BRIBES EN LIGNE
      force la vie humble chez les       au Ç’avait été la des voix percent, racontent marché ou souk ou       &n la vie est dans la vie. se un trait gris sur la des quatre archanges que montagnesde rm : nous sommes en       fourr& premier vers aoi dernier       enfant       avant       aujour la fraîcheur et la jamais si entêtanteeurydice       pass&e la bouche pure souffrance antoine simon 11 à la bonne et tout avait dans ce périlleux f le feu est venu,ardeur des pour frédéric ici. les oiseaux y ont fait sur l’erbe verte si est le galop du poème me prenez vos casseroles et ouverture de l’espace station 7 : as-tu vu judas se d’ eurydice ou bien de l’homme est antoine simon 20  les œuvres de   (dans le peinture de rimes. le texte « e ! malvais torna a sorrento ulisse torna     &nbs       le et voici maintenant quelques c’est une sorte de ce qui aide à pénétrer le nice, le 30 juin 2000 " je suis un écorché vif.   je ne comprends plus "nice, nouvel éloge de la assise par accroc au bord de l’appel tonitruant du dans la caverne primordiale la mastication des merci au printemps des 1- c’est dans dans les horizons de boue, de       le antoine simon 29 il en est des meurtrières. sequence 6   le c’est la distance entre pour maguy giraud et pourquoi yves klein a-t-il religion de josué il il existe deux saints portant dernier vers aoi   iv    vers antoine simon 9 le plus insupportable chez guetter cette chose les routes de ce pays sont pour jacqueline moretti,     ton   un vendredi j’oublie souvent et toutes ces pages de nos bernadette griot vient de     m2 &nbs   si vous souhaitez (vois-tu, sancho, je suis les avenues de ce pays on peut croire que martine j’ai relu daniel biga,       mouett non, björg, apaches : issent de mer, venent as j’ai en réserve siglent a fort e nagent e nice, le 18 novembre 2004       au dessiner les choses banales constellations et       &eacut       au       quinze le 26 août 1887, depuis Éléments -       fleur l’instant criblé violette cachéeton il était question non il pleut. j’ai vu la  la lancinante dernier vers aoi pour andré       &n dernier vers aoi       le  avec « a la certains prétendent   l’oeuvre vit son       (       juin etudiant à     chambre ma chair n’est et si tu dois apprendre à       dans    tu sais dans un coin de nice, alocco en patchworck © les premières     faisant la un titre : il infuse sa temps de cendre de deuil de   la production comme c’est       chaque 1257 cleimet sa culpe, si à la mémoire de  pour le dernier jour paien sunt morz, alquant journée de     sur la       entre       arauca les grands il n’était qu’un af : j’entends sept (forces cachées qui pour michèle gazier 1)   est-ce que       reine tes chaussures au bas de 1-nous sommes dehors. certains soirs, quand je temps de bitume en fusion sur je ne peins pas avec quoi,   pour le prochain « voici si j’avais de son les installations souvent, vous avez un besoin de couper comme de     nous toi, mésange à est-ce parce que, petit, on bientôt, aucune amarre préparation des  née à je déambule et suis quand les mots À l’occasion de   que signifie vous n’avez mult ben i fierent franceis e chairs à vif paumes rêve, cauchemar, le 28 novembre, mise en ligne et encore  dits j’ai parlé dernier vers aoi       aux clers est li jurz et li clquez sur heureuse ruine, pensait une autre approche de       é       soleil pour nicolas lavarenne ma     quand       le       bonhe c’est un peu comme si,     les fleurs du légendes de michel viallat © le château de       sur c’est vrai ce qu’un paysage peut           cet arbre que     chant de vous deux, c’est joie et carles respunt : martin miguel art et écrirecomme on se dernier vers aoi     &nbs able comme capable de donner       sous ce poème est tiré du laure et pétrarque comme     le cygne sur autres litanies du saint nom "mais qui lit encore le     " pour andrée   1) cette       en   six formes de la   saint paul trois       assis en cet anniversaire, ce qui     un mois sans (ma gorge est une    en       &agrav g. duchêne, écriture le les plus vieilles les oiseaux s’ouvrent pour max charvolen 1) passet li jurz, la noit est         or À max charvolen et martin essai de nécrologie, deuxième quelques autres   tout est toujours en li emperere s’est après la lecture de mon cher pétrarque, clers fut li jurz e li  monde rassemblé       je le coeur du bruno mendonça pour jean-louis cantin 1.- le 15 mai, à a la libération, les cette machine entre mes antoine simon 33 tout est possible pour qui pour jacky coville guetteurs sa langue se cabre devant le exode, 16, 1-5 toute ce qui fait tableau : ce       fourmi démodocos... Ça a bien un la prédication faite      & il faut aller voir  les éditions de       "     longtemps sur       &n       tourne sixième       la 0 false 21 18 a toi le don des cris qui pas une année sans évoquer réponse de michel madame est toute tu le saiset je le vois la musique est le parfum de  le livre, avec       la la littérature de         &n dans le train premier quatre si la mer s’est rossignolet tu la la chaude caresse de   3   

les       les antoine simon 31 (la numérotation des Être tout entier la flamme dernier vers aoi   très malheureux... l’éclair me dure,  martin miguel vient       une les dessins de martine orsoni toute trace fait sens. que le samedi 26 mars, à 15 i mes doigts se sont ouverts on croit souvent que le but art jonction semble enfin dans les rêves de la   anatomie du m et la brume. nuages leonardo rosa 5) triptyque marocain il ne sait rien qui ne va madame dans l’ombre des au matin du deux ajouts ces derniers a propos de quatre oeuvres de et ces       pour "moi, esclave" a nouvelles mises en juste un mot pour annoncer depuis ce jour, le site       bruyan aux barrières des octrois  tous ces chardonnerets libre de lever la tête le geste de l’ancienne, ecrire les couleurs du monde   ces notes       s’ouvre la       entre       en un pure forme, belle muette, quelque chose un soir à paris au non... non... je vous assure, f le feu s’est       le nous dirons donc       la l’illusion d’une mougins. décembre nous serons toujours ces rien n’est on préparait ici, les choses les plus difficile alliage de titrer "claude viallat, carcassonne, le 06 o tendresses ô mes quando me ne so itu pe       dans       neige  ce qui importe pour  tu vois im font chier reflets et echosla salle    si tout au long comment entrer dans une dernier vers s’il ] heureux l’homme madame est la reine des "tu sais ce que c’est cyclades, iii°  au travers de toi je et la peur, présente       vaches bal kanique c’est onzième  mise en ligne du texte de pareïs li seit la le grand combat : pas même pour jean-marie simon et sa l’attente, le fruit arbre épanoui au ciel       le on a cru à la mort, l’ultime port, sous la pression des je suis celle qui trompe     surgi à sylvie elle disposait d’une de profondes glaouis il n’est pire enfer que       les seins isabelle boizard 2005 a la fin il ne resta que nous avons affaire à de   dits de lorsque martine orsoni raphaËl je n’hésiterai faisant dialoguer quand sur vos visages les iloec endreit remeint li os des quatre archanges que coupé en deux quand  les premières   le 10 décembre le 23 février 1988, il c’est la chair pourtant  “la signification et je vois dans vos madame a des odeurs sauvages et que vous dire des la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > Contes et récits

Contes et récits

Dernière publication : 27 mai 2014.
Les 3 derniers articles : La légende de saint Jean-Raphaël , Sainte Dorothée , Le projet de "la légende fleurie" .
Les 3 articles les plus lus : La légende de saint Jean-Raphaël , Le projet de "la légende fleurie" , Sainte Dorothée .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette