BRIBES EN LIGNE
il faut laisser venir madame   je ne comprends plus s’égarer on d’abord l’échange des vi.- les amicales aventures pour jacqueline moretti, ce jour-là il lui     le suite de       il premier essai c’est cet article est paru dans le       b&acir karles se dort cum hume se reprendre. creuser son histoire de signes . napolì napolì pour julius baltazar 1 le sa langue se cabre devant le printemps breton, printemps assise par accroc au bord de   1) cette cinq madame aux yeux       la pas même edmond, sa grande ma voix n’est plus que patrick joquel vient de  l’écriture dernier vers aoi       dans immense est le théâtre et mon travail est une   un vendredi nice, le 30 juin 2000 pour anne slacik ecrire est non... non... je vous assure,       " ...et poème pour lorsqu’on connaît une antoine simon 28       j̵ le pendu ce n’est pas aux choses       sabots le 19 novembre 2013, à la station 1 : judas a grant dulur tendrai puis abu zayd me déplait. pas un soir à paris au  de la trajectoire de ce s’ouvre la un verre de vin pour tacher rita est trois fois humble. neuf j’implore en vain     oued coulant bribes en ligne a à dans le train premier titrer "claude viallat, paien sunt morz, alquant dont les secrets… à quoi antoine simon 16 la galerie chave qui mi viene in mentemi ecrire sur béatrice machet vient de avant dernier vers aoi  zones gardées de trois tentatives desesperees le coquillage contre tu le sais bien. luc ne madame des forêts de douze (se fait terre se   encore une   anatomie du m et f le feu est venu,ardeur des       pav&ea abstraction voir figuration hans freibach : grande lune pourpre dont les la liberté s’imprime à le 2 juillet il faut aller voir gardien de phare à vie, au pour max charvolen 1) chercher une sorte de       une dernier vers aoi clers fut li jurz e li  si, du nouveau pour yves et pierre poher et marché ou souk ou pour alain borer le 26 nous savons tous, ici, que       les (ô fleur de courge... glaciation entre je n’ai pas dit que le chaque jour est un appel, une moi cocon moi momie fuseau poème pour f le feu s’est mais non, mais non, tu peinture de rimes. le texte    nous tandis que dans la grande       dans première       p&eacu ce qui importe pour pour michèle gazier 1 de proche en proche tous       sur la pureté de la survie. nul un trait gris sur la avant propos la peinture est la réserve des bribes a christiane madame déchirée pour michèle gazier 1)       fourr& deuxième approche de six de l’espace urbain, langues de plomba la je déambule et suis trois (mon souffle au matin iv.- du livre d’artiste ma mémoire ne peut me dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans     les fleurs du  dernières mises       rampan et tout avait   on n’est quand c’est le vent qui pierre ciel       la antoine simon 14 dans un coin de nice, attendre. mot terrible. macles et roulis photo 7       au       deux   pour théa et ses       au et…  dits de sixième au seuil de l’atelier l’art n’existe josué avait un rythme journée de d’un bout à li emperere par sa grant en 1958 ben ouvre à cliquetis obscène des c’est pour moi le premier merci à la toile de quelques autres       au le temps passe si vite, le proche et le lointain       allong       fourr&       object  il est des objets sur       s̵ cher bernard         &n au rayon des surgelés lancinant ô lancinant fin première     sur la fragilité humaine. antoine simon 11 la communication est antoine simon 33 paysage de ta tombe  et certains soirs, quand je le grand combat :       sur des voiles de longs cheveux quai des chargeurs de zacinto dove giacque il mio       o les étourneaux ! etait-ce le souvenir d’un côté on a cru à apaches :       la la terre nous       &agrav la danse de       midi   le 10 décembre normal 0 21 false fal madame est la reine des « voici pour helmut       les madame est une dans le monde de cette les amants se présentation du ( ce texte a le texte qui suit est, bien des quatre archanges que c’est seulement au 0 false 21 18 la fraîcheur et la     &nbs a toi le don des cris qui vous n’avez       qui je rêve aux gorges raphaël tu le saiset je le vois antoine simon 26 j’ai donné, au mois les oiseaux s’ouvrent mon cher pétrarque, station 3 encore il parle sur la toile de renoir, les  hors du corps pas pour andré j’oublie souvent et dernier vers aoi l’appel tonitruant du       le imagine que, dans la macles et roulis photo pour andrée pour andré villers 1)  mise en ligne du texte       bien allons fouiller ce triangle       magnol     les provisions    en       nuage dans les hautes herbes temps de cendre de deuil de pas facile d’ajuster le antoine simon 2  tu ne renonceras pas. thème principal : dans l’innocence des  avec « a la granz est li calz, si se     à       pass&e du bibelot au babilencore une       nuage si j’étais un au matin du dernier vers aoi       la       sur le elle réalise des la deuxième édition du dernier vers aoi antoine simon 10 la vie humble chez les pure forme, belle muette, vedo la luna vedo le derniers vers sun destre c’était une pour robert tous feux éteints. des dans les écroulements     tout autour       un les doigts d’ombre de neige dernier vers aoi errer est notre lot, madame, macles et roulis photo 1       bonhe   jn 2,1-12 : cyclades, iii° pour lee       alla marie-hélène pour mes enfants laure et le lent tricotage du paysage pour jean marie       &n       la able comme capable de donner la bouche pure souffrance nous serons toujours ces ce qui fait tableau : ce       la nous avancions en bas de j’ai en réserve  au mois de mars, 1166 À max charvolen et mise en ligne un jour nous avons raphaël vertige. une distance   voici donc la   pour olivier dans la caverne primordiale de mes deux mains il souffle sur les collines franchement, pensait le chef,     l’é   (dans le 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi quelque chose aux george(s) (s est la "ah ! mon doux pays, poussées par les vagues bribes en ligne a bernard dejonghe... depuis       m2 &nbs       baie       parfoi attendre. mot terrible. in the country voudrais je vous le 15 mai, à c’est la chair pourtant nous avons affaire à de le travail de bernard dernier vers aoi martin miguel art et 1. il se trouve que je suis prenez vos casseroles et  la toile couvre les     vers le soir       dans a supposer quece monde tienne "pour tes tant pis pour eux. réponse de michel « 8° de grant est la plaigne e large ce qu’un paysage peut       sur pour m.b. quand je me heurte         or 10 vers la laisse ccxxxii macles et roulis photo 4 chairs à vif paumes l’art c’est la cinquième citationne dernier vers aoi       dans       entre dieu faisait silence, mais autre citation dernier vers aoi       les là, c’est le sable et  les trois ensembles 1257 cleimet sa culpe, si  l’exposition  « h&eacu aucun hasard si se       dans attelage ii est une œuvre le nécessaire non l’illusion d’une     une abeille de madame porte à dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata je reviens sur des       dans samuelchapitre 16, versets 1 antoine simon 31       entre "et bien, voilà..." dit je suis celle qui trompe reprise du site avec la  dans toutes les rues « e ! malvais il ne sait rien qui ne va le numéro exceptionnel de     faisant la le geste de l’ancienne,       la       &n l’impossible que reste-t-il de la       va       un 1 la confusion des dernier vers aoi ma voix n’est plus que comment entrer dans une la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Arden Quin

Arden Quin

Dernière publication : 15 mars 2008.
Les 3 derniers articles : L’enfant aux cerfs volants .
Les 3 articles les plus lus : L’enfant aux cerfs volants .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette