BRIBES EN LIGNE
af : j’entends à cri et à       la on croit souvent que le but j’ai parlé "moi, esclave" a journée de grande lune pourpre dont les bel équilibre et sa en cet anniversaire, ce qui je n’hésiterai ce monde est semé     depuis vous avez pour andré si tu es étudiant en  il est des objets sur je désire un la vie est ce bruissement ajout de fichiers sons dans spectacle de josué dit       va le recueil de textes mieux valait découper pour jean gautheronle cosmos prenez vos casseroles et madame chrysalide fileuse (ma gorge est une ma mémoire ne peut me   est-ce que dernier vers aoi le 2 juillet le 19 novembre 2013, à la très malheureux...   ciel !!!!       &eacut quatrième essai rares neuf j’implore en vain ma chair n’est elle disposait d’une on dit qu’agathe dimanche 18 avril 2010 nous       fourr& i.- avaler l’art par       la un verre de vin pour tacher ce paysage que tu contemplais ce jour-là il lui       é antoine simon 32 0 false 21 18    courant pour mireille et philippe le géographe sait tout equitable un besoin sonnerait jamais si entêtanteeurydice au commencement était l’heure de la À perte de vue, la houle des dernier vers aoi       les exacerbé d’air le proche et le lointain noble folie de josué, r.m.a toi le don des cris qui antoine simon 28 clere est la noit e la       journ& la route de la soie, à pied, dernier vers aoi "ah ! mon doux pays, il existe au moins deux dernier vers aoi ses mains aussi étaient dernier vers aoi       soleil pour maxime godard 1 haute 7) porte-fenêtre mon cher pétrarque, pour michèle  tous ces chardonnerets  epître aux j’arrivais dans les merci à la toile de vertige. une distance du bibelot au babilencore une madame déchirée écrirecomme on se langues de plomba la temps de pierres dans la     pluie du ainsi fut pétrarque dans       object pour pierre theunissen la que reste-t-il de la pour ma cinquième citationne       neige  dans toutes les rues  dernières mises pour raphaël       chaque       nuage la danse de station 5 : comment dorothée vint au monde   (dans le toute une faune timide veille sous la pression des       sur références : xavier troisième essai et 0 false 21 18 constellations et les durand : une     le ouverture de l’espace carcassonne, le 06 j’ai en réserve que d’heures pour angelo l’évidence dernier vers que mort dans l’innocence des   anatomie du m et   dits de antoine simon 30 paien sunt morz, alquant ce texte se présente antoine simon 21 dont les secrets… à quoi pour jacky coville guetteurs attention beau s’ouvre la     un mois sans il en est des meurtrières. c’est un peu comme si, carmelo arden quin est une pure forme, belle muette, f dans le sourd chatoiement j’aime chez pierre il est le jongleur de lui 5) triptyque marocain à propos “la  tu vois im font chier 1- c’est dans passent .x. portes, li quens oger cuardise deuxième essai le antoine simon 23 fragilité humaine. en introduction à les dernières là, c’est le sable et le tissu d’acier mise en ligne d’abord l’échange des et je vois dans vos       au errer est notre lot, madame, v.- les amicales aventures du f le feu m’a   si vous souhaitez antoine simon 3 bribes en ligne a   que signifie       mouett faisant dialoguer mesdames, messieurs, veuillez  née à dernier vers aoi       pourqu le temps passe dans la antoine simon 26 rm : d’accord sur de mes deux mains  pour jean le " je suis un écorché vif.     extraire ce texte m’a été dans les écroulements autres litanies du saint nom halt sunt li pui e mult halt f le feu s’est       le nous avancions en bas de l’impossible la mort d’un oiseau. la légende fleurie est ils avaient si longtemps, si       voyage 0 false 21 18 ils s’étaient une fois entré dans la       dans saluer d’abord les plus les avenues de ce pays nu(e), comme son nom f le feu s’est dernier vers aoi c’est pour moi le premier pour julius baltazar 1 le       entre 1254 : naissance de       pass&e la mort, l’ultime port, deuxième approche de nice, le 18 novembre 2004 diaphane est le mot (ou       apparu dernier vers aoi dernier vers aoi dans la caverne primordiale "pour tes   six formes de la deux mille ans nous lorsque martine orsoni   un vendredi poème pour de profondes glaouis temps de cendre de deuil de des conserves ! rien n’est plus ardu et…  dits de  je signerai mon preambule – ut pictura     sur la pente quando me ne so itu pe  les éditions de de soie les draps, de soie issent de mer, venent as au labyrinthe des pleursils la communication est attendre. mot terrible. antoine simon 9 une errance de frères et 1 la confusion des et la peur, présente       l̵     après       fourmi macles et roulis photo 4 je déambule et suis les lettres ou les chiffres alocco en patchworck © six de l’espace urbain, la langue est intarissable       magnol       en du fond des cours et des antoine simon 12 dernier vers aoi « pouvez-vous le samedi 26 mars, à 15 peinture de rimes. le texte   jn 2,1-12 :   marcel "tu sais ce que c’est tromper le néant madame aux rumeurs       devant pour a la libération, les le plus insupportable chez   entrons il y a des objets qui ont la le scribe ne retient “le pinceau glisse sur depuis ce jour, le site clquez sur autre essai d’un antoine simon 13       vu le ciel de ce pays est tout il faut laisser venir madame ne faut-il pas vivre comme antoine simon 2 Éléments - s’égarer on  dernier salut au laure et pétrarque comme rm : nous sommes en dieu faisait silence, mais       la antoine simon 5 la brume. nuages dans un coin de nice,       m̵ le 26 août 1887, depuis et que dire de la grâce dernier vers aoi pour robert dernier vers aoi dernier vers aoi de tantes herbes el pre la liberté de l’être merci à marc alpozzo       &n la fraîcheur et la tout le problème       soleil       dans       l̵ je suis bien dans l’art n’existe     faisant la “dans le dessin       grimpa je crie la rue mue douleur « 8° de j’ai donc douce est la terre aux yeux pour anne slacik ecrire est       allong     de rigoles en dernier vers aoi   soudain un blanc fauche le deuxième suite pour jean-louis cantin 1.-       je je ne sais pas si       la       dans les cuivres de la symphonie essai de nécrologie,       m&eacu vous dites : "un antoine simon 33 beaucoup de merveilles "je me tais. pour taire. un jour, vous m’avez la fonction, suite de       en certains prétendent       dans c’est la peur qui fait coupé en deux quand ce va et vient entre       pass&e f tous les feux se sont paysage de ta tombe  et toutes ces pages de nos     à moisissures mousses lichens il arriva que   la production        les trois ensembles comment entrer dans une mise en ligne d’un sauvage et fuyant comme pour andré chercher une sorte de       pass&e       et       bonhe "mais qui lit encore le des quatre archanges que ici, les choses les plus josué avait un rythme et que vous dire des la tentation du survol, à la vie humble chez les le lent déferlement       &ccedi le 28 novembre, mise en ligne       voyage cyclades, iii° de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi a propos d’une petites proses sur terre n’ayant pas dix l’espace ouvert au art jonction semble enfin le numéro exceptionnel de c’est une sorte de très saintes litanies       au       &agrav carles respunt : un titre : il infuse sa   maille 1 :que deuxième essai     cet arbre que trois tentatives desesperees un tunnel sans fin et, à  “s’ouvre     surgi mille fardeaux, mille nous serons toujours ces la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Frémiot

Frémiot

Dernière publication : 1er juillet 2009.
Les 3 derniers articles : (...) tombe, tombé .
Les 3 articles les plus lus : (...) tombe, tombé .

  • ALAIN FREIXE

    (...) tombe, tombé

    Quelque chose tombe C’est lent Et imparable sa retenue le déchire le dérobe à l’oblique et angle droit sur le vide le tourne et retourne le verse et renverse se perd et dans l’air c ‘est à (...)
    Clefs : Freixe , poésie , Frémiot


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette