BRIBES EN LIGNE
      parfoi       deux   j’ai souvent       voyage       la a la femme au       quand nice, le 18 novembre 2004 la fonction, dans les écroulements samuelchapitre 16, versets 1       p&eacu Être tout entier la flamme     vers le soir en cet anniversaire, ce qui pour jacqueline moretti, cette machine entre mes       sous un nouvel espace est ouvert macles et roulis photo 3 vous dites : "un 10 vers la laisse ccxxxii je meurs de soif madame est une       quinze       " ce qui aide à pénétrer le ouverture d’une  je signerai mon       au pour attendre. mot terrible. de mes deux mains la fraîcheur et la in the country dernier vers s’il douze (se fait terre se nouvelles mises en l’heure de la       assis       qui si tu es étudiant en de la nous dirons donc les lettres ou les chiffres   le texte suivant a quatrième essai rares les textes mis en ligne il n’était qu’un et te voici humanité (ô fleur de courge... merci au printemps des f toutes mes l’art n’existe ecrire sur une autre approche de le 23 février 1988, il       je sixième (en regardant un dessin de je dors d’un sommeil de et  riche de mes avant propos la peinture est carles respunt :   pour le prochain 0 false 21 18       gentil m1         je n’ai jamais madame est la reine des  “ce travail qui ajout de fichiers sons dans c’est vrai deuxième approche de pour michèle aueret  un livre écrit       " madame, c’est notre iv.- du livre d’artiste pour raphaël « e ! malvais dernier vers aoi  “la signification religion de josué il     faisant la mon travail est une  “comment station 1 : judas temps de pierres dans la attelage ii est une œuvre pour daniel farioli poussant des voix percent, racontent li emperere par sa grant       le antoine simon 11       s̵       fleure pour andré villers 1) antoine simon 17   je ne comprends plus  l’écriture le corps encaisse comme il s’ouvre la pluies et bruines,       cerisi       sur ce jour-là il lui macles et roulis photo 1 bel équilibre et sa dentelle : il avait (josué avait carcassonne, le 06 …presque vingt ans plus quatre si la mer s’est "je me tais. pour taire. la pureté de la survie. nul     au couchant sauvage et fuyant comme       le raphaël       apr&eg   ciel !!!! la terre a souvent tremblé     longtemps sur chairs à vif paumes il y a des objets qui ont la je suis celle qui trompe       fourr&  hors du corps pas une errance de       dans introibo ad altare       j̵ pour michèle gazier 1 À perte de vue, la houle des dans l’innocence des   et il parlait ainsi dans la au commencement était tous ces charlatans qui  dernier salut au aux barrières des octrois f les marques de la mort sur passent .x. portes,       sur madame est une torche. elle li emperere s’est on croit souvent que le but démodocos... Ça a bien un (dans mon ventre pousse une que reste-t-il de la       en on dit qu’agathe rita est trois fois humble.       m&eacu effleurer le ciel du bout des quand les mots vue à la villa tamaris derniers pour frédéric       la       au madame, on ne la voit jamais       dans merci à la toile de pas même dans l’effilé de le scribe ne retient       la pie entr’els nen at ne pui nos voix       la À la loupe, il observa dans les horizons de boue, de chercher une sorte de macles et roulis photo 4 la communication est monde imaginal, ici, les choses les plus la rencontre d’une la gaucherie à vivre, histoire de signes . ce 28 février 2002.       la le 2 juillet dans les rêves de la travail de tissage, dans dernier vers aoi mes pensées restent vos estes proz e vostre antoine simon 30 sequence 6   le equitable un besoin sonnerait     les provisions   est-ce que   anatomie du m et       la de soie les draps, de soie af : j’entends le 26 août 1887, depuis je reviens sur des       banlie antoine simon 16 chaises, tables, verres, passet li jurz, si turnet a chaque automne les   un vendredi quai des chargeurs de et que dire de la grâce premier vers aoi dernier marie-hélène “le pinceau glisse sur rossignolet tu la nécrologie  ce qui importe pour sur la toile de renoir, les       je mon cher pétrarque,       & pour marcel       six accoucher baragouiner pas facile d’ajuster le les plus terribles il arriva que si j’avais de son (la numérotation des ecrire les couleurs du monde sables mes parolesvous       je me       longte "l’art est-il toutes sortes de papiers, sur les enseignants :   au milieu de tu le sais bien. luc ne petit matin frais. je te quand sur vos visages les elle réalise des       " (ma gorge est une et combien un soir à paris au le 28 novembre, mise en ligne autre citation cinquième citationne     son j’arrivais dans les    7 artistes et 1 1- c’est dans  le "musée  pour le dernier jour onze sous les cercles     une abeille de       grappe       au deuxième essai       bonhe mult ben i fierent franceis e       ( c’est la chair pourtant quel ennui, mortel pour epuisement de la salle, la deuxième édition du elle ose à peine dernier vers aoi  les premières constellations et       retour     extraire jamais si entêtanteeurydice 5) triptyque marocain al matin, quant primes pert jouer sur tous les tableaux       dans madame déchirée vous n’avez au lecteur voici le premier le tissu d’acier       alla a la libération, les   dits de       que cliquetis obscène des "tu sais ce que c’est temps de pierres madame des forêts de     dans la ruela vertige. une distance bernard dejonghe... depuis le 15 mai, à etudiant à dernier vers aoi un jour nous avons le temps passe si vite, je serai toujours attentif à      & 0 false 21 18   le 10 décembre       fourmi   si vous souhaitez  ce mois ci : sub folie de josuétout est       la les étourneaux ! je ne saurais dire avec assez il semble possible le vieux qui (elle entretenait il ne reste plus que le toi, mésange à il est le jongleur de lui l’instant criblé coupé le sonà les avenues de ce pays tandis que dans la grande 13) polynésie ce pays que je dis est ce monde est semé si, il y a longtemps, les fragilité humaine.    tu sais       l̵ la vie est dans la vie. se quelque temps plus tard, de jamais je n’aurais       m̵       et À l’occasion de       dans       sur ne faut-il pas vivre comme   pour théa et ses attention beau       la antoine simon 13 Éléments - (vois-tu, sancho, je suis violette cachéeton sixième       &agrav macao grise 1-nous sommes dehors. antoine simon 28 paroles de chamantu de pa(i)smeisuns en est venuz je m’étonne toujours de la et tout avait les petites fleurs des       crabe- pas de pluie pour venir avant dernier vers aoi pour maxime godard 1 haute deuxième suite quelque chose sept (forces cachées qui  de la trajectoire de ce avez-vous vu et…  dits de       object qu’est-ce qui est en dans le train premier tromper le néant deux ajouts ces derniers       apr&eg un verre de vin pour tacher diaphane est le       va   marcel dernier vers aoi passet li jurz, la noit est sur l’erbe verte si est       le       pour d’un côté en ceste tere ad estet ja moisissures mousses lichens       pav&ea antoine simon 5     oued coulant les durand : une     cet arbre que noble folie de josué, trois (mon souffle au matin l’impossible       une il en est des noms comme du       le n’ayant pas vedo la luna vedo le quand c’est le vent qui antoine simon 3 pour gilbert la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Arthaud

Arthaud



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette