BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi dans les rêves de la       au décembre 2001. antoine simon 7 grant est la plaigne e large je reviens sur des dernier vers aoi       embarq             m̵ bernadette griot vient de       l̵ beaucoup de merveilles onze sous les cercles eurydice toujours nue à antoine simon 30 aucun hasard si se je découvre avant toi "si elle est  dernier salut au c’est extrêmement deuxième suite douce est la terre aux yeux 7) porte-fenêtre merci à marc alpozzo  hier, 17 le plus insupportable chez où l’on revient cet univers sans     depuis il y a des objets qui ont la printemps breton, printemps autre essai d’un       pass&e    si tout au long       glouss de la suite de       retour f tous les feux se sont faisant dialoguer il faut aller voir ma chair n’est             l̵ 1 la confusion des carles respunt :       droite pour jean gautheronle cosmos       les tendresses ô mes envols ici. les oiseaux y ont fait   la production essai de nécrologie,     les provisions       &agrav       au dernier vers aoi la prédication faite (dans mon ventre pousse une siglent a fort e nagent e       ce pour philippe       soleil genre des motsmauvais genre il semble possible   que signifie       sur petites proses sur terre dernier vers aoi       la cher bernard la rencontre d’une       et je rêve aux gorges antoine simon 17 nos voix ses mains aussi étaient il tente de déchiffrer, c’est le grand paien sunt morz, alquant antoine simon 19 l’éclair me dure, 1-nous sommes dehors.     faisant la ici, les choses les plus   adagio   je       fourmi       au les enseignants : dans le pain brisé son langues de plomba la       en un       su avant dernier vers aoi       devant ne faut-il pas vivre comme   anatomie du m et       au     du faucon       au poème pour « e ! malvais j’ai parlé       bien       je folie de josuétout est     &nbs mult est vassal carles de sous la pression des « voici (ô fleur de courge... entr’els nen at ne pui vous deux, c’est joie et   jn 2,1-12 : patrick joquel vient de aux george(s) (s est la       longte il est le jongleur de lui des conserves ! nous savons tous, ici, que traquer dernier vers aoi madame, c’est notre     hélas, le vieux qui la route de la soie, à pied, la langue est intarissable ainsi fut pétrarque dans mes pensées restent       deux       sur le lourd travail des meules f les marques de la mort sur attendre. mot terrible. le galop du poème me station 4 : judas  mise en ligne d’un il ne sait rien qui ne va v.- les amicales aventures du       en je crie la rue mue douleur tout est possible pour qui assise par accroc au bord de envoi du bulletin de bribes vedo la luna vedo le j’ai donné, au mois madame dans l’ombre des temps où le sang se       sous un homme dans la rue se prend quatre si la mer s’est sauvage et fuyant comme première la mort d’un oiseau.       fleur  l’exposition  dans ma gorge autre citation"voui les doigts d’ombre de neige  dernières mises madame déchirée j’ai en réserve ils s’étaient à bernadette  je signerai mon       voyage       rampan la liberté s’imprime à  dans toutes les rues des voiles de longs cheveux  le grand brassage des  tu ne renonceras pas. un trait gris sur la le recueil de textes   l’oeuvre vit son passet li jurz, si turnet a "la musique, c’est le pour jean marie " je suis un écorché vif.       journ& a propos d’une       le    courant c’était une à la mémoire de dire que le livre est une antoine simon 21 ne pas négocier ne ….omme virginia par la       nuage autres litanies du saint nom  les premières bientôt, aucune amarre sixième le glacis de la mort avant propos la peinture est "et bien, voilà..." dit deuxième apparition bribes en ligne a de pa(i)smeisuns en est venuz madame est toute       le l’erbe del camp, ki cet article est paru dans le f toutes mes mesdames, messieurs, veuillez les premières voile de nuità la bruno mendonça quatrième essai de l’une des dernières antoine simon 2 dans le pays dont je vous dans ce pays ma mère “le pinceau glisse sur tous feux éteints. des la brume. nuages quand c’est le vent qui si, il y a longtemps, les le proche et le lointain dernier vers aoi   le texte suivant a et  riche de mes paroles de chamantu temps de pierres       la pie aux barrières des octrois le 26 août 1887, depuis     le cygne sur ce jour-là il lui   tout est toujours en cinq madame aux yeux  les trois ensembles ma voix n’est plus que violette cachéeton madame est une torche. elle s’égarer on     au couchant merle noir  pour du fond des cours et des le grand combat : libre de lever la tête (josué avait lentement lentement, josué i en voyant la masse aux pour pierre theunissen la à propos “la buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi 5) triptyque marocain monde imaginal, pour andré equitable un besoin sonnerait premier vers aoi dernier les étourneaux !       d&eacu chaque jour est un appel, une   marcel l’art n’existe le franchissement des "pour tes 0 false 21 18       banlie  “comment les avenues de ce pays pour martine, coline et laure c’est un peu comme si, f les feux m’ont pour raphaël       &n temps de pierres dans la c’est parfois un pays et que vous dire des ensevelie de silence, ce qui fascine chez dans les carnets       sur le nécessaire non marie-hélène       " r.m.a toi le don des cris qui       dans quand nous rejoignons, en station 5 : comment temps de bitume en fusion sur (À l’église une il faut dire les     &nbs sous l’occupation   ciel !!!!       " …presque vingt ans plus  l’écriture il n’y a pas de plus j’aime chez pierre f le feu m’a nice, le 8 octobre les oiseaux s’ouvrent vue à la villa tamaris madame aux rumeurs l’art c’est la il en est des noms comme du madame, vous débusquez       aujour       sur je ne sais pas si       vaches pour andrée af : j’entends       sur   nice, le 18 novembre 2004 de pareïs li seit la       " fontelucco, 6 juillet 2000     double       et tu qu’est-ce qui est en le texte qui suit est, bien pour daniel farioli poussant       qui pour ce monde est semé     ton l’heure de la tout le problème ki mult est las, il se dort       je     tout autour comme ce mur blanc       m̵ pour maxime godard 1 haute seul dans la rue je ris la       cerisi       bonhe (josué avait raphaël avez-vous vu titrer "claude viallat, j’ai donc       sur le samedi 26 mars, à 15 de tantes herbes el pre ( ce texte a     sur la iv.- du livre d’artiste       sur le     pluie du percey priest lakesur les glaciation entre     un mois sans       sur art jonction semble enfin       grappe 0 false 21 18 josué avait un rythme dernier vers aoi   cinquième essai tout martin miguel art et  zones gardées de       ( reflets et echosla salle mougins. décembre quatrième essai rares     extraire maintenant il connaît le n’ayant pas       l̵ antoine simon 10  tu vois im font chier dans les carnets "le renard connaît dans les hautes herbes toi, mésange à et ces    de femme liseuse elle réalise des introibo ad altare À peine jetés dans le pour angelo sculpter l’air : se placer sous le signe de carcassonne, le 06   pour théa et ses ce qu’un paysage peut la vie est ce bruissement je t’ai admiré,   en grec, morías deux ce travail vous est ils sortent   voici donc la la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Galli

Galli

Dernière publication : 12 décembre 2009.
Les 3 derniers articles : Giovanna Galli .
Les 3 articles les plus lus : Giovanna Galli .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Giovanna Galli

    J’ai en réserve toute une floppée d’artistes dont le travail me fascine... Céramistes, verriers, mosaïstes, on les classe dans "les arts appliqués"... ce sont des "techniciens". On (...)
    Clefs : Galli


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette