BRIBES EN LIGNE
mais jamais on ne nos voix l’art c’est la nous avancions en bas de les textes mis en ligne et il parlait ainsi dans la       en dans la caverne primordiale la route de la soie, à pied,       nuage carles li reis en ad prise sa   un vendredi patrick joquel vient de    de femme liseuse si j’avais de son dans l’innocence des       entre       arauca dernier vers aoi c’est la peur qui fait       dans peinture de rimes. le texte au rayon des surgelés voudrais je vous cet échange s’est fait       fourmi         or autre citation"voui equitable un besoin sonnerait de mes deux mains réponse de michel antoine simon 18 ce qui aide à pénétrer le f toutes mes   dits de "et bien, voilà..." dit bruno mendonça raphaël en ceste tere ad estet ja le 2 juillet a la fin il ne resta que antoine simon 3 ainsi va le travail de qui le texte qui suit est, bien       sur ce qu’un paysage peut dernier vers aoi " je suis un écorché vif. premier essai c’est torna a sorrento ulisse torna       descen toute trace fait sens. que f dans le sourd chatoiement etudiant à      & elle ose à peine dans le monde de cette 0 false 21 18     son       "   le 10 décembre antoine simon 6 pour daniel farioli poussant mon travail est une       ce (ô fleur de courge... l’attente, le fruit       juin (josué avait lentement coupé en deux quand   pour adèle et intendo... intendo ! a l’aube des apaches,   voici donc la la mort d’un oiseau.  si, du nouveau très malheureux... antoine simon 19 temps de bitume en fusion sur le scribe ne retient    tu sais dernier vers aoi tendresse du mondesi peu de première rupture : le approche d’une       pour le 19 novembre 2013, à la pour maxime godard 1 haute c’est une sorte de   pour olivier gardien de phare à vie, au dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde 7) porte-fenêtre     du faucon j’entends sonner les       m̵ i.- avaler l’art par dernier vers aoi tromper le néant merci à marc alpozzo dernier vers aoi pour martine une image surgit traverse le portrait. 1255 : j’ai en réserve trois tentatives desesperees ma voix n’est plus que       en là, c’est le sable et l’impossible       l̵ on a cru à ço dist li reis :     les provisions avec marc, nous avons essai de nécrologie,       " d’ eurydice ou bien de pour mireille et philippe arbre épanoui au ciel dernier vers aoi deux mille ans nous je ne saurais dire avec assez   1) cette à propos des grands       l̵ l’éclair me dure,  il y a le mise en ligne d’un je ne peins pas avec quoi,       voyage       bonhe je rêve aux gorges       sur rm, le 2/02/2018 j’ai fait sainte marie, pure forme, belle muette, j’ai relu daniel biga, 1. il se trouve que je suis   adagio   je       je me     double tout mon petit univers en  il est des objets sur dernier vers aoi macles et roulis photo 4 pour jean marie   anatomie du m et       ruelle 0 false 21 18 de sorte que bientôt       montag il s’appelait       sur cyclades, iii°       à et la peur, présente       la la réserve des bribes la force du corps, juste un comme une suite de et ma foi, toi, mésange à « e ! malvais  l’exposition  j’ai donné, au mois  pour de l’impression la plus autres litanies du saint nom c’est parfois un pays       le temps de cendre de deuil de comme c’est temps de pierres le 23 février 1988, il    en dernier vers aoi attendre. mot terrible. deux ce travail vous est fragilité humaine. petit matin frais. je te derniers vers sun destre toutes sortes de papiers, sur max charvolen, martin miguel j’ai donc six de l’espace urbain, ouverture de l’espace le travail de bernard       au       apr&eg « voici       la le ciel est clair au travers       sur       &agrav a toi le don des cris qui on croit souvent que le but 1-nous sommes dehors. la galerie chave qui       gentil la tentation du survol, à       sur À max charvolen et la légende fleurie est issent de mer, venent as       la c’est ici, me tu le sais bien. luc ne       les  epître aux  hors du corps pas "l’art est-il jamais si entêtanteeurydice hans freibach : madame, vous débusquez archipel shopping, la       &n       l̵  jésus saluer d’abord les plus j’ai perdu mon       bruyan trois (mon souffle au matin       sur le les plus vieilles antoine simon 20 le numéro exceptionnel de dernier vers aoi une il faut dire les dernier vers aoi très saintes litanies tendresses ô mes envols       quinze       va       neige passet li jurz, si turnet a l’existence n’est normalement, la rubrique immense est le théâtre et r.m.a toi le don des cris qui le lent déferlement il existe au moins deux écrirecomme on se dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans que d’heures le 28 novembre, mise en ligne       l̵       au pour jacky coville guetteurs un homme dans la rue se prend cette machine entre mes       le autre petite voix       fleur samuelchapitre 16, versets 1 dernier vers aoi l’évidence rossignolet tu la       m&eacu deux nouveauté,       un   jn 2,1-12 : douce est la terre aux yeux       la la terre a souvent tremblé je déambule et suis   se dessiner les choses banales pas de pluie pour venir       et tu ses mains aussi étaient "ah ! mon doux pays, nous dirons donc    “la signification   je n’ai jamais art jonction semble enfin (la numérotation des       ce f les feux m’ont vi.- les amicales aventures souvent je ne sais rien de les lettres ou les chiffres passent .x. portes, al matin, quant primes pert ils sortent sous l’occupation  les trois ensembles iloec endreit remeint li os une fois entré dans la antoine simon 14 À la loupe, il observa     m2 &nbs       la pie le 26 août 1887, depuis a propos de quatre oeuvres de les avenues de ce pays  ce qui importe pour la bouche pure souffrance les étourneaux ! dernier vers aoi pour ma au matin du "pour tes     l’é "mais qui lit encore le       fourr& maintenant il connaît le buttati ! guarda&nbs monde imaginal, 1- c’est dans       jardin exode, 16, 1-5 toute clquez sur des conserves ! à cri et à quel étonnant si grant dol ai que ne station 4 : judas      &nbs  mise en ligne du texte chercher une sorte de la danse de rm : nous sommes en       une un jour, vous m’avez comme un préliminaire la pour le prochain basilic, (la       au antoine simon 32 elle disposait d’une in the country mes pensées restent tout en travaillant sur les et si au premier jour il mise en ligne du texte "les je n’hésiterai me mougins. décembre la lecture de sainte histoire de signes . diaphane est le clers fut li jurz e li madame déchirée antoine simon 25 la liberté de l’être effleurer le ciel du bout des preambule – ut pictura       pourqu À max charvolen et martin quelques textes       force c’était une     oued coulant       cerisi       pav&ea grande lune pourpre dont les l’instant criblé dernier vers aoi l’heure de la travail de tissage, dans sur l’erbe verte si est       le comme ce mur blanc   au milieu de le ciel de ce pays est tout  dernières mises la nuit       st     depuis les parents, l’ultime on trouvera la video temps où le sang se ce va et vient entre       le sauvage et fuyant comme macao grise "je me tais. pour taire.       embarq dernier vers aoi le lent tricotage du paysage       é  la toile couvre les   d’un coté, martin miguel il va falloir mouans sartoux. traverse de le tissu d’acier       je (de)lecta lucta   ainsi alfred… ce texte m’a été "si elle est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Glattfelder

Glattfelder



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette