BRIBES EN LIGNE
l’illusion d’une       sous bribes en ligne a   six formes de la une fois entré dans la pas sur coussin d’air mais spectacle de josué dit le géographe sait tout j’ai en réserve madame, vous débusquez       la c’est une sorte de moi cocon moi momie fuseau pour max charvolen 1)       dans  martin miguel vient dernier vers aoi approche d’une je désire un a supposer quece monde tienne premier vers aoi dernier marie-hélène mise en ligne accoucher baragouiner dans les écroulements pas de pluie pour venir f le feu est venu,ardeur des nous viendrons nous masser dernier vers aoi       &ccedi et il parlait ainsi dans la rimbaud a donc tout à fleur d’eaula danse       &agrav macao grise       la ecrire les couleurs du monde l’impossible station 7 : as-tu vu judas se ce qu’un paysage peut quelques autres temps où les coeurs hans freibach :       &eacut l’impression la plus   pour olivier dernier vers aoi première l’instant criblé toutes ces pages de nos       les vos estes proz e vostre laure et pétrarque comme  l’écriture       le je n’hésiterai au seuil de l’atelier     [1]  il ne sait rien qui ne va un nouvel espace est ouvert       en (elle entretenait libre de lever la tête   jn 2,1-12 : dans les hautes herbes ce qui aide à pénétrer le à bernadette le recueil de textes ecrire sur vous êtes non, björg,       la martin miguel art et       la ici, les choses les plus les plus vieilles f toutes mes à propos “la   encore une c’était une 1. il se trouve que je suis       sur le il pleut. j’ai vu la dernier vers aoi l’homme est une il faut dire les quelque temps plus tard, de       pav&ea bel équilibre et sa et  riche de mes   que signifie autre essai d’un « h&eacu les petites fleurs des       il (dans mon ventre pousse une franchement, pensait le chef,       enfant il arriva que   iv    vers       banlie   pour le prochain il n’y a pas de plus "moi, esclave" a nous avancions en bas de deuxième madame déchirée   l’oeuvre vit son traquer « 8° de pour jacqueline moretti, pour maguy giraud et jusqu’à il y a se placer sous le signe de ainsi fut pétrarque dans  marcel migozzi vient de j’ai relu daniel biga,       dans       marche le pendu       &agrav les enseignants : les routes de ce pays sont     extraire fragilité humaine. ma mémoire ne peut me dans les carnets il existe deux saints portant   pour théa et ses en 1958 ben ouvre à antoine simon 24 cette machine entre mes des quatre archanges que à il y a dans ce pays des voies etudiant à nous dirons donc   saint paul trois montagnesde les premières   j’ai souvent "le renard connaît ensevelie de silence, "nice, nouvel éloge de la nous lirons deux extraits de en cet anniversaire, ce qui       dans 10 vers la laisse ccxxxii       l̵   né le 7 le geste de l’ancienne, 1) notre-dame au mur violet ce poème est tiré du dans le train premier pierre ciel clers fut li jurz e li constellations et       le elle réalise des il souffle sur les collines la réserve des bribes au lecteur voici le premier  hors du corps pas       montag le coeur du voici des œuvres qui, le avec marc, nous avons sequence 6   le la galerie chave qui j’oublie souvent et les cuivres de la symphonie les oiseaux s’ouvrent f le feu m’a face aux bronzes de miodrag ce jour là, je pouvais on préparait la vie humble chez les siglent a fort e nagent e deux ajouts ces derniers       dans pour jacky coville guetteurs in the country antoine simon 3 madame aux rumeurs sur l’erbe verte si est     le « voici       vu station 4 : judas  toute une faune timide veille   se dernier vers aoi a la libération, les sauvage et fuyant comme       le   nous sommes dans le pain brisé son paroles de chamantu napolì napolì pour lee bien sûrla le 2 juillet poème pour       aux vedo la luna vedo le  “ne pas m1       dans un coin de nice, ço dist li reis : de pareïs li seit la   je n’ai jamais       force me   marcel je m’étonne toujours de la       "       o et la peur, présente pour m.b. quand je me heurte f le feu s’est       la     chambre douce est la terre aux yeux deuxième essai le l’appel tonitruant du i en voyant la masse aux     vers le soir ses mains aussi étaient très malheureux...  un livre écrit la mastication des samuelchapitre 16, versets 1 dernier vers aoi dans la caverne primordiale merci au printemps des       assis l’une des dernières antoine simon 20 deux ce travail vous est tromper le néant le proche et le lointain       l̵ de soie les draps, de soie faisant dialoguer décembre 2001. la danse de       apr&eg       fleure je déambule et suis j’ai longtemps deux nouveauté, dans ce périlleux       pav&ea quand vous serez tout  la lancinante folie de josuétout est pour jean-marie simon et sa       journ& il avait accepté les doigts d’ombre de neige 1.- les rêves de halt sunt li pui e mult halt du bibelot au babilencore une d’abord l’échange des macles et roulis photo 4       pass&e  jésus la fonction, villa arson, nice, du 17 introibo ad altare exacerbé d’air       grappe  epître aux patrick joquel vient de travail de tissage, dans     oued coulant quand les eaux et les terres   tout est toujours en       pass&e de tantes herbes el pre le galop du poème me il est le jongleur de lui dernier vers aoi je suis bien dans antoine simon 7 dans l’innocence des j’aime chez pierre béatrice machet vient de une autre approche de la rencontre d’une pas même       un 0 false 21 18 le 28 novembre, mise en ligne vous deux, c’est joie et il existe au moins deux zacinto dove giacque il mio la musique est le parfum de       au antoine simon 28 au rayon des surgelés pour michèle aueret   pour adèle et       va     surgi la bouche pure souffrance ce monde est semé dentelle : il avait madame, on ne la voit jamais là, c’est le sable et agnus dei qui tollis peccata       maquis autres litanies du saint nom       la rita est trois fois humble. les amants se prenez vos casseroles et sur la toile de renoir, les     quand       m&eacu tous ces charlatans qui deuxième apparition je t’enlace gargouille (vois-tu, sancho, je suis trois tentatives desesperees six de l’espace urbain,       cette archipel shopping, la dernier vers aoi       dans       juin    de femme liseuse antoine simon 16 pour andré a christiane       retour encore la couleur, mais cette  tu ne renonceras pas. quand les mots lorsqu’on connaît une vous avez tandis que dans la grande toujours les lettres : ajout de fichiers sons dans le ciel est clair au travers abu zayd me déplait. pas grant est la plaigne e large diaphane est le mot (ou pour martine et te voici humanité  hier, 17 toute trace fait sens. que cet article est paru ce pays que je dis est dernier vers aoi pour andré villers 1) pour pierre theunissen la  pour de    il quatrième essai rares autre citation"voui soudain un blanc fauche le pour gilbert la bouche pleine de bulles un jour nous avons "je me tais. pour taire.       rampan les étourneaux ! la vie est ce bruissement comme ce mur blanc       deux       deux       le       sur dernier vers aoi 1- c’est dans ma voix n’est plus que …presque vingt ans plus max charvolen, martin miguel et ces je suis occupé ces     pluie du bientôt, aucune amarre       le lu le choeur des femmes de la prédication faite     longtemps sur et si tu dois apprendre à bruno mendonça  tu vois im font chier diaphane est le je serai toujours attentif à la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > verre et céramique

verre et céramique

Dernière publication : 3 octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Bernard Dejonghe, verrier et céramiste... .
Les 3 articles les plus lus : Bernard Dejonghe, verrier et céramiste... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette