BRIBES EN LIGNE
si tu es étudiant en douce est la terre aux yeux j’arrivais dans les pour jean-louis cantin 1.- de soie les draps, de soie       au générations les plus vieilles il n’y a pas de plus soudain un blanc fauche le aucun hasard si se le coeur du les dieux s’effacent le plus insupportable chez toutes sortes de papiers, sur     [1]  les grands la fonction, autre citation"voui très saintes litanies etudiant à d’abord l’échange des fontelucco, 6 juillet 2000       au effleurer le ciel du bout des       fourr& marcel alocco a à la mémoire de temps de pierres pour maguy giraud et  le "musée de toutes les   un  mise en ligne du texte traquer  c’était sixième     un mois sans dernier vers que mort il y a des objets qui ont la       au jamais je n’aurais merci à la toile de passet li jurz, si turnet a antoine simon 20 petites proses sur terre       un antoine simon 31 ecrire les couleurs du monde       la       sur c’est pour moi le premier  epître aux reprise du site avec la   encore une   adagio   je  pour le dernier jour       je chaque automne les  tous ces chardonnerets       allong dans le train premier depuis le 20 juillet, bribes    si tout au long antoine simon 19 montagnesde onze sous les cercles a la femme au  martin miguel vient    au balcon macles et roulis photo 4 de tantes herbes el pre   un vendredi quai des chargeurs de c’est le grand dans l’innocence des elle réalise des   j’ai souvent       ( la galerie chave qui (vois-tu, sancho, je suis branches lianes ronces pour maxime godard 1 haute ainsi fut pétrarque dans i mes doigts se sont ouverts les amants se recleimet deu mult dernier vers aoi       je me tout est prêt en moi pour       sur       en antoine simon 18   pour olivier      & carcassonne, le 06 ce qui fait tableau : ce à propos “la tout mon petit univers en et ces (de)lecta lucta         nuage       retour       devant tu le saiset je le vois       apr&eg iv.- du livre d’artiste nice, le 8 octobre intendo... intendo ! antoine simon 25 quelques autres apaches : le lourd travail des meules       su equitable un besoin sonnerait ici, les choses les plus je suis celle qui trompe depuis ce jour, le site écrirecomme on se       le je m’étonne toujours de la quand nous rejoignons, en c’est la distance entre       deux ce qui fascine chez moi cocon moi momie fuseau rita est trois fois humble. derniers       une       marche le géographe sait tout  un livre écrit quatre si la mer s’est ….omme virginia par la il semble possible je meurs de soif   né le 7 il souffle sur les collines errer est notre lot, madame, dentelle : il avait ici. les oiseaux y ont fait pierre ciel pour martine l’impression la plus       juin         &n napolì napolì epuisement de la salle,       au le temps passe dans la si grant dol ai que ne la pureté de la survie. nul ne pas négocier ne       je pour jean marie       la       &agrav légendes de michel avant propos la peinture est À max charvolen et le proche et le lointain     vers le soir je serai toujours attentif à pour michèle           après  il est des objets sur       vu       jonath derniers vers sun destre bien sûr, il y eut le texte qui suit est, bien (ma gorge est une un nouvel espace est ouvert comme une suite de je suis bien dans la rencontre d’une quand sur vos visages les ensevelie de silence, nu(e), comme son nom       &agrav je ne saurais dire avec assez tandis que dans la grande autre petite voix À max charvolen et martin tromper le néant dix l’espace ouvert au       dans       le mi viene in mentemi pur ceste espee ai dulor e       longte la vie humble chez les  les premières la terre a souvent tremblé       " immense est le théâtre et granz fut li colps, li dux en (en regardant un dessin de       ma macles et roulis photo 6 pour egidio fiorin des mots genre des motsmauvais genre le numéro exceptionnel de ils sortent et nous n’avons rien antoine simon 5 deuxième essai le au labyrinthe des pleursils langues de plomba la sequence 6   le       pav&ea     de rigoles en rien n’est livre grand format en trois       voyage       qui morz est rollant, deus en ad les parents, l’ultime ce lancinant ô lancinant et tout avait       dans halt sunt li pui e mult halt premier vers aoi dernier dernier vers aoi     sur la pente madame, vous débusquez accorde ton désir à ta l’appel tonitruant du       m̵ il avait accepté encore la couleur, mais cette     double temps de cendre de deuil de trois (mon souffle au matin il pleut. j’ai vu la bruno mendonça ne faut-il pas vivre comme iloec endreit remeint li os maintenant il connaît le f tous les feux se sont glaciation entre       vaches nice, le 30 juin 2000 quant carles oït la a propos de quatre oeuvres de zacinto dove giacque il mio dernier vers aoi       j̵ et  riche de mes       apr&eg et c’était dans et la peur, présente j’ai donc juste un mot pour annoncer sur la toile de renoir, les   voici donc la si, il y a longtemps, les toutefois je m’estimais passet li jurz, la noit est les routes de ce pays sont f qu’il vienne, le feu les premières et que dire de la grâce du fond des cours et des le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 22 ils s’étaient ajout de fichiers sons dans j’ai en réserve toujours les lettres :     longtemps sur  “comment l’existence n’est monde imaginal,       sur le la lecture de sainte réponse de michel quand les mots dernier vers aoi       glouss deuxième approche de       quinze de la       au des conserves !   je n’ai jamais       neige ] heureux l’homme "moi, esclave" a       la     dans la ruela 1254 : naissance de       sur     tout autour neuf j’implore en vain cinquième citationne       un deuxième suite il tente de déchiffrer, les petites fleurs des       reine « pouvez-vous juste un " je suis un écorché vif. la prédication faite encore une citation“tu       &ccedi f les marques de la mort sur dernier vers aoi  dernières mises       " carles respunt : le soleil n’est pas sables mes parolesvous dernier vers aoi ma mémoire ne peut me       sous       object pour pierre theunissen la ce jour-là il lui voile de nuità la un soir à paris au mise en ligne me       é   la production le pendu nice, le 18 novembre 2004 dans le pays dont je vous       les carles li reis en ad prise sa "mais qui lit encore le lorsqu’on connaît une       longte rare moment de bonheur, af : j’entends essai de nécrologie,       la la vie est dans la vie. se je t’enfourche ma pour michèle gazier 1) tout à fleur d’eaula danse       la deux ce travail vous est dernier vers aoi       jardin les textes mis en ligne journée de edmond, sa grande       il troisième essai et 1.- les rêves de vi.- les amicales aventures (elle entretenait       quand pour nicolas lavarenne ma charogne sur le seuilce qui     les provisions dans ce périlleux À l’occasion de ce qui aide à pénétrer le f toutes mes 0 false 21 18 mon travail est une le 23 février 1988, il …presque vingt ans plus mise en ligne d’un comme c’est pour michèle aueret       pass&e 1-nous sommes dehors.     une abeille de antoine simon 28 on a cru à       " et que vous dire des 1. il se trouve que je suis ce texte m’a été mieux valait découper     hélas, poussées par les vagues travail de tissage, dans       &    courant la réserve des bribes       les gardien de phare à vie, au madame est une deuxième apparition de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Brondello

Brondello



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette