BRIBES EN LIGNE
outre la poursuite de la mise granz fut li colps, li dux en normal 0 21 false fal et si au premier jour il    il dans le patriote du 16 mars       sous " je suis un écorché vif.     les provisions       montag   la vie humble chez les   la production macles et roulis photo 6 antoine simon 13 torna a sorrento ulisse torna sous la pression des le travail de bernard l’appel tonitruant du  au mois de mars, 1166 dernier vers aoi quatrième essai de "ces deux là se de soie les draps, de soie dans les hautes herbes (josué avait traquer "le renard connaît       voyage (la numérotation des dorothée vint au monde arbre épanoui au ciel approche d’une et ma foi, le coeur du ….omme virginia par la la vie est dans la vie. se    si tout au long madame est toute deuxième apparition décembre 2001. quelque chose six de l’espace urbain,       chaque les amants se reprise du site avec la n’ayant pas il y a tant de saints sur couleur qui ne masque pas tendresses ô mes envols antoine simon 32 al matin, quant primes pert nous avancions en bas de       m̵  tous ces chardonnerets elle réalise des martin miguel art et pour andrée       les aux george(s) (s est la l’erbe del camp, ki j’ai donc à propos “la « e ! malvais     chant de station 1 : judas       " moi cocon moi momie fuseau même si pour lee 0 false 21 18       au       sur pour martine chaque jour est un appel, une dernier vers s’il les parents, l’ultime       maquis pour marcel agnus dei qui tollis peccata station 5 : comment       soleil branches lianes ronces chairs à vif paumes       le dans l’effilé de les plus terribles clquez sur est-ce parce que, petit, on mise en ligne   ciel !!!!   d’un coté, le texte qui suit est, bien       crabe- l’art c’est la la pureté de la survie. nul me a grant dulur tendrai puis trois (mon souffle au matin et que vous dire des napolì napolì   pour adèle et prenez vos casseroles et dernier vers aoi  c’était madame est une       retour macles et roulis photo 3 dernier vers aoi antoine simon 20 j’écoute vos  le "musée il tente de déchiffrer, la brume. nuages pour raphaël a toi le don des cris qui       le dernier vers aoi sa langue se cabre devant le la liberté de l’être 1.- les rêves de pour jean gautheronle cosmos raphaël "mais qui lit encore le dans les rêves de la seul dans la rue je ris la je rêve aux gorges       les accoucher baragouiner       alla la mort d’un oiseau.  la lancinante     le cygne sur rien n’est       o rita est trois fois humble.       quand pour max charvolen 1) patrick joquel vient de       dans       " la littérature de       l̵ je suis ce texte m’a été après la lecture de f le feu m’a le recueil de textes pur ceste espee ai dulor e la prédication faite depuis ce jour, le site « h&eacu a ma mère, femme parmi   l’oeuvre vit son cette machine entre mes violette cachéeton la fraîcheur et la il existe au moins deux       vaches avant propos la peinture est sors de mon territoire. fais pour jean-marie simon et sa    regardant bernard dejonghe... depuis la langue est intarissable   le texte suivant a mais non, mais non, tu ce n’est pas aux choses       parfoi  dans le livre, le “le pinceau glisse sur le proche et le lointain       arauca c’est extrêmement       su     &nbs la chaude caresse de  pour de fragilité humaine. toute une faune timide veille "la musique, c’est le ço dist li reis : à bernadette de prime abord, il "nice, nouvel éloge de la dans un coin de nice, antoine simon 3 madame dans l’ombre des dans la caverne primordiale pour mon épouse nicole 0 false 21 18 journée de le temps passe dans la ce texte se présente lorsqu’on connaît une temps de pierres       bonheu au rayon des surgelés monde imaginal, r.m.a toi le don des cris qui seins isabelle boizard 2005 grant est la plaigne e large f le feu s’est       dans pour gilbert madame, on ne la voit jamais allons fouiller ce triangle lancinant ô lancinant de la c’est une sorte de pour michèle aueret   3   

les ce monde est semé sept (forces cachées qui       au       d&eacu dans les écroulements       reine ce va et vient entre rien n’est plus ardu   je ne comprends plus mouans sartoux. traverse de       sur le imagine que, dans la    de femme liseuse dans ce périlleux je reviens sur des douze (se fait terre se 1-nous sommes dehors. l’art n’existe       la pourquoi yves klein a-t-il       apr&eg Être tout entier la flamme normalement, la rubrique je déambule et suis pour anne slacik ecrire est et c’était dans       &agrav charogne sur le seuilce qui leonardo rosa a la fin il ne resta que dans le train premier   nous sommes et que dire de la grâce saluer d’abord les plus tes chaussures au bas de si j’avais de son jamais je n’aurais j’entends sonner les ses mains aussi étaient       banlie  un livre écrit à la mémoire de       é les petites fleurs des écoute, josué,       la ainsi fut pétrarque dans dernier vers aoi       pour au labyrinthe des pleursils en introduction à madame porte à       apr&eg pour frédéric dernier vers aoi un trait gris sur la pour andré     &nbs       pass&e antoine simon 9 tendresse du mondesi peu de  les premières     l’é "l’art est-il pour andré villers 1) merci au printemps des clers fut li jurz e li tout le problème et encore  dits  “s’ouvre certains soirs, quand je un temps hors du nice, le 30 juin 2000 la terre a souvent tremblé "ah ! mon doux pays, antoine simon 12 si grant dol ai que ne l’homme est antoine simon 16 o tendresses ô mes       cette buttati ! guarda&nbs   pour théa et ses glaciation entre  on peut passer une vie       six travail de tissage, dans on préparait 10 vers la laisse ccxxxii l’attente, le fruit pour michèle gazier 1) franchement, pensait le chef, macao grise       quinze mieux valait découper sixième   est-ce que l’existence n’est deux mille ans nous que d’heures deuxième essai       un       object mi viene in mentemi dernier vers doel i avrat, dans les carnets       au de tantes herbes el pre le grand combat : tous feux éteints. des ce jour là, je pouvais des quatre archanges que       le diaphane est le jouer sur tous les tableaux "si elle est on peut croire que martine dernier vers aoi       sur       gentil paroles de chamantu au programme des actions la bouche pleine de bulles encore une citation“tu paysage de ta tombe  et sur l’erbe verte si est       la pie le tissu d’acier i en voyant la masse aux  les œuvres de     une abeille de je n’ai pas dit que le générations c’est pour moi le premier dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs   ces notes une fois entré dans la pure forme, belle muette, dix l’espace ouvert au dernier vers aoi passet li jurz, si turnet a  “... parler une       grappe dernier vers aoi attendre. mot terrible. nous lirons deux extraits de antoine simon 26 je crie la rue mue douleur dans le monde de cette reflets et echosla salle attendre. mot terrible. préparation des printemps breton, printemps dernier vers aoi "je me tais. pour taire. une il faut dire les  si, du nouveau j’ai travaillé       au       dans issent de mer, venent as thème principal : sauvage et fuyant comme  “ne pas la force du corps,     sur la pente en 1958 ben ouvre à       &n il faut laisser venir madame et nous n’avons rien   je n’ai jamais heureuse ruine, pensait frères et hans freibach : je dors d’un sommeil de dernier vers aoi  l’exposition  toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi       ruelle       l̵ nécrologie la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Frémiot

Frémiot

Dernière publication : 1er juillet 2009.
Les 3 derniers articles : (...) tombe, tombé .
Les 3 articles les plus lus : (...) tombe, tombé .

  • ALAIN FREIXE

    (...) tombe, tombé

    Quelque chose tombe C’est lent Et imparable sa retenue le déchire le dérobe à l’oblique et angle droit sur le vide le tourne et retourne le verse et renverse se perd et dans l’air c ‘est à (...)
    Clefs : Freixe , poésie , Frémiot


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette