BRIBES EN LIGNE
assise par accroc au bord de langues de plomba la       la À max charvolen et sauvage et fuyant comme       l̵  monde rassemblé quand vous serez tout toujours les lettres : je ne peins pas avec quoi, le ciel est clair au travers    si tout au long etudiant à la liberté s’imprime à juste un mot pour annoncer l’heure de la       un madame porte à f tous les feux se sont il aurait voulu être les dernières       sous 1254 : naissance de   si vous souhaitez c’était une À la loupe, il observa vous n’avez les dieux s’effacent cyclades, iii°       pass&e les textes mis en ligne  pour de ensevelie de silence, le glacis de la mort pour jean-marie simon et sa "ah ! mon doux pays, quatre si la mer s’est nouvelles mises en nous dirons donc       deux mon cher pétrarque,   adagio   je ce monde est semé   encore une montagnesde les doigts d’ombre de neige antoine simon 22 à la bonne sequence 6   le sculpter l’air : (de)lecta lucta   autre citation trois (mon souffle au matin cinq madame aux yeux pour maxime godard 1 haute       vu des voix percent, racontent polenta pour jacky coville guetteurs la terre a souvent tremblé f les feux m’ont mon travail est une vertige. une distance préparation des sixième       va       &n la bouche pleine de bulles mise en ligne d’un clere est la noit e la       grimpa deux ce travail vous est pour frédéric       le de la j’aime chez pierre antoine simon 9       l̵       voyage   anatomie du m et       &ccedi       reine j’ai en réserve l’art c’est la       droite (en regardant un dessin de je ne sais pas si dans les rêves de la Ç’avait été la j’ai ajouté une errance de je dors d’un sommeil de pour jean-louis cantin 1.-       au merle noir  pour pour pour qui veut se faire une  de la trajectoire de ce une il faut dire les franchement, pensait le chef, dernier vers aoi    de femme liseuse ( ce texte a pour max charvolen 1) douce est la terre aux yeux soudain un blanc fauche le il n’y a pas de plus    7 artistes et 1 la question du récit a la libération, les dernier vers aoi pour gilbert f les rêves de il avait accepté Éléments -   dits de       sabots merci à la toile de f les marques de la mort sur  il y a le moisissures mousses lichens dernier vers aoi  “ne pas neuf j’implore en vain une fois entré dans la il ne sait rien qui ne va a christiane pour philippe que d’heures six de l’espace urbain, pour jean marie abu zayd me déplait. pas ma voix n’est plus que dimanche 18 avril 2010 nous à sylvie madame, vous débusquez il faut aller voir dernier vers aoi     une abeille de       " antoine simon 28 écoute, josué,       grappe   le texte suivant a mais non, mais non, tu "l’art est-il ce qui importe pour     hélas, temps de cendre de deuil de       banlie ses mains aussi étaient " je suis un écorché vif. un nouvel espace est ouvert cinquième essai tout (elle entretenait tes chaussures au bas de traquer quand il voit s’ouvrir,    au balcon dernier vers aoi je t’enfourche ma f j’ai voulu me pencher dernier vers aoi       du faucon il existe deux saints portant dernier vers aoi     à première dernier vers aoi ço dist li reis : je n’ai pas dit que le coupé en deux quand beaucoup de merveilles       la   jn 2,1-12 : 0 false 21 18    il premier vers aoi dernier quelque chose       m&eacu (À l’église pas de pluie pour venir       midi       dans le galop du poème me 1257 cleimet sa culpe, si  marcel migozzi vient de pour andrée antoine simon 30 rêves de josué, dernier vers aoi antoine simon 15 je découvre avant toi légendes de michel il y a tant de saints sur       la pie issent de mer, venent as       quand dernier vers doel i avrat, 0 false 21 18 dernier vers aoi   j’ai travaillé       le "ces deux là se pour m.b. quand je me heurte une autre approche de saluer d’abord les plus   pour adèle et vous êtes il était question non       l̵ bribes en ligne a chaises, tables, verres, la route de la soie, à pied,     après immense est le théâtre et pour mes enfants laure et dernier vers aoi je crie la rue mue douleur       dans l’homme est       &n toutes ces pages de nos   iv    vers la lecture de sainte       entre       en ce poème est tiré du attention beau antoine simon 3 en cet anniversaire, ce qui au programme des actions       sur le non... non... je vous assure, pour michèle gazier 1 1 au retour au moment antoine simon 24 les oiseaux s’ouvrent madame a des odeurs sauvages cliquetis obscène des spectacle de josué dit       sur le pour martine, coline et laure on peut croire que martine a toi le don des cris qui le numéro exceptionnel de alocco en patchworck ©       la bruno mendonça       st sixième       pav&ea dix l’espace ouvert au la gaucherie à vivre, napolì napolì j’oublie souvent et i mes doigts se sont ouverts       longte heureuse ruine, pensait présentation du le recueil de textes la fraîcheur et la "la musique, c’est le giovanni rubino dit de prime abord, il le vieux qui f toutes mes     chant de ce va et vient entre c’est extrêmement bribes en ligne a le 28 novembre, mise en ligne de proche en proche tous       apparu       "       pass&e   tout est toujours en c’est le grand   maille 1 :que samuelchapitre 16, versets 1 leonardo rosa poème pour l’impression la plus la deuxième édition du accoucher baragouiner   pour le prochain tous feux éteints. des antoine simon 32 À max charvolen et martin carmelo arden quin est une       un madame aux rumeurs       l̵ l’ami michel toulon, samedi 9 antoine simon 16 temps où le sang se rêve, cauchemar, à de pa(i)smeisuns en est venuz toi, mésange à encore la couleur, mais cette il pleut. j’ai vu la jamais si entêtanteeurydice dont les secrets… à quoi       sur  au mois de mars, 1166 un besoin de couper comme de la vie est dans la vie. se ouverture d’une dans les écroulements et ma foi, ma chair n’est attendre. mot terrible. À perte de vue, la houle des un temps hors du dernier vers aoi au commencement était et que vous dire des antoine simon 23       je       enfant  on peut passer une vie 1) la plupart de ces carcassonne, le 06 la pureté de la survie. nul chercher une sorte de     quand le travail de bernard dernier vers aoi la liberté de l’être très malheureux... exode, 16, 1-5 toute tout en vérifiant       ...mai       je     chambre comme un préliminaire la le scribe ne retient nous viendrons nous masser il arriva que       au  l’écriture     longtemps sur juste un a supposer quece monde tienne       gentil le tissu d’acier bernard dejonghe... depuis pour andré villers 1) sous l’occupation et il fallait aller debout jusqu’à il y a et que dire de la grâce …presque vingt ans plus         &n  hors du corps pas  si, du nouveau       baie deuxième dernier vers aoi la mort, l’ultime port,       qui mise en ligne raphaël (vois-tu, sancho, je suis pour ma dernier vers aoi démodocos... Ça a bien un histoire de signes .  hier, 17 c’est seulement au  c’était le lent tricotage du paysage est-ce parce que, petit, on antoine simon 17 (dans mon ventre pousse une "mais qui lit encore le À peine jetés dans le       tourne lentement, josué l’illusion d’une pour julius baltazar 1 le       allong dans le train premier f qu’il vienne, le feu il faut laisser venir madame d’un côté       ton passet li jurz, la noit est dernier vers aoi     &nbs l’appel tonitruant du       que fin première la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Barnaud

Barnaud

Dernière publication : 28 février 2011.
Les 3 derniers articles : Echos de bribes sur remue.net , Comme on tombe amoureux , Fragments d’un corps incertain .
Les 3 articles les plus lus : Fragments d’un corps incertain , Echos de bribes sur remue.net , Comme on tombe amoureux .

info portfolio

Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli
  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • Comme on tombe amoureux

    à l’ami, à Jean-Marie Barnaud, à celui pour qui « échanger paroles est acte des amoureux », 1- On lit. C’est un poème ? Une prose ? On ne sait plus. Une présence, oui. On s’interrompt. On est (...)
    Clefs : Freixe , Barnaud , poésie

  • Echos de bribes sur remue.net

    Juste un mot... Jean Marie Barnaud vient de mettre en ligne sur Remue-net, l’annonce de l’exposition "L’écriture en bribes". Il enrichit l’annonce par le texte qu’il a donné pour le catalogue : (...)
    Clefs : Barnaud


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette