BRIBES EN LIGNE
      pass&e j’ai changé le sa langue se cabre devant le nos voix fragilité humaine. ce poème est tiré du quel ennui, mortel pour   anatomie du m et martin miguel art et avant propos la peinture est jamais si entêtanteeurydice j’ai perdu mon     extraire  epître aux c’est un peu comme si,   maille 1 :que pour michèle f les marques de la mort sur maintenant il connaît le monde imaginal, sequence 6   le À peine jetés dans le f le feu s’est marie-hélène aucun hasard si se       la       &  il y a le v.- les amicales aventures du  dans toutes les rues       au g. duchêne, écriture le il ne sait rien qui ne va rossignolet tu la station 4 : judas  station 7 : as-tu vu judas se a dix sept ans, je ne savais 1) la plupart de ces       " dans le train premier       object rêves de josué, reprise du site avec la dessiner les choses banales "et bien, voilà..." dit la vie est dans la vie. se       le         &n allons fouiller ce triangle   on n’est un soir à paris au temps où les coeurs     sur la pente errer est notre lot, madame,   en grec, morías moisissures mousses lichens a christiane écrirecomme on se un trait gris sur la sainte marie,       l̵       fourr& dans l’innocence des  pour jean le je suis   (dans le mille fardeaux, mille sous la pression des quant carles oït la   adagio   je À max charvolen et macles et roulis photo 7 quando me ne so itu pe       dans dix l’espace ouvert au la mastication des antoine simon 16 madame des forêts de  hier, 17    il       la jamais je n’aurais et que dire de la grâce l’impression la plus je crie la rue mue douleur pour maguy giraud et f les feux m’ont li emperere par sa grant       voyage carmelo arden quin est une antoine simon 24 antoine simon 26 quatrième essai de 1254 : naissance de       s̵       le un temps hors du dieu faisait silence, mais       ma mise en ligne chaque jour est un appel, une    tu sais glaciation entre  monde rassemblé des voix percent, racontent     le il semble possible       l̵ se placer sous le signe de dans le respect du cahier des d’ eurydice ou bien de merci au printemps des tout en travaillant sur les merci à marc alpozzo       baie poussées par les vagues       "       pass&e 1.- les rêves de ouverture d’une dans l’innocence des cette machine entre mes       la le glacis de la mort rm : nous sommes en sous l’occupation       &agrav nous avancions en bas de pas une année sans évoquer issent de mer, venent as vue à la villa tamaris  c’était ce texte m’a été accorde ton désir à ta  pour de il aurait voulu être il n’est pire enfer que me c’est la distance entre     " la liberté de l’être la tentation du survol, à troisième essai " je suis un écorché vif. ce va et vient entre able comme capable de donner à sylvie juste un mot pour annoncer mais non, mais non, tu carles li reis en ad prise sa f le feu m’a le lent tricotage du paysage   iv    vers rimbaud a donc le coeur du la chaude caresse de (dans mon ventre pousse une la littérature de comme une suite de sur la toile de renoir, les madame est toute dans les carnets  hors du corps pas       dans juste un       la encore une citation“tu       ( art jonction semble enfin  “s’ouvre difficile alliage de       juin générations  avec « a la     du faucon   nous sommes  “ne pas très malheureux...       l̵       retour fin première ce station 3 encore il parle       le dans les hautes herbes 0 false 21 18 dans les horizons de boue, de a l’aube des apaches,       et samuelchapitre 16, versets 1    7 artistes et 1   ciel !!!! dernier vers aoi genre des motsmauvais genre a supposer quece monde tienne       jonath pure forme, belle muette, la terre nous       la quatre si la mer s’est toujours les lettres : dernier vers aoi c’est parfois un pays il tente de déchiffrer,       deux temps de pierres j’ai longtemps karles se dort cum hume seul dans la rue je ris la ecrire sur de pa(i)smeisuns en est venuz max charvolen, martin miguel ce pays que je dis est mi viene in mentemi antoine simon 9 l’une des dernières la liberté s’imprime à toutefois je m’estimais etait-ce le souvenir dernier vers aoi       la       sur derniers dernier vers aoi 1. il se trouve que je suis       magnol suite de     pluie du c’était une spectacle de josué dit lorsqu’on connaît une la force du corps, (josué avait madame déchirée   pour olivier mise en ligne d’un       sur il est le jongleur de lui dernier vers aoi   trois (mon souffle au matin j’ai relu daniel biga, le corps encaisse comme il démodocos... Ça a bien un depuis le 20 juillet, bribes portrait. 1255 : du fond des cours et des       le       reine antoine simon 6 la terre a souvent tremblé   le 10 décembre       une pour philippe l’illusion d’une       bruyan dernier vers aoi il en est des noms comme du d’un côté       le de pareïs li seit la antoine simon 31 quatrième essai de       au le soleil n’est pas       la toute trace fait sens. que il en est des meurtrières.    en     &nbs   dits de petites proses sur terre       sur       bonheu deuxième essai le comme un préliminaire la       ruelle une autre approche de 7) porte-fenêtre pour raphaël pour ma       chaque tu le sais bien. luc ne le "patriote", et tout avait elle réalise des le 2 juillet nouvelles mises en carcassonne, le 06     sur la charogne sur le seuilce qui le tissu d’acier le travail de bernard antoine simon 27 ….omme virginia par la       &agrav ki mult est las, il se dort equitable un besoin sonnerait cinq madame aux yeux Ç’avait été la abstraction voir figuration       sous m1       antoine simon 32 antoine simon 28 À perte de vue, la houle des   saint paul trois       o c’est la peur qui fait       l̵ on dit qu’agathe le pendu « e ! malvais pour mes enfants laure et   si vous souhaitez       &n deux ce travail vous est le 26 août 1887, depuis ici. les oiseaux y ont fait       &agrav rêve, cauchemar, pourquoi yves klein a-t-il       le       gentil merle noir  pour       ...mai les avenues de ce pays il existe deux saints portant à propos des grands immense est le théâtre et tout à fleur d’eaula danse et voici maintenant quelques jouer sur tous les tableaux dernier vers aoi douce est la terre aux yeux et ma foi,       les quatrième essai rares clquez sur       &n    si tout au long pour jean-marie simon et sa       marche les dessins de martine orsoni j’arrivais dans les     nous buttati ! guarda&nbs     dans la ruela       dans tous ces charlatans qui la légende fleurie est antoine simon 21 torna a sorrento ulisse torna       les présentation du  “comment on cheval dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000 elle disposait d’une et il fallait aller debout le recueil de textes madame est une torche. elle       mouett       apparu     à "moi, esclave" a le vieux qui sixième non... non... je vous assure,       midi antoine simon 7 pur ceste espee ai dulor e c’est le grand constellations et deuxième apparition       je l’homme est la galerie chave qui les routes de ce pays sont de mes deux mains eurydice toujours nue à il ne s’agit pas de l’erbe del camp, ki À l’occasion de grant est la plaigne e large onzième station 1 : judas pour gilbert À max charvolen et martin       " je reviens sur des       l̵       sur la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Riera

Riera

Dernière publication : 28 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .
Les 3 articles les plus lus : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette