BRIBES EN LIGNE
 “... parler une le temps passe dans la dont les secrets… à quoi un jour nous avons quand nous rejoignons, en j’ai donné, au mois d’un côté  ce qui importe pour   un la galerie chave qui l’erbe del camp, ki       sur dans le respect du cahier des antoine simon 13   le 10 décembre       neige madame est une torche. elle polenta bientôt, aucune amarre pour raphaël   3   

les fragilité humaine. carles li reis en ad prise sa dans l’innocence des   maille 1 :que temps de pierres dans la clers est li jurz et li madame aux rumeurs       sur deuxième suite antoine simon 29 sors de mon territoire. fais comme une suite de       &agrav       un       va j’ai en réserve       coude       mouett coupé en deux quand d’ eurydice ou bien de   (dans le il arriva que rien n’est plus ardu les dessins de martine orsoni constellations et vous deux, c’est joie et c’est vrai douze (se fait terre se tous feux éteints. des antoine simon 27 mais non, mais non, tu folie de josuétout est bruno mendonça autre petite voix fontelucco, 6 juillet 2000 dieu faisait silence, mais       aujour "le renard connaît certains prétendent fin première neuf j’implore en vain la vie est dans la vie. se béatrice machet vient de la liberté s’imprime à si tu es étudiant en ] heureux l’homme  monde rassemblé antoine simon 15  le livre, avec       il trois (mon souffle au matin       grappe c’est la distance entre   (à       dans       soleil dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies     un mois sans 0 false 21 18   entrons les enseignants : dans ce périlleux able comme capable de donner       alla pour michèle al matin, quant primes pert l’existence n’est au matin du la lecture de sainte       chaque derniers la brume. nuages onze sous les cercles quando me ne so itu pe temps où le sang se       dans il souffle sur les collines dans le pays dont je vous (de)lecta lucta         enfant dernier vers aoi macles et roulis photo 3       ( tout mon petit univers en entr’els nen at ne pui il y a tant de saints sur antoine simon 6 voici l’une de nos plus pour andré villers 1) la rencontre d’une (la numérotation des il n’était qu’un raphaël station 1 : judas ouverture d’une f j’ai voulu me pencher il n’est pire enfer que “dans le dessin carcassonne, le 06 sainte marie, il aurait voulu être pour philippe       marche       droite       ruelle diaphane est le mot (ou chercher une sorte de vous êtes pour andré je suis occupé ces dernier vers aoi quand vous serez tout au lecteur voici le premier et je vois dans vos       au (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi je suis bien dans les oiseaux s’ouvrent et la peur, présente nous serons toujours ces       sous les lettres ou les chiffres le franchissement des pourquoi yves klein a-t-il       &n mon cher pétrarque, de l’autre souvent je ne sais rien de max charvolen, martin miguel       au le galop du poème me et…  dits de       qui quelque chose religion de josué il vous avez moi cocon moi momie fuseau mais jamais on ne madame a des odeurs sauvages il faut aller voir n’ayant pas pour maxime godard 1 haute on cheval tout le problème ce jour-là il lui   ciel !!!! dernier vers aoi       je des conserves ! « e ! malvais li emperere s’est granz est li calz, si se madame, on ne la voit jamais l’éclair me dure,       fourr& dès l’origine de son       quinze       apr&eg  de même que les  la toile couvre les soudain un blanc fauche le     cet arbre que et te voici humanité       dans j’écoute vos a l’aube des apaches, ki mult est las, il se dort (elle entretenait mieux valait découper c’est pour moi le premier   se ne faut-il pas vivre comme des quatre archanges que "mais qui lit encore le       tourne pas une année sans évoquer passent .x. portes,     pourquoi régine robin,  dernières mises un temps hors du toutefois je m’estimais les amants se ce n’est pas aux choses antoine simon 23       sur le je meurs de soif   je n’ai jamais descendre à pigalle, se le passé n’est a dix sept ans, je ne savais nécrologie granz fut li colps, li dux en  je signerai mon le lourd travail des meules janvier 2002 .traverse antoine simon 32 dernier vers aoi lu le choeur des femmes de f les marques de la mort sur moisissures mousses lichens bribes en ligne a raphaËl       pass&e   1) cette  les éditions de temps de bitume en fusion sur traquer dans un coin de nice, À la loupe, il observa       la il en est des noms comme du       je clquez sur pour martine toute trace fait sens. que       juin avant propos la peinture est on préparait dans les carnets  pour le dernier jour " je suis un écorché vif.     vers le soir du bibelot au babilencore une pur ceste espee ai dulor e carles respunt : la terre nous on a cru à     du faucon la fraîcheur et la  hors du corps pas       sur clere est la noit e la dans ce pays ma mère       la  martin miguel vient le texte qui suit est, bien frères et il n’y a pas de plus se placer sous le signe de       voyage       " autre essai d’un je ne peins pas avec quoi,     pluie du j’oublie souvent et de prime abord, il       fleur antoine simon 9       sur pour anne slacik ecrire est dans les horizons de boue, de rêves de josué, deux nouveauté, sculpter l’air : autres litanies du saint nom la fonction, la chaude caresse de dernier vers aoi livre grand format en trois   je ne comprends plus pour jean gautheronle cosmos  on peut passer une vie       (       bonhe voile de nuità la dernier vers aoi   exode, 16, 1-5 toute madame, c’est notre que reste-t-il de la journée de       ma etudiant à tes chaussures au bas de ils s’étaient il était question non       sabots       et tu encore la couleur, mais cette     surgi ce pays que je dis est 5) triptyque marocain « voici       une  il est des objets sur       sur et ces       s̵ pour jacky coville guetteurs       bonheu ce qui importe pour la langue est intarissable     le cygne sur vous avez     quand 1-nous sommes dehors. pour angelo le soleil n’est pas des voix percent, racontent avez-vous vu       bien i.- avaler l’art par       avant pour michèle gazier 1)   né le 7       neige    7 artistes et 1  zones gardées de pour qui veut se faire une "nice, nouvel éloge de la (josué avait lentement inoubliables, les  marcel migozzi vient de       retour       le branches lianes ronces et si au premier jour il madame porte à v.- les amicales aventures du  les premières est-ce parce que, petit, on suite de g. duchêne, écriture le ( ce texte a       arauca mouans sartoux. traverse de marcel alocco a       dans dans l’innocence des errer est notre lot, madame, quand il voit s’ouvrir, il y a des objets qui ont la       entre pour jacqueline moretti, violette cachéeton       la un verre de vin pour tacher antoine simon 10 carissimo ulisse,torna a antoine simon 25 sur la toile de renoir, les       la rien n’est approche d’une     dans la ruela dernier vers aoi dans le patriote du 16 mars       sur    en     au couchant un trait gris sur la je t’ai admiré, À l’occasion de accorde ton désir à ta    seule au je n’hésiterai f qu’il vienne, le feu c’est la chair pourtant huit c’est encore à       d&eacu deuxième approche de le 26 août 1887, depuis le samedi 26 mars, à 15       devant sequence 6   le       vu la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Goalec

Goalec



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette