BRIBES EN LIGNE
bernadette griot vient de  il est des objets sur antoine simon 20 et si au premier jour il sur l’erbe verte si est lorsque martine orsoni il semble possible deux mille ans nous le glacis de la mort       b&acir quant carles oït la f les feux m’ont  l’écriture et voici maintenant quelques je m’étonne toujours de la ce texte se présente       sur deuxième approche de la liberté de l’être moisissures mousses lichens    si tout au long       bonheu madame porte à avez-vous vu     dans la ruela laure et pétrarque comme tout à fleur d’eaula danse    regardant       cette mille fardeaux, mille les grands les dessins de martine orsoni rm : d’accord sur dernier vers aoi       neige tendresse du mondesi peu de recleimet deu mult dans le monde de cette macles et roulis photo 4       la À peine jetés dans le à la mémoire de       l̵ se placer sous le signe de       fourmi   la baie des anges eurydice toujours nue à nice, le 8 octobre l’erbe del camp, ki li emperere s’est il est le jongleur de lui       vu à nous lirons deux extraits de pour pierre theunissen la       aujour poussées par les vagues   se le tissu d’acier les enseignants : guetter cette chose rimbaud a donc  la lancinante       tourne c’est un peu comme si,       montag pour jean gautheronle cosmos     du faucon montagnesde et tout avait dernier vers aoi diaphane est le mot (ou li emperere par sa grant       deux       une reflets et echosla salle halt sunt li pui e mult halt       je marché ou souk ou il faut aller voir non, björg,       dans macles et roulis photo 3 iv.- du livre d’artiste       apr&eg pour jean-marie simon et sa pas même dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma on dit qu’agathe   le texte suivant a       je me ici, les choses les plus   adagio   je temps où le sang se         or (vois-tu, sancho, je suis au labyrinthe des pleursils   je n’ai jamais cet article est paru vertige. une distance ses mains aussi étaient       au tu le saiset je le vois f dans le sourd chatoiement  les œuvres de mult ben i fierent franceis e (en regardant un dessin de du bibelot au babilencore une mieux valait découper c’est ici, me l’impossible preambule – ut pictura ouverture de l’espace la mort, l’ultime port, on préparait  il y a le       &n onze sous les cercles la deuxième édition du dernier vers aoi nous serons toujours ces bien sûr, il y eut  “la signification       allong mon cher pétrarque, art jonction semble enfin vi.- les amicales aventures on cheval pour martine, coline et laure       entre comme une suite de epuisement de la salle, macao grise "je me tais. pour taire. dernier vers aoi       force toujours les lettres : madame a des odeurs sauvages  au travers de toi je pour martine carissimo ulisse,torna a 1- c’est dans granz est li calz, si se derniers pour michèle aueret  l’exposition  deuxième suite une errance de pour qui veut se faire une en ceste tere ad estet ja raphaël les petites fleurs des branches lianes ronces comme un préliminaire la s’ouvre la toi, mésange à i mes doigts se sont ouverts mult est vassal carles de (de)lecta lucta               ce tout en travaillant sur les       le l’art n’existe la mort d’un oiseau. si tu es étudiant en le grand combat :     &nbs       neige 1.- les rêves de dans les carnets antoine simon 13 la fraîcheur et la mais non, mais non, tu la tentation du survol, à   pour le prochain       " nous viendrons nous masser       à il y a des objets qui ont la  référencem de toutes les leonardo rosa les doigts d’ombre de neige sainte marie, l’heure de la marcel alocco a attendre. mot terrible. les routes de ce pays sont "tu sais ce que c’est j’aime chez pierre le "patriote",  si, du nouveau il pleut. j’ai vu la ne pas négocier ne antoine simon 27 cet article est paru dans le antoine simon 16       m̵ heureuse ruine, pensait dorothée vint au monde dimanche 18 avril 2010 nous f les marques de la mort sur             la pour michèle normal 0 21 false fal le lent tricotage du paysage outre la poursuite de la mise g. duchêne, écriture le premier vers aoi dernier les plus terribles       les charogne sur le seuilce qui ce qu’un paysage peut antoine simon 32 sixième a l’aube des apaches,       et tu je ne peins pas avec quoi,       je dernier vers aoi   carcassonne, le 06 accorde ton désir à ta les installations souvent, pour michèle gazier 1) ici. les oiseaux y ont fait a propos de quatre oeuvres de 0 false 21 18  “s’ouvre 0 false 21 18 il ne sait rien qui ne va dans un coin de nice, la liberté s’imprime à     un mois sans karles se dort cum hume je ne sais pas si les dernières quelques textes dans les hautes herbes       cerisi dernier vers aoi noble folie de josué, petit matin frais. je te a ma mère, femme parmi agnus dei qui tollis peccata       reine libre de lever la tête   pour olivier madame est la reine des   3   

les  hier, 17 « e ! malvais huit c’est encore à madame est une torche. elle mais jamais on ne j’ai ajouté  ce qui importe pour       retour introibo ad altare dernier vers aoi       le toutes ces pages de nos mon travail est une pas de pluie pour venir quand les eaux et les terres  marcel migozzi vient de a christiane dernier vers aoi rêves de josué, trois tentatives desesperees un verre de vin pour tacher dernier vers aoi attention beau ….omme virginia par la     les provisions   la production    il avant dernier vers aoi     à    de femme liseuse seins isabelle boizard 2005 antoine simon 25   (à il souffle sur les collines dernier vers aoi « h&eacu       dans "et bien, voilà..." dit dans l’innocence des je découvre avant toi de profondes glaouis ensevelie de silence, a la fin il ne resta que  dernier salut au dernier vers aoi ki mult est las, il se dort   l’oeuvre vit son       en À l’occasion de       la l’instant criblé traquer il ne s’agit pas de  pour jean le antoine simon 29 exode, 16, 1-5 toute         &n hans freibach : ce qui importe pour il y a tant de saints sur station 3 encore il parle un homme dans la rue se prend quai des chargeurs de l’art c’est la dans le pain brisé son c’est extrêmement "moi, esclave" a un titre : il infuse sa       le les étourneaux ! quand les mots il n’y a pas de plus    nous pour andré deuxième essai le la question du récit j’ai changé le   je ne comprends plus autre essai d’un les premières pure forme, belle muette, deux ce travail vous est une autre approche de antoine simon 26 v.- les amicales aventures du       soleil       sur Ç’avait été la nos voix la communication est un nouvel espace est ouvert   six formes de la  de la trajectoire de ce décembre 2001. paien sunt morz, alquant  monde rassemblé f qu’il vienne, le feu     pourquoi  “ce travail qui     l’é station 4 : judas  le temps passe si vite, pour ma       " pour egidio fiorin des mots       droite       enfant       le coupé le sonà tout en vérifiant intendo... intendo ! et  riche de mes de soie les draps, de soie « 8° de pour andrée avec marc, nous avons depuis le 20 juillet, bribes issent de mer, venent as i.- avaler l’art par       l̵  les premières une il faut dire les ajout de fichiers sons dans nu(e), comme son nom j’ai perdu mon faisant dialoguer au seuil de l’atelier gardien de phare à vie, au dix l’espace ouvert au la danse de À la loupe, il observa pour martin       au   saint paul trois f toutes mes   dits de       crabe- antoine simon 24 juste un ce n’est pas aux choses siglent a fort e nagent e la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > photographie

photographie



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette