BRIBES EN LIGNE
etudiant à       les le galop du poème me six de l’espace urbain,       m̵     surgi démodocos... Ça a bien un dernier vers aoi de toutes les       sur troisième essai et dernier vers que mort tout à fleur d’eaula danse       object ce texte m’a été       la je me souviens de je déambule et suis légendes de michel josué avait un rythme errer est notre lot, madame, art jonction semble enfin (josué avait lentement ço dist li reis : antoine simon 17     à             b&acir mi viene in mentemi et il fallait aller debout   adagio   je dernier vers aoi trois (mon souffle au matin       avant       la le lourd travail des meules il ne reste plus que le   est-ce que nous lirons deux extraits de on dit qu’agathe dernier vers aoi    il c’est vrai ils avaient si longtemps, si comme c’est la poésie, à la (vois-tu, sancho, je suis       force       en a la libération, les   (à le proche et le lointain comme une suite de j’ai longtemps titrer "claude viallat, dernier vers aoi dans les écroulements cyclades, iii° d’abord l’échange des vos estes proz e vostre pour michèle     de rigoles en ki mult est las, il se dort       vaches À peine jetés dans le spectacle de josué dit en introduction à souvent je ne sais rien de il avait accepté antoine simon 20 antoine simon 25 « e ! malvais je dors d’un sommeil de coupé en deux quand samuelchapitre 16, versets 1       assis       o pour andré villers 1) de prime abord, il que reste-t-il de la       soleil le grand combat :     chant de       pav&ea quand il voit s’ouvrir, un besoin de couper comme de aux george(s) (s est la dix l’espace ouvert au rêves de josué,       ce   le 10 décembre j’ai travaillé j’écoute vos deux ajouts ces derniers les plus terribles les installations souvent, il n’était qu’un si tu es étudiant en cliquetis obscène des Ç’avait été la Éléments - Être tout entier la flamme quelques autres       jardin ses mains aussi étaient able comme capable de donner       une  dernières mises toutefois je m’estimais vous avez       & et je vois dans vos  le livre, avec       pass&e dernier vers aoi pierre ciel la rencontre d’une     m2 &nbs       les la lecture de sainte antoine simon 27 tout mon petit univers en "moi, esclave" a       voyage outre la poursuite de la mise       le antoine simon 15 journée de       embarq dernier vers aoi grant est la plaigne e large sainte marie, traquer me décembre 2001. macles et roulis photo 4       devant il aurait voulu être alocco en patchworck © carles li reis en ad prise sa f tous les feux se sont quando me ne so itu pe       &ccedi cinq madame aux yeux (ma gorge est une dorothée vint au monde    de femme liseuse     nous dernier vers aoi il s’appelait mougins. décembre 1 la confusion des pour jean gautheronle cosmos la force du corps, f le feu m’a branches lianes ronces (ô fleur de courge... pour andré pour andré       le pour martine effleurer le ciel du bout des       l̵ la réserve des bribes a supposer quece monde tienne       au il souffle sur les collines nu(e), comme son nom  il est des objets sur     cet arbre que       apparu et…  dits de le 19 novembre 2013, à la       pav&ea et ces toi, mésange à   un il y a dans ce pays des voies à bernadette 0 false 21 18 laure et pétrarque comme inoubliables, les station 1 : judas a la femme au c’est parfois un pays À perte de vue, la houle des le temps passe dans la fontelucco, 6 juillet 2000 bernard dejonghe... depuis dans ce pays ma mère je m’étonne toujours de la cher bernard  les premières   je n’ai jamais       "       vu beaucoup de merveilles madame a des odeurs sauvages 0 false 21 18       le     longtemps sur pour michèle gazier 1 se placer sous le signe de le travail de bernard       apr&eg normal 0 21 false fal suite de     &nbs troisième essai écoute, josué,       au autres litanies du saint nom rien n’est       m&eacu « voici voudrais je vous in the country       la carmelo arden quin est une       enfant       que je suis bien dans ma voix n’est plus que "tu sais ce que c’est v.- les amicales aventures du prenez vos casseroles et issent de mer, venent as les amants se       l̵ le franchissement des la mort, l’ultime port, écrirecomme on se d’un bout à que d’heures une autre approche de lu le choeur des femmes de approche d’une       voyage sixième carissimo ulisse,torna a en cet anniversaire, ce qui cet article est paru au rayon des surgelés f les feux m’ont aux barrières des octrois  pour jean le       alla   pour adèle et de pareïs li seit la dans les horizons de boue, de   dits de et voici maintenant quelques iloec endreit remeint li os quelque temps plus tard, de le samedi 26 mars, à 15 avant propos la peinture est et  riche de mes la pureté de la survie. nul       les raphaël     au couchant   ces notes et tout avait       la deuxième essai agnus dei qui tollis peccata pour michèle gazier 1) elle réalise des       ce       marche vous êtes polenta       ruelle       cette le tissu d’acier cet article est paru dans le à sylvie « h&eacu un jour nous avons toujours les lettres : les premières   pour olivier macles et roulis photo si elle est belle ? je l’impossible il ne sait rien qui ne va f j’ai voulu me pencher immense est le théâtre et vous deux, c’est joie et a la fin il ne resta que deux nouveauté, eurydice toujours nue à sous l’occupation après la lecture de dimanche 18 avril 2010 nous madame des forêts de       à dans l’effilé de       six juste un en 1958 ben ouvre à pour andrée passet li jurz, la noit est vedo la luna vedo le       au nice, le 18 novembre 2004 en ceste tere ad estet ja ensevelie de silence,  zones gardées de jamais si entêtanteeurydice vi.- les amicales aventures et te voici humanité deuxième intendo... intendo ! madame est la reine des tandis que dans la grande pour jacky coville guetteurs       deux f dans le sourd chatoiement n’ayant pas ce poème est tiré du réponse de michel paroles de chamantu (de)lecta lucta         dans « amis rollant, de       dans difficile alliage de       ( pour qui veut se faire une madame est toute douce est la terre aux yeux de proche en proche tous       banlie madame, on ne la voit jamais af : j’entends de soie les draps, de soie dernier vers aoi les parents, l’ultime     après       au       sur     les provisions le texte qui suit est, bien sur l’erbe verte si est dans ce périlleux soudain un blanc fauche le  ce mois ci : sub au matin du       coude pour martin       " pour maguy giraud et le pendu dernier vers aoi s’ouvre la       descen ils sortent  ce qui importe pour rare moment de bonheur, onzième ne faut-il pas vivre comme diaphane est le       neige la route de la soie, à pied, lancinant ô lancinant       bruyan raphaËl       dans le lent tricotage du paysage toute trace fait sens. que antoine simon 12     dans la ruela suite du blasphème de dieu faisait silence, mais bernadette griot vient de   tout est toujours en pure forme, belle muette, ainsi alfred… tout en travaillant sur les (en regardant un dessin de accorde ton désir à ta antoine simon 14 napolì napolì le vieux qui       la pie       pass&e un temps hors du livre grand format en trois pour lee moi cocon moi momie fuseau  epître aux       reine ne pas négocier ne sous la pression des la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Jasper Johns

Jasper Johns

Dernière publication : 3 juillet 2009.
Les 3 derniers articles : Le temps passe , Constellations , Illusions d’optique .
Les 3 articles les plus lus : Comment découvrir l’Amérique , Phrases , Illusions d’optique .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette