BRIBES EN LIGNE
antoine simon 29 intendo... intendo ! le soleil n’est pas quand il voit s’ouvrir,  il est des objets sur antoine simon 17       sur c’est le grand       mouett pour andré       la comment entrer dans une et ma foi, et combien  le grand brassage des ils sortent a claude b.   comme   est-ce que pour helmut 0 false 21 18 "tu sais ce que c’est mon travail est une deuxième essai le dernier vers aoi les routes de ce pays sont  il y a le il semble possible chairs à vif paumes ma mémoire ne peut me la mastication des art jonction semble enfin À max charvolen et martin f le feu m’a il aurait voulu être bal kanique c’est lorsqu’on connaît une    il d’ eurydice ou bien de       l̵ et si au premier jour il spectacle de josué dit       sous mise en ligne dernier vers aoi c’est parfois un pays laure et pétrarque comme "la musique, c’est le normal 0 21 false fal etudiant à comme une suite de       qui clquez sur    7 artistes et 1 quel ennui, mortel pour         &n la brume. nuages       je cinq madame aux yeux autre citation et nous n’avons rien       aux       ( "nice, nouvel éloge de la j’oublie souvent et ...et poème pour pour michèle ce n’est pas aux choses f le feu est venu,ardeur des       pass&e le géographe sait tout on préparait rien n’est on a cru à       au  dans toutes les rues de soie les draps, de soie mais jamais on ne   maille 1 :que  martin miguel vient le nécessaire non le 15 mai, à j’ai changé le       l̵ a supposer quece monde tienne     &nbs jamais je n’aurais       une ne faut-il pas vivre comme j’ai donné, au mois travail de tissage, dans je désire un       sur béatrice machet vient de f tous les feux se sont   un       dans dernier vers aoi dire que le livre est une granz fut li colps, li dux en de la       maquis après la lecture de on dit qu’agathe pour jacky coville guetteurs  “s’ouvre il y a tant de saints sur il n’y a pas de plus       l̵ mise en ligne d’un l’impossible sous la pression des les étourneaux !   (dans le       glouss dont les secrets… à quoi polenta josué avait un rythme       &agrav dernier vers aoi pour robert nécrologie patrick joquel vient de li emperere par sa grant pour michèle gazier 1)       devant très malheureux...       dans la force du corps,       quand       en     dans la ruela 1) la plupart de ces je t’ai admiré, j’ai ajouté marcel alocco a il n’est pire enfer que ne pas négocier ne 5) triptyque marocain pour maguy giraud et deuxième essai sequence 6   le bientôt, aucune amarre zacinto dove giacque il mio régine robin, le samedi 26 mars, à 15 vous n’avez certains soirs, quand je pour martin carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi   ma voix n’est plus que le corps encaisse comme il si elle est belle ? je f qu’il vienne, le feu rêve, cauchemar, tendresse du mondesi peu de l’erbe del camp, ki ouverture de l’espace derniers vers sun destre li emperere s’est journée de       arauca et te voici humanité 1. il se trouve que je suis je meurs de soif       su torna a sorrento ulisse torna « e ! malvais     pourquoi (en regardant un dessin de ce qui fait tableau : ce  marcel migozzi vient de       " pour jean marie mi viene in mentemi moi cocon moi momie fuseau franchement, pensait le chef, six de l’espace urbain,       la pie c’est extrêmement lentement, josué je suis bien dans le geste de l’ancienne, je crie la rue mue douleur       la exode, 16, 1-5 toute le temps passe si vite,       dans se reprendre. creuser son  les trois ensembles     tout autour       je me en cet anniversaire, ce qui v.- les amicales aventures du       le     une abeille de violette cachéeton       dans aux barrières des octrois  avec « a la dans le respect du cahier des merci à la toile de     au couchant       &agrav à propos des grands le grand combat : références : xavier   pour le prochain on peut croire que martine il est le jongleur de lui       apr&eg tant pis pour eux. f le feu s’est nice, le 18 novembre 2004 ce qui importe pour antoine simon 5     rien gardien de phare à vie, au nous avons affaire à de       ce chaque automne les écoute, josué,       &agrav       en un       le madame chrysalide fileuse heureuse ruine, pensait la bouche pure souffrance (josué avait lentement       le les dernières   le texte suivant a il existe deux saints portant bel équilibre et sa  pour de au seuil de l’atelier       rampan la littérature de …presque vingt ans plus (ma gorge est une       l̵ quelque chose quant carles oït la quelque temps plus tard, de essai de nécrologie, il en est des meurtrières.     cet arbre que i mes doigts se sont ouverts       &ccedi effleurer le ciel du bout des langues de plomba la ici, les choses les plus je déambule et suis     ton maintenant il connaît le tout en travaillant sur les il ne sait rien qui ne va vous dites : "un       ce (josué avait   on n’est  le "musée       je toutes sortes de papiers, sur pour jean-louis cantin 1.- la vie est ce bruissement dernier vers aoi leonardo rosa et ces titrer "claude viallat, les premières antoine simon 10 les oiseaux s’ouvrent       au     quand pour michèle aueret raphaël sixième inoubliables, les       une dessiner les choses banales l’homme est avez-vous vu pour frédéric       au nice, le 30 juin 2000       au  monde rassemblé clers fut li jurz e li  ce mois ci : sub li quens oger cuardise à la bonne pour mireille et philippe le travail de bernard un homme dans la rue se prend       sur le pure forme, belle muette,       marche madame des forêts de à propos “la  dernières mises écrirecomme on se  pour jean le chaises, tables, verres, juste un mot pour annoncer 1 au retour au moment       grappe que d’heures la pureté de la survie. nul d’un côté voudrais je vous antoine simon 9 il arriva que pour ma cliquetis obscène des là, c’est le sable et la chaude caresse de des conserves ! il s’appelait chercher une sorte de des quatre archanges que elle réalise des la cité de la musique si j’étais un comme un préliminaire la     l’é     hélas, deux mille ans nous réponse de michel       neige       le   voici donc la première antoine simon 7 raphaël       pour pour jean gautheronle cosmos  au mois de mars, 1166 elle disposait d’une de profondes glaouis chaque jour est un appel, une prenez vos casseroles et   tout est toujours en       midi à bernadette       sabots j’ai travaillé si, il y a longtemps, les         or rm : d’accord sur rm : nous sommes en genre des motsmauvais genre temps de pierres   1) cette 1.- les rêves de fragilité humaine.       ruelle j’ai en réserve pour gilbert à et il fallait aller debout face aux bronzes de miodrag le recueil de textes d’abord l’échange des antoine simon 27 antoine simon 14 ce jour-là il lui    seule au       ...mai carles li reis en ad prise sa 0 false 21 18 dix l’espace ouvert au       le avec marc, nous avons tout en vérifiant abstraction voir figuration dimanche 18 avril 2010 nous huit c’est encore à un soir à paris au     sur la dans ma gorge suite du blasphème de sables mes parolesvous merci au printemps des       le   iv    vers dernier vers doel i avrat,       le lancinant ô lancinant de l’autre bribes en ligne a le coeur du la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Ferrat

Ferrat



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette