BRIBES EN LIGNE
pour andré villers 1) nous avons affaire à de du bibelot au babilencore une l’instant criblé  dans toutes les rues (ô fleur de courge... régine robin, j’ai relu daniel biga, ce qui fascine chez   dits de maintenant il connaît le       le clere est la noit e la c’était une samuelchapitre 16, versets 1       je me tous ces charlatans qui coupé le sonà les grands c’est seulement au sequence 6   le       fourmi le 28 novembre, mise en ligne (vois-tu, sancho, je suis la pureté de la survie. nul il ne s’agit pas de dans la caverne primordiale poème pour ainsi va le travail de qui ecrire les couleurs du monde temps de pierres dans la de toutes les       banlie qu’est-ce qui est en ki mult est las, il se dort     tout autour       quand       &agrav macles et roulis photo 3 raphaËl deuxième suite nu(e), comme son nom     m2 &nbs le 26 août 1887, depuis     rien   le 10 décembre pour gilbert la vie humble chez les il faut aller voir le proche et le lointain me abstraction voir figuration station 4 : judas  “le pinceau glisse sur le corps encaisse comme il pour ma       deux       crabe- l’appel tonitruant du d’ eurydice ou bien de tout est prêt en moi pour prenez vos casseroles et     après diaphane est le j’ai en réserve       le       l̵ première le coquillage contre       voyage et c’était dans il semble possible dernier vers aoi station 7 : as-tu vu judas se       et tu à propos “la heureuse ruine, pensait si tu es étudiant en   la baie des anges la question du récit madame est la reine des abu zayd me déplait. pas vous n’avez deuxième essai le dernier vers aoi hans freibach : a ma mère, femme parmi "la musique, c’est le       pass&e pour mon épouse nicole       à constellations et nous serons toujours ces       ( mult est vassal carles de sors de mon territoire. fais et nous n’avons rien ce paysage que tu contemplais pluies et bruines,       pav&ea       les   pour théa et ses  zones gardées de mise en ligne   que signifie epuisement de la salle, deux mille ans nous       bonhe a claude b.   comme les parents, l’ultime       &agrav sur la toile de renoir, les  dans le livre, le antoine simon 14       au j’ai parlé derniers vers sun destre  un livre écrit soudain un blanc fauche le non... non... je vous assure, o tendresses ô mes la réserve des bribes       au petit matin frais. je te f les marques de la mort sur la force du corps,       é comme un préliminaire la et tout avait   jn 2,1-12 : le coeur du et que vous dire des n’ayant pas pourquoi yves klein a-t-il       avant et te voici humanité la terre nous une fois entré dans la d’un bout à la deuxième édition du madame est toute au labyrinthe des pleursils ajout de fichiers sons dans cet article est paru   nous sommes  marcel migozzi vient de dernier vers aoi carles li reis en ad prise sa de prime abord, il       longte napolì napolì antoine simon 33 jamais je n’aurais       l̵ de mes deux mains eurydice toujours nue à etait-ce le souvenir la route de la soie, à pied,       l̵    en beaucoup de merveilles vi.- les amicales aventures sixième le plus insupportable chez on croit souvent que le but madame aux rumeurs       jonath       les elle disposait d’une       &n j’écoute vos iv.- du livre d’artiste le lent tricotage du paysage À l’occasion de  epître aux   l’oeuvre vit son de la et la peur, présente carcassonne, le 06 à cri et à ils avaient si longtemps, si  il y a le petites proses sur terre edmond, sa grande  “comment   je n’ai jamais la cité de la musique la musique est le parfum de f le feu s’est jouer sur tous les tableaux     &nbs pas de pluie pour venir       force dernier vers aoi       je attendre. mot terrible. je rêve aux gorges madame déchirée       object vous deux, c’est joie et       cerisi en 1958 ben ouvre à nice, le 18 novembre 2004 ( ce texte a errer est notre lot, madame, on dit qu’agathe la communication est un titre : il infuse sa pas une année sans évoquer       midi 1) la plupart de ces la gaucherie à vivre, pour jacqueline moretti,  “s’ouvre quand sur vos visages les "tu sais ce que c’est         or  “la signification agnus dei qui tollis peccata clers est li jurz et li des voix percent, racontent les durand : une   voici donc la deux ce travail vous est le glacis de la mort       sur le à bernadette dans ce pays ma mère dans les écroulements l’art n’existe un nouvel espace est ouvert antoine simon 23       embarq mieux valait découper       la pie accoucher baragouiner   est-ce que au seuil de l’atelier       le aucun hasard si se li emperere par sa grant    nous       mais non, mais non, tu       "       quinze pour lee sculpter l’air :       au ce qu’un paysage peut   marcel pas facile d’ajuster le deuxième approche de       nuage et il parlait ainsi dans la c’est une sorte de  au travers de toi je après la lecture de j’ai donc rossignolet tu la antoine simon 16 à la mémoire de       voyage     sur la       sur  mise en ligne du texte a la libération, les dernier vers aoi dans l’innocence des rien n’est plus ardu       nuage madame, c’est notre portrait. 1255 : carissimo ulisse,torna a où l’on revient dans les horizons de boue, de issent de mer, venent as       parfoi béatrice machet vient de       object dans le train premier     double c’est la peur qui fait dans ce périlleux dernier vers aoi antoine simon 30   adagio   je pour robert lorsqu’on connaît une la liberté de l’être nous viendrons nous masser (en regardant un dessin de       vu le 26 août 1887, depuis bruno mendonça vedo la luna vedo le moi cocon moi momie fuseau       grappe li emperere s’est et voici maintenant quelques autre petite voix antoine simon 7 antoine simon 32 si, il y a longtemps, les il souffle sur les collines noble folie de josué, dix l’espace ouvert au antoine simon 19 dernier vers aoi         dans c’est parfois un pays       " lorsque martine orsoni polenta la vie est ce bruissement       &agrav mesdames, messieurs, veuillez quand c’est le vent qui ce qui importe pour       le       bien       en un tant pis pour eux. sous la pression des il n’est pire enfer que toi, mésange à  jésus juste un "l’art est-il merle noir  pour la danse de   ciel !!!!       fleure dorothée vint au monde la liberté s’imprime à fragilité humaine.  c’était a christiane l’homme est dessiner les choses banales quelques textes tout en travaillant sur les sainte marie, a propos d’une « h&eacu bien sûr, il y eut vous avez janvier 2002 .traverse ce qui fait tableau : ce travail de tissage, dans ce qui aide à pénétrer le       pass&e et je vois dans vos ainsi fut pétrarque dans inoubliables, les saluer d’abord les plus que d’heures merci au printemps des outre la poursuite de la mise (dans mon ventre pousse une       l̵ il arriva que sous l’occupation f le feu est venu,ardeur des       reine le travail de bernard vos estes proz e vostre       aux de tantes herbes el pre pour pierre theunissen la générations ouverture d’une sauvage et fuyant comme de l’autre voile de nuità la a grant dulur tendrai puis les lettres ou les chiffres ils s’étaient       dans     les provisions derniers ici, les choses les plus f toutes mes la tentation du survol, à je crie la rue mue douleur 1257 cleimet sa culpe, si le soleil n’est pas (de)lecta lucta   quand nous rejoignons, en la fonction, une errance de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > Lüthi

Lüthi

Dernière publication : 29 mai 2009.
Les 3 derniers articles : De la couleur en photographie .
Les 3 articles les plus lus : De la couleur en photographie .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette