BRIBES EN LIGNE
"pour tes beaucoup de merveilles   la production       " se placer sous le signe de Éléments - quel étonnant "tu sais ce que c’est       que i.- avaler l’art par  je signerai mon antoine simon 26 jamais je n’aurais   pour théa et ses       deux la bouche pleine de bulles raphaËl à cri et à pour jacky coville guetteurs dans l’effilé de la terre nous dernier vers aoi   dernier vers aoi dernier vers aoi je rêve aux gorges       &agrav       object  l’écriture       voyage troisième essai aux barrières des octrois dans ma gorge  il y a le si, il y a longtemps, les       dans travail de tissage, dans cher bernard je ne sais pas si il ne s’agit pas de décembre 2001. dernier vers aoi       dans l’illusion d’une jouer sur tous les tableaux nice, le 30 juin 2000 pluies et bruines, ainsi fut pétrarque dans pour le prochain basilic, (la grande lune pourpre dont les dernier vers aoi macles et roulis photo 3       dans quatrième essai rares       glouss les textes mis en ligne du bibelot au babilencore une il y a dans ce pays des voies 7) porte-fenêtre   l’oeuvre vit son au seuil de l’atelier antoine simon 6 deuxième il existe deux saints portant il y a des objets qui ont la comme une suite de attelage ii est une œuvre abstraction voir figuration ici, les choses les plus       d&eacu de prime abord, il la liberté s’imprime à   j’ai souvent       entre       une     &nbs trois (mon souffle au matin (josué avait lentement mi viene in mentemi chercher une sorte de cinq madame aux yeux granz fut li colps, li dux en       tourne       sur il souffle sur les collines    au balcon       descen etudiant à cet article est paru (vois-tu, sancho, je suis       jardin       ...mai       su à propos “la j’ai longtemps À max charvolen et  mise en ligne du texte     &nbs le 2 juillet       la on a cru à antoine simon 16       bonhe halt sunt li pui e mult halt quelque temps plus tard, de c’est pour moi le premier o tendresses ô mes le lourd travail des meules carissimo ulisse,torna a     quand able comme capable de donner antoine simon 27       pour       l̵ madame porte à j’écoute vos onzième les dernières dix l’espace ouvert au ce qu’un paysage peut de proche en proche tous       banlie j’ai perdu mon essai de nécrologie, carmelo arden quin est une       pourqu     nous   le texte suivant a vedo la luna vedo le       à f le feu m’a antoine simon 19  pour le dernier jour la pureté de la survie. nul la rencontre d’une       allong une fois entré dans la deuxième approche de ecrire les couleurs du monde       reine qu’est-ce qui est en pur ceste espee ai dulor e maintenant il connaît le pour lee toujours les lettres : rêve, cauchemar, allons fouiller ce triangle rien n’est    courant c’est une sorte de i mes doigts se sont ouverts très saintes litanies       au ce jour là, je pouvais carles li reis en ad prise sa       vu       je me sables mes parolesvous le glacis de la mort cyclades, iii° pour marcel l’impression la plus 1.- les rêves de non... non... je vous assure, 1. il se trouve que je suis la fonction,       en (ma gorge est une ils sortent en 1958 ben ouvre à inoubliables, les le "patriote", c’est un peu comme si,     tout autour dimanche 18 avril 2010 nous cinquième essai tout les petites fleurs des martin miguel art et depuis ce jour, le site il tente de déchiffrer, siglent a fort e nagent e le pendu raphaël pour ma     oued coulant dernier vers aoi josué avait un rythme l’évidence       au       gentil " je suis un écorché vif. jamais si entêtanteeurydice 1257 cleimet sa culpe, si passet li jurz, si turnet a       la polenta (la numérotation des rita est trois fois humble. f dans le sourd chatoiement       le     le 10 vers la laisse ccxxxii       dans c’était une dernier vers aoi bien sûr, il y eut moisissures mousses lichens un soir à paris au       sous       dans saluer d’abord les plus       fleure 0 false 21 18     dans la ruela si j’étais un on trouvera la video d’un côté       au ce pays que je dis est pour jean-marie simon et sa f le feu s’est ] heureux l’homme       dans peinture de rimes. le texte charogne sur le seuilce qui dentelle : il avait       grimpa   je ne comprends plus macles et roulis photo 1 la communication est    seule au chaque jour est un appel, une station 5 : comment premier vers aoi dernier et la peur, présente « amis rollant, de mult est vassal carles de ce texte m’a été antoine simon 13  de la trajectoire de ce  “la signification franchement, pensait le chef,       montag ce n’est pas aux choses le 26 août 1887, depuis le 15 mai, à dieu faisait silence, mais paien sunt morz, alquant pour anne slacik ecrire est madame, on ne la voit jamais tandis que dans la grande art jonction semble enfin    regardant dernier vers aoi dernier vers aoi exacerbé d’air  marcel migozzi vient de       pass&e pour martine, coline et laure et  riche de mes je crie la rue mue douleur un nouvel espace est ouvert pour jean gautheronle cosmos a la femme au       embarq l’instant criblé     une abeille de et il fallait aller debout li quens oger cuardise "le renard connaît       ( un tunnel sans fin et, à au matin du c’est extrêmement       quand la question du récit       retour   d’un coté,     extraire deuxième suite d’ eurydice ou bien de la force du corps, a christiane antoine simon 12       voyage du fond des cours et des morz est rollant, deus en ad dans les rêves de la dernier vers aoi raphaël       marche c’est la chair pourtant pour yves et pierre poher et       la il existe au moins deux des quatre archanges que       allong  “ce travail qui quant carles oït la   anatomie du m et  ce qui importe pour    7 artistes et 1 f les rêves de       apr&eg  le grand brassage des toutes sortes de papiers, sur temps de bitume en fusion sur s’ouvre la       baie       les la fraîcheur et la macles et roulis photo 6 je m’étonne toujours de la de toutes les un trait gris sur la vertige. une distance les enseignants : les étourneaux ! coupé en deux quand preambule – ut pictura “le pinceau glisse sur       mouett etait-ce le souvenir percey priest lakesur les pas sur coussin d’air mais il semble possible       &agrav tous feux éteints. des pour pierre theunissen la tout en travaillant sur les  les œuvres de pierre ciel attention beau 13) polynésie dans le patriote du 16 mars     double al matin, quant primes pert  dernier salut au c’est ici, me       sur le le nécessaire non mon travail est une dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit douze (se fait terre se "moi, esclave" a deuxième essai le       neige l’impossible je reviens sur des recleimet deu mult il en est des meurtrières.     m2 &nbs douce est la terre aux yeux       object madame est une torche. elle     du faucon       dans f j’ai voulu me pencher     faisant la autre petite voix quel ennui, mortel pour d’abord l’échange des ouverture de l’espace « voici les avenues de ce pays envoi du bulletin de bribes madame, vous débusquez dans le pain brisé son     les fleurs du régine robin, à propos des grands vous n’avez       sur le ciel est clair au travers     chambre     l’é       au       longte pure forme, belle muette, attendre. mot terrible. et c’était dans l’éclair me dure, un jour, vous m’avez mille fardeaux, mille démodocos... Ça a bien un antoine simon 20 je ne saurais dire avec assez       l̵     sur la tendresses ô mes envols toute une faune timide veille la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Durand

Durand

Dernière publication : 1er octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Lettre à l’inconnue , LUI , ELLE .
Les 3 articles les plus lus : Lettre à l’inconnue , LUI , ELLE .

  • ELLE

    De soie les draps, de soie les coussins, de la plus fine, de la plus légère, comme une simple caresse de vent, un soir frais d’été. Elle a fermé les rideaux, de soie rouge qui tombent au sol. On (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    LUI

    L’homme est étendu sur le dos, jambes étendues jusqu’au pied du lit, les bras le long du corps, les paumes des mains vers le miroir du plafond. Il sait qu’aujourd’hui cela viendra. C’est le jour. (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    Lettre à l’inconnue

    Toulon, samedi 9 décembre 2006 Pour Z. Madame, Je vous observe. Je vous ai, dans un premier temps, regardée, dans la surprise d’une apparition imprévue mais d’un événement attendu. Il n’y a (...)
    Clefs : Durand


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette