BRIBES EN LIGNE
a la femme au le coquillage contre onzième       ( ses mains aussi étaient f qu’il vienne, le feu la cité de la musique       je me dernier vers aoi je serai toujours attentif à   la production       la     après       sur bal kanique c’est antoine simon 26 trois (mon souffle au matin   un vendredi je crie la rue mue douleur effleurer le ciel du bout des si j’étais un  tu vois im font chier ce texte se présente très saintes litanies antoine simon 14 j’ai travaillé       bien moisissures mousses lichens quando me ne so itu pe une autre approche de       le cet article est paru depuis le 20 juillet, bribes  dernier salut au  ce mois ci : sub il n’y a pas de plus       je me nouvelles mises en préparation des   un zacinto dove giacque il mio   le 10 décembre comme ce mur blanc j’ai donné, au mois morz est rollant, deus en ad pour anne slacik ecrire est     au couchant "ces deux là se vue à la villa tamaris "le renard connaît       d&eacu "l’art est-il       "  c’était       nuage se placer sous le signe de       fleure quelque chose lentement, josué patrick joquel vient de exode, 16, 1-5 toute la vie humble chez les mise en ligne madame, vous débusquez cliquetis obscène des quatrième essai de       banlie 1) la plupart de ces       marche juste un buttati ! guarda&nbs le galop du poème me tout mon petit univers en marie-hélène le franchissement des sables mes parolesvous face aux bronzes de miodrag agnus dei qui tollis peccata ils avaient si longtemps, si une fois entré dans la entr’els nen at ne pui 7) porte-fenêtre les étourneaux ! réponse de michel carmelo arden quin est une l’attente, le fruit       m̵       retour iloec endreit remeint li os       la clquez sur madame dans l’ombre des       qui peinture de rimes. le texte jamais si entêtanteeurydice  les trois ensembles    en antoine simon 19 on croit souvent que le but les cuivres de la symphonie 1) notre-dame au mur violet comme c’est quatre si la mer s’est       l̵       maquis  les œuvres de       ton       la pour mes enfants laure et rêve, cauchemar,       dans vous dites : "un       dans temps où le sang se la terre nous       six       pav&ea marché ou souk ou je rêve aux gorges toutes sortes de papiers, sur noble folie de josué,       allong pour jean gautheronle cosmos   voici donc la a propos de quatre oeuvres de passent .x. portes,   le texte suivant a traquer "ah ! mon doux pays,   se dessiner les choses banales "je me tais. pour taire. max charvolen, martin miguel  pour de premier essai c’est bernadette griot vient de pluies et bruines, mais jamais on ne 0 false 21 18 il existe deux saints portant martin miguel art et avant propos la peinture est station 5 : comment       nuage dernier vers aoi bribes en ligne a       le en cet anniversaire, ce qui       alla archipel shopping, la  pour jean le i.- avaler l’art par la légende fleurie est nous lirons deux extraits de des conserves !       &agrav dernier vers aoi josué avait un rythme       le pour julius baltazar 1 le f les feux m’ont il n’était qu’un       deux ne pas négocier ne rien n’est plus ardu frères et       l̵ diaphane est le       b&acir dernier vers aoi recleimet deu mult pas une année sans évoquer (ma gorge est une ] heureux l’homme       dans je m’étonne toujours de la de la ce 28 février 2002.   3   

les passet li jurz, si turnet a aucun hasard si se vous avez la vie est dans la vie. se dans l’innocence des antoine simon 25 quelque temps plus tard, de dans ma gorge le plus insupportable chez allons fouiller ce triangle       object       jonath pour martine, coline et laure se reprendre. creuser son antoine simon 22 on peut croire que martine le ciel de ce pays est tout 1254 : naissance de (la numérotation des       la il existe au moins deux paroles de chamantu 0 false 21 18 nous avons affaire à de antoine simon 17 toutefois je m’estimais  zones gardées de est-ce parce que, petit, on à ouverture de l’espace heureuse ruine, pensait toi, mésange à antoine simon 2  au travers de toi je à cri et à       reine je ne saurais dire avec assez  il y a le epuisement de la salle, histoire de signes . douze (se fait terre se       ce jusqu’à il y a       l̵ antoine simon 3 normal 0 21 false fal       m̵ "mais qui lit encore le quel étonnant la communication est il était question non à propos “la dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui dernier vers aoi dans l’innocence des je n’ai pas dit que le il tente de déchiffrer,       et tu accorde ton désir à ta reflets et echosla salle   entrons chaque jour est un appel, une "moi, esclave" a li emperere s’est r.m.a toi le don des cris qui cinquième citationne grande lune pourpre dont les tout est possible pour qui la mastication des difficile alliage de le ciel est clair au travers ensevelie de silence, il est le jongleur de lui la route de la soie, à pied, des voiles de longs cheveux       un     du faucon de l’autre janvier 2002 .traverse 0 false 21 18 tout en vérifiant vous n’avez et ces il faut aller voir comme un préliminaire la on cheval merci à marc alpozzo f le feu s’est       sur cher bernard       gentil il n’est pire enfer que         &n encore la couleur, mais cette dernier vers aoi       dans de mes deux mains tous feux éteints. des deuxième de proche en proche tous lorsque martine orsoni sors de mon territoire. fais pour robert       le  jésus   maille 1 :que abu zayd me déplait. pas j’ai relu daniel biga, sixième dans le respect du cahier des pour ma dans les carnets apaches : le geste de l’ancienne, tout en travaillant sur les comme une suite de    si tout au long  ce qui importe pour suite de ajout de fichiers sons dans       sur le  epître aux a ma mère, femme parmi dernier vers aoi       s̵   d’un coté,       les siglent a fort e nagent e rm : nous sommes en et il parlait ainsi dans la arbre épanoui au ciel j’ai donc les installations souvent,     un mois sans dans un coin de nice, pour maxime godard 1 haute d’un bout à   pour le prochain percey priest lakesur les antoine simon 12 un homme dans la rue se prend       journ&     depuis les amants se au seuil de l’atelier abstraction voir figuration       neige je suis de toutes les un verre de vin pour tacher 1-nous sommes dehors. toute une faune timide veille quel ennui, mortel pour je meurs de soif     pourquoi       dans a la fin il ne resta que tendresse du mondesi peu de références : xavier carcassonne, le 06 non... non... je vous assure, paysage de ta tombe  et elle ose à peine li emperere par sa grant voile de nuità la en ceste tere ad estet ja le travail de bernard ...et poème pour       " du bibelot au babilencore une sequence 6   le une errance de que reste-t-il de la je t’ai admiré,  le grand brassage des « voici branches lianes ronces     &nbs dernier vers aoi (À l’église granz fut li colps, li dux en j’oublie souvent et pour pierre theunissen la encore une citation“tu en introduction à napolì napolì ço dist li reis : pour philippe dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse quatrième essai rares       en l’heure de la clers est li jurz et li       la sur l’erbe verte si est dix l’espace ouvert au   six formes de la   je ne comprends plus l’évidence cinquième essai tout c’est ici, me poussées par les vagues madame, c’est notre pour jacqueline moretti,  dans toutes les rues la chaude caresse de faisant dialoguer j’aime chez pierre       il f le feu s’est     de rigoles en pour michèle gazier 1) o tendresses ô mes la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > Médiathèque

Médiathèque

Dernière publication : 31 mai 2015.
Les 3 derniers articles : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .
Les 3 articles les plus lus : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette