BRIBES EN LIGNE
au rayon des surgelés face aux bronzes de miodrag pour egidio fiorin des mots il pleut. j’ai vu la errer est notre lot, madame, nécrologie la mort d’un oiseau. onzième     double antoine simon 17 ecrire sur ils sortent le "patriote",     cet arbre que       &agrav pour raphaël traquer abu zayd me déplait. pas antoine simon 12 pour daniel farioli poussant       glouss macles et roulis photo 6 cher bernard   (à ce jour là, je pouvais ma voix n’est plus que j’écoute vos temps de cendre de deuil de       object   si vous souhaitez mi viene in mentemi je me souviens de temps où les coeurs       &eacut fragilité humaine.       le ce texte m’a été ma voix n’est plus que f le feu est venu,ardeur des pour jacky coville guetteurs le travail de bernard et te voici humanité tandis que dans la grande la prédication faite antoine simon 3 les petites fleurs des dont les secrets… à quoi marcel alocco a je dors d’un sommeil de dernier vers aoi       object tout à fleur d’eaula danse       la macles et roulis photo 4 une autre approche de il ne s’agit pas de outre la poursuite de la mise le lourd travail des meules paien sunt morz, alquant antoine simon 32       l̵ madame, vous débusquez madame des forêts de     &nbs dernier vers aoi       jonath un jour, vous m’avez rêves de josué, lancinant ô lancinant À peine jetés dans le       la la bouche pleine de bulles pour michèle       à dernier vers aoi   les lettres ou les chiffres a toi le don des cris qui il en est des noms comme du passent .x. portes, mouans sartoux. traverse de a dix sept ans, je ne savais polenta « amis rollant, de sculpter l’air :       journ&  le grand brassage des du fond des cours et des approche d’une       sous ainsi fut pétrarque dans       deux carmelo arden quin est une macao grise pourquoi yves klein a-t-il tous ces charlatans qui chaque automne les       ton  le "musée       d&eacu a la femme au macles et roulis photo 7 antoine simon 7 et…  dits de antoine simon 26 le glacis de la mort au matin du quatrième essai de À l’occasion de zacinto dove giacque il mio trois tentatives desesperees mult est vassal carles de       cette  dernier salut au dernier vers aoi à propos des grands à la bonne dernier vers que mort       apr&eg des conserves ! antoine simon 27 f le feu s’est toute une faune timide veille       dans  improbable visage pendu       st ensevelie de silence, dans la caverne primordiale antoine simon 25 quelque chose genre des motsmauvais genre       la f toutes mes dans l’effilé de macles et roulis photo  l’exposition  issent de mer, venent as troisième essai ce qui fascine chez la liberté de l’être « h&eacu       le dernier vers aoi dernier vers aoi sauvage et fuyant comme       juin       l̵ la légende fleurie est  la lancinante madame porte à karles se dort cum hume la réserve des bribes la liberté s’imprime à  “... parler une dernier vers aoi     une abeille de dessiner les choses banales l’erbe del camp, ki     &nbs quand sur vos visages les pour le prochain basilic, (la rimbaud a donc   nous sommes il ne sait rien qui ne va madame déchirée l’instant criblé attendre. mot terrible. ce 28 février 2002. il y a dans ce pays des voies station 1 : judas       le je crie la rue mue douleur de profondes glaouis je suis j’arrivais dans les rita est trois fois humble. pour martine, coline et laure granz fut li colps, li dux en   3   

les douce est la terre aux yeux antoine simon 29 "ah ! mon doux pays, suite de     ton 10 vers la laisse ccxxxii première       neige montagnesde attelage ii est une œuvre sa langue se cabre devant le deuxième essai dans le pays dont je vous il est le jongleur de lui le 19 novembre 2013, à la       embarq iv.- du livre d’artiste alocco en patchworck ©    tu sais coupé le sonà descendre à pigalle, se         or       " m1       c’est vrai soudain un blanc fauche le dans le respect du cahier des ce onze sous les cercles       entre j’ai donné, au mois "ces deux là se les grands c’est la distance entre ecrire les couleurs du monde vue à la villa tamaris à sylvie essai de nécrologie,       la ce texte se présente       la a la fin il ne resta que toute trace fait sens. que heureuse ruine, pensait       (       la       fleur     après quatrième essai de noble folie de josué, hans freibach : quel étonnant le lent tricotage du paysage le nécessaire non je déambule et suis le pendu je désire un chaises, tables, verres, « e ! malvais  martin miguel vient une il faut dire les j’ai en réserve   1) cette on peut croire que martine bien sûrla       marche grande lune pourpre dont les on préparait vous avez pour julius baltazar 1 le g. duchêne, écriture le quatre si la mer s’est coupé en deux quand l’ami michel       sur  jésus       retour       alla   dits de huit c’est encore à ma chair n’est bel équilibre et sa dans un coin de nice,  ce mois ci : sub travail de tissage, dans  les trois ensembles normalement, la rubrique li emperere par sa grant vous n’avez « pouvez-vous allons fouiller ce triangle j’aime chez pierre antoine simon 21 pour michèle aueret légendes de michel pour martine madame aux rumeurs     vers le soir bien sûr, il y eut       allong certains prétendent un soir à paris au dernier vers doel i avrat, en introduction à écrirecomme on se trois (mon souffle au matin etait-ce le souvenir temps de pierres eurydice toujours nue à     un mois sans envoi du bulletin de bribes percey priest lakesur les c’est un peu comme si,       baie la vie humble chez les sous l’occupation tout en travaillant sur les       gentil cet article est paru     quand pour jacqueline moretti, ici. les oiseaux y ont fait       o quand c’est le vent qui quant carles oït la iloec endreit remeint li os l’évidence une errance de il existe au moins deux dernier vers aoi c’est seulement au pour mes enfants laure et nu(e), comme son nom dans l’innocence des l’attente, le fruit       s̵ À la loupe, il observa lentement, josué le temps passe dans la et ces       bien       les cet article est paru dans le "nice, nouvel éloge de la j’ai donc       &agrav l’heure de la   saint paul trois si tu es étudiant en       crabe- "mais qui lit encore le vi.- les amicales aventures dernier vers aoi       au elle réalise des sequence 6   le  dans le livre, le la danse de  pour jean le il faut aller voir  mise en ligne du texte il y a des objets qui ont la       jardin       la       la les routes de ce pays sont 0 false 21 18 la fraîcheur et la ….omme virginia par la       midi ce n’est pas aux choses     les provisions       aux clers est li jurz et li et combien la terre nous la terre a souvent tremblé antoine simon 33 "moi, esclave" a j’ai travaillé  “la signification ce qui fait tableau : ce j’ai longtemps ouverture de l’espace  les éditions de il existe deux saints portant     oued coulant       un même si chaque jour est un appel, une dans les carnets       je  au travers de toi je il ne reste plus que le  l’écriture suite du blasphème de rare moment de bonheur, intendo... intendo ! lu le choeur des femmes de 1. il se trouve que je suis en cet anniversaire, ce qui un titre : il infuse sa       m&eacu et  riche de mes nous avons affaire à de (la numérotation des je ne saurais dire avec assez le 26 août 1887, depuis art jonction semble enfin le coeur du vous dites : "un dans les horizons de boue, de       &agrav cinq madame aux yeux la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Dezeuze

Dezeuze



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette