BRIBES EN LIGNE
      voyage f les marques de la mort sur c’est pour moi le premier il ne reste plus que le "le renard connaît pour frédéric pour philippe  tous ces chardonnerets ma voix n’est plus que       le je n’ai pas dit que le c’est parfois un pays corps nomades bouches       le       ce  le livre, avec       sur mais non, mais non, tu       au    tu sais moi cocon moi momie fuseau quai des chargeurs de       midi un verre de vin pour tacher la fonction, toujours les lettres : tes chaussures au bas de pas même dans le respect du cahier des ainsi alfred…     ton madame aux rumeurs madame a des odeurs sauvages la bouche pleine de bulles j’aime chez pierre       object thème principal : antoine simon 23 pour m.b. quand je me heurte pas une année sans évoquer madame, vous débusquez       descen pour helmut quand nous rejoignons, en     depuis le corps encaisse comme il comme c’est       magnol ma mémoire ne peut me la lecture de sainte seul dans la rue je ris la tromper le néant de pa(i)smeisuns en est venuz pierre ciel carissimo ulisse,torna a     après sculpter l’air :    il     faisant la une image surgit traverse le derniers bruno mendonça neuf j’implore en vain je ne sais pas si       que très saintes litanies je n’hésiterai "l’art est-il maintenant il connaît le comme une suite de pour daniel farioli poussant diaphane est le pour jean-marie simon et sa le numéro exceptionnel de si j’étais un   pour adèle et   je ne comprends plus spectacle de josué dit dernier vers aoi l’art n’existe du fond des cours et des que d’heures la littérature de       alla       aujour petit matin frais. je te  jésus de toutes les et il fallait aller debout  il est des objets sur raphaël tant pis pour eux.       sur prenez vos casseroles et dernier vers aoi là, c’est le sable et l’heure de la  le "musée à propos des grands de prime abord, il       la       allong       jonath (elle entretenait   le 10 décembre suite du blasphème de diaphane est le mot (ou    nous dernier vers aoi macao grise les dernières quel étonnant l’art c’est la vos estes proz e vostre le scribe ne retient …presque vingt ans plus je dors d’un sommeil de dimanche 18 avril 2010 nous clere est la noit e la nouvelles mises en granz est li calz, si se       la     cet arbre que ma chair n’est à cri et à ajout de fichiers sons dans des conserves !  “la signification       en un quelques textes printemps breton, printemps les petites fleurs des la chaude caresse de antoine simon 21 ce qu’un paysage peut et encore  dits   encore une pour yves et pierre poher et cet univers sans ne faut-il pas vivre comme un temps hors du     du faucon « amis rollant, de bernadette griot vient de   en grec, morías pur ceste espee ai dulor e six de l’espace urbain,  au travers de toi je       sur       la carles respunt : l’éclair me dure,       les essai de nécrologie, fin première  c’était ici. les oiseaux y ont fait  au mois de mars, 1166 le travail de bernard 1254 : naissance de f j’ai voulu me pencher je rêve aux gorges feuilleton d’un travail soudain un blanc fauche le je crie la rue mue douleur  hors du corps pas  epître aux       l̵ zacinto dove giacque il mio 0 false 21 18 mise en ligne d’un côté antoine simon 13 pour marcel       sous la poésie, à la antoine simon 32 merci au printemps des le 26 août 1887, depuis certains soirs, quand je raphaËl 10 vers la laisse ccxxxii macles et roulis photo 7 d’abord l’échange des les durand : une mes pensées restent equitable un besoin sonnerait je suis       crabe- depuis le 20 juillet, bribes le passé n’est     nous l’évidence moisissures mousses lichens (vois-tu, sancho, je suis f les rêves de       et tu merle noir  pour madame déchirée       reine c’est la chair pourtant f tous les feux se sont       bonhe       &n rm : nous sommes en il y a dans ce pays des voies       &agrav dans l’innocence des reflets et echosla salle rm, le 2/02/2018 j’ai fait dieu faisait silence, mais       neige si tu es étudiant en 0 false 21 18   maille 1 :que les plus vieilles toutefois je m’estimais au seuil de l’atelier viallat © le château de ce n’est pas aux choses fragilité humaine.       au un trait gris sur la dans ce périlleux       la se reprendre. creuser son ouverture d’une 0 false 21 18     le       ton la question du récit je me souviens de  “ce travail qui carmelo arden quin est une  les œuvres de     au couchant à la bonne         &n pour martine premier vers aoi dernier antoine simon 12 pour angelo lu le choeur des femmes de pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi   trois (mon souffle au matin nous dirons donc       voyage   (dans le tout en travaillant sur les   saint paul trois dernier vers aoi  ce qui importe pour       &agrav générations poussées par les vagues la fraîcheur et la cet article est paru dans le la langue est intarissable je désire un troisième essai et pour lee   1) cette ce qui fascine chez "la musique, c’est le       aux       parfoi le 28 novembre, mise en ligne       il y a tant de saints sur nos voix dernier vers aoi       dans arbre épanoui au ciel archipel shopping, la       droite le recueil de textes coupé le sonà       marche clquez sur     &nbs on croit souvent que le but c’était une toutes sortes de papiers, sur   l’oeuvre vit son À max charvolen et martin s’égarer on       pass&e       fourr&       le « pouvez-vous fontelucco, 6 juillet 2000 quando me ne so itu pe macles et roulis photo 1 quand les couleurs le lent tricotage du paysage   nous sommes ce 28 février 2002. rimbaud a donc buttati ! guarda&nbs la force du corps, le samedi 26 mars, à 15    si tout au long la liberté s’imprime à les installations souvent,       pass&e antoine simon 14 a la libération, les lentement, josué      & la prédication faite       sur le elle disposait d’une présentation du  de même que les       " toi, mésange à se placer sous le signe de la tentation du survol, à pour gilbert mult ben i fierent franceis e antoine simon 18  référencem la réserve des bribes dernier vers aoi la deuxième édition du un texte que j’ai voudrais je vous       avant bribes en ligne a       le       vu  “ne pas dans le ciel du     m2 &nbs décembre 2001. je t’enfourche ma et la peur, présente et c’était dans le nécessaire non antoine simon 15 sous la pression des je reviens sur des  de la trajectoire de ce nu(e), comme son nom dernier vers aoi j’ai longtemps dernier vers aoi       baie ici, les choses les plus   ces sec erv vre ile deuxième rupture : le  pour de       fleur antoine simon 19 "moi, esclave" a autres litanies du saint nom en 1958 ben ouvre à dans les hautes herbes quatrième essai rares sixième attelage ii est une œuvre       vu dans un coin de nice,       &eacut si j’avais de son cyclades, iii° autre citation"voui souvent je ne sais rien de a toi le don des cris qui imagine que, dans la au matin du trois tentatives desesperees pour nicolas lavarenne ma c’est une sorte de avez-vous vu des quatre archanges que dernier vers aoi       un couleur qui ne masque pas       jardin   se       dans   jn 2,1-12 : deuxième apparition de  pour le dernier jour madame est une torche. elle “dans le dessin exacerbé d’air normal 0 21 false fal       deux   la production derniers vers sun destre la rencontre d’une la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Durand

Durand

Dernière publication : 1er octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Lettre à l’inconnue , LUI , ELLE .
Les 3 articles les plus lus : LUI , ELLE , Lettre à l’inconnue .

  • ELLE

    De soie les draps, de soie les coussins, de la plus fine, de la plus légère, comme une simple caresse de vent, un soir frais d’été. Elle a fermé les rideaux, de soie rouge qui tombent au sol. On (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    LUI

    L’homme est étendu sur le dos, jambes étendues jusqu’au pied du lit, les bras le long du corps, les paumes des mains vers le miroir du plafond. Il sait qu’aujourd’hui cela viendra. C’est le jour. (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    Lettre à l’inconnue

    Toulon, samedi 9 décembre 2006 Pour Z. Madame, Je vous observe. Je vous ai, dans un premier temps, regardée, dans la surprise d’une apparition imprévue mais d’un événement attendu. Il n’y a (...)
    Clefs : Durand


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette