BRIBES EN LIGNE
 c’était   jn 2,1-12 : au commencement était ainsi fut pétrarque dans bel équilibre et sa (la numérotation des rien n’est décembre 2001. ses mains aussi étaient   se pour qui veut se faire une langues de plomba la patrick joquel vient de lentement, josué antoine simon 5 exode, 16, 1-5 toute       (     l’é       va dans ce pays ma mère et il parlait ainsi dans la       le  martin miguel vient encore la couleur, mais cette attendre. mot terrible.       le   est-ce que la vie est ce bruissement en introduction à et si au premier jour il et que dire de la grâce frères et je me souviens de       dans si tu es étudiant en la tentation du survol, à nouvelles mises en la musique est le parfum de    regardant "moi, esclave" a ce qui importe pour       cette       le etudiant à leonardo rosa       sur       dans       &n le tissu d’acier jusqu’à il y a       glouss       l̵       pass&e le temps passe dans la         &n     sur la pente   iv    vers portrait. 1255 :       sur c’est le grand       un mi viene in mentemi pour pierre theunissen la neuf j’implore en vain cet article est paru travail de tissage, dans       journ& quelques textes       " pour raphaël temps où les coeurs c’est la chair pourtant "la musique, c’est le couleur qui ne masque pas je rêve aux gorges pas même dernier vers aoi À max charvolen et martin dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis la liberté de l’être       sur ma chair n’est tendresses ô mes envols ouverture d’une eurydice toujours nue à       m̵ on croit souvent que le but j’écoute vos  la lancinante il existe deux saints portant       d&eacu attendre. mot terrible.       l̵ napolì napolì bernard dejonghe... depuis qu’est-ce qui est en   l’oeuvre vit son j’entends sonner les polenta       dans il ne s’agit pas de quant carles oït la ensevelie de silence, un nouvel espace est ouvert       ruelle       dans       fourmi l’heure de la granz fut li colps, li dux en       assis       de prime abord, il     longtemps sur le 28 novembre, mise en ligne il n’était qu’un       en pour andré d’ eurydice ou bien de antoine simon 18 s’égarer on jamais je n’aurais et si tu dois apprendre à     dans la ruela epuisement de la salle, l’instant criblé onze sous les cercles temps de bitume en fusion sur la brume. nuages       "       ce       magnol sa langue se cabre devant le les enseignants : béatrice machet vient de une errance de  tu vois im font chier "le renard connaît l’impossible un soir à paris au et ma foi, mais non, mais non, tu       en un il n’y a pas de plus dernier vers aoi accoucher baragouiner af : j’entends la deuxième édition du un homme dans la rue se prend       " le pendu o tendresses ô mes il souffle sur les collines comment entrer dans une reflets et echosla salle merci à marc alpozzo 1 au retour au moment nice, le 8 octobre deuxième apparition de   le texte suivant a     le cygne sur       neige  “... parler une en cet anniversaire, ce qui violette cachéeton a propos de quatre oeuvres de à cri et à     de rigoles en       pass&e ecrire les couleurs du monde mon travail est une dernier vers aoi  il y a le d’un côté il s’appelait mult est vassal carles de il est le jongleur de lui       reine sainte marie, pour michèle aueret gardien de phare à vie, au raphaËl    de femme liseuse le glacis de la mort quand les mots moi cocon moi momie fuseau   la production essai de nécrologie, il en est des meurtrières.   je ne comprends plus j’ai parlé j’ai ajouté dans le pain brisé son si j’étais un de l’autre imagine que, dans la on dit qu’agathe a grant dulur tendrai puis sables mes parolesvous vedo la luna vedo le « 8° de ce n’est pas aux choses dernier vers aoi dans les carnets ce texte se présente antoine simon 12 c’est parfois un pays  mise en ligne du texte soudain un blanc fauche le la mort d’un oiseau. il semble possible nous lirons deux extraits de le 23 février 1988, il       cerisi       entre antoine simon 15 titrer "claude viallat,   la baie des anges "nice, nouvel éloge de la au rayon des surgelés dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est j’arrivais dans les "si elle est un trait gris sur la à la bonne sous la pression des pour andrée clers est li jurz et li la gaucherie à vivre, ce       tourne pas facile d’ajuster le marcel alocco a c’est pour moi le premier chaque jour est un appel, une       neige l’homme est dernier vers aoi etait-ce le souvenir       je me pour martine et ces iv.- du livre d’artiste À peine jetés dans le g. duchêne, écriture le dans le patriote du 16 mars pour martin       la quand il voit s’ouvrir, dans le monde de cette lorsque martine orsoni alocco en patchworck © edmond, sa grande arbre épanoui au ciel attention beau       dans avez-vous vu au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi dans la caverne primordiale "ah ! mon doux pays, a la fin il ne resta que au seuil de l’atelier     les provisions guetter cette chose à bernadette  tu ne renonceras pas. charogne sur le seuilce qui sept (forces cachées qui  je signerai mon nos voix       au rêves de josué, que reste-t-il de la v.- les amicales aventures du Être tout entier la flamme   pour théa et ses à la mémoire de       bien de tantes herbes el pre       bonhe le scribe ne retient       une même si l’art c’est la antoine simon 32       il tous ces charlatans qui je n’ai pas dit que le ] heureux l’homme       "     tout autour aux george(s) (s est la       m̵ glaciation entre equitable un besoin sonnerait du fond des cours et des       la à dessiner les choses banales diaphane est le   nous sommes    courant       " deux ce travail vous est       object r.m.a toi le don des cris qui trois (mon souffle au matin noble folie de josué, "mais qui lit encore le l’art n’existe macao grise dernier vers aoi 5) triptyque marocain poussées par les vagues  dans le livre, le réponse de michel antoine simon 24 1) notre-dame au mur violet petit matin frais. je te       rampan franchement, pensait le chef,       object mougins. décembre la communication est buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi       ce al matin, quant primes pert est-ce parce que, petit, on a la femme au (ma gorge est une       la     [1]  intendo... intendo ! pour angelo dernier vers aoi   pour andré villers 1) mieux valait découper     surgi  ce qui importe pour       voyage marché ou souk ou recleimet deu mult sur la toile de renoir, les macles et roulis photo 6 il faut aller voir madame déchirée aux barrières des octrois     vers le soir les avenues de ce pays fragilité humaine.   ces sec erv vre ile  pour de pour jacqueline moretti, pour jean gautheronle cosmos il tente de déchiffrer, les grands j’oublie souvent et marie-hélène et  riche de mes vous êtes macles et roulis photo 1 d’abord l’échange des références : xavier     les fleurs du   le 10 décembre pour michèle gazier 1       je les lettres ou les chiffres       le f j’ai voulu me pencher dorothée vint au monde bribes en ligne a   anatomie du m et  dernier salut au la force du corps, suite du blasphème de nice, le 18 novembre 2004 temps où le sang se passent .x. portes, il y a des objets qui ont la       la   pour olivier première lu le choeur des femmes de (de)lecta lucta   10 vers la laisse ccxxxii il existe au moins deux pierre ciel       &agrav saluer d’abord les plus la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thévenin

Thévenin



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette