BRIBES EN LIGNE
 c’était macles et roulis photo la bouche pleine de bulles  martin miguel vient de l’autre       sur c’est vrai f le feu s’est mille fardeaux, mille dernier vers aoi si elle est belle ? je       dans genre des motsmauvais genre pour       soleil le 19 novembre 2013, à la       les le 15 mai, à       reine   le 10 décembre     depuis       ruelle antoine simon 30 la réserve des bribes       le       dans juste un       dans tendresse du mondesi peu de villa arson, nice, du 17 j’ai en réserve in the country    tu sais  pour jean le a propos d’une tout est possible pour qui quatrième essai de equitable un besoin sonnerait je déambule et suis carissimo ulisse,torna a     &nbs bruno mendonça c’est la chair pourtant pas sur coussin d’air mais mes pensées restent  ce mois ci : sub je suis voile de nuità la première c’était une quatrième essai rares et ces rien n’est       droite       la écrirecomme on se deux mille ans nous abu zayd me déplait. pas je t’ai admiré, je serai toujours attentif à       chaque       le à propos des grands et combien si tu es étudiant en       grappe un tunnel sans fin et, à mais non, mais non, tu     sur la deuxième approche de un besoin de couper comme de       m&eacu dentelle : il avait constellations et exode, 16, 1-5 toute une autre approche de pour michèle gazier 1 langues de plomba la ço dist li reis :       soleil onze sous les cercles bribes en ligne a ecrire les couleurs du monde pour maxime godard 1 haute et tout avait janvier 2002 .traverse c’est le grand  l’exposition        dans vos estes proz e vostre le soleil n’est pas quand les mots cliquetis obscène des  l’écriture    de femme liseuse r.m.a toi le don des cris qui je meurs de soif a la libération, les je dors d’un sommeil de on préparait décembre 2001. le texte qui suit est, bien il aurait voulu être 10 vers la laisse ccxxxii nous avancions en bas de ici, les choses les plus       la gardien de phare à vie, au antoine simon 33 et il fallait aller debout cinquième citationne les dessins de martine orsoni pas facile d’ajuster le pour marcel       d&eacu pour mireille et philippe ce 28 février 2002. antoine simon 21 attention beau (ô fleur de courge... et…  dits de       sur vous dites : "un la danse de branches lianes ronces À peine jetés dans le il y a des objets qui ont la un trait gris sur la je m’étonne toujours de la g. duchêne, écriture le il faut laisser venir madame   iv    vers pour lee pour andrée j’écoute vos dans ce périlleux quai des chargeurs de      & le coeur du   d’un coté, chercher une sorte de li emperere s’est quand vous serez tout  hier, 17 sors de mon territoire. fais c’est la distance entre       banlie mougins. décembre chaises, tables, verres, quando me ne so itu pe le passé n’est dans les rêves de la tout le problème je n’ai pas dit que le autres litanies du saint nom apaches :       enfant       " art jonction semble enfin les cuivres de la symphonie ( ce texte a madame aux rumeurs face aux bronzes de miodrag       les       &agrav   3   

les pour alain borer le 26 un soir à paris au béatrice machet vient de       six       arauca deuxième apparition thème principal : entr’els nen at ne pui       pass&e ] heureux l’homme les textes mis en ligne       "       le pour andré villers 1) s’égarer on     pourquoi     une abeille de toi, mésange à en cet anniversaire, ce qui le franchissement des station 1 : judas l’attente, le fruit le 2 juillet  au travers de toi je       la j’ai donc le géographe sait tout j’ai changé le le coquillage contre       tourne       dans       "       la percey priest lakesur les nous viendrons nous masser madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi Être tout entier la flamme madame, vous débusquez le vieux qui "le renard connaît merci à marc alpozzo attendre. mot terrible. i.- avaler l’art par  les éditions de depuis le 20 juillet, bribes       et tu     rien pour jacky coville guetteurs tu le saiset je le vois je me souviens de fin première dorothée vint au monde       object je suis bien dans         &n granz fut li colps, li dux en  hors du corps pas coupé le sonà et encore  dits dernier vers aoi     un mois sans quelque chose marché ou souk ou sous l’occupation ses mains aussi étaient       le le nécessaire non a ma mère, femme parmi       au       dans pour michèle  dernières mises 1 la confusion des se reprendre. creuser son   un vendredi       deux nouvelles mises en antoine simon 23       au libre de lever la tête la mastication des dans les écroulements dernier vers aoi j’arrivais dans les       assis       la "la musique, c’est le  la lancinante on trouvera la video dernier vers aoi temps où les coeurs f dans le sourd chatoiement le bulletin de "bribes douce est la terre aux yeux ici. les oiseaux y ont fait     &nbs folie de josuétout est pour michèle gazier 1) rossignolet tu la       fourr& 0 false 21 18 dans le train premier normalement, la rubrique       vu patrick joquel vient de introibo ad altare lancinant ô lancinant sur la toile de renoir, les de toutes les cet article est paru l’instant criblé outre la poursuite de la mise maintenant il connaît le prenez vos casseroles et       la napolì napolì       p&eacu       bonheu merci au printemps des af : j’entends seul dans la rue je ris la   jn 2,1-12 : vertige. une distance cet univers sans raphaël macles et roulis photo 6 le corps encaisse comme il max charvolen, martin miguel les avenues de ce pays       &n « amis rollant, de       voyage écoute, josué, c’est une sorte de deuxième suite et si au premier jour il       l̵ 1254 : naissance de   j’ai souvent       sur essai de nécrologie, a la fin il ne resta que autre citation heureuse ruine, pensait       au de tantes herbes el pre ce texte m’a été dernier vers aoi à propos “la l’illusion d’une       le       &agrav dans le respect du cahier des       le comme c’est les oiseaux s’ouvrent  “ce travail qui v.- les amicales aventures du     faisant la avez-vous vu eurydice toujours nue à antoine simon 16 dieu faisait silence, mais buttati ! guarda&nbs rm : d’accord sur       deux elle réalise des     cet arbre que mise en ligne d’un de pareïs li seit la     les fleurs du pour qui veut se faire une f qu’il vienne, le feu souvent je ne sais rien de pour m.b. quand je me heurte li emperere par sa grant tandis que dans la grande que reste-t-il de la couleur qui ne masque pas       fourr& dernier vers aoi à sylvie (de)lecta lucta   d’abord l’échange des  les œuvres de  dans toutes les rues     double dernier vers aoi       au rita est trois fois humble. antoine simon 22 la mort d’un oiseau.     [1]  la route de la soie, à pied, f toutes mes       ...mai marcel alocco a « pouvez-vous       ( ce jour là, je pouvais quand il voit s’ouvrir, le samedi 26 mars, à 15 "si elle est une errance de je crie la rue mue douleur pour jean gautheronle cosmos bientôt, aucune amarre pour martine de sorte que bientôt "moi, esclave" a religion de josué il je sais, un monde se   né le 7 le 26 août 1887, depuis et voici maintenant quelques à cri et à    en dans la caverne primordiale rêves de josué,       un juste un mot pour annoncer madame, c’est notre m1       la parol

Accueil > Mots-clés > Ecrivains, poètes, musiciens > Pousseur

Pousseur

Dernière publication : 3 avril 2009.
Les 3 derniers articles : VIII. L’éloignement , VII. Waterloo , VI. Paysages planétaires .
Les 3 articles les plus lus : VI. Paysages planétaires , V Harrar , VII. Waterloo .

  • MICHEL BUTOR

    I Cnossos

    Pour Théa et ses enfants Il était le fils de Dédale or Dédale était le vrai roi et Minos un usurpateur il avait obligé Dédale à lui construire son palais pour y (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    II Malmédy

    Sous l’occupation d’une armée la ville des ardoiseries annexée par troisième empire et ses martèlements de bottes il parlait avec les oiseaux et tous les elfes de l’Emblève qui lui apprenaient les (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    III Votre Faust

    Un soir à Paris au concert dans le Domaine muscial qui donnait un de ses ouvrages je l’ai rencontré il avait un projet à me proposer en quelque sorte un opéra je partais au États-unis alors pour la (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    IV Liège

    Un jour nous avons rencontré le docteur Faust en son bureau il était déjà rajeuni mais sur les rayons que de livres lui avaient été consacrés c’est vrai qu’on le dit inventeur de l’art même d’imprimerie (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • V Harrar

    Le franchissement des frontières devint une spécialité il fallut un jour rencontrer cet homme aux semelles de vent qui riait aux forêts d’Ardenne avant de brûler comme un cierge dans celles (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    VI. Paysages planétaires

    Faisant dialoguer continents leurs échos et leurs perspectives transportant le Nord au Midi pour favoriser les rencontres depuis si lontemps je voulais connaître votre vrai visage idées de derrière (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    VII. Waterloo

    On préparait l’anniversaire quatre-vingts ans c’est un bel âge une promesse de jeunesse il devait y avoir concerts hommages de toutes façons avec des numéros spéciaux il n’aura rien vu de (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur

  • MICHEL BUTOR

    VIII. L’éloignement

    Il arriva que Méphisto par abominable ironie furieux d’avoir été grugé réussit le renversement du paradis de l’harmonie dans les enfers du tintamarre le son qu’il avait tant aimé devenant supplice (...)
    Clefs : Butor , poésie , Pousseur


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette