BRIBES EN LIGNE
   en       les la question du récit temps de bitume en fusion sur passet li jurz, si turnet a pour À la loupe, il observa branches lianes ronces au matin du ….omme virginia par la tout en travaillant sur les c’était une 1 la confusion des cette machine entre mes pour mireille et philippe douze (se fait terre se la vie est ce bruissement de proche en proche tous toutes sortes de papiers, sur violette cachéeton   un vendredi le temps passe si vite, très saintes litanies     oued coulant lorsqu’on connaît une dernier vers aoi       rien f qu’il vienne, le feu dans l’effilé de une errance de je ne peins pas avec quoi, antoine simon 28 f dans le sourd chatoiement un verre de vin pour tacher et ces encore la couleur, mais cette dernier vers doel i avrat, vous êtes quelque temps plus tard, de     &nbs le passé n’est cliquetis obscène des     ton i.- avaler l’art par hans freibach :       longte et si au premier jour il marcel alocco a       " la musique est le parfum de dorothée vint au monde c’est seulement au antoine simon 31 deuxième       le deux ajouts ces derniers max charvolen, martin miguel       avant tous ces charlatans qui l’appel tonitruant du       ton je ne saurais dire avec assez pour pierre theunissen la avant propos la peinture est       sur le       la la chaude caresse de dans les horizons de boue, de       droite maintenant il connaît le       entre ce n’est pas aux choses  référencem les dieux s’effacent régine robin,  hors du corps pas ( ce texte a ensevelie de silence, (de)lecta lucta         dans pas sur coussin d’air mais       voyage pour yves et pierre poher et martin miguel art et d’un bout à raphaël karles se dort cum hume le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi le grand combat : c’est pour moi le premier   ciel !!!!     faisant la avec marc, nous avons  je signerai mon antoine simon 17       allong madame est la reine des antoine simon 19 (ma gorge est une il ne s’agit pas de dernier vers aoi rossignolet tu la raphaël à sylvie macles et roulis photo à antoine simon 16 je sais, un monde se dernier vers aoi (josué avait (josué avait lentement    au balcon il faut aller voir toutefois je m’estimais les avenues de ce pays jusqu’à il y a onzième pour maxime godard 1 haute attendre. mot terrible. une fois entré dans la les installations souvent, tout est prêt en moi pour quatrième essai de dernier vers aoi comme un préliminaire la       dans  si, du nouveau     dans la ruela bien sûr, il y eut quel étonnant   (dans le sa langue se cabre devant le       un    de femme liseuse À peine jetés dans le j’ai longtemps dire que le livre est une reflets et echosla salle s’égarer on       la chaque automne les dieu faisait silence, mais la vie est dans la vie. se on préparait antoine simon 18       au   jn 2,1-12 :       une il en est des noms comme du vous avez comme une suite de une autre approche de quand les eaux et les terres  un livre écrit à bernadette j’ai parlé mise en ligne d’un bribes en ligne a "la musique, c’est le dernier vers que mort le proche et le lointain antoine simon 6 et ma foi, pure forme, belle muette, du bibelot au babilencore une    regardant       deux       l̵ in the country mult ben i fierent franceis e carissimo ulisse,torna a il semble possible écrirecomme on se travail de tissage, dans       ce le 26 août 1887, depuis le temps passe dans la le 28 novembre, mise en ligne     chambre d’abord l’échange des  marcel migozzi vient de le tissu d’acier    seule au   j’ai souvent écoute, josué, encore une citation“tu f tous les feux se sont les oiseaux s’ouvrent folie de josuétout est il n’y a pas de plus       la mise en ligne     quand je ne sais pas si viallat © le château de c’est le grand       l’une des dernières est-ce parce que, petit, on difficile alliage de la vie humble chez les c’est la distance entre       rampan       dans seul dans la rue je ris la       descen antoine simon 30 de tantes herbes el pre   ces notes       au       la béatrice machet vient de       je a la femme au diaphane est le       sur on trouvera la video       "  monde rassemblé cet article est paru il y a dans ce pays des voies le recueil de textes deuxième approche de allons fouiller ce triangle suite du blasphème de   est-ce que moi cocon moi momie fuseau même si souvent je ne sais rien de exode, 16, 1-5 toute les dessins de martine orsoni       six temps de pierres depuis ce jour, le site quelque chose au commencement était et si tu dois apprendre à       maquis (elle entretenait chercher une sorte de       le a l’aube des apaches,       fourr& antoine simon 26   anatomie du m et temps de cendre de deuil de       la pie       en janvier 2002 .traverse pour mon épouse nicole   (à À l’occasion de je suis bien dans là, c’est le sable et dernier vers s’il f les rêves de voici des œuvres qui, le villa arson, nice, du 17 f les marques de la mort sur première elle disposait d’une art jonction semble enfin les petites fleurs des lentement, josué onze sous les cercles         or       sur 1254 : naissance de l’art n’existe l’erbe del camp, ki       ma démodocos... Ça a bien un       montag samuelchapitre 16, versets 1 ouverture de l’espace la force du corps,     sur la pente « h&eacu « 8° de       s̵ macles et roulis photo 3  “la signification       object je découvre avant toi dans le pain brisé son       pav&ea autres litanies du saint nom bribes en ligne a f toutes mes la tentation du survol, à descendre à pigalle, se suite de  avec « a la       jonath sables mes parolesvous les amants se ici, les choses les plus nice, le 30 juin 2000  la lancinante face aux bronzes de miodrag pour lee       les chairs à vif paumes le coeur du le géographe sait tout arbre épanoui au ciel   encore une grande lune pourpre dont les pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi     surgi       apparu le bulletin de "bribes       allong       la accorde ton désir à ta on peut croire que martine ajout de fichiers sons dans c’est la chair pourtant je dors d’un sommeil de sors de mon territoire. fais a propos de quatre oeuvres de       voyage « amis rollant, de   maille 1 :que nouvelles mises en ce qui aide à pénétrer le deuxième apparition de les étourneaux !  les éditions de       ce pour alain borer le 26       ruelle deuxième essai quelques textes fontelucco, 6 juillet 2000  le grand brassage des il ne reste plus que le saluer d’abord les plus toujours les lettres :     pluie du rare moment de bonheur, la bouche pleine de bulles non... non... je vous assure, mais non, mais non, tu       jardin etait-ce le souvenir       le       force dernier vers aoi granz est li calz, si se accoucher baragouiner et que dire de la grâce       pourqu dernier vers aoi rm : d’accord sur macles et roulis photo 4  tu ne renonceras pas. « pouvez-vous       le  on peut passer une vie montagnesde       dans pour andré polenta pour jean-marie simon et sa agnus dei qui tollis peccata gardien de phare à vie, au quand nous rejoignons, en effleurer le ciel du bout des mieux valait découper (À l’église       en un homme dans la rue se prend       le derniers vers sun destre c’est un peu comme si, juste un cinq madame aux yeux    courant décembre 2001.       &agrav imagine que, dans la l’évidence morz est rollant, deus en ad       m̵       nuage granz fut li colps, li dux en tu le sais bien. luc ne les plus terribles je meurs de soif À max charvolen et martin     du faucon la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > photographie

photographie



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette