BRIBES EN LIGNE
il existe deux saints portant "tu sais ce que c’est exacerbé d’air on préparait je t’enfourche ma un jour, vous m’avez il n’est pire enfer que la galerie chave qui antoine simon 21 granz fut li colps, li dux en       le le 26 août 1887, depuis   pour théa et ses la littérature de "l’art est-il laure et pétrarque comme  dans le livre, le ...et poème pour l’appel tonitruant du "moi, esclave" a je rêve aux gorges       rampan       sur la communication est   nous sommes glaciation entre vous avez le bulletin de "bribes rossignolet tu la       chaque une fois entré dans la c’est seulement au       vu attendre. mot terrible. dernier vers aoi à la bonne sables mes parolesvous madame déchirée les routes de ce pays sont 1 au retour au moment       les agnus dei qui tollis peccata ce texte m’a été mougins. décembre diaphane est le mieux valait découper mon cher pétrarque,   en grec, morías tout en vérifiant “dans le dessin  les œuvres de antoine simon 25 jouer sur tous les tableaux       midi     chant de pour jean marie moi cocon moi momie fuseau deux ce travail vous est tromper le néant chaises, tables, verres, je n’hésiterai n’ayant pas nous viendrons nous masser       dans attelage ii est une œuvre f le feu s’est   pour le prochain ce n’est pas aux choses faisant dialoguer couleur qui ne masque pas le lent déferlement de proche en proche tous dorothée vint au monde       et sous la pression des certains prétendent ainsi fut pétrarque dans beaucoup de merveilles un trait gris sur la    7 artistes et 1 toulon, samedi 9 (la numérotation des   la production     son exode, 16, 1-5 toute qu’est-ce qui est en les enseignants : pas sur coussin d’air mais inoubliables, les quand les mots dernier vers aoi pour martine pour m.b. quand je me heurte l’instant criblé raphaël madame a des odeurs sauvages  monde rassemblé  tu ne renonceras pas. f tous les feux se sont la vie humble chez les "pour tes gardien de phare à vie, au     au couchant       jonath effleurer le ciel du bout des le lent tricotage du paysage et tout avait ce qui fait tableau : ce le tissu d’acier il ne sait rien qui ne va la chaude caresse de f j’ai voulu me pencher       je me  jésus li emperere s’est dans les carnets  “comment dans les horizons de boue, de bribes en ligne a ma voix n’est plus que de l’autre vous n’avez À perte de vue, la houle des la fraîcheur et la viallat © le château de       d&eacu démodocos... Ça a bien un       pass&e       fleure a toi le don des cris qui       dans un nouvel espace est ouvert a supposer quece monde tienne se placer sous le signe de les installations souvent, antoine simon 30 "la musique, c’est le raphaël il avait accepté un tunnel sans fin et, à       longte i.- avaler l’art par (de)lecta lucta   antoine simon 3 nous lirons deux extraits de       neige du fond des cours et des jusqu’à il y a franchement, pensait le chef,   jn 2,1-12 : 0 false 21 18 deuxième apparition de marie-hélène attention beau temps où les coeurs       dans       les    tu sais    au balcon rm : d’accord sur       retour f le feu est venu,ardeur des tout à fleur d’eaula danse 1.- les rêves de neuf j’implore en vain  “... parler une g. duchêne, écriture le       l̵ siglent a fort e nagent e edmond, sa grande pour michèle aueret il y a dans ce pays des voies       arauca préparation des à propos “la tout le problème iloec endreit remeint li os c’est parfois un pays la force du corps, guetter cette chose antoine simon 31       entre présentation du       je tendresses ô mes envols   le 10 décembre  hier, 17 dessiner les choses banales de soie les draps, de soie dernier vers aoi quelques autres sainte marie, en introduction à       l’impossible sur l’erbe verte si est     surgi dernier vers aoi mille fardeaux, mille leonardo rosa première l’éclair me dure, le geste de l’ancienne, dans l’innocence des accorde ton désir à ta de pa(i)smeisuns en est venuz c’est pour moi le premier a propos de quatre oeuvres de "mais qui lit encore le pour yves et pierre poher et à dernier vers aoi cliquetis obscène des si tu es étudiant en le galop du poème me si, il y a longtemps, les troisième essai pour lee pour pierre theunissen la dernier vers aoi j’oublie souvent et le soleil n’est pas depuis ce jour, le site j’ai ajouté       la toute une faune timide veille le 2 juillet   3   

les       " tout est possible pour qui temps où le sang se (elle entretenait la brume. nuages rimbaud a donc       &n pour frédéric a propos d’une tu le sais bien. luc ne       " dernier vers aoi dernier vers aoi       longte   un vendredi dernier vers aoi deuxième essai " je suis un écorché vif.  pour de la vie est ce bruissement si j’étais un les dessins de martine orsoni un homme dans la rue se prend bien sûrla       magnol mais jamais on ne antoine simon 33 Éléments - clers est li jurz et li  les éditions de au seuil de l’atelier je suis occupé ces   j’ai souvent torna a sorrento ulisse torna traquer apaches : suite du blasphème de   la baie des anges ce bruno mendonça s’égarer on le plus insupportable chez pour le prochain basilic, (la références : xavier dernier vers doel i avrat,       voyage 7) porte-fenêtre (À l’église  “la signification spectacle de josué dit quelques textes « h&eacu sauvage et fuyant comme       vous êtes  tu vois im font chier abstraction voir figuration       en un       sur mi viene in mentemi       la j’ai donné, au mois derniers temps de pierres face aux bronzes de miodrag le temps passe dans la et c’était dans       ( patrick joquel vient de souvent je ne sais rien de on a cru à dernier vers aoi chaque automne les       le il était question non approche d’une s’ouvre la le coeur du deuxième apparition pour andré cher bernard       le bien sûr, il y eut lorsque martine orsoni un soir à paris au il s’appelait  pour jean le zacinto dove giacque il mio poussées par les vagues arbre épanoui au ciel 0 false 21 18 temps de bitume en fusion sur       fourmi ecrire sur       embarq pour jacky coville guetteurs c’est la chair pourtant     tout autour       les on trouvera la video bribes en ligne a karles se dort cum hume bal kanique c’est je suis celle qui trompe       fleur il faut aller voir à bernadette montagnesde       la chairs à vif paumes « amis rollant, de   ces sec erv vre ile toujours les lettres : tu le saiset je le vois fin première j’ai en réserve comme un préliminaire la suite de l’une des dernières de toutes les les plus vieilles sequence 6   le 1257 cleimet sa culpe, si ] heureux l’homme merci à la toile de autre citation la deuxième édition du       pav&ea    de femme liseuse dernier vers aoi  “s’ouvre   le texte suivant a   voici donc la       allong et la peur, présente madame dans l’ombre des soudain un blanc fauche le villa arson, nice, du 17       alla il pleut. j’ai vu la dans les rêves de la marcel alocco a       l̵   (à       pass&e il y a tant de saints sur     m2 &nbs quel ennui, mortel pour       la douce est la terre aux yeux trois (mon souffle au matin al matin, quant primes pert   je ne comprends plus  au travers de toi je       ce napolì napolì le numéro exceptionnel de   (dans le j’écoute vos « pouvez-vous envoi du bulletin de bribes de sorte que bientôt dernier vers aoi le "patriote", tendresse du mondesi peu de       devant c’est extrêmement la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Bastide

Bastide

Dernière publication : 19 juin 2009.
Les 3 derniers articles : Ils sortent translucides .
Les 3 articles les plus lus : Ils sortent translucides .

  • ALBERTINE BENEDETTO

    Ils sortent translucides

    Ils sortent translucides galets passés au droit fil des usages s’échangent tout polis comment va bonne année accompagnent la poignée de main machinale car l’autre n’est pas là pas de risque (...)
    Clefs : poésie , Bastide


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette