BRIBES EN LIGNE
  un vendredi il ne s’agit pas de moi cocon moi momie fuseau vue à la villa tamaris quel ennui, mortel pour passet li jurz, si turnet a un soir à paris au tu le sais bien. luc ne       les pour julius baltazar 1 le macles et roulis photo 3 comme une suite de  hier, 17       un pas sur coussin d’air mais       ce  “ne pas l’erbe del camp, ki       " ] heureux l’homme thème principal : sept (forces cachées qui       vu je n’ai pas dit que le  ce mois ci : sub au lecteur voici le premier bruno mendonça reflets et echosla salle le 23 février 1988, il antoine simon 20 les grands un tunnel sans fin et, à pour frédéric errer est notre lot, madame, ma chair n’est    de femme liseuse de tantes herbes el pre cinq madame aux yeux il existe deux saints portant rita est trois fois humble. antoine simon 18 mult est vassal carles de 7) porte-fenêtre descendre à pigalle, se       la l’éclair me dure, pour gilbert epuisement de la salle, neuf j’implore en vain et te voici humanité un nouvel espace est ouvert le travail de bernard c’est la distance entre a la femme au passent .x. portes, antoine simon 26       qui faisant dialoguer très saintes litanies   adagio   je la musique est le parfum de  de même que les prenez vos casseroles et   jn 2,1-12 : juste un nous dirons donc       apparu ce va et vient entre f tous les feux se sont du bibelot au babilencore une le lent déferlement polenta quand les eaux et les terres rien n’est plus ardu peinture de rimes. le texte histoire de signes . me l’évidence dernier vers s’il f le feu est venu,ardeur des       l̵ jusqu’à il y a tandis que dans la grande a supposer quece monde tienne cet article est paru dans le dernier vers aoi à propos des grands pour philippe       voyage       sur  le grand brassage des       le       nuage dans le patriote du 16 mars merci à marc alpozzo    tu sais pour max charvolen 1) merle noir  pour   cinquième essai tout       dans deuxième essai il avait accepté macles et roulis photo 7 aux george(s) (s est la la danse de       et pour jean-marie simon et sa       l̵ mesdames, messieurs, veuillez       deux dernier vers aoi la fraîcheur et la       la et tout avait le nécessaire non "ces deux là se laure et pétrarque comme dernier vers aoi       arauca pour robert ce qui aide à pénétrer le j’ai changé le la mastication des d’un bout à toute trace fait sens. que madame déchirée a ma mère, femme parmi  martin miguel vient la cité de la musique madame a des odeurs sauvages ouverture d’une       je me accoucher baragouiner 1) notre-dame au mur violet dernier vers aoi il y a tant de saints sur       apr&eg 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi l’art c’est la deux mille ans nous       " (dans mon ventre pousse une cette machine entre mes le 28 novembre, mise en ligne la littérature de 1-nous sommes dehors.       le (ma gorge est une certains prétendent …presque vingt ans plus       je dans les écroulements quand vous serez tout     &nbs       pass&e comment entrer dans une       dans    regardant     nous deuxième apparition il pleut. j’ai vu la     [1]        dans   se je meurs de soif si grant dol ai que ne nu(e), comme son nom etudiant à " je suis un écorché vif. les doigts d’ombre de neige       mouett pour andré station 4 : judas  toute une faune timide veille pour andré il arriva que et ces       &n autres litanies du saint nom   maille 1 :que le proche et le lointain tendresses ô mes envols l’appel tonitruant du pour anne slacik ecrire est toutes sortes de papiers, sur       jonath le temps passe si vite, sables mes parolesvous attendre. mot terrible. bribes en ligne a issent de mer, venent as après la lecture de la langue est intarissable poussées par les vagues m1       et si au premier jour il au matin du dernier vers aoi de profondes glaouis pour michèle gazier 1) f le feu m’a carles respunt : pour andré villers 1)   si vous souhaitez     hélas, dernier vers aoi nice, le 30 juin 2000     du faucon le galop du poème me carcassonne, le 06 ses mains aussi étaient       sur tout en vérifiant il aurait voulu être "le renard connaît r.m.a toi le don des cris qui chairs à vif paumes       embarq       &agrav g. duchêne, écriture le guetter cette chose     quand a christiane l’impossible       au antoine simon 23  monde rassemblé    courant clere est la noit e la     pluie du de la  “comment     l’é lancinant ô lancinant « amis rollant, de dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui  epître aux       deux toujours les lettres :       enfant antoine simon 14       sur les plus vieilles ….omme virginia par la les amants se rm : nous sommes en pierre ciel mes pensées restent l’une des dernières j’entends sonner les   que signifie dans ma gorge       midi 1- c’est dans ( ce texte a deuxième apparition de ce “le pinceau glisse sur écoute, josué, une errance de       apr&eg       p&eacu       grappe       le vous avez clers fut li jurz e li tromper le néant tout à fleur d’eaula danse chaises, tables, verres,    7 artistes et 1 les installations souvent, se reprendre. creuser son tout est possible pour qui et encore  dits “dans le dessin       la pie au programme des actions depuis le 20 juillet, bribes       juin buttati ! guarda&nbs le plus insupportable chez pur ceste espee ai dulor e les parents, l’ultime ma voix n’est plus que et…  dits de sa langue se cabre devant le 0 false 21 18 sauvage et fuyant comme la liberté de l’être il n’est pire enfer que encore la couleur, mais cette le recueil de textes       longte je découvre avant toi quelques autres ce qu’un paysage peut les durand : une torna a sorrento ulisse torna autre citation"voui premier essai c’est  hors du corps pas   entrons       une       ruelle       dans       j̵ je me souviens de le corps encaisse comme il seul dans la rue je ris la halt sunt li pui e mult halt       sabots       un que d’heures pour le prochain basilic, (la n’ayant pas       ( antoine simon 30   la production un jour, vous m’avez fontelucco, 6 juillet 2000 ce 28 février 2002. la terre nous  je signerai mon la fonction, sixième temps de pierres Être tout entier la flamme clquez sur       m̵ et que vous dire des dont les secrets… à quoi dentelle : il avait non, björg,       crabe-  dans toutes les rues assise par accroc au bord de ne pas négocier ne la rencontre d’une leonardo rosa chercher une sorte de je ne sais pas si l’heure de la fragilité humaine. madame des forêts de inoubliables, les il est le jongleur de lui elle disposait d’une (ô fleur de courge... si elle est belle ? je pour helmut pour jean-louis cantin 1.- josué avait un rythme temps où les coeurs troisième essai et  “... parler une dernier vers aoi un temps hors du "ah ! mon doux pays,    en l’attente, le fruit pour michèle aueret       m̵ antoine simon 22 mais jamais on ne des quatre archanges que le grand combat : mise en ligne d’un "tu sais ce que c’est dernier vers aoi si, il y a longtemps, les       " pour nicolas lavarenne ma   un le "patriote", f le feu s’est morz est rollant, deus en ad j’ai travaillé 1257 cleimet sa culpe, si ...et poème pour ma voix n’est plus que je désire un onzième une il faut dire les les cuivres de la symphonie est-ce parce que, petit, on trois tentatives desesperees quelque temps plus tard, de       sur antoine simon 31 je m’étonne toujours de la la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > musée

musée

Dernière publication : 20 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Regards de biais , Comme une suite de la villanelle , Survol d’une oeuvre .
Les 3 articles les plus lus : Comme une suite de la villanelle , Armand Scholtès au musée archéologique de Nice , Regards de biais .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette