vers aoi normal 0 21 false fal envoi du bulletin de bribes non, björg, le vieux qui les amants se onze sous les cercles nice, le 18 novembre 2004 rêve, cauchemar, c’est vrai paroles de chamantu marie-hélène rien n’est       enfant i en voyant la masse aux       glouss les avenues de ce pays       pass&e "si elle est josué avait un rythme À perte de vue, la houle des au lecteur voici le premier huit c’est encore à les premières       vu       je me    en rien n’est plus ardu raphaËl autre petite voix       deux arbre épanoui au ciel douze (se fait terre se À peine jetés dans le   1) cette       (       je reviens sur des les dernières nécrologie dix l’espace ouvert au genre des motsmauvais genre 13) polynésie       st dimanche 18 avril 2010 nous en introduction à       grappe       apparu je m’étonne toujours de la l’instant criblé       soleil nouvelles mises en  ce qui importe pour agnus dei qui tollis peccata "l’art est-il       en       quand je me souviens de j’ai ajouté       aux tromper le néant  mise en ligne du texte mais jamais on ne       le nous lirons deux extraits de "ah ! mon doux pays,       l̵     l’é raphaël       sur premier vers aoi dernier bien sûrla       alla       six       que lancinant ô lancinant       dans       jonath       ce       la dernier vers aoi       &n pas facile d’ajuster le apaches : (ô fleur de courge... mille fardeaux, mille halt sunt li pui e mult halt       droite       il       il dernier vers aoi janvier 2002 .traverse pour jean marie torna a sorrento ulisse torna marché ou souk ou       je au rayon des surgelés pourquoi yves klein a-t-il exode, 16, 1-5 toute     après  c’était ce monde est semé       un pour michèle gazier 1) deux ce travail vous est le bulletin de "bribes ce pays que je dis est tout le problème au programme des actions mais non, mais non, tu  l’écriture et combien derniers vers sun destre il existe deux saints portant la bouche pure souffrance dernier vers aoi dernier vers aoi     dans la ruela l’attente, le fruit       la       l̵ rossignolet tu la  de même que les de proche en proche tous       maquis cet article est paru me 5) triptyque marocain douce est la terre aux yeux     au couchant recleimet deu mult  “comment pour angelo       sur au matin du lorsqu’on connaît une vous êtes     vers le soir la mastication des quai des chargeurs de ma voix n’est plus que cinquième essai tout 1.- les rêves de al matin, quant primes pert le travail de bernard dernier vers aoi   dernier vers aoi       le deuxième essai       é   pour théa et ses       neige   que signifie f les marques de la mort sur 1- c’est dans antoine simon 26       d&eacu ma mémoire ne peut me deuxième Ç’avait été la 10 vers la laisse ccxxxii       reine le temps passe si vite, pour martin   si vous souhaitez la brume. nuages leonardo rosa     quand certains prétendent la galerie chave qui à bernadette   pour olivier       &agrav ensevelie de silence, la pureté de la survie. nul les enseignants :     de rigoles en       &n toutefois je m’estimais quand les mots       parfoi    7 artistes et 1 dernier vers s’il       bruyan   je n’ai jamais que reste-t-il de la la bouche pleine de bulles antoine simon 13       ce  le "musée   d’un coté, (elle entretenait antoine simon 27 se reprendre. creuser son « h&eacu toute une faune timide veille diaphane est le equitable un besoin sonnerait patrick joquel vient de o tendresses ô mes   le 10 décembre       sur antoine simon 11 de la tout est possible pour qui dernier vers aoi deux ajouts ces derniers       " la terre a souvent tremblé peinture de rimes. le texte c’est la peur qui fait des quatre archanges que à propos des grands (ma gorge est une dernier vers aoi et voici maintenant quelques dans les carnets la langue est intarissable (dans mon ventre pousse une       l̵ je ne sais pas si       entre       allong pour jean-marie simon et sa les étourneaux ! antoine simon 33 dernier vers doel i avrat,       &agrav pour andré villers 1) vous deux, c’est joie et prenez vos casseroles et nice, le 8 octobre       retour       vaches       arauca       je me l’art n’existe (la numérotation des vos estes proz e vostre  tu ne renonceras pas. un homme dans la rue se prend antoine simon 12 dans l’innocence des merci à la toile de   tout est toujours en     chambre a grant dulur tendrai puis tu le saiset je le vois pour mon épouse nicole beaucoup de merveilles af : j’entends c’est parfois un pays     le charogne sur le seuilce qui       l̵ dernier vers aoi allons fouiller ce triangle     une abeille de pas même       le pour egidio fiorin des mots chaque jour est un appel, une dentelle : il avait errer est notre lot, madame, j’ai donc li quens oger cuardise a christiane       bien tandis que dans la grande   un  tous ces chardonnerets       dans toi, mésange à et tout avait  dans toutes les rues histoire de signes . si j’avais de son       au       o bernard dejonghe... depuis  les œuvres de   pour adèle et et encore  dits je sais, un monde se ouverture de l’espace de prime abord, il dans ce périlleux pour robert c’est une sorte de ce n’est pas aux choses frères et dans les écroulements pierre ciel       embarq antoine simon 31 pas de pluie pour venir c’est pour moi le premier   au milieu de jouer sur tous les tableaux troisième essai la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Brecht

Brecht



info portfolio

Brecht, 1964
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette