BRIBES EN LIGNE
      " il aurait voulu être     à encore une citation“tu tes chaussures au bas de   on n’est le bulletin de "bribes karles se dort cum hume   nous sommes dernier vers aoi il n’était qu’un       à antoine simon 19 pour michèle gazier 1 avant dernier vers aoi passet li jurz, si turnet a quelque chose le passé n’est dans le monde de cette « h&eacu pour jean marie     hélas, j’ai en réserve nu(e), comme son nom tu le sais bien. luc ne     " prenez vos casseroles et     longtemps sur  marcel migozzi vient de  ce mois ci : sub des voiles de longs cheveux mon travail est une   ces sec erv vre ile deux ce travail vous est       le ce qui importe pour je serai toujours attentif à  tous ces chardonnerets arbre épanoui au ciel très malheureux... marie-hélène     rien À perte de vue, la houle des station 3 encore il parle leonardo rosa       chaque (ô fleur de courge... ajout de fichiers sons dans je ne saurais dire avec assez       la a grant dulur tendrai puis se reprendre. creuser son le samedi 26 mars, à 15 seul dans la rue je ris la f le feu s’est       dans       la ma chair n’est madame des forêts de rm : d’accord sur       il       longte pour michèle aueret pas sur coussin d’air mais issent de mer, venent as trois tentatives desesperees  le "musée   si vous souhaitez le 26 août 1887, depuis       pass&e dans le respect du cahier des depuis le 20 juillet, bribes 1) notre-dame au mur violet le 26 août 1887, depuis face aux bronzes de miodrag antoine simon 25 ecrire les couleurs du monde il tente de déchiffrer, 5) triptyque marocain nous lirons deux extraits de       journ& quatrième essai de    au balcon autre essai d’un       rampan       fleur     [1]  ses mains aussi étaient   se f le feu s’est   six formes de la toutefois je m’estimais sainte marie, temps de pierres art jonction semble enfin       va les durand : une madame porte à moisissures mousses lichens l’ami michel madame a des odeurs sauvages       longte       au il faut laisser venir madame       le pour jean-marie simon et sa archipel shopping, la bien sûrla diaphane est le     ton autre citation"voui       sur       la l’art n’existe sous la pression des 10 vers la laisse ccxxxii pour martine passet li jurz, la noit est la fonction, pour raphaël je t’enlace gargouille quatrième essai de etait-ce le souvenir samuelchapitre 16, versets 1 fin première antoine simon 12 hans freibach :       il montagnesde onzième recleimet deu mult en ceste tere ad estet ja   3   

les    si tout au long tendresses ô mes envols les étourneaux ! de l’autre equitable un besoin sonnerait (la numérotation des       embarq réponse de michel quand les mots nice, le 30 juin 2000 de sorte que bientôt dernier vers aoi tandis que dans la grande     une abeille de   entrons       en « amis rollant, de tout à fleur d’eaula danse     de rigoles en       les       sur c’est parfois un pays bernadette griot vient de  l’écriture iloec endreit remeint li os la musique est le parfum de comme un préliminaire la du fond des cours et des  les œuvres de attelage ii est une œuvre je me souviens de preambule – ut pictura le travail de bernard et voici maintenant quelques guetter cette chose dans les horizons de boue, de pour alain borer le 26 antoine simon 14       sur la force du corps,       sur       voyage       droite dans l’effilé de       l̵ deuxième suite pour anne slacik ecrire est temps de pierres dans la       sabots quand vous serez tout       au 7) porte-fenêtre dernier vers aoi traquer le coeur du o tendresses ô mes le proche et le lointain le recueil de textes il existe au moins deux frères et       allong à propos des grands antoine simon 18 s’ouvre la il ne reste plus que le le corps encaisse comme il       le dans le train premier v.- les amicales aventures du d’un bout à temps où les coeurs une autre approche de pour jacqueline moretti,       vu comme ce mur blanc l’heure de la nous viendrons nous masser dire que le livre est une  un livre écrit je meurs de soif g. duchêne, écriture le premier vers aoi dernier     extraire « e ! malvais cet article est paru quelques autres       é charogne sur le seuilce qui non, björg,  improbable visage pendu (josué avait antoine simon 15   encore une  “ce travail qui je suis celle qui trompe       au pourquoi yves klein a-t-il la liberté s’imprime à       un c’était une       la la vie humble chez les     cet arbre que coupé le sonà       jardin la rencontre d’une c’est une sorte de       vu   iv    vers edmond, sa grande  jésus régine robin,       au elle réalise des sixième allons fouiller ce triangle spectacle de josué dit les grands patrick joquel vient de vue à la villa tamaris mougins. décembre f toutes mes antoine simon 21 j’ai donc ce n’est pas aux choses carissimo ulisse,torna a  “comment station 4 : judas    (à ...et poème pour antoine simon 3 un jour nous avons m1       rare moment de bonheur, toi, mésange à pour mireille et philippe       " f les feux m’ont   la baie des anges bel équilibre et sa à sylvie halt sunt li pui e mult halt sauvage et fuyant comme un verre de vin pour tacher     son raphaël ma voix n’est plus que quand les eaux et les terres dernier vers aoi je suis bien dans tromper le néant pour martin       l̵       midi religion de josué il ce pays que je dis est bien sûr, il y eut j’ai changé le dernier vers aoi merci à la toile de a supposer quece monde tienne antoine simon 7 je ne peins pas avec quoi, première       je me et il fallait aller debout sur la toile de renoir, les à la mémoire de troisième essai sur l’erbe verte si est l’impossible une il faut dire les saluer d’abord les plus toute une faune timide veille exode, 16, 1-5 toute j’ai ajouté ouverture de l’espace antoine simon 22       st alocco en patchworck © d’ eurydice ou bien de la poésie, à la pour daniel farioli poussant les dieux s’effacent mise en ligne d’un les lettres ou les chiffres et si au premier jour il 1. il se trouve que je suis décembre 2001.       dans il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi       &agrav antoine simon 28 une errance de au programme des actions  de même que les       ce je dors d’un sommeil de       dans morz est rollant, deus en ad       montag À la loupe, il observa mon cher pétrarque,       gentil    courant       sur a ma mère, femme parmi  hier, 17 cet univers sans sous l’occupation ce       au le texte qui suit est, bien nice, le 18 novembre 2004 c’est ici, me les avenues de ce pays pour egidio fiorin des mots mes pensées restent pure forme, belle muette,  “la signification     oued coulant    seule au le lourd travail des meules pour andré je n’hésiterai       m&eacu       dans ] heureux l’homme   1) cette percey priest lakesur les j’ai donné, au mois       le de pa(i)smeisuns en est venuz able comme capable de donner nous avons affaire à de dessiner les choses banales après la lecture de vos estes proz e vostre dernier vers que mort       baie a la femme au       le antoine simon 26 le temps passe dans la et que dire de la grâce quatrième essai rares (de)lecta lucta   en cet anniversaire, ce qui       ( suite du blasphème de       la pour m.b. quand je me heurte ce qui fascine chez rêve, cauchemar,  tu ne renonceras pas.       reine ce qui aide à pénétrer le cyclades, iii° la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lobet

Lobet

Dernière publication : 1er avril 2010.
Les 3 derniers articles : Dans les couleurs du froid .
Les 3 articles les plus lus : Dans les couleurs du froid .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette