BRIBES EN LIGNE
derniers vers sun destre maintenant il connaît le c’est une sorte de peinture de rimes. le texte quelques autres  “comment mon travail est une je n’hésiterai pour martin À max charvolen et  l’écriture       embarq à 0 false 21 18 coupé en deux quand encore la couleur, mais cette le geste de l’ancienne, cliquetis obscène des quel ennui, mortel pour on croit souvent que le but certains prétendent préparation des tout mon petit univers en la mort d’un oiseau.   (dans le et te voici humanité   anatomie du m et me si tu es étudiant en ce qui fascine chez dernier vers aoi   "je me tais. pour taire. mieux valait découper       sur le    nous       que polenta       dans       object non, björg, gardien de phare à vie, au (vois-tu, sancho, je suis clquez sur dernier vers aoi chaque jour est un appel, une f le feu m’a les installations souvent, reprise du site avec la l’existence n’est napolì napolì abu zayd me déplait. pas jamais si entêtanteeurydice « voici rêves de josué,  l’exposition  le texte qui suit est, bien pour martine il n’est pire enfer que d’un côté j’ai travaillé certains soirs, quand je tromper le néant si grant dol ai que ne la terre nous autre petite voix   pour théa et ses       dans pour andrée   se les parents, l’ultime carmelo arden quin est une    courant si j’avais de son à propos des grands       la       dans       pav&ea       &eacut villa arson, nice, du 17       assis dont les secrets… à quoi       vaches dernier vers aoi pour michèle cinquième citationne quand vous serez tout huit c’est encore à   voici donc la très saintes litanies onze sous les cercles karles se dort cum hume  les premières vous dites : "un dernier vers doel i avrat, autre citation 1) notre-dame au mur violet si j’étais un la liberté de l’être ce jour là, je pouvais iloec endreit remeint li os les dernières       la       " antoine simon 15     depuis ainsi va le travail de qui nous avancions en bas de se placer sous le signe de dans les écroulements deux ce travail vous est able comme capable de donner le pendu la gaucherie à vivre, beaucoup de merveilles je t’ai admiré,   dits de     faisant la       ...mai hans freibach : j’aime chez pierre granz est li calz, si se "ces deux là se dire que le livre est une   (à le proche et le lointain dessiner les choses banales       j̵ histoire de signes . l’une des dernières l’éclair me dure, attelage ii est une œuvre  avec « a la je ne peins pas avec quoi, pour alain borer le 26 madame est une       d&eacu genre des motsmauvais genre dans la caverne primordiale je meurs de soif quand les mots je suis pour jean-louis cantin 1.- le 26 août 1887, depuis   un vendredi equitable un besoin sonnerait juste un mot pour annoncer  marcel migozzi vient de à sylvie a toi le don des cris qui       banlie rien n’est plus ardu             le un trait gris sur la pour michèle aueret     son antoine simon 23  il est des objets sur j’oublie souvent et sur l’erbe verte si est il pleut. j’ai vu la avez-vous vu  “... parler une la terre a souvent tremblé lentement, josué   d’un coté, au seuil de l’atelier 1 au retour au moment paien sunt morz, alquant sables mes parolesvous le 15 mai, à       le violette cachéeton       droite deuxième essai le le scribe ne retient de pareïs li seit la  improbable visage pendu est-ce parce que, petit, on       la seins isabelle boizard 2005 au matin du       un       je me il existe au moins deux des conserves ! a grant dulur tendrai puis chairs à vif paumes ce va et vient entre      & mouans sartoux. traverse de  ce qui importe pour sept (forces cachées qui temps où le sang se lu le choeur des femmes de vertige. une distance       à pour jean gautheronle cosmos  si, du nouveau       nuage le 23 février 1988, il folie de josuétout est antoine simon 32 0 false 21 18     [1]  au rayon des surgelés chaque automne les       le c’était une dans le monde de cette j’ai en réserve la route de la soie, à pied,  hors du corps pas j’ai ajouté toutes ces pages de nos le temps passe si vite, bernadette griot vient de travail de tissage, dans la liberté s’imprime à et combien il y a dans ce pays des voies cinquième essai tout deuxième apparition de trois tentatives desesperees       neige  dernier salut au la bouche pure souffrance attention beau le coquillage contre ma chair n’est je serai toujours attentif à il en est des noms comme du     longtemps sur j’ai donné, au mois       bonheu pour yves et pierre poher et dernier vers aoi         b&acir a propos d’une  “s’ouvre  jésus vos estes proz e vostre       maquis v.- les amicales aventures du paroles de chamantu madame porte à     au couchant on a cru à     une abeille de thème principal : passent .x. portes, ma voix n’est plus que introibo ad altare dernier vers aoi "ah ! mon doux pays, 1257 cleimet sa culpe, si   je ne comprends plus carcassonne, le 06 ce qu’un paysage peut la musique est le parfum de « amis rollant, de la réserve des bribes aucun hasard si se légendes de michel je reviens sur des pour maguy giraud et la bouche pleine de bulles     le jamais je n’aurais abstraction voir figuration antoine simon 27 bal kanique c’est un verre de vin pour tacher quand les eaux et les terres sculpter l’air :       je j’entends sonner les dans l’innocence des       dans il est le jongleur de lui       gentil       dans       dans pour mireille et philippe tandis que dans la grande halt sunt li pui e mult halt les durand : une madame est une torche. elle       au     chant de       descen (josué avait antoine simon 20       sabots ki mult est las, il se dort "mais qui lit encore le rm : d’accord sur j’arrivais dans les pour angelo    il moi cocon moi momie fuseau   un l’attente, le fruit   maille 1 :que       il il ne reste plus que le il n’était qu’un pierre ciel "l’art est-il 1.- les rêves de normal 0 21 false fal printemps breton, printemps les doigts d’ombre de neige exode, 16, 1-5 toute ma voix n’est plus que pour qui veut se faire une (dans mon ventre pousse une       au dans le pays dont je vous six de l’espace urbain,  le "musée suite de       ( je t’enfourche ma des voix percent, racontent mesdames, messieurs, veuillez       dans       au       su in the country et nous n’avons rien un tunnel sans fin et, à le tissu d’acier a la femme au bien sûrla       " reflets et echosla salle antoine simon 19       o ce il y a tant de saints sur là, c’est le sable et le coeur du tu le saiset je le vois d’un bout à (À l’église m1             va pour le prochain basilic, (la     &nbs       soleil ….omme virginia par la je n’ai pas dit que le diaphane est le mot (ou       fleur dernier vers aoi dernier vers aoi       un noble folie de josué, réponse de michel il ne s’agit pas de 1) la plupart de ces régine robin,   1) cette       ma carles respunt : charogne sur le seuilce qui       l̵  pour de le ciel de ce pays est tout a christiane       au dieu faisait silence, mais       object la mastication des la communication est pas de pluie pour venir deuxième les grands f le feu s’est souvent je ne sais rien de c’est parfois un pays       &n pour jean-marie simon et sa dernier vers aoi dernier vers aoi       sur       longte à propos “la il semble possible  la lancinante nous avons affaire à de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > 2009

2009



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette