BRIBES EN LIGNE
je déambule et suis       crabe- voudrais je vous   le 10 décembre un nouvel espace est ouvert       longte et te voici humanité etait-ce le souvenir       mouett les lettres ou les chiffres le lent déferlement     m2 &nbs la terre a souvent tremblé vous deux, c’est joie et sixième macao grise c’est ici, me le 2 juillet li emperere par sa grant sequence 6   le le coquillage contre avez-vous vu le grand combat : au programme des actions       je ce qui importe pour dernier vers aoi l’appel tonitruant du à cri et à pour helmut mes pensées restent (ô fleur de courge... "nice, nouvel éloge de la       vu il ne sait rien qui ne va il en est des meurtrières. max charvolen, martin miguel libre de lever la tête et…  dits de       au grande lune pourpre dont les       ...mai       &n j’ai en réserve la deuxième édition du tout est possible pour qui démodocos... Ça a bien un pour mireille et philippe tout est prêt en moi pour clere est la noit e la pour anne slacik ecrire est lorsqu’on connaît une   se heureuse ruine, pensait       montag       &n       une et c’était dans (vois-tu, sancho, je suis  si, du nouveau       grappe d’abord l’échange des clers fut li jurz e li       voyage branches lianes ronces     un mois sans f tous les feux se sont abu zayd me déplait. pas temps de cendre de deuil de   d’un coté, la réserve des bribes il n’y a pas de plus f le feu est venu,ardeur des   ces notes dernier vers aoi on a cru à ce n’est pas aux choses clers est li jurz et li       dans   dits de 0 false 21 18 je n’ai pas dit que le « h&eacu station 7 : as-tu vu judas se antoine simon 29 présentation du de pa(i)smeisuns en est venuz       l̵ l’erbe del camp, ki au lecteur voici le premier dernier vers aoi       sur le immense est le théâtre et lancinant ô lancinant la vie est ce bruissement pour daniel farioli poussant c’est parfois un pays j’entends sonner les dorothée vint au monde       quinze f dans le sourd chatoiement "moi, esclave" a faisant dialoguer mille fardeaux, mille la route de la soie, à pied, pour martine tendresse du mondesi peu de la vie humble chez les ce jour là, je pouvais   un vendredi percey priest lakesur les vi.- les amicales aventures merci au printemps des chaque jour est un appel, une dernier vers aoi j’aime chez pierre six de l’espace urbain, là, c’est le sable et antoine simon 16 le passé n’est de l’autre mon cher pétrarque, le coeur du       fourmi pour michèle gazier 1 quand nous rejoignons, en l’heure de la grant est la plaigne e large et que dire de la grâce on croit souvent que le but       dans on trouvera la video je désire un temps de pierres       sur un homme dans la rue se prend       o le geste de l’ancienne, chaque automne les       parfoi l’éclair me dure, réponse de michel de mes deux mains       &agrav passet li jurz, la noit est macles et roulis photo 4  epître aux bernadette griot vient de  “ne pas ce qui fait tableau : ce  au mois de mars, 1166 suite de rm : d’accord sur pour andré       je me elle disposait d’une se placer sous le signe de       que bien sûrla       le mon travail est une samuelchapitre 16, versets 1 inoubliables, les     nous je meurs de soif c’est une sorte de antoine simon 28       chaque macles et roulis photo recleimet deu mult sauvage et fuyant comme       la pas de pluie pour venir ce qui fascine chez avant dernier vers aoi sous l’occupation       &agrav sa langue se cabre devant le on peut croire que martine f le feu m’a pierre ciel dieu faisait silence, mais       sur je t’enfourche ma le plus insupportable chez coupé le sonà       enfant le galop du poème me douce est la terre aux yeux histoire de signes .       au et que vous dire des cliquetis obscène des pour alain borer le 26 dernier vers aoi    seule au je rêve aux gorges le 26 août 1887, depuis reprise du site avec la le pendu non, björg,       &agrav si j’avais de son madame, vous débusquez     chambre rêves de josué,       le       s̵ la terre nous "pour tes quelques textes je n’hésiterai coupé en deux quand       bonhe  on peut passer une vie « voici       apr&eg   pour adèle et halt sunt li pui e mult halt envoi du bulletin de bribes se reprendre. creuser son zacinto dove giacque il mio 7) porte-fenêtre vous avez deuxième d’ eurydice ou bien de livre grand format en trois je ne peins pas avec quoi,       aux       au       ruelle     les provisions rien n’est plus ardu cet univers sans   si vous souhaitez dernier vers que mort f les feux m’ont       va       la quand sur vos visages les dernier vers aoi le texte qui suit est, bien prenez vos casseroles et je me souviens de c’est la peur qui fait       &agrav montagnesde pour maguy giraud et   marcel dernier vers aoi    au balcon       je       cette dernier vers aoi pour jean marie la force du corps, carissimo ulisse,torna a la question du récit madame, c’est notre “le pinceau glisse sur       le       juin temps de pierres dans la charogne sur le seuilce qui vue à la villa tamaris même si    en pour ma       m̵ fin première je t’ai admiré,       sur et la peur, présente alocco en patchworck © sculpter l’air : dernier vers aoi         alla antoine simon 24       j̵       &ccedi à propos “la …presque vingt ans plus dernier vers aoi j’oublie souvent et       le ici, les choses les plus seins isabelle boizard 2005 thème principal :       " un soir à paris au l’impossible et il fallait aller debout dernier vers s’il rossignolet tu la sables mes parolesvous antoine simon 30 c’est un peu comme si, quand c’est le vent qui la mastication des     sur la      & les grands il tente de déchiffrer, les plus terribles buttati ! guarda&nbs de profondes glaouis avec marc, nous avons quai des chargeurs de pour andrée       bien  il est des objets sur       l̵ granz fut li colps, li dux en vous dites : "un (en regardant un dessin de       ( ma voix n’est plus que     ton bal kanique c’est tous feux éteints. des ouverture de l’espace la lecture de sainte viallat © le château de onzième À max charvolen et   tes chaussures au bas de       nuage en cet anniversaire, ce qui fontelucco, 6 juillet 2000 dans le respect du cahier des non... non... je vous assure, les plus vieilles  “la signification   nous sommes       le il existe au moins deux un jour, vous m’avez nous savons tous, ici, que rare moment de bonheur,       un j’ai donné, au mois station 5 : comment religion de josué il       neige  ce qui importe pour une fois entré dans la     les fleurs du       vu j’ai perdu mon il arriva que deuxième essai ainsi alfred… c’était une trois (mon souffle au matin madame porte à autre citation petites proses sur terre ce pays que je dis est i.- avaler l’art par de la madame des forêts de un temps hors du   3   

les carmelo arden quin est une       aujour la communication est li emperere s’est dernier vers aoi macles et roulis photo 6 (À l’église   est-ce que pour yves et pierre poher et mesdames, messieurs, veuillez toute trace fait sens. que pour philippe passent .x. portes,       sous       su ce va et vient entre     le cygne sur la mort, l’ultime port, tous ces charlatans qui tant pis pour eux.  pour le dernier jour vous n’avez madame, on ne la voit jamais  pour de deux ce travail vous est l’instant criblé la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Dezeuze

Dezeuze



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette