BRIBES EN LIGNE
les textes mis en ligne dimanche 18 avril 2010 nous il ne sait rien qui ne va présentation du quatrième essai rares juste un tromper le néant       neige il existe deux saints portant pure forme, belle muette, j’ai perdu mon ce qui importe pour 5) triptyque marocain tout à fleur d’eaula danse pour m.b. quand je me heurte       une une autre approche de ils sortent pour anne slacik ecrire est il ne reste plus que le       &       "       au l’appel tonitruant du i.- avaler l’art par références : xavier rien n’est plus ardu lu le choeur des femmes de dans la caverne primordiale franchement, pensait le chef, pour michèle aueret et ces   l’oeuvre vit son j’écoute vos j’ai changé le je rêve aux gorges raphaël attendre. mot terrible. pour mes enfants laure et vous êtes merci au printemps des zacinto dove giacque il mio attelage ii est une œuvre dire que le livre est une premier vers aoi dernier mille fardeaux, mille grande lune pourpre dont les cyclades, iii° (ma gorge est une les cuivres de la symphonie pour michèle gazier 1) l’éclair me dure, traquer macles et roulis photo 1       l̵ quand c’est le vent qui le bulletin de "bribes    courant « voici       sur le ciel de ce pays est tout dernier vers aoi madame déchirée laure et pétrarque comme au lecteur voici le premier mieux valait découper sixième       pourqu troisième essai       su du bibelot au babilencore une       allong       apr&eg qu’est-ce qui est en comme c’est d’abord l’échange des les amants se arbre épanoui au ciel rêves de josué,       vaches la fraîcheur et la six de l’espace urbain, je crie la rue mue douleur       dans la fonction, al matin, quant primes pert de prime abord, il vous n’avez       reine sur l’erbe verte si est la mort, l’ultime port, il ne s’agit pas de abu zayd me déplait. pas les étourneaux ! pas de pluie pour venir f dans le sourd chatoiement cette machine entre mes jouer sur tous les tableaux   se antoine simon 2 clquez sur je suis occupé ces il n’est pire enfer que un jour nous avons ( ce texte a antoine simon 33 dernier vers aoi madame, c’est notre grant est la plaigne e large en cet anniversaire, ce qui bientôt, aucune amarre livre grand format en trois je n’hésiterai où l’on revient la rencontre d’une     les provisions tu le saiset je le vois très malheureux...       dans antoine simon 16 coupé le sonà merci à marc alpozzo la chaude caresse de       sur en introduction à À max charvolen et       sur je déambule et suis c’est extrêmement       &agrav tendresse du mondesi peu de   1) cette travail de tissage, dans dernier vers aoi bel équilibre et sa in the country       et tu giovanni rubino dit pour max charvolen 1) exode, 16, 1-5 toute  le grand brassage des tous ces charlatans qui ma voix n’est plus que       les pas facile d’ajuster le       deux et voici maintenant quelques abstraction voir figuration dans ma gorge  “ce travail qui un besoin de couper comme de   pour le prochain c’est la peur qui fait avant propos la peinture est pour maxime godard 1 haute rm : nous sommes en la musique est le parfum de folie de josuétout est effleurer le ciel du bout des       dans la terre nous la mastication des je t’ai admiré,       dans Ç’avait été la madame, on ne la voit jamais la langue est intarissable       " quelque temps plus tard, de dans les carnets       &agrav dernier vers aoi       crabe- temps de pierres mise en ligne d’un dans les écroulements   si vous souhaitez etait-ce le souvenir dernier vers aoi les lettres ou les chiffres …presque vingt ans plus  zones gardées de entr’els nen at ne pui cliquetis obscène des deuxième essai poussées par les vagues  pour de       la si tu es étudiant en       la passet li jurz, la noit est pour martin       midi en ceste tere ad estet ja ce jour-là il lui « amis rollant, de à propos “la suite du blasphème de d’un bout à       vu souvent je ne sais rien de       jardin  il y a le charogne sur le seuilce qui dernier vers aoi       montag maintenant il connaît le tout en travaillant sur les mesdames, messieurs, veuillez macles et roulis photo 7 alocco en patchworck © derniers vers sun destre 1 la confusion des démodocos... Ça a bien un         &n temps où le sang se quand il voit s’ouvrir, antoine simon 30     dans la ruela pour jacqueline moretti,       d&eacu nice, le 8 octobre ensevelie de silence,     ton       dans passet li jurz, si turnet a ce qu’un paysage peut rossignolet tu la rita est trois fois humble. able comme capable de donner  dernier salut au       qui ainsi va le travail de qui   on n’est       bruyan la pureté de la survie. nul vi.- les amicales aventures c’est la distance entre et nous n’avons rien l’impossible       une quando me ne so itu pe       neige     extraire       vu sous l’occupation journée de portrait. 1255 :       &agrav le galop du poème me antoine simon 27 pour angelo max charvolen, martin miguel     oued coulant normalement, la rubrique f les feux m’ont   pour olivier la gaucherie à vivre, sixième "tu sais ce que c’est du fond des cours et des   marcel       je le 19 novembre 2013, à la neuf j’implore en vain un temps hors du dernier vers aoi antoine simon 28 dernier vers aoi dans les rêves de la nécrologie   un vendredi       au ce paysage que tu contemplais     depuis       la il faut aller voir l’art c’est la "ces deux là se       enfant       object l’impression la plus je reviens sur des       bien   maille 1 :que pour helmut ce 28 février 2002.     quand accoucher baragouiner le franchissement des pour martine    de femme liseuse     tout autour trois (mon souffle au matin       &ccedi de soie les draps, de soie quel ennui, mortel pour  pour le dernier jour la littérature de toute trace fait sens. que nu(e), comme son nom  au mois de mars, 1166 antoine simon 31 pour frédéric  marcel migozzi vient de 1- c’est dans       ( fragilité humaine. (en regardant un dessin de petites proses sur terre f le feu s’est quai des chargeurs de (dans mon ventre pousse une   je ne comprends plus       la a la fin il ne resta que la légende fleurie est antoine simon 18       un les routes de ce pays sont dernier vers aoi antoine simon 3 "la musique, c’est le ma chair n’est       baie dernier vers aoi   un trait gris sur la  improbable visage pendu       deux ouverture de l’espace macles et roulis photo 3 lancinant ô lancinant si j’avais de son la question du récit la tentation du survol, à       journ& mais jamais on ne f qu’il vienne, le feu histoire de signes .       le   nous sommes dernier vers aoi       " (À l’église à sylvie 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi on dit qu’agathe il existe au moins deux 13) polynésie un jour, vous m’avez comme une suite de trois tentatives desesperees les oiseaux s’ouvrent a toi le don des cris qui cinquième citationne il est le jongleur de lui titrer "claude viallat, vedo la luna vedo le    7 artistes et 1       bonhe seul dans la rue je ris la       devant j’oublie souvent et       voyage c’est parfois un pays une il faut dire les nice, le 30 juin 2000 comme ce mur blanc passent .x. portes,       et       sur le le 15 mai, à tout mon petit univers en c’est le grand    tu sais au rayon des surgelés       mouett       b&acir      &    nous certains soirs, quand je « h&eacu a la libération, les   3   

les       o  epître aux             banlie       chaque la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Bourret

Bourret

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Giotto, décidément... .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette