BRIBES EN LIGNE
ce     au couchant dernier vers aoi bribes en ligne a       &n antoine simon 5       o       l̵ (de)lecta lucta   m1       n’ayant pas  “s’ouvre l’illusion d’une       chaque quand c’est le vent qui   jn 2,1-12 : rêve, cauchemar, deuxième essai le À la loupe, il observa (josué avait       pav&ea nous lirons deux extraits de       vaches quant carles oït la tout mon petit univers en "moi, esclave" a (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi on peut croire que martine écoute, josué, dernier vers aoi dernier vers aoi antoine simon 2 j’ai ajouté       temps où les coeurs       au         or   ces notes       la légendes de michel quai des chargeurs de pour daniel farioli poussant ajout de fichiers sons dans toute une faune timide veille dans l’innocence des       su  tu vois im font chier f qu’il vienne, le feu   au milieu de je découvre avant toi    7 artistes et 1 journée de le 26 août 1887, depuis   six formes de la jusqu’à il y a « pouvez-vous s’ouvre la macles et roulis photo ce qui fascine chez f dans le sourd chatoiement la deuxième édition du on dit qu’agathe aucun hasard si se     ton 1254 : naissance de pour m.b. quand je me heurte madame est une je serai toujours attentif à temps où le sang se carmelo arden quin est une antoine simon 18 a supposer quece monde tienne ainsi fut pétrarque dans attendre. mot terrible.     pluie du  tu ne renonceras pas. j’ai perdu mon clquez sur  de la trajectoire de ce exacerbé d’air à la bonne       le que reste-t-il de la je ne peins pas avec quoi, ce va et vient entre ce texte m’a été  hors du corps pas pour pierre theunissen la intendo... intendo ! la galerie chave qui À l’occasion de le scribe ne retient je meurs de soif un tunnel sans fin et, à       voyage dans les hautes herbes la tentation du survol, à     le cygne sur       fleur edmond, sa grande des voiles de longs cheveux seul dans la rue je ris la 1257 cleimet sa culpe, si À max charvolen et nous avons affaire à de 1. il se trouve que je suis     chambre pour max charvolen 1)  zones gardées de 0 false 21 18 “dans le dessin les parents, l’ultime dimanche 18 avril 2010 nous le lent déferlement rare moment de bonheur, Éléments -       À perte de vue, la houle des certains prétendent la force du corps, dans ce périlleux pourquoi yves klein a-t-il dans le patriote du 16 mars iloec endreit remeint li os dernier vers aoi troisième essai et  riche de mes       bonhe (ma gorge est une quando me ne so itu pe       allong le galop du poème me mesdames, messieurs, veuillez de profondes glaouis       magnol       fourr&       aujour  au travers de toi je madame, c’est notre       coude   anatomie du m et s’égarer on       &n vedo la luna vedo le a l’aube des apaches, très saintes litanies antoine simon 27 si, il y a longtemps, les je suis celle qui trompe       alla de pareïs li seit la au seuil de l’atelier macles et roulis photo 1       la f le feu s’est pour egidio fiorin des mots quand il voit s’ouvrir, deuxième pour angelo giovanni rubino dit archipel shopping, la "mais qui lit encore le j’ai relu daniel biga, c’est parfois un pays cette machine entre mes abstraction voir figuration 0 false 21 18 antoine simon 9     le ensevelie de silence, traquer toulon, samedi 9 d’un bout à maintenant il connaît le l’impression la plus     de rigoles en c’est un peu comme si, les doigts d’ombre de neige pour lee constellations et       la on cheval les cuivres de la symphonie sixième avec marc, nous avons au labyrinthe des pleursils les plus vieilles ouverture d’une effleurer le ciel du bout des pas une année sans évoquer dernier vers aoi apaches :       le ainsi va le travail de qui li emperere s’est essai de nécrologie, a propos de quatre oeuvres de la cité de la musique dorothée vint au monde se reprendre. creuser son dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies écrirecomme on se recleimet deu mult douce est la terre aux yeux       midi       marche       va et si tu dois apprendre à trois tentatives desesperees (en regardant un dessin de ...et poème pour deuxième essai     du faucon deuxième suite reflets et echosla salle       la 1-nous sommes dehors.       dans À peine jetés dans le dans le monde de cette       sur quatre si la mer s’est la chaude caresse de la légende fleurie est fontelucco, 6 juillet 2000 dire que le livre est une (josué avait lentement carissimo ulisse,torna a janvier 2002 .traverse     son un nouvel espace est ouvert cyclades, iii° alocco en patchworck © cinquième citationne antoine simon 23 frères et       dans quatrième essai de errer est notre lot, madame,       voyage « h&eacu non... non... je vous assure,  née à tes chaussures au bas de       fleure la mort, l’ultime port, huit c’est encore à chaque automne les   que signifie le "patriote", la liberté de l’être temps de pierres toi, mésange à il n’est pire enfer que et tout avait qu’est-ce qui est en       soleil descendre à pigalle, se "pour tes mais jamais on ne       dans de soie les draps, de soie   dits de madame, vous débusquez les lettres ou les chiffres       glouss       pass&e un jour nous avons elle ose à peine pour frédéric à propos des grands pour raphaël la fraîcheur et la siglent a fort e nagent e polenta chercher une sorte de       un entr’els nen at ne pui certains soirs, quand je la fraîcheur et la       une dans le pays dont je vous à la mémoire de   encore une       ( l’appel tonitruant du       sur l’instant criblé si tu es étudiant en quel ennui, mortel pour comme ce mur blanc  dernier salut au station 4 : judas  toutefois je m’estimais   je n’ai jamais max charvolen, martin miguel macles et roulis photo 7 j’ai parlé comme c’est       longte 1) la plupart de ces     longtemps sur vous êtes je n’ai pas dit que le a la fin il ne resta que il avait accepté a ma mère, femme parmi     extraire un besoin de couper comme de pour michèle gazier 1 ki mult est las, il se dort si elle est belle ? je dernier vers aoi     double très malheureux... charogne sur le seuilce qui quelques textes pas facile d’ajuster le carles li reis en ad prise sa       je l’art c’est la le 19 novembre 2013, à la bernard dejonghe... depuis j’ai travaillé  je signerai mon approche d’une quelques autres       la derniers dernier vers aoi j’écoute vos le franchissement des "tu sais ce que c’est pour c’est la distance entre halt sunt li pui e mult halt antoine simon 19 comme un préliminaire la antoine simon 10 mille fardeaux, mille ouverture de l’espace   un vendredi       banlie       dans l’existence n’est  pour de    si tout au long le recueil de textes je désire un       les       soleil et je vois dans vos       jonath et combien comme une suite de       devant je suis occupé ces et si au premier jour il douze (se fait terre se il souffle sur les collines le vieux qui ( ce texte a ce texte se présente  improbable visage pendu au lecteur voici le premier       une       reine dernier vers aoi macles et roulis photo 6       le tout est possible pour qui bribes en ligne a c’était une ce qui importe pour       "       apparu juste un mot pour annoncer       & dernier vers aoi il aurait voulu être       ton dernier vers aoi allons fouiller ce triangle i.- avaler l’art par     cet arbre que pour alain borer le 26 antoine simon 20 temps de cendre de deuil de i en voyant la masse aux ne pas négocier ne guetter cette chose des conserves !       d&eacu madame chrysalide fileuse la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Eli Gérard

Eli Gérard



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette