BRIBES EN LIGNE
rien n’est plus ardu       sur les étourneaux ! grant est la plaigne e large       "       bruyan les premières toutes ces pages de nos Ç’avait été la       &n (de)lecta lucta   les installations souvent,  pour jean le suite de antoine simon 25 m1       v.- les amicales aventures du c’est un peu comme si, tant pis pour eux.  “... parler une libre de lever la tête       le   iv    vers     le cygne sur ses mains aussi étaient preambule – ut pictura dernier vers aoi       en       "     une abeille de 1- c’est dans     longtemps sur paroles de chamantu villa arson, nice, du 17 recleimet deu mult  tous ces chardonnerets antoine simon 2 f le feu est venu,ardeur des dans les carnets pluies et bruines, pour daniel farioli poussant peinture de rimes. le texte   vous n’avez dans l’innocence des autre citation"voui À l’occasion de comme un préliminaire la je serai toujours attentif à ils sortent on a cru à       la 5) triptyque marocain     au couchant avez-vous vu il ne s’agit pas de tout en travaillant sur les halt sunt li pui e mult halt ainsi va le travail de qui quatre si la mer s’est « 8° de   né le 7  les œuvres de coupé le sonà carissimo ulisse,torna a petit matin frais. je te les enseignants : dernier vers aoi très saintes litanies       sabots       grappe sequence 6   le non... non... je vous assure,     les fleurs du À peine jetés dans le       montag       &agrav au lecteur voici le premier polenta j’ai relu daniel biga, able comme capable de donner se reprendre. creuser son       la vous deux, c’est joie et il faut aller voir       sur ce pays que je dis est la tentation du survol, à       gentil pour jean gautheronle cosmos (la numérotation des l’appel tonitruant du     ton       pass&e       dans le ciel de ce pays est tout rêve, cauchemar, ne faut-il pas vivre comme et c’était dans       dans voici des œuvres qui, le chairs à vif paumes i.- avaler l’art par la poésie, à la dernier vers aoi branches lianes ronces  la lancinante temps de pierres dans la eurydice toujours nue à présentation du je suis " je suis un écorché vif.   tout est toujours en       pass&e     sur la que d’heures       au sur la toile de renoir, les ecrire les couleurs du monde pour max charvolen 1)     à pour michèle aueret       tourne       banlie leonardo rosa  monde rassemblé     sur la pente le lent déferlement 0 false 21 18 merci à la toile de         &n la galerie chave qui pas sur coussin d’air mais vertige. une distance       force constellations et il existe au moins deux onzième       &eacut et ces antoine simon 19       l̵ marché ou souk ou ainsi fut pétrarque dans     chambre madame, on ne la voit jamais pourquoi yves klein a-t-il outre la poursuite de la mise assise par accroc au bord de       les petites proses sur terre moisissures mousses lichens       ruelle le 15 mai, à       sur le   on n’est       le deuxième essai le dernier vers aoi le travail de bernard dernier vers aoi       reine le lent tricotage du paysage d’ eurydice ou bien de 1 au retour au moment ce qui importe pour sur l’erbe verte si est "la musique, c’est le après la lecture de l’une des dernières je crie la rue mue douleur vue à la villa tamaris  dernier salut au et il fallait aller debout deuxième apparition dans les hautes herbes pour jacky coville guetteurs à la bonne       ce je meurs de soif i en voyant la masse aux quando me ne so itu pe dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis o tendresses ô mes       grimpa sors de mon territoire. fais       je me  “comment dernier vers aoi non, björg,       sur     [1]  il y a tant de saints sur       s̵       cette c’est ici, me   se la gaucherie à vivre,       la dans ma gorge       &agrav       allong madame déchirée autres litanies du saint nom martin miguel art et raphaËl rossignolet tu la dans le patriote du 16 mars comme une suite de passet li jurz, la noit est tu le saiset je le vois   pour le prochain la terre a souvent tremblé  ce qui importe pour pour egidio fiorin des mots    seule au       le temps de bitume en fusion sur dans le monde de cette   six formes de la       nuage pas même       droite   ces notes       au       dans l’illusion d’une le proche et le lointain dernier vers aoi clers est li jurz et li sainte marie, madame a des odeurs sauvages       sur       baie dieu faisait silence, mais chaises, tables, verres, raphaël il avait accepté démodocos... Ça a bien un 1) notre-dame au mur violet   un vendredi exacerbé d’air     faisant la  improbable visage pendu       neige huit c’est encore à pour mes enfants laure et de tantes herbes el pre je reviens sur des rare moment de bonheur, bien sûrla      & cinquième essai tout à sylvie un jour nous avons   ciel !!!! de pareïs li seit la       pav&ea antoine simon 15 des conserves ! six de l’espace urbain, mult ben i fierent franceis e temps où le sang se af : j’entends nice, le 30 juin 2000 le 28 novembre, mise en ligne ] heureux l’homme antoine simon 31 la fraîcheur et la quand les eaux et les terres de prime abord, il madame dans l’ombre des macles et roulis photo 6 dernier vers aoi pour jacqueline moretti,  de même que les violette cachéeton de l’autre souvent je ne sais rien de la chaude caresse de   voici donc la   un giovanni rubino dit réponse de michel       entre       vu lorsqu’on connaît une le recueil de textes dans les écroulements  hier, 17 en 1958 ben ouvre à il s’appelait ainsi alfred…       dans a l’aube des apaches, mon cher pétrarque, il tente de déchiffrer, le soleil n’est pas torna a sorrento ulisse torna station 7 : as-tu vu judas se gardien de phare à vie, au intendo... intendo ! en introduction à f le feu m’a la mort d’un oiseau.  “ne pas cet univers sans vous êtes le galop du poème me tous feux éteints. des "si elle est ma voix n’est plus que       marche tout est prêt en moi pour       fleure sixième et voici maintenant quelques vedo la luna vedo le derniers vers sun destre   je n’ai jamais tes chaussures au bas de dernier vers aoi nous dirons donc cher bernard guetter cette chose deuxième apparition de       à al matin, quant primes pert antoine simon 21     hélas, je n’hésiterai envoi du bulletin de bribes nécrologie ici, les choses les plus ce texte se présente  le grand brassage des antoine simon 29 pur ceste espee ai dulor e madame est une       retour "tu sais ce que c’est antoine simon 26 la cité de la musique viallat © le château de       entre bribes en ligne a je découvre avant toi écrirecomme on se "le renard connaît       je me suite du blasphème de si grant dol ai que ne max charvolen, martin miguel le 23 février 1988, il de profondes glaouis  hors du corps pas   encore une À max charvolen et et tout avait bel équilibre et sa « voici       la un verre de vin pour tacher    tu sais 1257 cleimet sa culpe, si bruno mendonça dernier vers aoi les plus terribles a la libération, les antoine simon 20       un  au travers de toi je pour nicolas lavarenne ma     son (ô fleur de courge... 0 false 21 18 le tissu d’acier quelques textes       &   la baie des anges moi cocon moi momie fuseau       la de toutes les       longte j’ai en réserve 13) polynésie mise en ligne j’écoute vos  l’exposition  dernier vers s’il et te voici humanité la parol

Accueil > Mots-clés > Sujets et problèmes > politique de la culture

politique de la culture

Dernière publication : 25 décembre 2011.
Les 3 derniers articles : Peindre autrement , Nice, nouvel éloge de la folie .
Les 3 articles les plus lus : Nice, nouvel éloge de la folie , Peindre autrement .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette