BRIBES EN LIGNE
la musique est le parfum de       dans antoine simon 6     ton c’est vrai générations couleur qui ne masque pas eurydice toujours nue à halt sunt li pui e mult halt deuxième apparition dernier vers aoi il y a des objets qui ont la macles et roulis photo 1 art jonction semble enfin ma mémoire ne peut me  au mois de mars, 1166 1257 cleimet sa culpe, si l’ami michel       le       dans je suis bien dans imagine que, dans la  dernières mises   si vous souhaitez   la production de pa(i)smeisuns en est venuz À l’occasion de (elle entretenait je suis il s’appelait  “comment 1 au retour au moment quel ennui, mortel pour et la peur, présente     [1]  le lourd travail des meules que reste-t-il de la       fourmi une autre approche de à la bonne la poésie, à la  marcel migozzi vient de pour m.b. quand je me heurte   pour adèle et le ciel est clair au travers jusqu’à il y a je t’enlace gargouille karles se dort cum hume dernier vers aoi       soleil  le "musée       retour dessiner les choses banales juste un mot pour annoncer a propos d’une l’existence n’est violette cachéeton dernier vers aoi       vaches quelques textes a l’aube des apaches, le coquillage contre l’homme est       gentil dans les écroulements       o  les premières sept (forces cachées qui       s̵ je dors d’un sommeil de temps de pierres deuxième apparition de mougins. décembre onze sous les cercles raphaël  martin miguel vient antoine simon 24 moi cocon moi momie fuseau constellations et bribes en ligne a       fleur dernier vers aoi dernier vers aoi au lecteur voici le premier j’aime chez pierre       la       le       "       longte je me souviens de bruno mendonça       st cinquième essai tout       object c’est seulement au dernier vers que mort   six formes de la le 2 juillet       sur i mes doigts se sont ouverts antoine simon 23 et tout avait f tous les feux se sont dernier vers aoi       deux nu(e), comme son nom antoine simon 31 voile de nuità la au rayon des surgelés antoine simon 25 dernier vers aoi introibo ad altare     sur la pente pour lee neuf j’implore en vain       fleure       sur trois tentatives desesperees dont les secrets… à quoi la gaucherie à vivre, que d’heures et que vous dire des "tu sais ce que c’est libre de lever la tête les routes de ce pays sont       pav&ea pas une année sans évoquer les installations souvent, 13) polynésie       su le temps passe dans la i.- avaler l’art par       m&eacu  “s’ouvre toute une faune timide veille pur ceste espee ai dulor e       au       sur deux mille ans nous pourquoi yves klein a-t-il mais jamais on ne rimbaud a donc (vois-tu, sancho, je suis c’est pour moi le premier après la lecture de raphaËl de toutes les dans le monde de cette     les provisions       il reflets et echosla salle dernier vers aoi       embarq aux george(s) (s est la pluies et bruines, seins isabelle boizard 2005 (ma gorge est une madame déchirée elle ose à peine       les       juin       la pie       longte       neige quand nous rejoignons, en le grand combat :       rossignolet tu la (de)lecta lucta   tout est possible pour qui outre la poursuite de la mise les avenues de ce pays à cri et à       six       " il ne sait rien qui ne va ainsi fut pétrarque dans est-ce parce que, petit, on       quand pour andrée       dans f j’ai voulu me pencher  pour le dernier jour  improbable visage pendu       " quand les eaux et les terres       allong macles et roulis photo 4     au couchant macles et roulis photo 6  “ce travail qui derniers vers sun destre sous la pression des       entre       soleil saluer d’abord les plus le pendu lu le choeur des femmes de       apr&eg la question du récit li emperere par sa grant       cette il n’est pire enfer que      & dans l’innocence des vous deux, c’est joie et carmelo arden quin est une bernadette griot vient de la pureté de la survie. nul où l’on revient  c’était       la       sur 1 la confusion des d’un côté et c’était dans attendre. mot terrible.       "  pour jean le il y a dans ce pays des voies régine robin, un verre de vin pour tacher       dans tandis que dans la grande       que paien sunt morz, alquant f qu’il vienne, le feu autre essai d’un macles et roulis photo 3       dans "si elle est tes chaussures au bas de une il faut dire les traquer       le au commencement était un homme dans la rue se prend       quinze dernier vers aoi antoine simon 17       les ki mult est las, il se dort lentement, josué la vie est ce bruissement antoine simon 20 j’ai donné, au mois et si au premier jour il nice, le 30 juin 2000 et nous n’avons rien       et tu       &n preambule – ut pictura l’impression la plus le nécessaire non intendo... intendo !       dans cet article est paru dans le madame est une torche. elle       d&eacu grant est la plaigne e large tout à fleur d’eaula danse avant propos la peinture est       arauca macao grise du fond des cours et des dernier vers aoi  référencem sors de mon territoire. fais madame, vous débusquez       deux bel équilibre et sa six de l’espace urbain, toutefois je m’estimais des quatre archanges que les durand : une edmond, sa grande il avait accepté   pour théa et ses la danse de paysage de ta tombe  et vertige. une distance le temps passe si vite, ce pays que je dis est max charvolen, martin miguel antoine simon 3 (ô fleur de courge...   (dans le on croit souvent que le but   un vendredi a ma mère, femme parmi je m’étonne toujours de la       le je serai toujours attentif à si, il y a longtemps, les il pleut. j’ai vu la       pourqu antoine simon 32   un madame dans l’ombre des       allong quand vous serez tout à bernadette onzième effleurer le ciel du bout des       le les grands     &nbs À perte de vue, la houle des un besoin de couper comme de chercher une sorte de quatre si la mer s’est pour mes enfants laure et       maquis pierre ciel seul dans la rue je ris la présentation du je suis occupé ces il existe deux saints portant madame, on ne la voit jamais  pour de  ce qui importe pour   se préparation des madame chrysalide fileuse dorothée vint au monde ...et poème pour       droite jamais je n’aurais approche d’une dernier vers aoi attelage ii est une œuvre       je (en regardant un dessin de la communication est un jour nous avons apaches : références : xavier les dieux s’effacent    en     vers le soir  la toile couvre les   je ne comprends plus     double sur la toile de renoir, les 0 false 21 18       tourne on a cru à très malheureux... pour anne slacik ecrire est quand sur vos visages les de l’autre "le renard connaît  tu vois im font chier je t’ai admiré,   marcel station 4 : judas  les textes mis en ligne je déambule et suis       pass&e inoubliables, les macles et roulis photo       dans l’évidence le numéro exceptionnel de gardien de phare à vie, au mi viene in mentemi quelques autres       &agrav et…  dits de pour michèle gazier 1)       la le franchissement des sauvage et fuyant comme la brume. nuages       vu errer est notre lot, madame, antoine simon 19  ce mois ci : sub f le feu s’est c’est un peu comme si, 5) triptyque marocain immense est le théâtre et dernier vers aoi ce poème est tiré du langues de plomba la dernier vers aoi sous l’occupation     rien j’ai ajouté quatrième essai rares       au       en petit matin frais. je te la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Ferrat

Ferrat



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette