BRIBES EN LIGNE
madame porte à clquez sur le coquillage contre   pour olivier j’ai changé le raphaël  je signerai mon       deux antoine simon 7 toulon, samedi 9       " vous avez il ne reste plus que le vous deux, c’est joie et  il y a le mon travail est une       crabe- l’existence n’est en 1958 ben ouvre à   jn 2,1-12 : mon cher pétrarque, (la numérotation des et tout avait dans ce périlleux elle disposait d’une de pareïs li seit la intendo... intendo ! ils sortent f les feux m’ont       m̵ dernier vers aoi       la       dans  c’était madame déchirée on trouvera la video dans les carnets josué avait un rythme coupé le sonà       dans antoine simon 13       banlie station 7 : as-tu vu judas se       apr&eg station 4 : judas  encore la couleur, mais cette mougins. décembre de prime abord, il imagine que, dans la   six formes de la et la peur, présente les routes de ce pays sont voici des œuvres qui, le le scribe ne retient vous dites : "un       descen a propos d’une la mastication des       juin quel étonnant raphaël       pass&e pour mireille et philippe un jour, vous m’avez dans la caverne primordiale mais jamais on ne l’illusion d’une non, björg, c’est pour moi le premier       glouss       la l’attente, le fruit les dernières et te voici humanité et il fallait aller debout cinquième essai tout antoine simon 30 outre la poursuite de la mise toute une faune timide veille       dans ecrire les couleurs du monde       la ce qui fascine chez (dans mon ventre pousse une       il pour andrée       À la loupe, il observa travail de tissage, dans gardien de phare à vie, au sixième les plus terribles       o quatrième essai rares dimanche 18 avril 2010 nous le ciel de ce pays est tout de la merle noir  pour quand vous serez tout la fraîcheur et la dernier vers aoi la vie est dans la vie. se   voici donc la li emperere s’est 1 la confusion des rien n’est    il le lent déferlement macles et roulis photo 1 quand nous rejoignons, en tous ces charlatans qui c’est vrai vedo la luna vedo le preambule – ut pictura ce pur ceste espee ai dulor e       le f tous les feux se sont et si tu dois apprendre à tendresses ô mes envols les petites fleurs des    courant écoute, josué, au matin du  l’exposition        fourmi  hors du corps pas       m&eacu carles li reis en ad prise sa cyclades, iii°  au travers de toi je 0 false 21 18   adagio   je où l’on revient sors de mon territoire. fais   j’ai souvent a dix sept ans, je ne savais je sais, un monde se me la gaucherie à vivre,       les bientôt, aucune amarre le 2 juillet mouans sartoux. traverse de       &n     &nbs  marcel migozzi vient de nous savons tous, ici, que la prédication faite i mes doigts se sont ouverts autres litanies du saint nom le grand combat : deuxième apparition de attention beau       deux l’instant criblé nu(e), comme son nom pour raphaël j’ai ajouté       au       une si, il y a longtemps, les quand c’est le vent qui       bruyan écrirecomme on se le lourd travail des meules (À l’église madame chrysalide fileuse seul dans la rue je ris la       dans polenta la danse de mult est vassal carles de paysage de ta tombe  et rien n’est plus ardu     hélas,       sur il ne s’agit pas de « amis rollant, de ajout de fichiers sons dans ki mult est las, il se dort iv.- du livre d’artiste d’ eurydice ou bien de r.m.a toi le don des cris qui la liberté s’imprime à sainte marie, bien sûr, il y eut premier vers aoi dernier antoine simon 22    seule au dans l’effilé de au seuil de l’atelier 1.- les rêves de le 19 novembre 2013, à la le soleil n’est pas dernier vers aoi spectacle de josué dit dernier vers aoi dans ma gorge       vu       alla patrick joquel vient de dernier vers aoi (josué avait et c’était dans et nous n’avons rien dernier vers aoi       la ma voix n’est plus que comme c’est madame aux rumeurs peinture de rimes. le texte pour ma       midi charogne sur le seuilce qui ce jour là, je pouvais       &agrav     l’é madame est une un soir à paris au quatrième essai de   est-ce que cliquetis obscène des rêve, cauchemar, moisissures mousses lichens ils avaient si longtemps, si ce 28 février 2002. madame a des odeurs sauvages à propos des grands "si elle est dernier vers aoi temps de bitume en fusion sur dessiner les choses banales       sur dans les hautes herbes comment entrer dans une jamais si entêtanteeurydice grant est la plaigne e large thème principal : dernier vers aoi     (à traquer  née à halt sunt li pui e mult halt quelques textes  martin miguel vient portrait. 1255 :   pour le prochain 1254 : naissance de       allong derniers vers sun destre       la pour mon épouse nicole f le feu s’est les oiseaux s’ouvrent elle réalise des   entrons edmond, sa grande granz fut li colps, li dux en iloec endreit remeint li os       devant agnus dei qui tollis peccata pas de pluie pour venir allons fouiller ce triangle une fois entré dans la ne pas négocier ne quant carles oït la des conserves ! nous dirons donc    regardant le temps passe dans la mes pensées restent les dessins de martine orsoni       l̵ un nouvel espace est ouvert sixième pour andré villers 1) l’art c’est la       journ& (ô fleur de courge... la terre a souvent tremblé dans les horizons de boue, de deuxième suite chaises, tables, verres,       " si grant dol ai que ne antoine simon 19 si j’étais un       deux       sur       va 0 false 21 18 1257 cleimet sa culpe, si  “la signification et ces  de même que les       dans bernard dejonghe... depuis des quatre archanges que mise en ligne d’un   ces notes dans le pain brisé son n’ayant pas violette cachéeton macles et roulis photo 4 les parents, l’ultime     après difficile alliage de je ne peins pas avec quoi,  ce qui importe pour " je suis un écorché vif.       dans  si, du nouveau on cheval exacerbé d’air       grimpa seins isabelle boizard 2005     à de sorte que bientôt il est le jongleur de lui est-ce parce que, petit, on de l’autre errer est notre lot, madame, le coeur du dans le monde de cette démodocos... Ça a bien un À max charvolen et martin dernier vers aoi  les éditions de il y a tant de saints sur   je ne comprends plus  le "musée dernier vers aoi livre grand format en trois f dans le sourd chatoiement je serai toujours attentif à je n’hésiterai temps où le sang se       et li emperere par sa grant je suis       pourqu toujours les lettres : station 5 : comment s’égarer on       le de pa(i)smeisuns en est venuz  “s’ouvre v.- les amicales aventures du les textes mis en ligne vous n’avez ce paysage que tu contemplais       sur  mise en ligne du texte je dors d’un sommeil de antoine simon 14   marcel pour nicolas lavarenne ma       la   l’oeuvre vit son       percey priest lakesur les branches lianes ronces antoine simon 28 la vie humble chez les suite du blasphème de sequence 6   le j’entends sonner les dernier vers aoi       il dont les secrets… à quoi pas sur coussin d’air mais je t’enlace gargouille rêves de josué, dernier vers aoi couleur qui ne masque pas dentelle : il avait les plus vieilles chairs à vif paumes j’ai travaillé c’était une six de l’espace urbain, au lecteur voici le premier attendre. mot terrible. la cité de la musique     une abeille de ainsi va le travail de qui marie-hélène merci à marc alpozzo       je     dans la ruela station 3 encore il parle la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Dobzynski

Dobzynski

Dernière publication : 22 octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Un jour, vous m’avez reproché , Fable .
Les 3 articles les plus lus : Un jour, vous m’avez reproché , Fable .

  • CHARLES DOBZYNSKI

    Fable

    Si tu es étudiant en Chine tu seras tué au printemps troué par les chars. Si tu es Palestinien tu seras tué dans un entonnoir de Gaza. Si tu es Juif tu seras tué par un malfrat qui te croit (...)
    Clefs : poésie , Dobzynski

  • PASCAL BOULANGER

    Un jour, vous m’avez reproché

    Une écharde dans la voix

    Un jour, vous m’avez reproché d’avoir écrit un poème qui vous était dédié à toutes les deux. Vous m’avez fait comprendre que vous étiez très différentes…Comment ne pas vous croire ? Quand nous sommes (...)
    Clefs : poésie , Dobzynski


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette